Ressiguier, Mélenchon et les Insoumis : antisémites déguisés en antisionistes ?


Ressiguier, Mélenchon et les Insoumis : antisémites déguisés en antisionistes ?

l y a 48 heures, Pierre Cassen, dans sa vidéo quotidienne, poussait un grand coup de gueule contre ceux qu’il appelait les escrocs de l’antisémitisme. Il nommait les imposteurs qui gémissent après un tag antisémite, en faisant revenir de Syrie 130 djihadistes parmi les plus antisémites qui soient, sans oublier ceux qui nient que tous les crimes antisémites, tous les attentats, toutes les violences contre les juifs viennent exclusivement des jeunes arabo-musulmans.

Les faits n’ont pas tardé à donner raison à notre fondateur, puisque les crapules socialistes, principaux vecteurs de la montée de l’antisémitisme en France, par leur politique immigrationniste, osent lancer un appel à manifester ce mardi, en ayant veillé à en écarter le Rassemblement national, et apparemment les Insoumis également, si on en croit cet échange sur les plateaux de télévision.

À noter lors de cet échange la malhonnêteté crasse de Danielle Simonnet, des Insoumis et du Parti de gauche, qui non seulement n’évoque pas la cause essentielle de l’antisémitisme, mais essaie de créer un incident de plateau quand Jean-Lin Lacapelle, pourtant prudemment, estime que 80 % des actes antisémites sont dus à l’islamisme. Même cela, les prétendus antiracistes de gauche ne veulent pas l’entendre.

Quand on voit Muriel Ressiguier manifester avec des islamo-gauchistes qui arborent le keffieh palestinien, symbole du combat des antisémites du Hamas contre Israël et le peuple juif, on ne peut s’empêcher de penser que les gauchistes sont les principaux apologistes de l’antisémitisme, en France, qu’ils ont bien sûr maquillé en antisionisme pour mieux cacher leur jeu. Comment ne pas penser, sur ce sujet, au tweet de l’avocat Gilles-William Goldnadel, qui expliquait qu’aujourd’hui, Hitler ne se dirait pas antisémite, mais antisioniste.

Roger Cuckierman avait fait pleurer le pauvre Besancenot, qui est habitué à insulter tous ceux qui ne pensent pas comme lui, en lui mettant le nez dans son caca..

Le chercheur Renée Fregosi avait remarquablement résumé la sémantique de Ressiguier, Mélenchon et de tous ceux qui font semblant de combattre le sionisme pour mieux masquer leur antisémitisme. Elle avait, sur ce thème, remarquablement cerné la convergence entre les islamistes et les gauchistes, ceux que nous appelons les islamogauchistes.

https://www.huffingtonpost.fr/renee-fregosi/comment-l-antisionisme-est-devenu-le-nouvel-antisemitisme_a_23264795/

Articulé étroitement à la défense de la « cause palestinienne », l’antisémitisme antisioniste construit une chaîne d’identifications, du Palestinien à l’Arabe, au musulman, à l’immigré, à l’ex-colonisé prétendument néo-colonisé. Cette nouvelle judéophobie anti-israélienne articule alors antisémitisme et racisme anti-Blanc: le Juif étant considéré comme un suppôt de l’impérialisme américain, un colonialiste, ancien supplétif des colons français, nouveau « colon » des « territoires occupés », capitaliste, mondialiste, super-blanc en somme. Et de par son assignation à une position anti-arabe et anti-musulmane, le Juif est renvoyé à cet ennemi principal du musulman désigné à la vindicte du « bon croyant » par nombre de versets du Coran (« une telle vie ne le sauvera pas de la punition », « Ce sont ceux-là les pires ennemis ») et de passages des hadiths (« Vous combattrez les juifs », « Périssent les juifs et les chrétiens. Il n’y aura pas deux religions en Arabie »).

