Un ministre israélien presse les juifs de France de gagner Israël


Un ministre israélien presse les juifs de France de gagner Israël

Ils sont 470000 face à 15 à 20 millions de musulmans, dont un certain nombre veulent leur peau.

Ils se sentent en danger, ils déménagent, ils sont français pourtant… et ils aiment la France.  Mais…

Mais ils sont de plus en plus agressés, insultés, par des musulmans mais aussi par la petite frange qui se dit antisioniste mais qui est d’un antisémitisme qui fait peur, Soral, Le Lay, le fameux site démocratie participative… Des pourris. Qui, pour le moment se contentent d’écucter, la bave aux lèvres, pour crier leur haine des Juifs.

Alors on peut comprendre que le gouvernement israélien appelle les Juifs français à venir se réfugier en Israël…

Mais la plupart d’entre eux ne partiront que s’il n’y a plus d’espoir, ils aiment trop la France, même s’il n’y a plus d’élève juif dans les écoles publiques du 93… Qui en parle ? Les journaleux, vous dormez ?

 

Le ministre israélien de l’Immigration, Yoav Galant, a appelé mardi les juifs à émigrer pour l’Etat hébreu après la profanation d’un cimetière juif dans le nord-est de la France.

« Je condamne vigoureusement l’antisémitisme en France et en appelle aux juifs : rentrez à la maison, immigrez en Israël », a dit M. Galant sur Twitter.

« Environ 80 tombes » du cimetière juif de Quatzenheim (Bas-Rhin), au nord-ouest de Strasbourg, ont été découvertes profanées mardi, a annoncé la préfecture du Bas-Rhin qui a condamné « avec la plus grande fermeté » un « acte antisémite odieux ». Un chiffre revu à la hausse dans l’après-midi – 96 tombes.

« Ce mardi 19 février, environ 80 sépultures du cimetière israélite de Quatzenheim ont été découvertes profanées », indique dans un communiqué la préfecture, alors que plusieurs rassemblements sont prévus mardi en France contre la hausse récente des actes antisémites.

Le parquet de Strasbourg, compétent dans cette affaire, a indiqué à l’AFP ouvrir une « enquête de flagrance » confiée à la section de recherches (SR) de la gendarmerie de la capitale alsacienne.

Selon un photographe de l’AFP, les tombes ont été marquées à la bombe de croix gammées bleues et jaunes. Une sépulture porte également l’inscription « Elsassisches Schwarzen Wolfe » (« Les loups noirs alsaciens »), possible référence à un groupe autonomiste alsacien actif dans les années 70.

« La profanation (de ce) cimetière réveille les images de périodes sombres dans l’histoire du peuple juif », a dit M. Galant. Il a indiqué qu’il avait rendu visite la semaine passée à la communauté juive de Paris. Celle-ci fait face à une « offensive antisémite et au processus d’assimilation », a-t-il dit.

« L’assimilation » – sociale ou culturelle à travers le mariage par exemple – de leurs coreligionnaires à leur milieu environnant est une préoccupation d’un certain nombre de juifs inquiets de la préservation de leur identité.

Une photo prise le 20 février 2019 à Quatzenheim montre des svastikas peintes sur des tombes dans un cimetière juif, le jour d’une marche nationale contre une recrudescence des attaques antisémites. – Environ 80 tombes ont été vandalisées dans un cimetière du village de Quatzenheim, près de la frontière avec l’Allemagne, dans la région Alsace. (Crédit : Frederick FLORIN / AFP)

D’autres croix gammées ont été marquées à la bombe sur le portail d’une maison, en lisière du cimetière, et sur le mur d’enceinte. L’accès au cimetière a été rapidement bouclé par la gendarmerie, les journalistes, photographes et caméramen étant tenus à distance.

Cité dans le communiqué de la préfecture, Jean-Luc Marx, préfet du Bas-Rhin, a condamné « avec la plus grande fermeté cet acte antisémite odieux et exprime son soutien le plus total à la communauté juive qui a une nouvelle fois été prise pour cible ». « L’antisémitisme porte atteinte aux valeurs de la République que tous les Français ont en partage. Aucune violence, aucune manifestation de haine ou d’intolérance ne doit mettre en péril le vivre ensemble », a-t-il ajouté.

« Ça ne s’arrête plus, c’est secousse après secousse. Je ne sais combien de temps on va tenir (…) J’ai envie de vomir », a indiqué à l’AFP Maurice Dahan, président du consistoire israélite du Bas-Rhin.

