Condé-sur-Sarthe : Chiolo n’était pas à l’isolement, qui est responsable ? Belloubet et beaucoup d’autres


Condé-sur-Sarthe : Chiolo n’était pas à l’isolement, qui est responsable ? Belloubet et beaucoup d’autres

Condé-sur-Sarthe : Chiolo n’était pas à l’isolement, qui est responsable ?

Le Code de procédure pénale apporte des éléments de réponse à cette question.

Il faut aussi tenir compte de la jurisprudence illustrant la pratique de l’isolement pour les fanatiques islamiques, ce qui est de nature à orienter les choix de l’administration pénitentiaire. Un arrêt de la Cour administrative d’appel de Douai du 28 février par exemple rappelait que l’isolement est une pratique banale pour les « radicalisés » de l’islam.

Le problème est peut-être qu’ils sont trop nombreux, vu que de nombreuses racailles criminelles sont attirées par l’islam et s’y convertissent, allez savoir pourquoi…

Dans ce domaine, ce sont les études anglo-saxonnes, moins frileuses quant à aborder des statistiques ethniques et religieuses, interdites en France, qui font autorité.

Il n’y a pas d’article français de wikipédia sur la conversion à l’islam en prison ; en revanche, on trouve sur le wikipédia anglais un article dédié à ce phénomène.

https://en.wikipedia.org/wiki/Conversion_to_Islam_in_prisons

Comme à une époque nos grands auteurs devaient publier dans la Prusse de Frédéric II, à Amsterdam, dans la Russie de Catherine II etc., nous en sommes réduits à nous renseigner au-delà des frontières nationales sous la dictature de la bien-pensance.

Allez lire « the Telegraph » par exemple : https://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/europe/france/11352268/What-is-going-wrong-in-Frances-prisons.html

(résumé – traduction  : Qu’est-ce qui ne va pas dans les prisons françaises ? 70% de musulmans en prison, les recruteurs islamistes trouvent en prison un terrain fertile).

Dans le code de procédure pénale, une section consacrée à « la sécurité » en prison prévoit la possibilité de mettre un détenu à l’isolement :

https://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do?idSectionTA=LEGISCTA000006182129&cidTexte=LEGITEXT000006071154&dateTexte=20020305

Premier niveau de responsabilité s’agissant de la mise à l’isolement : le CHEF D’ETABLISSEMENT.

« La mise à l’isolement est ordonnée par le chef de l’établissement qui rend compte à bref délai au directeur régional et au juge de l’application des peines. Le chef de l’établissement fait en outre rapport à la commission de l’application des peines dès la première réunion suivant la mise à l’isolement ou le refus opposé à la demande d’isolement du détenu ». (article D 283-1)

Deuxième niveau de responsabilité : le DIRECTEUR REGIONAL

« La durée de l’isolement ne peut être prolongée au-delà de trois mois sans qu’un nouveau rapport ait été fait devant la commission de l’application des peines et sans une décision du directeur régional ».

Troisième niveau de responsabilité : le MINISTRE DE LA JUSTICE

« La mesure d’isolement ne peut être prolongée au-delà d’un an à partir de la décision initiale que par décision du ministre de la justice, prise sur rapport motivé du directeur régional qui recueille préalablement les avis de la commission de l’application des peines et du médecin intervenant à l’établissement ».

Quatrième niveau de responsabilité, non prévu par le texte : les GOUVERNEMENTS et PARLEMENTAIRES OPPOSES A LA PEINE DE MORT.

En refusant la peine de mort, ils ont fixé comme limite maximale de la sanction pénale l’emprisonnement avec isolement qui déshumanise encore davantage et permet encore à l’issue de l’isolement conçu comme une mesure tout à fait exceptionnelle et temporaires à des « radicalisés » de faire du prosélytisme.

