Liens entre antisémitisme et extrême droite ? Michel Onfray, Serge Klarsfeld et Sébastien Chenu partagent leurs visions


Liens entre antisémitisme et extrême droite ? Michel Onfray, Serge Klarsfeld et Sébastien Chenu partagent leurs visions

Note d’Antiislam

Klarsfeld est totalement aveugle.

Il devrait savoir que les  « idées » évoluent avec le temps, avec les circonstances.

Ainsi l’idée de « nation », au sens moderne du terme, est une idée de Gauche.

Elle est née sous la Révolution.

A Valmy, par exemple, les Révolutionaires ont chargé aux cris de « Vive la Nation ! « .

Puis il y a eu l’Internationalisme des Communistes, puis des Trotskystes  qui ont combattu l’idée nationale au moment où la Droite la reprenait  à son compte.

C’est, comme l’explique Onfray, sous ce masque de l’Internationalisme que le PCF est entré dans deux ans  de Collaboration et que, majoritairement, les Trotskystes sont restés étrangers à la Résistance, trop « patriotarde » selon eux …

Nous sommes en 2018, bien sûr, dans une ultime période où la Gauche en complicité totale avec le Libéralisme (Une idée  qui est d’ailleurs passée de Gauche à Droite, elle aussi)  vise à détruire totalement les idées de « nation », de frontières.

On pourrait multplier les exemples avec  le colonialisme, la laïcité,  le féminisme  etc etc de ces passages de Droite à Gauche des idées  et réciproquement.

Mais restons  sur l’antisémitisme.

Il a été porté par la Droite et l’Extrême-Droite (quoique la Gauche n’en n’a pas été indemne) à la fin du XIXème, au XXème siècle.

Mais il est clair que, désormais, l’antisémitisme est passé sous le nom d’ « antisionisme » largement à Gauche   et le sera de plus en plus pour la raison que la Gauche défend, avec acharnement,  l’islam, (religion des opprimés selon elle),  doctrine violente contre les Juifs et les Chrétiens.

Invoquer, donc,  un « ADN  de l’Extrême-Droite » fixe et constant corrélé à une pureté antiraciste éternelle de la Gauche,  comme Klasrfeld le fait,  est une absurdité  : c’est perdre pied face au réel.

Onfray, en quelques secondes de la vidéo,  l’explique très bien …

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Marcher sur des oeufs

Au crépuscule de ma vie, je flâne sur les chemins de la connaissance qui me ravit. Musique, histoire, religion, tout ce qui fait l'homme et tout ce que fait l'homme me passionne.


9 thoughts on “Liens entre antisémitisme et extrême droite ? Michel Onfray, Serge Klarsfeld et Sébastien Chenu partagent leurs visions

  1. AvatarGladius

    Je croyais que seul Arno, le fils halluciné des Klarsfeld, était débile mental.

    Pour reprendre la même filière de pensée de son père (basée sur l’ADN des partis et a fortiori des personnes), je suis maintenant persuadé que le papa est tout aussi génétiquement abruti, névrosé et irrécupérable que son fils.

    1. AvatarHellen

      @Gladius
      Les Chiens ne font pas des Chats…!
      Une réflexion peut être stupide pour certains, mais au final, très claire pour tout le monde…!

  2. Avatareitan

    On pourrait prétendre que les Klarsfeld sont tenus en laisse et qu’ils doivent continuer dans leur délire du « on n’a pas le droit de dire autre chose que… »
    A moins que ce soit dans leur ADN d’ashkénazes car ils n’ont pas subi le joug de la charia durant des siècles. Ils ne savent donc pas ce que islam veut dire.
    D’ailleurs, la question qui me taraude le plus, est :
    -Mais que disent les séfarades? ont-ils le droit à la parole? pourquoi ne les entend t’on pas? où sont-ils passés?