Isaac Herzog, président de l’Agence juive, organisation paragouvernementale chargée de l’immigration en Israël, a vu dans la profanation « une indication supplémentaire de l’antisémitisme rampant qui se répand à travers l’Europe et menace les juifs jusque dans la rue ». « Il est temps que les gouvernements se réveillent », a-t-il tweeté.

Isaac Herzog prend la parole devant un groupe d’experts lors du Forum économique mondial de Davos, en Suisse, le 25 janvier 2018. (Crédit : autorisation)

Des appels comme celui de M. Galant ne sont pas une première. Le Premier ministre Benjamin Netanyahu avait irrité les dirigeants français en 2015 en lançant aux juifs de France qu’Israël était leur « foyer », après l’assassinat de quatre juifs – Yoav Hattab, Yohan Cohen, Francois-Michel Saada, Philippe Braham par un jihadiste à l’Hyper Cacher de Vincennes.

Il avait récidivé peu après, à la suite d’un assassinat au Danemark, en s’adressant aux juifs d’Europe pour leur dire qu’Israël les attendait « les bras ouverts ».

Le Premier ministre français de l’époque, Manuel Valls, avait estimé que la campagne électorale alors en cours en Israël – comme aujourd’hui – pour les législatives n’autorisait pas « n’importe quelle déclaration ».

En 2004, le Premier ministre Ariel Sharon avait agacé Paris en appelant les juifs de France à immigrer « immédiatement » en Israël à cause d’un « antisémitisme déchaîné ».

Israël, nation du peuple juif, s’est pour une large part construit comme un refuge. L’immigration des juifs en Israël (« alyah »), élément fondamental de la politique nationale, était encouragée par l’Agence juive avant même la création de l’Etat d’Israël en 1948.

Depuis 1948, plus de trois millions de juifs ont fait leur alyah pour échapper aux persécutions ou au nom de l’idéal sioniste.

https://fr.timesofisrael.com/galant-aux-juifs-de-france-rentrez-a-la-maison-immigrez-en-israel/

Sur l’alya lire nos articles :

http://resistancerepublicaine.eu/2014/06/16/aux-juifs-de-france-par-pitie-ne-faites-pas-votre-alya-ce-serait-la-mort-disrael-par-philippe-le-routier/

http://resistancerepublicaine.eu/2018/06/08/lache-par-les-juifs-de-cour-et-traque-par-le-ccif-lhistorien-georges-bensoussan-tente-par-lexil/

http://resistancerepublicaine.eu/2018/01/12/lexil-interieur-des-juifs-de-france-quand-la-presse-en-parle-timidement/

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


24 thoughts on “Un ministre israélien presse les juifs de France de gagner Israël

  1. joseph

    attendez, ils sont français ou juif, je crois que cele merite eclaicissement.juif n’est pas une nationalite, ceux qui montent en epingle cette mascarade sont des ennemis de la france. et puis combien sont-ils dans le gouvernement?

      1. Jean-Louis

        Petite question, pourquoi le ministre israélien appelle les juifs seulement de France à rentrer « à la maison » ? Ca pue pas en allemagne, en italie, ou ailleurs peut-être ? Et que veut dire ce « à la maison » ? Ca sent la manipulation cette histoire… Face à cet appel, les juifs doivent choisir s’ils sont d’abord juifs ou d’abord français. Les musulmans ont choisi, ils sont musulmans. Et les juifs ne sont pas plus persécutés que les français de souche, par contre ils sont plus médiatisés, ça permet de détourner l’attention.

        1. David BelhassenDavid Belhassen

          Bonsoir Jean-Louis. De manière générale, les gouvernements israéliens appellent tous les « juifs » à « rentrer au « bercail », de quel pays que ce soit.
          Cela-dit,ce qui pose problème est votre parallèle entre « juifs » et « musulmans ». Il est biaisé d’un point de vue sémantique et donc il obscurcit la pensée.
          Et cela du fait que le du terme « juif » est hybride : il désigne à la fois une appartenance ethnique (donc du domaine de l’inné) et une adhérence confessionnelle (donc du domaine de l’acquis). C’est donc une absurdité sémantique. Les « juifs » eux-mêmes ne s’y retrouvent plus et sont complêtement abusés et aliénés par cette terminologie hybride et tendancieuse imposée par les rabbins.
          C’est pourquoi, je ne m’y réfère jamais. Lorsque je parle d’appartenance ethnique, je dis « Hébreux ». Et lorsque j’évoque l’adhérence religieuse, je dis « judaïques »,

