Taché veut interdire aux Français d’origine de gérer les « quartiers », la partition c’est maintenant


Taché veut interdire aux Français d’origine de gérer les « quartiers », la partition c’est maintenant

Il en a des idées, le caniche de Mohamed Macron !

Certes, il admet, du bout des lèvres, qu’il y aurait quelques problèmes en banlieue musulmane : il y a des quartiers où l’islam politique est en train de prendre le contrôle, il faut l’éradiquer. Il y a aussi des classes où l’on ne peut pas enseigner la Shoah, c’est inadmissible.

Mais il nous rassure : Mais il ne faut pas exagérer, il n’y a pas cent cinquante Molenbeek en France, ce n’est pas vrai ça ! 

Mieux encore, le génie Taché a trouvé les moyens, imparables, et de faire disparaître l’antisémitisme des quartiers, et d’y faire disparaître la pauvreté, et de transformer des habitants passifs et délinquants en citoyens actifs et engagés devenus blancs comme neige (c’est une image) et copains comme cochon des Hébreux.

Si, si… Il a trouvé.

Enseignons à ces jeunes, dont l’histoire trouve ses racines au Maghreb, des récits de mémoire partagée entre juifs et musulmans. Ce n’est pas non plus dans la France périphérique mais dans les quartiers et les grandes villes que se concentre la pauvreté. Notre priorité doit être de l’y faire reculer et d’investir dans les établissements scolaires qui y sont sous-dotés et où les profs absents ne sont pas remplacés. Nous avons commencé à le faire en limitant à douze élèves les classes de CP. Il y a plus de difficultés dans ces quartiers, il faut y mettre plus de moyens et assumer une logique de discrimination positive territoriale.

Il nous faut des listes vraiment inclusives aux prochaines municipales. Aujourd’hui, il n’y a pas un Noir ou un Arabe parmi les maires des cinquante plus grosses villes. Nous devons changer cela. Cette question de la représentativité est essentielle pour ramener les jeunes dans la démocratie. Je propose aussi qu’on fasse confiance à la banlieue. Des conseils citoyens sans réel pouvoir existent dans les mille trois cents quartiers prioritaires de la politique de la ville. Qu’on leur confie l’utilisation des crédits du ministère chargé de la Ville plutôt que de les laisser à des hauts fonctionnaires qui ne connaissent pas le terrain.

https://www.nouvelobs.com/politique/20190227.OBS0889/aurelien-tache-l-antisemitisme-ne-vient-pas-du-coran-mais-de-l-ignorance.html

 

Lumineux, non ? 60 ans de milliards engloutis pour la politique de la ville qui ne visait que les banlieues, pour rien. Il suffisait d’un Taché pour que Omo lave plus blanc que blanc. On se demande aussi ce que font les bourgmestres de Molenbeek et le très efficace maire de Londres Sadiq Khan qui se fracassent sur les mêmes problèmes que nous. Londres de plus en plus invivable, malgré son maire musulman… Moi qui suis pleine de commisération pour eux je veux bien leur prêter -que dis-je leur donner – Taché pour qu’il les conseille. Je lui paye l’aller sans retour de ma poche.

Même mieux je leur propose l’original plutôt que le cloné,  Mohamed Macron, grand réformateur devant l’éternel, qui est à l’origine de ces propositions. Et on leur envoie les deux pour le prix d’un. Taché-Goebbels et Mohamed Macron. On n’est pas généreux, nous, les Sans-dents ?

Revenons à ces propositions, qui ne sont ni des idées ni des trouvailles.. Car ce que proposent Taché-Macron… c’est toujours la même chose, la même histoire, interprétée avec quelques dièses ou bémols de plus ou de moins depuis 60 ans.

Elles répondent à un postulat, toujours le même : si ça ne marche pas, la banlieue, si l’assimilation ne marche pas, c’est notre faute, c’est parce que nous ne prenons pas suffisamment en compte leur culture, leur identité, parce que nous sommes méchants, arrogants, de sales Gaulois qui s’obstinent à vouloir leur faire dire « nos ancêtres les Gaulois ».

Le résultat on le connaît. Un fric fou déversé dans ces banlieues bien plus riches que le Cantal… ce n’est pas moi qui le dis, mais l’Insee. Xavier Raufer donnait en 2012 des chiffres qui donnaient déjà le tournis : Comme de l’eau dans un trou, cette “politique” déverse des milliards d’euros dans des programmes immobiliers opaques et dans d’incontrôlables subventions : 550 millions d’euros en 2012 pour la politique de la ville ; 390 millions pour la “cohésion sociale et l’égalité des chances”, nom fort noble pour ce qui ressemble souvent à du racket ou du chantage à l’émeute. 

Apparemment Tache ne connaît pas l’Insee. La Seine Saint-Denis serait pourtant le 15ème département le plus riche de France, grâce en partie à l’argent de la drogue. Et même sans doute le 5ème le plus riche, quand les plus pauvres sont l’Ariège, le Cantal, la Creuse. La France des Sans-dents, la France des Gilets Jaunes. La pauvreté de ces derniers est niée par Taché : ce n’est pas non plus dans la France périphérique mais dans les quartiers et les grandes villes que se concentre la pauvreté. 

http://resistancerepublicaine.eu/2012/04/10/le-9-3-sans-doute-un-des-5-departements-les-plus-riches-de-france/

Mais Tache se fout des chiffres. Tache est là pour COM-MU-NI-QUER. Il est payé ( très cher), par Mohamed Macron pour justifier les cadeaux pharaoniques faits à ceux qui caillassent nos flics et nos pompiers, empoisonnent et tabassent (au mieux) notre jeunesse et nous crachent à la gueule.

