Quand les musulmans seront devenus majoritaires, ils diront à notre police « arrêtez et déportez les juifs »


Quand les musulmans seront devenus majoritaires, ils diront à notre police « arrêtez et déportez les juifs »

Ilustration : Willy Pelletier, héros de la résistance contre le nazisme, chevalier de la légion d’honneur, titulaire de la médaille de la Résistance1, mort supplicié par la Gestapo sans avoir parlé et sans avoir mis en péril son réseau, est un résistant français2, né le 6 août 1913 à Nantes et assassiné par la Gestapo le 10 mai 1944.

Il fut parmi les gendarmes, peu nombreux3, qui ne se plièrent pas4 aux ordres5 du régime de Vichy et contribuèrent à développer la résistance à l’occupant nazi dans l’Ouest de la France, comme le montre François Le Berre6. C’est à ce titre que la gendarmerie nationale lui a, à maintes reprises, rendu hommage : la principale caserne de gendarmerie des Pays de la Loire7 lui doit d’ailleurs son nom de «Caserne Pelletier»8.

Chef du Service de renseignements et de liaison, il fut le collaborateur direct du commandant Henri Maurice, chef du réseau « Trois clés de Défense de la France ». Il était notamment chargé d’organiser et de coordonner les maquis de la Loire-Inférieure. Lire la vie exemplaire et sidérante de ce héros sur wikipedia.

Les gendarmes… ils étaient de deux sortes sous Vichy.

Ceux qui fusillèrent des résistants et raflèrent aussi des juifs. Mais il y eut heureusement ceux qui résistèrent jusqu’au martyr, comme Willy Pelletier.

Il y a bien toujours deux faces dans ce que l’on peut appeler le service de l’Etat,  l’une qui peut-être lumineuse, admirable de service et d’abnégation, jusqu’au supplice, et une autre,  qui peut se montrer sombre et servile.

Nous pouvons donc être patriotes, et à juste titre aimer et soutenir notre Gendarmerie et notre Police Nationales, mais nous pouvons  aussi détester l’esprit de collaboration aveugle, aveugle et incapable de retenir ses coups en frappant des citoyens désarmés et innocents, et ce sont les mêmes deux faces qui purent cohabiter il y a plusieurs décennies.
Une autre gendarmerie nationale, une autre police qui n’a pas servi le peuple mais d’abord le pouvoir.
Voilà à quoi me fait penser cette stèle dans cette petite bourgade heureuse de la Gascogne.
Bien sûr toutes proportions gardées.

En cette époque de gilets jaunes, que l’on salit, mais que l’on éborgne et mutile aussi, nous retrouvons à nouveau les mêmes protagonistes en uniforme bleu, des gendarmes et aussi des policiers, et l’on peut aussi s’interroger sur tant d’obéissance et si peu de résistance aux ordres, qui n’est pas sans rappeler l’expérience de Milgram. Obéir, mais à quels ordres?

Et que voyons nous?
Un ministre de l’Intérieur qui essaie de récupérer l’histoire dans toutes ces horreurs et de la plaquer sur la situation actuelle, l’antisémitisme se répète aujourd’hui mais pas avec les mêmes acteurs!
On fait semblant de ne pas les voir et on accuse qui on veut sans la moindre esquisse de preuve.
Utilisation scandaleuse d’une inscription en jaune comme s’il fallait d’ailleurs que cette couleur s’imprime bien dans l’esprit, indigne, scandaleuse, dont on ne sait qui l’a écrit mais dont on se presse d’accuser la masse des révoltés en gilets jaunes.
Il faut se précipiter d’accuser de bons citoyens qui dans une très grande majorité  n’en peuvent plus de la charge du fardeau que l’on fait peser sur leurs épaules, des révoltés qui dans  l’immense majorité d’entre eux ne sont ni racistes et antisémites, mais simplement inquiets de voir la transformation folle que l’on impose à leur pays et à leur quotidien.
Ces citoyens se fichent pas mal des théories et des complots, tout ce qu’ils voient c’est leur difficulté grandissante à vivre décemment et leur pays qui se dissout, se disloque, cesse d’être protecteur.
Ils vivent des transformations imposées par une petite caste qui les  appauvrit et les rabaisse depuis plus de 40 ans.
Et on ose l’impensable en évoquant l’antisémitisme supposé de cette immense foule,  alors que ce nouvel antisémitisme n’a fait que se greffer, venu d’ailleurs, sur le corps d’une notre société.