Or ce « nouvel antisémitisme » qu’est l’antisionisme est devenu l’un des piliers idéologiques non seulement des islamistes à l’offensive, mais aussi de la gauche radicale : des pro-palestiniens maoïstes arborant le keffieh dès les années 70 aux justiciers de Nuit debout faisant une large place au stand anti-Israël BDS (« Boycott, Désinvestissement, Sanctions ») et aux élus de la France insoumise défendant les islamistes comme autant de « nouveaux damnés de la terre ». Les néo-féministes puritaines ne sont pas en reste quant à elles, contre le « mâle blanc » harceleur et violeur par définition, allant parfois jusqu’à défendre le port du voile au motif que la libération des femmes aurait été promue par des Occidentales de puissances colonialistes. Et comment ne pas soupçonner des relents d’antisémitisme jusque dans l’acharnement à faire condamner Dominique Strauss Kahn ou Roman Polanski par la justice populaire de rue et des réseaux sociaux, comme tous les « porcs » (animal honni auquel les musulmans assimilent souvent les Juifs d’ailleurs)…

La « convergence » entre un antisémitisme de gauche originel (anticapitaliste et anti-impérialiste), un antisémitisme traditionnel musulman (ennemi religieux) et un néo-populisme nationaliste anti-mondialisation (on aurait dit autrefois « cosmopolite »), trouve son assomption dans l’antisionisme. La « question juive » formulée aujourd’hui autour de l’existence de l’État d’Israël fait en effet partie intégrante du discours contre l’impérialisme américain, le néocolonialisme occidental et les élites mondialisées, qui est au cœur de la mobilisation populiste. La revendication justicialiste vécue sur le mode de la revanche, de la vengeance populaire, de la libération de la domination qu’exercent les élites, est alors fantasmée comme une décolonisation et le racisme anti-Blanc est ainsi justifié au même titre que l’antisémitisme antisioniste.

Même le journal L’Humanité a ouvertement accusé Jean-Luc d’antisémitisme, c’est dire !

https://www.marianne.net/politique/quand-jean-luc-melenchon-est-accuse-d-antisemitisme-dans-l-humanite

Conclusion : Ressiguier, Mélenchon et toute la fine équipe d’islamo-gauchistes, qui donnent des leçons d’antiracisme à la terre entière, sont bien des antisémites, déguisés en antisionistes, comme l’ensemble de l’extrême gauche. Miss Goulag n’a donc aucune légitimité à présider une commission d’enquête contre les violences de l’extrême droite, quand elle manifeste avec des racistes, complices du Hamas, véritables fascistes politico-religieux qui rêvent de détruire Israël et d’exterminer tous les Juifs, comme le confirme leur charte.

https://ripostelaique.com/les-violences-pro-palestiniennes-cest-le-coran-et-la-charte-du-hamas.html

https://ripostelaique.com/ressiguier-melenchon-et-les-insoumis-antisemites-deguises-en-antisionistes.html

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




9 thoughts on “Ressiguier, Mélenchon et les Insoumis : antisémites déguisés en antisionistes ?

  1. Avatareitan

    pour résumer, antisionisme et antisémite, c’est bonnet-blanc et blanc-bonnet
    merde alors.
    donc, les gilets jaunes vous pouvez aller vous faire f…
    et ne me faites pas le coup du « padamalgame »

  2. AvatarChristian

    Il ne faut pas tomber dans le piège tendu par Macron et ses sbires. Les français ne sont pas antisémites colectivement même si on peut croiser de façon individuel ce type de personnes.
    La plupart des musulmans sont par contre antisémites dans leur globalité car c’est un item majeur de leur construction intellectuelle à ces idiots utiles à leur combat qui est le djiad.

    1. Avatareitan

      mais non, ils ne sont pas antisémites. c’est sûr!
      ils sont seulement antisionistes.
      quand vous aurez du temps et de la salive à gaspiller, vous essaierez de m’expliquer la différence.

      1. AvatarChristian

        Je pense que les français sont dans leur majorité ni antisionistes qui antisémites… et dans la rue êtes vous importuné par des français de Province aujourd’hui ?? Allez vous promener avec une kippa en banlieue et nous en rediscuterons. Niez la réalité en se victimisant alors que ce Week end j’ai surtout vu un salafiste insulté Monsieur Fielkelfrauft cela ne sert pas notre cause.

  3. AvatarMariana

    À qui le dites vous avec le djihad ils ne cachent plus l’antisémitisme enraciné dans leur mentalité .

    La maison brûle il y a URGENCE à éteindre l’incendie les appels au feu c’est bien mais largement insuffisant , cf ce qui s’est passé hier avec Finkielkraut qui aurait dû selon moi , courageusement répondre aux faux GJ .

