Si le voile est une liberté, pourquoi des Algériennes se mobilisent-elles contre, Macron ?


Si le voile est une liberté, pourquoi des Algériennes se mobilisent-elles contre, Macron ?

Cette femme n’est pas nonne mais une épouse, aucun vœu ne légitime un habit religieux…

Elles se sont manifestées par le hashtag «Prisonnières du hijab en Algérie» !

http://madame.lefigaro.fr/societe/en-algerie-des-femmes-lancent-une-campagne-contre-port-du-voile-210219-163872

Comme on peut toujours craindre le reproche d’une de nos facéties à l’encontre des musulmans de France et d’ailleurs, voici un lien algérien :
https://www.observalgerie.com/actualite-algerie/algerie-news/libertes-en-algerie/algerie-femmes-lancent-campagne-contre-port-hijab/
Je conseille aussi d’aller voir le lien en bas de la page de ce net-médium.

Indéniablement, la Tache au service de Micron n’a rien vu !
A-t-on eu « Prisonnières du serre-tête en France » alors que la France foisonne de féministes de tout acabit au point de s’en prendre à la largeur des trottoirs ?

On retrouve dans leurs protestations, leurs critiques, ce que l’évidence dicte :
–  un instrument d’oppression ;
– elles dénoncent …/… la pression sociale liée aux codes culturels et cultuels …/… l’environnement familial ;
Peut-on croire que c’est différent en France ?

Un élément rapproche la situation des femmes en Algérie et des femmes musulmanes en France : le port du hijab n’est pas imposé par la loi algérienne !
Elles sont libres en THÉORIE… comme en France ! Nous ne sommes donc pas dans le cas de l’Iran !
C’est bien la pression sociétale religieuse, les traditions et les familles qui oppressent et contraignent les femmes aussi bien en France qu’en Algérie !

Ces femmes algériennes prennent des précautions, la loi veille de toute façon, elles ne s’affichent pas contre l’islam…
Une petite recherche sur https://twitter.com/DzEnough permet de le vérifier…

Cet engagement est dans la lignée d’une autre opération …/… #FreeFromHijab (libérée du hijab). Cette initiative …. lancée en réponse au #HijabDay. Célébrée pour la première fois en 2013, cette «journée du hijab» destinée à faire la promotion du voile avait créé une vive polémique en France après la tenue d’un «Hijab Day» à Sciences Po en avril 2016. Nous le savons déjà, à Sc Popo on n’a pas beaucoup de jugeote pour ne pas le formuler plus trivialement !

Le mouvement est soutenu par Djemila Benhabib qui ne dit pas autre chose que nous sur le sens et l’objet du voile : «La propagation du voile islamique est un indicateur de l’avancée de l’islamisme dans la société». Elle confirme la femme victime : «l‘éternel souffre-douleur», forcée de «se cacher» pour ne pas éveiller chez les hommes des «pulsions incontrôlées». Comme quoi les déséquilibrés ne s’illustrent pas que dans des attentats qualifiés de « terroristes » !

L’article de Madame le Figaro présente plusieurs twitts de femmes obligées de porter le voile :



«J’ai commencé à porter le hijab à l’âge de 11 ans et je l’ai tellement détesté que cela m’a ôté toute estime de moi ; je me sentais moche, je ne pouvais pas faire de sport et cela m’a rendue très timide. Maintenant, j’ai 24 ans et je suis constamment en train de lutter car je me sens fragile et esseulée»

«Mes parents m’ont forcée à porter le hijab pour sauver leur fierté, j’étais interdite de sortie et c’était atroce d’être dans une telle position dans le siècle dans lequel nous vivons. J’étouffe à chaque fois que je le porte, je le déteste tellement»


«Nos familles nous forcent à porter le voile car elles ont honte de nous si nous ne le faisons pas.
Nous voulons être libres.
Nous voulons pouvoir décider de le porter ou pas.
Nous voulons que les gens entendent nos voix.
Nous sommes obligées de porter de hidjab.
Nous avons besoin d’aide.»

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Avatar

Résistance républicaine Aquitaine


12 thoughts on “Si le voile est une liberté, pourquoi des Algériennes se mobilisent-elles contre, Macron ?

  1. AntiislamAntiislam

    Bonjour,

    Merci pour cet article : je n’imaginais pas l’ampleur de cette oppression en Algérie.