Comme il serait simple et reposant d’imaginer que cet antisémitisme soit le fait de franchouillards en béret et à moustache, de Dupont Lajoie en gilet jaune!

Mais voilà, je tombe sur une petite stèle en traversant une petite bourgade qui ne se trouve pas loin de Toulouse, ce Toulouse où sévit un nouvel antisémitisme, je pense alors aux actions d’un Mohamed Merah.
Certes, des antisémites il y en a aussi dans notre peuple, souvent de vieux messieurs et de vieilles dames, sans doute  haineux mais extrêmement minoritaires et inoffensifs,  mais les  crimes antisémites de nos jours ne sont plus de leur fait.
Ils sont le fait d’individus bien plus  jeunes qui viennent chercher leurs lots de Juifs, le Juif qui se cacherait derrière un arbre ou une pierre (c’est dans les textes) ou encore  d’enfants juifs à la sortie des écoles, de Juif attablés dans des restaurants ou sortant d’une synagogue ou encore de Juifs faisant leurs courses.
Il s’agit là de criminels ils n’ont pas de pouvoir ils n’ont pas d’uniforme mais ils rêvent du pouvoir il rêvent de pouvoir donner des ordres à ceux qui portent des uniformes bleus et pour moi ce sont les mêmes.

Alors, nous avons vu ces dernières semaine une gendarmerie qui  éborgne et mutile de simples citoyens.  Certes il ne s’agit pas des gendarmes de campagne mais des gardes mobiles, de gendarmes mais aussi de policiers qui ne sont pas des policiers de quartier mais des CRS qui exécutent les ordres qu’on leur donne.
Et il y a des choses qui peuvent nous montrer à quel point le service de l’État peut rendre aveugle, aveugle au point d’éborgner, aveugle au point de mutiler et aveugle demain peut-être, au point de  rafler?

Certes cela est dit toute proportion gardées, mais le nouvel antisémitisme qui a cours ne vient pas des gilets jaunes il est installé depuis très longtemps dans nos murs et fait fuir les juifs de France.
Et je pense encore au rôle de la gendarmerie et  j’imagine le zèle  d’une gendarmerie qui agit et agirait dans un état soumis.
Une petite stèle dans une bourgade qui ne se trouve pas loin de ce Toulouse où a agi Mohamed Merah et où il  a tué, trouvé son lot, mu justement par un antisémitisme ou disons plutôt par un antijudaïsme viscéral,  tellement ancré dans les textes qu’il est allé jusqu’à les appliquer avec la plus grande rigueur, en agissant  de la manière la plus fanatique et la plus froide.
Alors je suis indigné par ceux qui osent accuser d »‘extrême droitisme » des personnes qui ne sont que lucides et se se méfient à juste titre de l’islam et de l’islamisation qui a cours dans la société, parce qu’ils ont eu la curiosité de se pencher sur des textes et d’écouter les discours de ces nouveaux antisémites qui sont aussi d’ailleurs des tueurs de chrétiens et de mécréants.

Qui donc voudra servir la gendarmerie et la police nationale de demain?
Ceux là même quand ils serontt devenus majoritaires et qu’ils leur demanderont de faire la même chose?

Attend-elle de passer sous une nouvelle direction, un nouveau commandement une fois qu’elle aura fait taire les Français  à coup de  lanceurs de balle de défense pour aider ensuite à faire fuir les juifs français, des Juifs dont la présence est attestée depuis le 12e siècle, du temps même où un vieux rabbin champenois taillait ses vignes sans pour autant être inquiété par son environnement dans une époque et en un lieu qui n’étaient pas toujours favorables?
Le grand problème qui se pose est un problème de courage et ne pas vouloir identifier la demeure du mal c’est contribuer à le laisser s’étendre.