Cadeaux pharaoniques. Les dédoublements des classes de CP des Aliens, payées par la fermeture des écoles des nôtres (ça pue sérieusement, il n’y a jamais eu autant de fermeture de classes que sous Macron). Et tout ça sans que cela change quoi que ce soit, malgré les cocorico de Blanquer. Ils nous prennent vraiment pour des cons.

http://resistancerepublicaine.eu/2019/03/01/ecole-les-dedoublements-en-banlieue-ont-fait-progresser-seulement-3-de-plus-deleves/

La discrimination positive, dans les emplois, à l’école, et à présent sur les listes électorales. Un but, faire disparaître le Français d’origine des prises de décision dans les Quartiers. Cela s’appelle la partition. On n’est plus chez nous. Mohamed Macron offre des pans entiers de territoire aux musulmans.

Quant aux milliards qu’il veut verser aux habitants réunis en conseils de quartier pour qu’ils décident quoi en faire… Ce serait drôle si ce n’était pas nous qui payions. Apparemment Taché ne sait pas ou plutôt il ne veut pas savoir que nous engraissons déjà des milliers d’associations communautaristes qui font effectivement la loi chez nous dans leur banlieue, avec des Frères musulmans très actifs pour empêcher et interdire la normalisation, l’intégration, le respect de nos traditions et coutumes, de notre civilisation.

Il y a deux ans, il y avait 1300 associations pro-islam en IDF. 800 000 associations étaient nées entre 2013 et 2017.

http://resistancerepublicaine.eu/2017/09/10/1300-associations-pro-islam-en-idf-800-000-associations-apparues-entre-2013-et-2017/

Et la Conférence islamique persiste et signe : interdiction de changer quoi que ce soit au Coran et à ses visées totalitaires.

http://resistancerepublicaine.eu/2017/09/11/1300-associations-musulmanes-en-idf-pour-appliquer-les-preceptes-de-la-conference-islamique-en-france/

Mais demander à Taché de se pencher sur les racines du mal, ce serait comme lui demander de se jeter du haut d’un immeuble de 4 étages.

Alors Taché veut offrir aux musulmans des quartiers ce que Macron refuse aux Gilets Jaunes, le pouvoir de décider par eux-mêmes de leur destin et de l’argent du contribuable. 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


5 thoughts on “Taché veut interdire aux Français d’origine de gérer les « quartiers », la partition c’est maintenant

  1. AvatarAmélie Poulain

    « Cette question de la représentativité est essentielle pour ramener les jeunes dans la démocratie.  »

    Mais il n’ont jamais su et ne veulent pas le savoir, ce qu’est la Démocratie, quelle inconséquence et pauvreté intellectuelle que ces gens au Pouvoir.

    C’est de plus en plus insupportable, ce sont des fous idéologues combien de temps va-t-on laisser faire cela ?

    Ils ne sont même plus dans la réalité avec leur folie de « discrimination positive », depuis le temps qu’on constate que ça ne marche pas, outre l’injustice et les effets délétères que cela a au niveau de la France et des Français que l’on appauvrit pour ce faire voire qu’on laisse crever.

    Français nouveaux esclaves modernes donc…..

    Près de chez moi, il y a des musulmans dans le Conseil Municipal et ont voit le résultat même si je sais que l’équipe municipale elle-même (de Gauche bien sûr…) est composée de Français bien blancs pas très futés et plein de problèmes personnels.

  2. Avatardurandurand

    De toute façon nous savons tous de quoi est capable ce taché ou plutôt cette grosse tâche dans le paysage politique , ,malheureusement il n’y a pas que lui , cela en fait énormément qui vont passés sur la bascule à charlot !

  3. AvatarJoël

    « il n’y a pas cent cinquante Molenbeek en France, ce n’est pas vrai ça ! »

    Ben là, il a raison. Il y en avait 756 en 2004 et depuis le chiffre n’est plus rendu public et on change régulièrement les noms (ZUS, ZEP, etc.) pour égarer les gens. On est certainement bien au-dessus de 1 000.

  4. AvatarHellen

    La grande tache s’imagine être la boîte à idées en surenchère…
    Il va falloir l’envoyer dans ces quartiers que l’on puisse rigoler un peu, parce que comme tache, il se pose là…!!!!
    Et encore, s’il était tout seul….
    Mais ils sont pratiquement tous, si ce n’est tous comme lui…!!!
    Son ancêtre, ça devait en être un bon, pour avoir un tel nom…!!!!

  5. AvatarJ

    Cette tache trouve déjà qu’il n’y a pas assez de Noirs ou d’Arabes maires de grandes villes. Ah oui, on a vu ce que ça donne déjà au R.U.
    S’il veut tant d’Africains, il n’a qu’à aller en Afrique, il sera heureux.

Comments are closed.