    Au fait l’équation simple plus il y a de musulmans plus l’antisémitisme prolifère , les intellectuels et les politiques ne l’ont toujours pas comprise ?
    Il leur faut quoi plus de violences , plus de crimes pour le RECONNAITRE et arrêter leur bla-bla-bla stérile dans le microcosme parisien ?

    1. AvatarMariana

      On l’a vu les autres samedis et celui d’hier les racailles immigrées melanchonnistes et pro-djihad sabotent le mouvement des GJ qui n’a rien à voir avec celui du début .

      La minorité antisémite supervisible doit être condamnée par le GVT tenu pour cela de laisser tomber le laxisme qui les caractérise à leur égard .
      Des sanctions comme la déchéance de nationalité française seraient nécessaires .

      A noter La plus étrange condamnation de ce qui s’est passé hier après-midi vient de melanchon qui n’a toujours pas réagi …
      C’est son électorat musulman donc silence radio .
      CQFD avec l’article et l’antisémitisme ambiant émanant toujours des mêmes .

      1. AvatarMariana

        Allez un dernier message sur le faux GJ qui a insulté avec d’autres idem reconnaissables sur toutes les vidéos , Finkielkraut , c’est un islamiste radicalisé ( fiché S ? ) connu depuis 2014 des services de police .

        Mince alors pas de chance pour ceux qui voient « l’ultra-droite » partout dès qu’ils parlent d’antisémitisme !

        Quand est-ce que la police arrête cet individu au vu de tous les soutiens du Gvt qui ont soutenu le philosophe en ne cessant de promettre des sanctions au nom de la République .

        On attend impatiemment de connaître son identité et la suite judiciaire .

        Dis pourquoi pour AB c’est pas aussi rapide malgré l’accumulation des délits ??

  4. SarisseSarisse

    Quand j’entends » anti sioniste mais pas antisémite » on ne peut que douter de la sincérité de ceux qui l’affirment.
    Nos vieux antisémites rejoignent la nouvelle garde islamique , un Garaudy à gauche un Guénon à droite, convertis par antisémitisme à la religion la plus antijudaïque qui soit, l’islam.
    Tout comme d’anciens nazis ou d’anciens staliniens qui retrouvent, orphelin un totalitarisme qui leur convient à merveille.
    Garaudy aurait probablement frayé avec LFI aujourd’hui, et Guénon, peut-être une partie du vieux FN, mais rien n’est moins sûr, Marine Le Pen n’est foncièrement et personnellement ni raciste ni antisémite, mais plus avec certains cercles.

  5. SarisseSarisse

    Mohamed Merah à les entendre ne serait pas antisémite , seulement antisioniste hein?, le massacre des enfants de l’école juive de Toulouse c’était juste par antisionisme , hein, mais antisémitisme et antisionisme comme le dit justement Gilles-William Goldnadel , c’est du pareil au même.
    Assez de fraude sur les mots comme dirait Platon.
    Qui réveiller et accru l’importance de l’antisémitisme
    En France? La stupide politique immigrationniste des centristes et des socialistes et une droite soi-disant modéré qui a continué en direction de pays musulmans où on tête de l’antisémitisme et de la rage antijuive dès le biberon, ce qui donne les actes des frères Kouachi où ceux d’un Amedy Coulibaly à hyper cacher.
    Je me souviens d’ailleurs lors des premiers actes d’un Mohamed Merah alors qu’on ne connaissait pas encore son identité l’incrimination se porter déjà sur l’extrême droite n’importe quoi!
    Toujours ce refus de voir le réel en face.
    Nous antisémites « maison « bien sûr qu’il y en a , qu’il en existe ils sont plutôt dans les maisons de retraite et se font nettoyer le derrière par des aides-soignantes.
    D’autres plus jeunes frayent dans les milieux soraliens vote écouter les discours de Pierre Hillard ( qui ne sort jamais de sa thèse sur le noachisme et un homme et un sionisme remontant au premier temps bibliques )mais en général s’ils délirent ils ne tuent pas sauf en paroles( ce qui n’est pas rien quand même)..
    Ceux qui tuent viennent essentiellement du Maghreb et du Moyen-Orient des Kelkal au Kouachi ou encore l’auteur présumé de l’attentat de la rue Copernic et une partie de l’Afrique noire islamisée(Amédy Coulibaly, Youssouf Fofana)

Comments are closed.