Condé-sur-Sarthe : les 5 graves fautes de l’administration pénitentiaire


Condé-sur-Sarthe : les 5 graves fautes de l’administration pénitentiaire

Nous avons déjà dénoncé hier un scandale, une véritable faute : l’existence d’Unités de Vie Familiale où des assassins de droit commun, doublés de dangereux « radicalisés » peuvent passer jusqu’à 3 jours et nuits  en « famille ».

http://resistancerepublicaine.eu/2019/03/05/conde-sur-sarthe-avec-belloubet-les-islamistes-peuvent-baiser-en-prison/

A présent que l’on en sait davantage, l’on découvre les autres « anomalies », le mot est trop faible, ce sont des fautes. Des fautes graves qui ont failli coûter la vie à deux gardiens de prison qui resteront marqués à vie dans leur chair et dans leur tête, l’un d’entre eux sera peut-être même défiguré. Qui est responsable ? Le Directeur de la prison ? Un juge ? Belloubet ? Les 3 sans doute.

-Chiolo avait organisé une répétition jouissive pour eux, avec ses co-détenus, des assassinats du Bataclan dans la cour de la prison, et avait menacé « Vous pleurerez vos enfants ! » lors de l’énoncé de sa condamnation.

Eh bien, malgré cela… il n’était pas dans l’unité réservée aux « radicalisés » et n’était pas dans l’isolement. Deuxième faute. 

J’ignore si c’est pour cette raison qu’il pouvait bénéficier de ses intermèdes sexuels avec Hanane Aboulhana rencontrée et épousée en prison, mais en tout cas c’est une sacrée faute.

Qui a décidé que ce fou furieux, capable d’étouffer et maltraiter un homme de 89 ans, capable de se réjouir du Bataclan, amoureux fou du Coran… pouvait échapper à la section réservée aux radicalisés ? Dans cette prison ayant la réputation d’être une des plus sûres de France, sinon la plus sûre !

-Chiolo était célibataire quand il est arrivé en prison… Il voulait se marier. « Il avait écrit à quelqu’un après sa conversion pour qu’on lui trouve une épouse. »Ben voyons, condamné à 30 ans de prison, incapable de vivre une vie de famille, non seulement il a pu se marier en prison mais en plus y consommer son mariage et y recevoir sa femme. Ce n’était pas un mariage d’amour, juste une petite annonce lancée pour avoir quelqu’un à baiser de temps en temps. Ce qui veut dire qu’on autorise un terroriste potentiel a faire des enfants qu’il n’élèvera pas, qu’il recevra tout de même en prison pour les formater et en faire de parfaits petits djihadistes.

La troisième faute est celle-ci : comment peut-on autoriser un homme célibataire à se marier et consommer son mariage en prison ? Qu’il se marie, admettons. Mais qu’il puisse vivre une vie de famille, ça dépasse l’imagination. 

 

-Par ailleurs, dans les articles relayant les faits qui se sont passés à la prison de Condé-sur-Sarthe, on apprend que son épouse était enceinte et qu’elle aurait feint un malaise pour attirer les gardiens dans un piège.

Mais, dans un autre article, on parle d’un faux ventre de femme enceinte dans lequel elle aurait caché les couteaux ayant servi à l’agression.

Il n’y a pas de portique, pas de fouille au corps, à l’entrée de la prison, afin de vérifier que les personnes extérieures n’amènent pas d’armes ?

Comment peut-on entrer dans l’une des prisons les plus sécurisées de France avec un couteau ? Quatrième faute.

D’autres avancent que les couteaux auraient été présents dans l’Unité de Vie Familiale, histoire de permettre aux amoureux de couper leur saucisson. Cela paraît saugrenu, mais au point où on en est, tout est possible.

 

Dernière faute, le dangereux terroriste qui voulait, hier, et venger Chérif Chekatt, le djihadiste de Strasbourg, mort après avoir  assassiné 5 personnes, et mourir avec son épouse, n’est pas mort dans l’attaque du Raid.

Et on est repartis pour des années et des années de précautions, prises ou pas, de risques de voir recommencée la tentative d’hier… aux frais de la princesse. A moins qu’une main bien intentionnée ne parsème sa gamelle de morts-aux-rats ? Il suffirait aussi de l’aider à se pendre, non ? Je ne vois plus que cela pour sauver la vie des gardiens et de nos concitoyens. Chiolo est paraît-il très très intelligent, il est capable, avec les prisons actuelles, d’organiser de sa prison des attentats… les attentats dont il nous a menacés :« Vous pleurerez vos enfants ! »

 

5 fautes qui ont failli coûter la vie à deux gardiens de prison.

5 fautes commises sans doute au nom des « droits des détenus ».

5 fautes commises parce que, depuis des lustres, en France – mais c’est pareil dans toute l’Europe occidentale- des forces obscures mais efficaces inversent les valeurs et protègent d’une façon éhontée les salauds et les terroristes.

Le principe de précaution d’existe plus. Parce que nos élites européistes se foutent de l’ancien monde et des peuples autochtones.