Conscients néanmoins du danger de déshumanisation, les opposants à la peine de mort ont prévu des mesures comme le « baisodromes » permettant de ramener des armes dans un faux ventre de femme enceinte, des stages de cuisine avec couteau pour agresser le personnel etc.

http://resistancerepublicaine.eu/2018/01/12/les-detenus-ont-ciseaux-couteaux-pour-attaquer-les-gardiens-pourquoi-et-comment/

Ils ont limité l’isolement à trois mois maximum et permis sa prolongation au-delà d’un an qu’à des conditions extrêmement restrictives de nature à dissuader les autorités compétentes d’y recourir, d’autant plus qu’un contrôleur des conditions de détention et la CEDH sont en embuscade pour sanctionner tout régime prétendument inhumain.

https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000006071154&idArticle=LEGIARTI000021332389&dateTexte=&categorieLien=cid

https://twitter.com/adelinehazan?lang=fr

De ce point de vue, la droite façon LR ne vaut pas mieux de la gauche laxiste. Le régime actuel de l’isolement date de 2009. L’inscription de l’abrogation de la peine de mort dans la Constitution de Sarkozy. Sarkozy et Badinter, même combat. PS, LR, LREM, bonnet blanc, blanc bonnet.

C’est l’article 726-1 du Code de procédure pénale issu d’une loi du 24 novembre 2009 donc adoptée en pleine sarkozie, qui prévoit que « toute personne détenue, sauf si elle est mineure, peut être placée par l’autorité administrative, pour une durée maximale de trois mois, à l’isolement par mesure de protection ou de sécurité soit à sa demande, soit d’office. Cette mesure ne peut être renouvelée pour la même durée qu’après un débat contradictoire, au cours duquel la personne concernée, qui peut être assistée de son avocat, présente ses observations orales ou écrites. L’isolement ne peut être prolongé au-delà d’un an qu’après avis de l’autorité judiciaire ».

Certes, rien n’interdirait à un ministre de la Justice intransigeant de placer à l’isolement pour trente ans. Mais la procédure lourde prévue par les textes est de nature à dissuader de placer à l’isolement pour plusieurs années.

 Cependant, le texte n’interdit pas de prolonger l’isolement pendant toute la détention. On sait néanmoins que la prolongation de l’isolement va déshumaniser encore davantage la personne visée par cette mesure, renforcer son insensibilité et sa détermination à faire le mal.

L’isolement révèle la névrose des opposants à la peine de mort, qui préfèrent envoyer un individu irrécupérable se détériorer encore davantage en prison au nom de la dignité humaine et de leur bonne conscience. Balivernes !

Ils ne savent plus quoi faire des monstres humains qu’ils nourrissent : isolement, baisodromes, ateliers cuisine, muscu / boxe… ?

http://resistancerepublicaine.eu/2017/04/20/ils-enseignent-la-boxe-aux-detenus-pour-quoi-faire/

L’article 726-1 cité ci-dessus prévoit notamment qu’en vertu de l’article 22 de la loi n° 2009-1436 du 24 novembre 2009, la mise à l’isolement ne doit pas porter atteinte au droit du détenu au respect de sa dignité et à ses libertés, notamment la liberté d’exercer sa religion – ce sera l’islam bien souvent – proclamé à l’article 26.

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000021312171

Dans le cas présent, il semble encore trop tôt pour déterminer les responsabilités au sein de l’administration pénitentiaire. L’enquête, à laquelle le peuple français a droit, révélera le niveau de responsabilité pertinent.

Chiolo ayant été emprisonné en 2015 et étant apparu, selon les divers témoignages accessibles, comme immédiatement dangereux, normalement, en 2019, si l’isolement avait eu lieu comme il se devait dès le début de son incarcération, sa mise à l’isolement devait relever, 4 ans après le début de l’incarcération, de la responsabilité du ministre de la Justice NICOLE BELLOUBET. Il ne peut en aller différemment que si un maillon initial ou intermédiaire de la chaîne des responsabilités a failli à sa mission en ne décidant pas dès le début ou en refusant le renouvellement de la mise à l’isolement.

La Cour administrative d’appel de Douai montre ainsi le 28 février 2019 que le placement à l’isolement peut être immédiat. Elle confirmait dans cet arrêt la décision d’un directeur interrégional de placer à l’isolement dès son incarcération un détenu « reconnu coupable de participation à une association de malfaiteurs en vue de la préparation d’un acte terroriste » qui avait « joué un rôle décisif dans la mise en place d’une filière djihadiste destinée à acheminer et à enrôler des combattants, qu’il revendique une pratique radicale de la religion islamique, et qu’il a pu exercer une influence sur les membres de son entourage dans leur passage à l’acte ».