J’espère que la gendarmerie nationale et la police produiront très vite des Willy Pelletier et non pas des serviteurs serviles de l’État mais aussi de la soumission à venir.
Alors si être simplement lucide c’est être d’extrême droite et bien tant pis soyons le comme les d’Estienne-d’Orves et les de Laroque qui ne se sont pas trompés de camp pour autant !

Et qu’on ne vienne pas dire après qu’on savait pas qu’il fallait d’abord cogner sur les gilets jaunes pour laisser faire ensuite bien pire par lâcheté.
Les victimes de cette stèle l’ont été du fait de fonctionnaires trop zélés, trop obéissants, ne l’oublions jamais.
Alors j’espère que de nouveaux Willy Pelletier relèveront l’honneur de cet arme, qui se déhonore à cogner des concitoyens comme elle se déshonorait hier à faire bien pire encore.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




9 thoughts on “Quand les musulmans seront devenus majoritaires, ils diront à notre police « arrêtez et déportez les juifs »

  1. AvatarMichel François

    « Qui donc voudra servir la gendarmerie et la police nationale de demain? »
    réponse : il y a aura toujours assez de chômeurs pour ça.

    « J’espère que la gendarmerie nationale et la police produiront très vite des Willy Pelletier et non pas des serviteurs serviles de l’État mais aussi de la soumission à venir. »
    La réponse, les flics vous l’ont donnée, chaque samedi, depuis le 17/11/18.

    1. Avatarlepelblanc

      Les flics, les gendarmes les CRS je les aimais mais maintenant je les haie. Ils sont capable de rafles comme lors de la dernière guerre au moindre commandement du politique qui mouille dans son froc. Ils sont tellement frustrés de leurs conditions de vie professionnelle et personnelle qu’ils sont capable de tout.

    2. AvatarDucloux

      Le salut pourra peut être venir des syndicats de policiers minoritaires comme Vigi et Policiers en colere
      Et surtout le premier qui n’hésite pas à décrire l’attitude répressive de la haute hiérarchie et à déposer des plaintes

  2. AvatarMachinchose

     » le Juif qui se cacherait derrière un arbre ou une pierre (c’est dans les textes) »

    ouais! ce serait un hadith du polyprolifique « El Boukhari » avec sa compilation des 5000 hadiths , logorhée islamique traditionelle, ces hadiths du genre « l’ envoyé de Dieu-(saws-) ne se lavait jamais les couilles avant 6 heures du matin, en hiver, mais en été il bouffait la chatte de Aïcha »

    hé la compagnie, il y en a 5000 comme ça, du même jus, si j’ ose dire!!

    j’ ai enormément de mal a imaginer un AARON parler ainsi de son frère Moïse………..ou Mathieu le Publicain, de son Maître Jésus…

    ça volait rudement plus haut ….

  3. AvatarMachinchose

    Sarisse, j’ ai oublié de te dire que j’ ai racheté un pépinière et que je vais me lancer dans la production de l’ Arbre des Juifs !!
    je sais que tu connais cet arbre, c’est le « GHARQAD » !!

    en botanique c’est une variété de jujubier, connu sous le nom de Ziziphus spina christi

    formidable récupération de l’ instant ou Jésus , sacré Roi des Juifs , par les Romains ( INRI) sera couronné de la couronne d’ épines provenant de cet arbrisseau ( connu en arabe sous ne nom de N’BEG …….. au maghreb et de Onèbe au Machreq)

    xxxxxxxx

    How does the Gharqad tree look like? – Multaqa Ahl al-Hadeeth
    http://www.ahlalhdeeth.com/…/792-how-does-the-gharqad-tree-look-lik...
    Traduire cette page
    3 oct. 2007 – 12 posts – ‎11 auteurs
    Scientific name: Ziziphus spina-christi (L.) Desf. Common name: … But here they list the arabic name as Unnab and not Gharqad.

    xxxxxxxxxx

  4. AvatarDucloux

    Le salut pourra peut être venir des syndicats de policiers minoritaires comme Vigi et Policiers en colere
    Et surtout le premier qui n’hésite pas à décrire l’attitude répressive de la haute hiérarchie et à déposer des plaintes

Comments are closed.