  2. AvatarHellen

    Je vais mettre immédiatement cet article sur mon facebook…!!! comme j’en ai mis d’autres d’ailleurs, mais celui-ci, il faut que certaines femmes que je connais et qui le portent le lisent…
    Merci

    1. AvatarSamia

      Ce n’est que la partie visible de l’iceberg. Je connais des jeunes filles voilées qui sont obligées de subir une telle opression, les mots sont faibles pour l’exprimer.
      Je ris quand certaines femmes voilées disent que c’est leur choix et qu’elles sont libres. En théorie oui mais en réalité elles ont tellement été culpabilisées de leur féminité qu’elles le font spontanément.
      Elles sont comme des zombies. Se priver de tout par sa volonté, vous y croyiez. Pas moi, cette culture c’est de la foutaise de bout en bout et ces gens ne veulent pas l’admettre.

      1. AvatarAmélie Poulain

        J’ai pourtant connu un cas où une femme voulait absolument le porter alors que dans sa famille musulmane ils étaient contre le port du voile. Elle-même d’ailleurs ne comprenait pas pourquoi son acharnement qui lui était très personnel, à elle d’en trouver le sens.

        L’humain est parfois compliqué mais je pense que vous avez raison Samia, la généralité c’est ce que vous en dites même s’il y a toujours des exceptions.

        1. AvatarSamia

          Justement ces situations sont de la pure schizophrénie. J’en connais aussi des filles qui veulent se voiler alors que les parents ne sont pas d’accord. Ce sont ces derniers par leur sévérité qui peuvent pousser les filles à vouloir se voiler pour avoir une caution de sérieux (respect des interdits islamiques en lien avec l’honneur) et ainsi prendre des libertés l’air de rien.
          Aussi, les parents en insistant sur « l’honneur » et la pudeur ont prédisposé leur fille au voilement après ils font les effarouchés. Ça me fait doucement rire car c’est le résultat de leur éducation islamique puritaine.

          1. AvatarAmélie Poulain

            Cette personne était une femme adulte, n’était pas schizophrène et avait vécu dans une famille libérale. Cela avait un sens tout particulier pour elle, tout simplement.

            Justement, prôner le voile comme modèle d’une société, comme tous les modèles que les collectifs, sociétés ou autres mettent en avant, peut provoquer des confusions intimes toutes personnelles chez certaines.

            Mais le particulier n’est pas le général, d’où l’intérêt de bien réfléchir aux conséquences des modèles que l’on propose voire que l’on institue comme une référence collective.

  3. AvatarAmélie Poulain

    Je compatis à la souffrance de ces femmes ce qui rend encore plus abject les positions de nos politiques Français.

    Porter un voile juste parce qu’on est femme est une hérésie. En France, s’y rajoute le souhait de le porter comme en étendard pour un religion et est donc une provocation, raison de plus s’il en était besoin, pour l’éradiquer. Il y a assez de pays où ces femmes pourraient le porter sans problème, qu’elles y aillent…. En France, c’est non, et à jamais.

    Mais ce qui fait changer les idées c’est de rencontrer en face des oppositions qi font réfléchir à ce que l’on a pas forcément vu avant, espérons que nos politiques vont comprendre qu’ils n’ont réfléchis qu’en surface et prendre enfin conscience de la dimension réelle de ce problème en France.

  4. AvatarGromago

    Est- ce que ce petit macron sait qu’ être une femme libérée ,tu sais ,c’est pas si facile …..?

    Et la Brigitte ,elle s’est pas libérée pour se faire sauter par un jeune de moins de Vingt ans qu’elle ?
    Renier à ce point cette libération, ce merveilleux progrès qui vous a apporté le bonheur ,c’est plus qu’une tromperie vis à vis du peuple des femmes ,c’est une haute trahison .

    1. AvatarHARGOTT

      « elle s’est pas libérée pour se faire sauter par un jeune de moins de Vingt ans qu’elle ? »: oh, cela n’st pas sûr!

  5. AvatarHope

    Bravo les filles ne baissez pas les bras révoltez vous de toutes les manières il y a quelques hommes qui vous soutiennent l’Union fait la force l courage !

  6. AvatarOmega

    Si elles veulent porter leurs torchons qu’elles rentrent dans leurs bleds, et si elles sont nées ici qu’elles prennent la nationalité d’un pays musulman. Je considère que le voile , burka et , burkini , sont une grave atteinte à la liberté de la femme et à la dignité humaine ,en aucun cas cela ne doit être toléré en France .nous pouvons êtres très tolérants mais en aucun cas avec cette idéologie de barbares sanguinaires.

Comments are closed.