Félix et Caramel devant la télé de s’exclamer : Vanitas vanitatum et omnia vanitas !


Félix et Caramel devant la télé de s’exclamer : Vanitas vanitatum et omnia vanitas !

Vanitas vanitatum et omnia vanitas !    « Vanité des vanités, tout est vanité »….(Ecclesiaste)

 Ils n’aiment pas l’aspirateur, chat ch’est sûr, ils s’étaient blottis l’un contre l’autre sur le canapé le plus éloigné de ce qu’ils appellent un « instrument de torture ».

Confidentiellement, je ne suis pas non plus un fan de cet instrument dont l’utilité est cependant incontestable. C’est pourquoi, ayant terminé d’aspirer, et aspirant à autre chose qu’aspirer, j’éteignis l’appareil en inspirant avec volupté.

Inévitablement lorsqu’une pièce devient bruyante, pour rester audible, le volume  des conversations augmente. C’est ainsi que, l’aspirateur éteint, je saisis ces mots provenant du canapé de mes compagnons :

Vanitas, vanitatum et omnia vanitas ! 

La voix avait pris une consonance solennelle, mais c’était indéniablement celle de Félix !

J’interrogeai le petit bougre :

Dis-moi Chat-vant poilu, connais-tu le sens de ces mots, leur provenance, et pourquoi les prononces-tu ? 

Le ton de la réponse était légèrement condescendant :

Qui ne connait pas le sens de ces mots, parmi les premiers de l’Ecclésiaste, : « vanité des vanités, tout est vanité »

Je donnai alors tout son sens à l’expression quelque peu familière : « tomber sur le cul » en laissant choir sans retenue mon postérieur dans le canapé d’en face !

Mais où donc as-tu appris le Latin et pu lire l’Ecclésiaste ? Ce n’est pas le lot de tous les matous !

Elémentaire mon cher Patrice ! Mon ancienne patronne avait élevé un fils qui défiant les lois de la génétique, avait fait des études de Latin. Elle utilisait, âme simple, les volumes et dictionnaires de Latin du fils envolé comme marchepieds pour accéder à ses pots de confiture !  Ad augusta per angusta ! (vers les sommets par la voie étroite) 

A ma place n’auriez-vous pas été également sidérés ? Voici que j’apprends que Félix parle Latin comme Cicéron dans un Monde où le mot culture ne fait plus aujourd’hui référence qu’à des réalités agricoles parfumées au Glyphosate ! Si j’en touche un mot à l’ancienne patronne de Félix, dans les dix minutes je vois arriver un fourgon avec une croix rouge et des costauds vêtus de blanc !!!

Puis Caramel acheva de m’assommer :

Mais, tu sais ça ne le rend ni pédant, ni dédaigneux, le griffu. D’ailleurs je m’y suis mis aussi, il me donne des cours, c’est passionnant ! 

J’étais au bord de la rupture ; mon esprit banalement cartésien peinait à admettre qu’un chat- vant latiniste, enseignât les auteurs antiques en Latin à mon basset fauve, mais celui-ci continua impitoyablement :

Tu te demandes peut-être la raison de cette citation… Eh bien vois-tu, lorsque tu es parti à ton RV en laissant la TV allumée, nous avons voulu faire le tour des différents bulletins d’informations et des forums de discussion. Le bilan est affligeant, bouleversant ! Tous des crétins aveuglés par un demi-siècle de conformisme et de consumérisme forcenés. Aucune spiritualité, aucune discussion sur l’âme… Seulement le fric, le pouvoir et le sexe… 

Félix paraissait effondré :

Plus de quatre heures de bla bla sur les aventures amoureuses de « célébrités » dont la  moitié m’est inconnue, des développements ad nauséam sur les crimes en tous genres, la sexualité  désormais à enseigner d’urgence aux enfants de « parent 1 et parent 2 dès le C.P !

Ali Juppé, l’ami des islamistes, le bâtisseur de mosquées, le condamné pour emplois fictifs, nommé juge au Conseil Constitutionnel et, du coup, élevé au rang de « Sage » !!!

Des mensonges diffusés en continu pour cacher les turpitudes et les mauvais coups de la classe politique envers le Pays,

Analyses (ils disent « décryptage » les pauvres, comme s’ils étaient capables de décrypter quoi que ce soit !) des moindres petites phrases des ministricules, costards bleus, Benalla, et évidemment, des « people », à condition qu’ils soient « engagés » à gauche !  

Polémiques artificielles concernant des sujets sans intérêt,

Heures entières de verbiage doctement consacrées dans un français approximatif au football, à son  argent, à ses buts et à ses handicapés cérébraux millionnaires dont on recueille pieusement les borborygmes comme s’il s’agissait d’augures ou de nouveaux Einstein, distillant la substantifique moelle de la pensée humaine !