    1. SarisseSarisse

      Éric Zemmour a tenu à tout autre discours et a bien dit je suis français et ensuite seulement je suis juif, il a d’ailleurs remis les pendules à l’heure de ce côté-là vis-à-vis de certains drétracteurs qui l’accusaient de jouer un double jeu et de ne pas aimer la France.
      On peut comprendre aussi que beaucoup de français juifs vu la montée de l’antisémitisme d’inspiration mahométane aient envie de quitter la France.
      Il y a aussi beaucoup de français non juifs et généralement chrétiens, catholiques, qui devraient également sortir du bois et prendre la défense de leurs compatriotes français juifs, ils sont majoritaires y compris dans l’Hérault gilet jaune qui doivent cesser de se laisser infiltrer, ce n’est qu’une question de courage face au pouvoir d’une part qui instrumentaliser les choses efface à l’islamisme qui s’attaque à la foi en juif aux chrétiens et à l’identité de la France.

      D’ailleurs il y a un autre exode dont on ne parle pas c’est l’exode de français non juifs ,souvent très qualifié qui ne veulent plus rester dans ce pays qui n’est pas seulement la victime de l’islamisation mets de la décadence et de la bureaucratie tatillonne a beaucoup de point de vues.

    2. beretvert

      Ce sont des français de religion juive comme les protestants quand ils ont été persécutés ils sont partis pas le choix ce que vous ferez hélas quand les arabes seront les plus nombreux pour aller où ça je ne sais pas car qui voudra de vous?

  2. jojo

    on ne parle pas assez des eglises et cimetieres chretiens profanes chaque jour en france………………….
    Ce sont les memes, des musulmans
    L’islam est violent, meme avec nos morts

    1. Machinchose

      tout simplement parce que ces putains de média ont des directives trés fermes!!!
      manquerait plus que ça! tenir les ‘vrais » Français au courant de la nature de ces profanation si nombreuses de lieus sacrés catholiques! : eglises, presbytères, chapelles, cimetières!!

      ça permettrait aux Français de comprendre que sur leur sol un ennemi mortel prolifère depuis qu il a dépassé les 20% de population
      alors on monte en grosse épingle les actes antijuifs, histoire de polariser l’ attention sur cette communauté de Français, bien gentils, bien elevés, bien travailleurs….car, en sous-jacence, on peut entendre : « bah! ils ont l’ habitude, eux d’ etre persécutés »

      une observation a propos de cette hypothèse barbouzarde de Christine: le dessin correct de la croix gammée, en effet trés souvent les attentateurs arabo musulmans dessinent la svastika a l’ envers… et puis, une centaine de croix gammées bien dessinées, bien droites, en pleine nuit….il en faut des lampes frontales, il en faut du monde……

      Jojo, va donc sur le site de la Ligue de Défense Juive ou sur J Forum, ou chaque attentat anti chrétien est recensé et combattu
      d’ autres sites comme le monde juif info, ont adopté cette ligne de conduite: ne rien laisser passer !!

  3. David BelhassenDavid Belhassen

    Bonjour Christine. Je m’oppose totalement à cet appel. L’Etat d’Israël ne doit pas être une sorte de « compagnie d’assurances » des judaïco-diasporiques comme refuge dans le cas « d’antisémitisme ».
    S’ils se sentent avant tout Hébreux,, ils doivent rejoindre le Pays des Hébreux, par idéal patriotique et sans aun rapport avec telle ou telle conjecture.
    Et s’ils se sentent avant tout Français, ils doivent être des patriotes et lutter ensemble avec les autres patriotes pour défendre la France de ses ennemis panarabistes islamitstes.
    On ne peut « manger à tous les rateliers » et « entamer le gâteau et le laisser entier ». On ne peut non plus – d’un point de vue ethique – « danser à deux fêtes d’épousailles ».
    Toute « double-allégeance » est une trahison potentielle,;aussi bien envers l’Etat d’Israël qu’à l’encontre de l’Etat français..

    1. Michel François

      Oui, et qu’un ministre israëlien puisse ainsi faire ingérence dans les affaires françaises devrait nous « interpeler », comme on dit aujourd’hui…

      1. David BelhassenDavid Belhassen

        Bonsoir Michel François. Les « affaires françaises » elles-aussi ne se gênent pas pour s’ingérer dans les « affaires israéliennes ».
        Mais pour tout dire, je me fous et me contrefous de la diplomatie et des « affaires ».
        Seuls « les gens du peuple » m’intéressent. Et je pense que toute personne douée de raison, d’éthique, et de sens de patriotisme doit, soit adhérer totalement à sa citoyenneté et défendre le pays qui l’a accueilli et dans lequel il vit (la France), soit partir et retourner au vieux pays de ses ancêtres (le Pays des Hébreux en Israël)..
        Tout louvoiement est déplorable et détestable.
        .