De façon salutaire, la décision rappelle que c’est bien la RELIGION ISLAMIQUE qui est en cause sans évoquer une « radicalisation » ou « le fondamentalisme islamiste » ou que sais-je encore.

Ce détenu avait un profil proche de Chiolo : il a « le 19 octobre 2014, tenu des propos à d’autres détenus durant la promenade quotidienne pouvant s’apparenter à du prosélytisme. Par suite, et eu égard au risque que représentait M. D pour la sécurité du personnel et des détenus, celui-ci n’est pas fondé à soutenir que cette mesure, fondée notamment sur le prosélytisme dont il fait preuve, serait entachée d’une erreur de fait ou d’une erreur manifeste d’appréciation ».

Sur le plan politique, il est aisé de déterminer qui sont les responsables de la situation actuelle. Ce sont ceux qui ont eu le pouvoir depuis des décennies et ceux qui proposent de perpétuer leur politique sous les auspices d’une conception dévoyée des droits de l’homme. Donc tous sauf le RN et ses alliés.

https://www.legifrance.gouv.fr/affichJuriAdmin.do?oldAction=rechJuriAdmin&idTexte=CETATEXT000038191223&fastReqId=415914685&fastPos=1

Enfin, relevons le sophisme de ceux qui prétendent que la mise à mort des djihadistes permettrait leur glorification et les élèverait au rang de martyrs dans l’opinion de leurs coreligionnaires.

Une injection létale systématique pour ce genre d’individu, au terme d’un procès sans exposition médiatique particulière aurait moins cet effet que la réalisation par eux d’actes de terrorisme largement relayés par la presse qui leur permet de se faire connaître par la France entière et d’être admirés par les millions de racailles dangereuses qui pullulent dans notre pays. Ils resteraient au contraire largement dans l’anonymat si la peine de mort était décidée, une mesure paradoxalement plus à même, aussi, de respecter le peu de dignité humaine qui leur reste.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Maxime

"On ne peut vivre agréablement si l'on ne vit avec prudence, honnêteté et justice" (Epicure). La France ne pourra retrouver la jeunesse de Bacchus peinte par Bouguereau qu'en renforçant le principe de précaution.


17 thoughts on “Condé-sur-Sarthe : Chiolo n’était pas à l’isolement, qui est responsable ? Belloubet et beaucoup d’autres

  1. AvatarGromago

    Merci pour toutes ces précisions .
    Mais que de temps perdu dans notre République pour ces racailles inamendables .
    Dont on sait pertinemment qu’ils sont irrécupérables ,irrecupérabilité qui devient un problème de masse ,de grand nombre .
    Que de budget perdu qui pourrait aller aux recherches médicales,aux handicapés, aux maladies neuro- dégénératives ….
    Que d’argent perdu et d’énergie gâchée ,pour des salauds qui ne connaissent ni le pardon (demander pardon ) ni la charité puisque le coran ne l’enseigne pas .

    On avait réussi au cours des siècles à les contenir chez eux .

    Franchement je vais regretter le bagne de Cayenne.

  2. Avatardenise

    merci pour cet article détaillé , quel travail en si peu de temps ! j’entendais sur les ondes , nous en avons pour la semaine , qu’un homme mis à l’isolement devient fou , qu’une prison américaine le fait … j’avoue ne pas comprendre comment son épouse a pu être tuée,et pas lui !

    1. MaximeMaxime

      J’ai bouffé ma rage en une heure au petit-déjeuner pour composer ce texte… Merci à Résistance républicaine de l’avoir publié, cela m’a aidé à évacuer toute cette colère face à l’absence de volonté de nos dirigeants et du troupeau qui les soutient de lutter contre ce fléau.
      Si la situation persiste, seuls des djihadistes voudront devenir gardiens de prison, est-ce le but recherché ? Pour tous les relâcher et faciliter une révolution islamique en France ?

      1. AvatarSamia

        Je comprends votre colère, je la partage amplement. Des fois, je me fais l’effet d’une rabat-joie tellement je suis toujours en train de dire rien à faire vous n’aurez rien d’autres des arabo-musulmans. On m’a dit que j’étais dans le catastrophisme.