  3. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Les positions de BHL sur les Gilets jaunes attaquées sans ambages par Marine Le Pen
    :::: https://fr.sputniknews.com/france/201902201040097468-bhl-gilets-jaunes-marine-le-pen/
    20.02.2019

    Marine Le Pen a fustigé les propos de Bernard-Henri Levy sur le caractère antisémite du mouvement des Gilets jaunes. Selon la présidente du Rassemblement national, BHL est loin du peuple, ce qui explique ses erreurs systématiques.

    Interrogée sur le plateau de la chaîne israélienne i24News pour savoir si l’antisémitisme était vraiment «le cœur du mouvement» des Gilets jaunes, comme l’a précédemment déclaré Bernard-Henri Levy, Marine Le Pen a souligné que l’écrivain «a perdu complètement la connexion avec le peuple» et «se trompe systématiquement» pour cette raison.

    Marine Le Pen Compte certifié @MLP_officiel
    :::: https://frama.link/CUR05_6W
    📹 « Bernard-Henri Lévy se trompe systématiquement parce qu’il a perdu complètement la connexion avec le peuple. Les #GiletsJaunes, ce sont des mères de famille isolées, des travailleurs pauvres, des retraités… ! » @i24NEWS_FR

    Mme Le Pen a essayé d’expliquer «la réalité de ce qui s’est passé» lors l’acte 14 des Gilets jaunes au cours duquel le philosophe Alain Finkielkraut et Ingrid Levavasseur ont été la cible de violentes attaques verbales de la part de manifestants.

    «C’est que, à chaque fois qu’il y a de grandes manifestations et particulièrement de grandes manifestations qui se déroulent ainsi semaine après semaine, réémerge toute une série de groupuscules qui profitent en réalité de ces manifestations pour venir défendre leur petit agenda, soit anarchiste, soit révolutionnaire, soit antisémite, soit antisioniste, mais tout à fait, évidemment, on ne peut pas dire, comme l’a dit Bernard Henri Levy, que « l’antisémitisme est au cœur du mouvement des Gilets jaunes »», a-t-elle indiqué.
    …./….

  4. Avatarfrejusien

    C’est assez irritant cette accusation d’extrême droite,

    est-ce que ce type a oublié que Laval et Pétain étaient socialistes ??
    doit-on maintenant classer les socialistes dans l’extrême droite ?

    @antiislam, vous avez bien fait remarquer que les idées évoluent avec le temps et qu’elles se déplacent de gauche à droite et vice versa,

    Or le troisième intervenant semble figé dans le temps, ça doit être un instantané de 1940

    1. AvatarDorylée

      Quand les journalopes parlent des  » IDENTITAIRES  » ils associent immédiatement  » extrême droite  » . J’aimerais bien que le gogol Klarsfeld nous cite les différentes agressions des IDENTITAIRES contre les juifs ou les synagogues… Juste pour voir. Dans ashkénazes, Klarsfeld n’a retenu que  » naze « 

  5. AvatarDorylée

    Les plus farouches anti juifs, les musulmans et les communistes n’ont pas de patrie ni de nation ; seule l’idéologie de la communauté de pensée, l’oumma pour les musulmans et l’Internationale Communistes pour les cocos, compte. Je pense qu’il n’est pas utile de rappeler les pogroms et les razzias dont les juifs furent et siont victimes partout dans le monde.Quant à  » Ainsi l’idée de « nation », au sens moderne du terme, est une idée de Gauche.  » peut-être mais la gauche  » d’avant « . La Nation est, d’après le dictionnaire, une réunion d’êtres humains habitant sur un même territoire et unis par les traditions, les origines, la langue et les intérêts économiques l’exact contraire de l’Europe telle que nous la vendue Mitterrand, ses complices et ses successeurs.

  6. AvatarZèbre Zélé

    En ce qui concerne l’histoire de la gauche et de l’antisémitisme, il faut lire « L’antisémitisme de gauche au 19ème siècle » (par Marc Crapez, Berg International Editeur), qui pulvérise l’idée reçue selon laquelle la droite aurait eu le monopole historique de l’antisémitisme. Allez, encore un mythe gauchiste qui s’effondre !

Comments are closed.