      2. Machinchose

        réponse a Michel Français

        quand les ministres français ne feront pas d’ingérence dans les affaires israéliennes, le ministre israélien la bouclera peut-être (les votes français à l’Unesco pour décréter que le Kotel mur dit des lamentations était musulman et le rebaptiser » al burak »

        réponse du berger aux trop nombreuses Bergères ………… de France, bien sur…

    2. Jean-Louis

      Bien d’accord. Ce n’est pas aux français de souche attachés à leur terre de subir la dégringolade et rattraper les conneries de tout le monde. Je dirais même plus, c’est d’abord à eux (ajoutés à bien d’autres bien sûr), majoritairement anti-RN, de subir le fruit de leurs votes successifs.

    3. beretvert

      Cinq galons dans l’armée Française et officier de la légion d’honneur la France coule dans mes veines mais si les musulmans deviennent supérieurs en nombre je partirai pas par double allégeance mais pour sauver la peaux des miens et accessoirement la mienne

  4. Alexcendre 62

    Je les comprends mais fuir n’est pas la solution , mais de grâce qu’ils arrêtent de faire confiance aux politiques qui les baladent vers les Le Pen a chaque évènement , les mesures prises sont toujours des restrictions a l’ensemble de la population mais jamais ils ne touchent a la source du danger potentiel bien connu de tous . Danger qui se développe de jour en jour et protégé par le sourire des faux culs dont nous savons tous que c’est le résultat de la politique pro-arabe suivit par la France depuis de nombreuses années , le drame est que tout le monde le sait . Ils sont rares ceux qui osent le dire nous aimerions comprendre ce qu’il y a dessous cette attitude de déni dangereuse a terme pour l’ensemble des français .

      1. Machinchose

        t’inquiètes!

        il n’ ya pas que quelques milliers de juifs (persécutés,, eux) qui le fuient
        des milliers et des dizaines de milliers de « souchiens » chrétiens moins limités que toi s’ en barrent !!

        quand a toi……DEMAIN TU PORTERAS UN CHECHE ET TA FEMME UN VOILE !!

  5. Machinchose

    en tout cas y en a un que son pays natal a fait Ministre il y a un an, c’est le ministre tunisien et Juif du tourisme, Monsieur René Trabelsi, dont vous aurez içi quelques renseignements

    https://www.google.com/search?q=trabelsitourisme+hollywood&tbm=isch&source=iu&ictx=1&fir=9hjHQ3lMnQPUFM%253A%252Ciw0LxWNcu_9ZaM%252C_&usg=AI4_-kRorkNd8IBzKSwm6TckK4JTFgqF0A&sa=X&ved=2ahUKEwjSgtj17sngAhUP3OAKHcRzDr8Q9QEwBHoECAYQBA#imgrc=9hjHQ3lMnQPUFM:

    René Trabelsi que je connais personellement est le dynamique et efficcace propriétaire d’ une agence multidestinations de voyages

    le gouvernement tunisien, conscient de la déroute de ce ministère confié a des incapables, « bien en cour » , a enfin réagi en le nommant « ouzir el siaha »
    Ministre du Tourisme

    et en même temps la petite Tunisie, profondément hargneuse contre Israel, veritable antisioniste, se refait une virginité

    et pas que!
    puisqu ‘ en moins de deux ans, René Trabelsi a insuflé un energique coup de remontée au dit tourisme qui s’ est rudement bien redressé

    Bravo Monsieur le Ministre! et chapeau aux Tunisiens qui ont enfin compris que choisir un grand pro dans ce domaine etait la bonne solution
    rappelons que la Tunisie compte douze millions de citoyens dont 1200 juifs !!

    hahaha! 0,1% de la population totale !!

    et c’est parmi ce 0,1¨% que se cachait le ministre qui a réussi a faire redémarrer le tourisme Tunisien

    Chapeau !! 😆

  6. durandurand

    J’ai du respect pour nos amis Hébreux.mais la double nationalité est bien une grosse fumisterie .et nous avons des millions d’exemples chez nous qui sont français quand cela les arrangent (alloc , cmu etc.etc.)

    1. Machinchose

      suppression immédiate de toutes ces doubles, voire triple nationalités !!

      et interdiction absolue de mettre la charrue avant l’ Hébreu !!

Comments are closed.