Ah les Interviews politiques par  des journalistes !  A la fin vous connaissez le point de vue du militant de gauche autoproclamé journaliste, mais pas celui de l’invité, si lui-même n’est pas un  gauchiste militant.

Je pourrais continuer ainsi  longtemps. Ce que je voulais souligner c’est que jamais ne sont évoquée des sujets comme Dieu, le sens de notre existence, l’éventualité d’une vie après la mort, la morale et la perte du sens moral, l’honneur, la vérité, la conquête de l’Occident par l’islam, la réalité du Grand Remplacement, le comportement des envahisseurs vis-à-vis des autochtones  etc.

Félix avait pris le relais :

Alors nous nous sommes interrogés : quel était l’intérêt de ce verbiage au regard de l’Eternité, de notre évolution tant individuelle que collective, de l’avenir du Monde, de notre rapport avec la morale, le sacré, l’évolution de la race humaine…

Et nous avons conclu que ces sujets n’étaient que des scories de l’instantané, totalement dépourvus du moindre intérêt concernant l’essentiel du Monde et de nous-mêmes, un verbiage sans intérêt, un prurit vocal, et que si, comme dans la chanson on « coupait le son », il s’agirait d’un progrès, car arrêter ce bourrage de crâne, permettrait de dégager Macron et, en prime, nous donnerait le temps de la réflexion, de l’évolution, et du travail sur nous-mêmes. 

Caramel ajouta :

Et j’ai posé la question au griffu :

Alors à quoi ça sert tout ça, à part à faire toujours plus de fric pour les mêmes ?

C’est là qu’il m’a répondu :

A rien ! «Vanitas vanitatum et omnia vanitas », chat c’est évident ! 

Ami lecteur, te rends-tu compte du monde domestique dans lequel je vis ?

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Patrice Cirier

Avocat retraité, dès son adolescence du côté des maudits du pouvoir! Ancien membre du FN et candidat aux élections dans les années 1980, puis à nouveau en 2014. Ecrivain, auteur de deux romans à paraître dont le premier tome du premier ouvrage dans moins d'un mois. Contributeur sur plusieurs sites comme Résistance Républicaine, Riposte Laïque, Boulevard Voltaire. Sportif confirmé, amoureux de la nature, des animaux Ennemi irréductible des marxistes, des islamistes et ....Des imbéciles....


9 thoughts on “Félix et Caramel devant la télé de s’exclamer : Vanitas vanitatum et omnia vanitas !

  1. claude t.a.l

     » Ad augusta per angusta ! (vers les sommets par la voie étroite)  »

    Certains ( dont une voisine de 83 ans ) prétendent que c’est un certain Benalla ( un auteur latin ? ) qui a écrit ça.

  2. Christian

    La tentation de Venise un chef d’œuvre littéraire qu’il a écrit il y a 30 ans et déjà à l’époque il faisait la pleureuse qui allait souvent à Venise pour quitter la violence de la politique française…. mais il est toujours revenu chercher le steak en France, une vraie moule accrochée à son rocher.

  3. Gladius

    Un bonheur de lecture … qui permet en outre, l’ouverture à des commentaires non moins bourrés d’humour (finaude cette sympathique dame de 83 ans avec sa « voie étroite »).

    C’est aussi pour cela que j’aime ce site.

    1. CirierCirier

      Moi! Je n’y regarde plus guère que certaines retransmissions sportives et certais films triès sur le volet!
      Ah j’oubliais les documentaires animaliers, les polius en sont friands!
      Les infos me donnent la nausée, les émissions politiques font monter ma tension,et les documentaires de société me font hurler.
      Bénéfice:du temps dégagé pour la réflexion, l’écriture, la lecture, le travail sur soi…Accesssoirement, une baisse significativee de la tension et la disparition des aigreurs d’estomac!
      Essayez, vous verrez!

  4. Rajkoumar

    Bonjour Félix,
    Un autre chat, (belge je crois), disait :
    « Notre passé est sinistre,
    notre présent est invivable,
    heureusement que nous n’avons pas d’avenir… »

  5. Patrice Ducloux

    Oui je le fais aussi depuis plusieurs années. Je ne regardé plus rien à la télé mes seuls films je les prends en VOD selon mes goûts et souvent issus de mes lectures

    Non ma question était quel pouvoir osera demain redonner son rôle culturel à la télévision en faisant réfléchir les citoyens

    1. kancau11

      Cela n’est malheureusement pas mon cas, je suis accroc aux infos du matin, tous les matins je regarde BOURDIN, et tous les matins la conclusion est la même « PUTAIN QU’IL EST CON CE MEC » ,il faut dire qu’il n’est pas le seul, lui, il a quand même un petit plus.

Comments are closed.