  3. AvatarJolly Rodgers

    j’ai lus dans le journal de ce matin , que cette ordure a était condamné pour avoir étouffé et momifié une personne âgé de 89 ans . il y’ avait en médaillon une photo de cette vermine dans le journal , le cloporte en question a vraiment une tête de pervers . pour une merde pareille , je serais partisan de la vivisection , car cette chose a perdu toute humanité , il s’agit bien d’un monstre irrécupérable .

  4. AvatarMachinchose

    les GOUVERNEMENTS et PARLEMENTAIRES OPPOSES A LA PEINE DE MORT.

    XX

    je souhaite trés fort qu elle soit rétablie pour eux

    une fois que ces gouvernants de merde auront été balayés

    et que des fourgonettes viendront les cueillir au petit matin pour ce bref et sanglant mariage avec Madame La Veuve!

    et puis, ça me permettrait de voir comment on leur découpe le col de chemise, ainsi que le basculement hors de la coucherie fugace pour tomber dans le panier

  5. AvatarAmélie Poulain

    L’article est mal placé mais je ne sais pas où le mettre…

    Et si Philippe de Villiers avait raison ?

    « Le livre complotiste (et plagiaire) de Philippe de Villiers sur l’Europe »

    VIDÉO. Le fondateur du Puy du Fou annonce « un livre de révélations sur le grand mensonge » des Pères fondateurs européens. La réalité est tout autre…

    Par Thomas Mahler

    https://www.lepoint.fr/culture/le-livre-complotiste-et-plagiaire-de-philippe-de-villiers-sur-l-europe-06-03-2019-2298436_3.php?boc=2356139&m_i=21MZBoIlIvuP3OtjGmYLnfrRJd5bh0WY4Q4cR2HrH0BKPih559nORTzVdnTE0qRs4Q0xFcRsdzXPeLZZ%2B9ZU6p_X3DM22l&M_BT=2525525865047#xtor=EPR-6-%5BNewsletter-Mi-journee%5D-20190306

  6. AvatarHellen

    @Amélie, j’en avais parlé, dans les années 90 avec un ancien Ministre dont je tairais le nom, car il est mort et il a deux fils…
    Philippe de Villiers à des sources sûres et cette Europe a été créé tel un piège pour les Peuples…
    Il faut savoir que l’Homme Blanc est considéré, « par tous les Hommes Politiques », comme trop intelligent et trop gênant pour eux, pour qu’ils puissent faire du Peuple des esclaves ou des morts…
    L’Islam est prévu pour nous remplacer, les Chrétiens sont des empêcheurs de tourner en rond…
    Philippe de Villiers, a été un homme politique, et par conséquent a été mis en présence de certains faits qu’ils doit relater dans son livre…
    L’Europe est un complot??? oui.
    Après en avoir parlé avec cet ancien Ministre, et lui avoir dit ce que je savais d’une part et ce que je pensais…
    Il m’a dit ceci : « Vous voyez que les Blancs qui en plus sont Chrétiens sont trop intelligents pour les Hommes Politiques et pour ce qu’ils veulent faire… Vous êtes une femme Française qui travaille et qui n’a même pas besoin d’avoir des oreilles partout pour tout comprendre… alors les Hommes Politiques qui ont créé cette Europe, veulent tenir les Peuples dans une main…! » Il m’a dit que le jour où je pourrais en parler de le faire sinon, la vie en Europe, sera avec d’autres Peuples revenant à l’âge de pierre…!
    On y croit, on y croit pas, ça n’a absolument aucune espèce d’importance, la machine est en marche et pour l’arrêter… il faudrait révéler au grand jour, et ne pas avoir à faire à des septiques qui ne croient même pas à ce qu’ils voient… et aux manipulateurs qui veulent continuer leurs manipulations jusqu’au résultat final…
    Sachant que leur plan va très loin, ils ont même prévu, leur immortalité, avec la création d’hommes-Dieu… Mais je crois qu’ils ont dû oublier les accidents qui peuvent arriver..
    C’est ainsi qu’un des leurs avait tout prévu, sauf la mort de son fils dans un accident auquel il ne pouvait pas échapper…!
    ça parait aberrant quand on en parle comme ça, mais les faits sont là…
    On peut crier au faux complot, à l’absurde… mais on arrêtera pas le train, comme ça, surtout en baissant la tête et en laissant faire…!
    Bien à vous Amélie

    1. AvatarAmélie Poulain

      Merci @Hellen pour ces précisions.

