Qui est l’agresseur d’Alain Finkielkraut ?


Qui est l’agresseur d’Alain Finkielkraut ?

Les médias sont d’une pudeur de violette quant au CV de l’agresseur d’Alain Finkielkraut.

Voici un des rares portraits de cet individu.

Tout y est : islam, soutien à la cause « palestinienne », voyoucratie, délinquance.

Il ne manque même  pas les habituelles dénégations   des  amis musulmans assurant  qu’ils sont « très surpris » et  bla, bla, bla  …

Faudra que l’on nous explique comment dans la religion d’amour, de tolérance et de paix la pratique « religieuse » coexiste SYSTEMATIQUEMENT avec la délinquance.

Pour nous, qui sommes du cadre judéo-chrétien, le retour à la religion est synonyme d’un retour sur soi, de la liquidation de ses penchants mauvais : c’est d’ailleurs  l’évolution de beaucoup de saints de notre calendrier.

Pas en islam !

Il serait peut-être temps  de s’aviser, donc, que l’islam n’est pas du tout une religion au sens où nous l’entendons, mais une idéologie de conquête,  de pillages,  de viols, de meurtres que s’est  donnée une bande de fanatiques du désert arabe, il y a 1400 ans : il n’y a pas le Décalogue en islam.

Antiislam

 

L’individu soupçonné d’avoir proféré des insultes, notamment de nature antisémites, à l’égard du philosophe Alain Finkielkraut, samedi dernier lors d’une manifestation des «gilets jaunes», sera jugé le 22 mai, a-t-on appris jeudi de source judiciaire.

Il sera convoqué à cette date devant le tribunal correctionnel de Paris.

Répondant à une convocation, le suspect s’était rendu mardi vers 19h30 à l’antenne mulhousienne de la police judiciaire (PJ) où il avait été placé en garde à vue par les enquêteurs de la BRDP (Brigade de Répression de la Délinquance à la Personne), comme l’avait indiqué le Parquet de Paris mercredi au Figaro.

Celle-ci a été reconduite mercredi soir pour une durée maximale de 24 heures et était toujours en cours à la mi-journée.

Des enquêteurs de la brigade de répression de la délinquance contre la personne de la PJ parisienne, en charge des investigations, sont sur place

Une enquête avait été ouverte dimanche soir pour injure publique en raison de l’origine, l’ethnie, la nation, la race ou la religion.

Dimanche, le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, avait indiqué sur Twitter qu’un individu avait été identifié sur les vidéos filmées par les équipes de Yahoo Actualités, présentes sur place samedi.

Connu des services de renseignement

L’homme soupçonné est un vendeur de téléphones portables originaire de Mulhouse et âgé de 36 ans.

Il serait converti à l’islam et également connu des services de renseignement pour avoir évolué dans la mouvance radicale islamiste en 2014.

Ce père de cinq enfants aurait effectué plusieurs actions à l’étranger avec l’association des Palestiniens de France, basée à Mulhouse.

«Il est venu avec nous faire une mission humanitaire au sud du Liban dans un camp de réfugié à l’été 2014», a indiqué à l’AFP Mohamad Fahroud, secrétaire général de l’association.

Celui-ci décrit le suspect comme quelqu’un de «motivé», «calme» et qui «ne causait aucun problème».

«Il était converti (à l’islam), il faisait les prières»

mais il n’était «pas radical».

«On a tous été très surpris, choqués» à la vue de la vidéo dans laquelle il insulte Alain Finkielkraut, a ajouté Mohamad Fahroud.

D’après nos informations, rejoignant celles du Parisien, il ne serait pas fiché S.

Une source proche du dossier l’a décrit à l’AFP comme un «petit délinquant, proche de la mouvance salafiste mais pas fiché radicalisé».

Et d’ajouter: «il était connu pour des faits de violences volontaires commises dans une seule affaire, recel de vol, défaut d’assurance en 2005 et violences sur agent de la force publique en 2004».

Samedi, il participait à l’acte 14 de la mobilisation des «gilets jaunes». Sur les vidéos, on le voit insulter Alain Finkielkraut alors qu’il passait par hasard aux abords de la manifestation. On peut notamment l’entendre crier:

«La France, elle est à nous! Espèce de raciste, espèce de haineux. t’es un haineux et tu vas mourir. Tu vas aller en Enfer».

Il avait été identifié sur les vidéos par un policier de la brigade anti-criminalité (BAC) de Mulhouse qui avait dans la foulée adressé un signalement «dimanche ou lundi» à la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), selon des sources proches du dossier.

De nombreuses réactions et condamnations ont suivi ces événements, notamment celle d’Emmanuel Macron.

Mardi soir, des manifestations contre l’antisémitisme ont eu lieu dans plusieurs villes françaises, alors que plus tôt dans la journée 96 tombes profanées ont été découvertes dans un cimetière juif alsacien.

[•••]

http://lefigaro.fr/actualite-france/2019/02/20/01016-20190220ARTFIG00054-l-homme-suspecte-d-avoir-injurie-alain-finkielkraut-interpelle.php

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




6 thoughts on “Qui est l’agresseur d’Alain Finkielkraut ?

  1. denise

    oui un voyou , un délinquant pour lequel , où à cause duquel , certains français ont défilé…c’est dire l’état de cette France ..

  2. Rochefortaise

    @ Antiislam
    Question : le père de l’agresseur serait Algérien (j’ai lu cela quelque part ….) et sa mère Française. Ce père est-il (était-il) Chrétien ou autre chose pour que son fils trouve nécessaire de se convertir à l’Islam ?

    1. AntiislamAntiislam Post author

      Bonjour,

      Oui, je me suis posé la même question que vous.

      Mais le sens du mot « convertir » est ambigu chez nos médias : il peut signifier simplement « retour » à une pratique abandonnée …

    2. Machinchose

      je vais tenter de vous renseigner

      il s’ agit d’ un père Algérien Musulman qui a épousé , ou plutot engrossé une Alsacienne, qui donnera a ce dechet dont elle a vêlé, SON nom de famille a elle: Weller

      et , histoire de faire plaisir au Paparabe, le prénom de Soulymane, dissimulé par un prénom d’ emprunt ; Benjamin !!

      du genre Alexande Benallah, au lieu de Marouane Benallah
      mais dans ce dernier cas c’était plutot pour rendre service au délinquant ayant des « relations affectueuses quasi familiales » avec le plus haut personnage de l’ Etat Français !!

      Putingue !! ça se trouve le Benallah, il a le code du declenchement de la Frappe Nucléaire, et c’est pour ça qu on fait si bien semblant de le punir ..

      ca se trouve il l’ a communiqué aux RUSSES , via son pote (qui lui a filé deux millions d’ euros) le Tchétchène Makhmudov, pote de Poutine !!

      on est mal !! Ben Banania, tu vas voir, il ne va plus tarder a migrer au Maroc

      bah! un de perdu et 300.000 de retrouvés !

  3. Centulle

    Suis surpris que les mêmes mots qu’utilise l’AFP soirent repris dans l’article: L’homme soupçonné, le suspect… et pourquoi pas aussi le présumé innocent tant qu’on y est. J’ai comme tout le monde vu la vidéo et vous voulez me faire douter de mon entendement?

Comments are closed.