Ils hurlent « Allahou akbar » aux abords des écoles : l’islam, fabrique de déséquilibrés ?


Ils hurlent « Allahou akbar » aux abords des écoles : l’islam, fabrique de déséquilibrés ?

Décidément, la question du psychiatre Wafa Sultan se pose de manière lancinante : « l’islam, fabrique de déséquilibrés ? ».

 

Et les écoles de journalistes, fabriques de taiseux ?

 

Pas un mot dans la presse, semble-t-il, de l’incident survenu en 2015 et qui concernait apparemment une école de Listrac-Médoc où l’intéressé est domicilié.

 

La cour d’appel de Bordeaux est amenée à connaître des faits à l’occasion d’une perquisition.

https://www.legifrance.gouv.fr/affichJuriAdmin.do?oldAction=rechJuriAdmin&idTexte=CETATEXT000038134629&fastReqId=2033643337&fastPos=1

 

On ne croit pas trouver notamment d’article de « Sud ouest » à ce sujet sur internet – sous réserve d’un éventuel droit de réponse en sens contraire de la rédaction de ce journal ou prétendu tel ?

Trop occupés à proposer des articles sur des sujets insignifiants : test d’une voiture, articles sur la bouffe, etc.

http://resistancerepublicaine.eu/2017/08/13/les-collabos-de-sud-ouest-font-une-pub-denfer-a-mac-do-qui-les-paye-pour-cela/

 

Pourtant, il y aurait là un vrai sujet de société à traiter. Comment se fait-il que tant de « déséquilibrés » ou supposés en être se sont mis en tête d’hurler des « Allahou akbar » auprès des écoles pour terroriser la jeunesse de France ces dernières années ?

 

Nous aimerions que le journaliste Dutilloy nous explique, par exemple, pourquoi on ne trouve pas d’article de presse à ce sujet. L’intéressé aimerait nous priver du droit de réinformer. Encore faudrait-il que la presse soit exemplaire à cet égard.

https://blogs.mediapart.fr/vivre-est-un-village/blog/190219/non-au-benevolat-dans-la-presse-et-dans-l-edition

 

Pour être juste, ce silence médiatique n’est pas total. Les cas où des illuminés hurlent « allahou akbar » auprès des écoles sont devenus si nombreux que les journalistes n’ont pas pu les dissimuler.

Cela fait forcément un peu de bruit à la longue…

 

Ainsi, en 2017, c’était à Montauban :

https://www.ladepeche.fr/article/2017/10/02/2657054-homme-place-psychiatrie-apres-avoir-crie-allah-akbar-autour-ecole.html

 

L’année dernière, c’était, nous dit-on, un « handicapé mental » qui usait du même procédé en Seine-et-Marne.

https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/seine-et-marne-un-handicape-mental-crie-allahou-akbar-pres-de-plusieurs-ecoles-et-provoque-la-frayeur-des-habitants_2792671.html

http://www.leparisien.fr/cesson-77240/seine-et-marne-il-seme-la-pagaille-en-criant-allahou-akbar-pres-des-ecoles-de-senart-08-06-2018-7761072.php

 

En décembre 2015, c’était encore à Rambouillet :

https://www.lechorepublicain.fr/rambouillet/faits-divers/2015/12/07/il-crie-allah-akbar-avant-l-ouverture-du-bureau-de-vote-de-rambouillet_11695192.html

 

Alors, déséquilibre aiguë, vraiment ? Ou bien entreprise délibérée de s’en prendre au sanctuaire républicain par excellence, l’école, où les enfants sont censés recevoir une éducation qui leur permettra de lutter contre l’obscurantisme ?

 

Devant la cour de Bordeaux le 15 février 2019, le prétendu « déséquilibré » de Listrac-Médoc avait le culot de vouloir s’opposer à la perquisition menée à son domicile à la suite de ces faits en faisant valoir qu’elle était nulle comme portant atteinte à la liberté de conscience, dès lors que la perquisition intervenait sur la base d’un « élément d’ordre religieux ».

Donc pour lui, gueuler « Allah abkar » devant une école fait partie de la pratique de l’islam…

 

La perquisition s’était déroulée au 10 lieu-dit Lambert à Listrac-Medoc. Elle était motivée par la considération de « raisons sérieuses de penser que (ce) domicile pouvait être fréquenté par des personnes d’obédience salafiste ».

 

L’épouse de l’’intéressé n’était « plus visible à l’extérieur du domicile », tandis que lui-même, devenu « plus assidu » dans sa pratique dite « religieuse », « a fait l’objet d’une hospitalisation sans son consentement le 12 septembre 2009 en raison d’une “illumination religieuse“ et qu’il a été à nouveau sujet à une telle illumination en septembre 2015 devant une école élémentaire où il a crié “Allahou Akbar“ en écartant les bras et en demandant à être tué, selon des témoignages de parents d’élèves ».

 

Ma foi, peut-être qu’une consécration légale de l’assistance au suicide apporterait une solution dans ce genre d’hypothèse ? Sûr qu’il se trouverait des volontaires…

 

Les juges bordelais estiment ainsi que « l’autorité préfectorale au moment où elle a ordonné la perquisition litigieuse » avait des « raisons sérieuses de penser que le lieu de la perquisition était fréquenté par au moins une personne dont le comportement constituait une menace pour la sécurité et l’ordre publics ».

 

L’islam fabrique de déséquilibrés ; source de décadence mortifère pour la France ; « religion la plus con » selon le mot de Houellebecq ? La question est plus que jamais d’actualité.

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Maxime

"On ne peut vivre agréablement si l'on ne vit avec prudence, honnêteté et justice" (Epicure). La France ne pourra retrouver la jeunesse de Bacchus peinte par Bouguereau qu'en renforçant le principe de précaution.


8 thoughts on “Ils hurlent « Allahou akbar » aux abords des écoles : l’islam, fabrique de déséquilibrés ?

  1. AvatarMachinchose

    et pourquoi ne pas répondre a ces « « Allahou akbar » (Allah est le plus grand,) par « Allah hou asghar » ( Allah est le plus petit)

    c’est calme, tranquille, paisible, aprés tout on peut exprimer son doute en face des affirmation de la grandeur d’ Allah ? NON ?

    et pour les plus facétieux d’ entre nous on peut essayer

     » Allah Hou ! hou ! Akbar Tabacs  »

    ça ferait un Tabac !! 😆

    1. Avatarlaetitia

      Impayable Machinchose, Grand maître de la dérision! Si seulement vous pouviez en passer un atome aux atteints de la coranoconnerie, quel espoir de guérison…

      1. AvatarMachinchose

        trés Chère!

        en Islam on ne rigole pas!

        sauf quand on se fend la gueule……………. d’ une oreille a l’ autre bien sur,

        la gorge largement ouverte 😆

  2. Avatarfrejusien

    Si on leur dit ça en réponse, ça va les rendre verts de rage, je vais essayer, mais il me faut la bonne prononciation, sinon ça fera un flop

  3. Avatarpeplum

    Un test de plus, et une illustration, du collectivisme forcé de cette religion : car c’est contagieux, si 2/3 des musulmans d’un groupe crie le takbir, le 1/3 suivant peut-il « décemment » s’en abstenir ?
    On comprend que la gauche bande du Qoran.

Comments are closed.