      Il est vrai que dans les dictatures on n’aime pas les gens intelligents qui réfléchissent et peuvent identifier les manoeuvres malsaines de prise de pouvoir, c’est pour cela qu’en premier lieu souvent, ils s’attaquent aux supports de culture (universités, arts, etc…) et veulent s’adresser à des personnes pauvres intellectuellement afin de mieux maîtriser les masses.

      J’en avais entendu parler de ce « complot » sans creuser et sans trop y accorder d’attention, mais si Philippe de Villiers aussi prend le risque d’écrire un livre là-dessus on peut penser qu’il y a du vrai là-dedans, et beaucoup de Français vont y réfléchir, c’est positif.

      A réfléchir donc et à voir les réactions….. mais je pense que les Français n’ont pas une mentalité d’esclaves soumis même s’ils sont longs à réagir (mais on en voit les prémices aujourd’hui que je trouve très prometteurs), et donc ce sera difficile pour ces comploteurs.

      Bien à vous Hellen

  7. AvatarGérard

    Je compte bien secouer le cocotier (à défaut du coco!) lors de la manif G.J. de ce samedi.
    Il faudrait que nous le fassions tous.
    Nous avons une occasion en or massif de dénoncer les politicards qui ne veulent pas nous écouter.

    C’est le moment de ressortir:
    SORTEZ LES SORTANTS

    Pour qui voter, si ce n’est pour Marine?

  8. AvatarHellen

    @Gérard…
    Je me pose la question, depuis que Macron sévit pour l’empêcher de le battre…
    Qui???
    Dupont aignant…???
    Je ne sais pas, très sincèrement, car en plus, en sachant tout ce que je sais, je me dis
    «  » »Y a t’il un Viktor ORBAN pour notre France???!!!
    Bien à vous

  9. AvatarJoël

    Vous avez oublié :
    Quatrième niveau : la CEDH qui tranche en final et annule tout le reste.
    D’autre part :
    le régime concernant les visiteurs est encadré par l’article D406 du CPP.
    On y lit : «L’accès au parloir implique les mesures de contrôle jugées nécessaires à l’égard des visiteurs, pour des motifs de sécurité.» Plus précisément, «tous les visiteurs doivent se soumettre au contrôle du portique de détection et du tunnel d’inspection à rayons X sauf contre-indication médicale attestée par un certificat».

    Seulement voilà, dans les prisons françaises, il n’y a ni portiques ni tunnels et encore moins de personnel pour gérer ça.
    On préfère claquer 1 milliard pour le TGV à Momo 6 ou 6 milliards pour 15 jours de JO.

  10. AvatarDorylée

    Avez-vous remarqué que Chiolo arbore la même écharpe que certains policiers tabasseurs de la BAC ??? Chacun ses goûts. Personnellement je n’use jamais de keffieh. Même pour nettoyer les chiottes…

  11. Avatarclaude t.a.l

    La Mocheloube,

    Elle est dingue ?
    Ou elle est dingue ?

    Les 2, mon colonel :

    : » Revenants : « Nous sommes parfaitement en capacité de les prendre en charge », déclare Belloubet

    La garde des Sceaux indique sur Public Sénat que les prisons françaises sont « parfaitement en mesure de pouvoir accueillir » les terroristes et les individus radicalisés revenus d’Irak ou de Syrie.  »

    https://www.publicsenat.fr/article/politique/revenants-nous-sommes-parfaitement-en-capacite-de-les-prendre-en-charge-declare

    C’est dingue !

  12. Avatarclaude t.a.l

    J’ai remarqué que la Belloube, ou la Mocheloube, selon les goûts, avait toujours ses lunettes dans les cheveux.
    Ce serait-y pas un serre-tête ?
    C’est pas bon pour elle !

Comments are closed.