Pendant ce temps, c’est le Bastion Social, qui n’a jamais tué quiconque, qui a juste privilégié les SDF français aux dépens des autres (et qui rend coup pour coup aux antifas et autres Black Blocs) dont Macron annonce la dissolution en pleine affaire Finkielkraut. Finkielkraut lui-même avait pourtant été clair, identifiant l’islam-islamisme comme unique responsable de l’antisémitisme.

Ce qui s’est passé hier à Condé-sur-Sarthe n’est que la suite logique de toute cette inversion des valeurs et des priorités.

P.S. Et je passe sous silence le fait que l’on fournisse aux détenus des corans où ils puisent leur haine de l’autre, leur haine de nous. A l’heure où Macron veut interdire toute liberté d’expression, nous empêcher de communiquer sur Internet, empêcher tout être normalement constitué de nous lire, même, il fournit des Coran aux détenus… 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


14 thoughts on “Condé-sur-Sarthe : les 5 graves fautes de l’administration pénitentiaire

  1. Avatarr

    « entrer dans l’une des prisons les plus sécurisées de France avec un couteau ? »
    on n’ose pas imaginer les autres prisons, moins bien sécurisées !

  2. AvatarCat

    Quand je dis que l’on court droit à la guerre civile, car les Français en ont ras le bol du deux poids deux mesures …

    1. CirierCirier

      Oui, gente Dame, mais encore faudrait-il que la SS rembourse la greffe de « cojones » car, pour l’instant, les bataillons de Croisés se font, hélas, bien rares!

      1. AvatarCat

        C’est exactement cela cher Monsieur…
        De plus quand on voit qu’un deputé modem crie haut et fort que le radicalisé avant de bouffer du coran était un néo nazi … je crois qu’il aurait été plus approprié de parler d’islamo nazi ..

  3. Avatarpier

    les G J payent combien par jour pour entretenir ces individus ?
    l ‘on suicides des ministres , comme Bérégo
    d ‘autres comme j e hallier Coluche , etc …
    et pour ces raclures de chiottes , il n ‘y a personnes .
    créons des emplois : bourreaux

  4. AvatarMachinchose

    quand on voit le cinglé, taille comme un cure-dents, on comprend pourquoi son « convertisseur » n’ a pas du avoir trop de mal a le convertir

    avec des arguments du style, ton fion ou le Coran appris par coeur

  5. AvatarJoël

    C’est ce que je dis : le RAID a commis une bavure de ne pas l’avoir achevé.
    Les ordres pour les terroristes devraient être : « neutralisé définitivement ».

  6. Edmond RichterEdmond Richter

    CONCLUSION ÉVIDENTE: LA FRANCE EST EN PHASE DE DÉLIQUESCENCE AVANCÉE ET NOUS SOMMES GOUVERNÉS PAR DES BANDES DE JEAN-FOUTRES, DE ZOZOS, DE CHARLOTS, DE BONS-À-RIEN, DE NULS COMPLETS, DE CRÉTINS DÉCÉRÉBRÉS, D’IMBÉCILES PATENTÉS, D’INCOMPÉTENTS CRASSES AVEC, À LEUR SOMMET, LE ZÉRO LE PLUS ABSOLU DEPUIS 1945: J’AI NOMMÉ LE « BRILLANT » MACROUNETTE. QUELLE MERDE! NON MAIS QUELLE MERDE!!!

  7. AvatarSabrauclair

    Le major Bonte a suggéré une solution, dans son livre « L’espérance ».
    C’est la dissolution…dans l’acide.

  8. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Hier soir un reportage a montré que c’est en véritable tenue de combat que les gardiens circulent dans cette prison de haute sécurité où sont enfermés les détenus les plus dangereux et cela y compris pour porter les repas à la cantine… Eu égard à cet arsenal de guerre qui recouvre ces gardiens – quelle contrainte pour eux – je me demande comment un prisonnier peut parvenir à les blesser ?

    Ensuite, avec un pareil constat sur les précautions multiples et qui s’avèrent parfois inefficaces on peut légitimement se demander ce qu’il faudrait faire en plus si la France offrait le retour aux djihadistes ???

    Les prisons sont déjà pleines d’individus ultra-dangereux et on voudrait encore y ajouter ces multi-criminels tortionnaires ??? Sans oublier l’aspect financier : combien nous coûtent ces déchets de l’humanité ?

    Après la dernière guerre les traîtres étaient fusillés. Voilà la bonne solution. La seule.

  9. AvatarBaribal

    Tout le monde part du principe que les couteaux ont été introduits par la femme de Chiolo.

    Toutefois, les Unités de Vie Familiale sont équipées de cuisines…et une question me taraude l’esprit : les couteaux utilisés ne faisaient-ils pas partie de l’équipement de ces cuisines ? Si tel est le cas, alors on atteint le stade ultime de la connerie.

    Tout mon soutien aux gardiens sauvagement agressés par ces deux crevures islamistes.

Comments are closed.