Emmanuel Crenne, conseiller régional RN, par qui le scandale arrive à la Région Occitanie !


Emmanuel Crenne, conseiller régional RN, par qui le scandale arrive à la Région Occitanie !

Ils en font un fromage, évidemment, les cuistres et les pédants du Conseil Régional « occitanie » obligés de se balader avec une pince à linge sur le nez depuis qu’il y a quelques dizaines d’élus RN…

Figurez-vous qu’Emmanuel Crenne, écoeuré de l’attitude de certains et notamment du personnel administratif qui n’est pas élu mais présent pour répondre aux questions technique, suite à l’une de ses interventions, a levé le ton et a quitté la commission des subventions en claquant la porte.

Et voilà les culs serrés de prétendre qu’il aurait même cassé une vitre, qu’il aurait même peut-être donné un coup de pied dans les packs de bouteilles devant la porte… et vous savez quoi ? La région va porter plainte. Sérieusement… Ils menaceraient même de l’empêcher dorénavant d’accéder aux locaux du Conseil… C’est que ce n’est pas bien légal, ça… Un élu, selon Mélenchon, c’est la République, on n’empêche pas un élu d’aller faire ce pour quoi il a été élu…

Cela ne serait pas la première fois que la région porterait plainte contre l’empêcheur de tourner en rond, d’ailleurs… La Delga a déjà porté plainte contre l’élu qui avait osé dire que la culture africaine ne le dérangeait pas, pourvu que ce soit en Afrique…

http://resistancerepublicaine.eu/2017/12/22/le-fn-crenne-jaime-la-culture-africaine-mais-en-afrique-et-une-plainte-de-la-delga/

 

Quant à la prétendue vitre cassée… On se souviendra que le même Emmanuel Crenne a de son côté déposé plainte contre la Delga, Présidente de région ( sic !) qui lui avait carrément arraché son micro parce que les propos de l’élu RN ne lui convenaient pas. Il avait en effet rappelé que c’était les socialistes qui avaient voté les pleins pouvoirs à Pétain…

http://resistancerepublicaine.eu/2017/02/03/la-dictature-socialiste-cest-aussi-carole-delga-president-de-region-qui-arrache-le-micro-a-un-elu-fn/

Aux dernières nouvelles il n’avait aucune nouvelle de sa plainte…

Je dois dire que nous suivons de près les aventures d’Emmanuel Crenne, sur RR, il a le culot, l’humour et la ténacité des Gaulois, des patriotes authentiques.

http://resistancerepublicaine.eu/search/RN%20lot%20emmanuel%20crenne

Et nous ne manquons pas une occasion de montrer du doigt les méfaits de Delga et sa clique au Conseil régional d’Occitanie.

http://resistancerepublicaine.eu/search/delga

 

Mais revenons à l’affaire du siècle jour :

Hier étaient donc votées des subventions à un certain nombre d’associations.

Voici le tour de l’association Racines-Sud, (« le site des Occitans expatriés dans le monde » selon leur page web…)

Je ne sais pas, quant à moi, comment et pourquoi une région française devrait aider une association d’expatriés… Je n’y comprends pas grand-chose, et quand je vais sur leur site, je suis perplexe…

http://www.racinessud.com

Mais passons, revenons à la scène d’hier…

 

Emmanuel Crenne prend la parole pour s’insurger, comment et pourquoi une subvention serait-elle réservées aux Occitans ? Et les Catalans, alors ? 

Il pointe ainsi, avec sa question très simple, un des gros problèmes du nom donné à cette région, d’autant plus scandaleux que l’Occitanie n’existe pas et a été inventée par des gauchistes notamment.

Quid des Gascons, Béarnais, Catalans etc ? Je remarque d’ailleurs que la dite association, sur son site, compte  les Languedociens expatriés… Et les autres, inclus dans la grande région appelée Occitanie, alors ?

http://resistancerepublicaine.eu/2015/09/20/la-pretendue-occitanie-na-jamais-existe-et-de-pretendus-occitans-fricotent-avec-lislam/

http://resistancerepublicaine.eu/2015/08/09/la-loi-peut-empecher-des-ideologues-de-faire-disparaitre-les-langues-doc-au-profit-de-loccitan/

http://resistancerepublicaine.eu/2015/08/06/sus-a-loccitan-arnaque-destinee-a-demembrer-la-france/

http://resistancerepublicaine.eu/2017/10/11/delire-catalan-bientot-une-occitanie-catalogne-avec-figeac-ou-toulouse-pour-capitale/

 

Et là ça tourne mal, récit très orienté de la scène dans la dépêche…

 

Conseil régional d’Occitanie : l’élu RN sort de ses gonds, la Région va porter plainte

Le conseil régional d’Occitanie a annoncé ce vendredi soir vouloir déposer plainte après le coup de sang d’un élu d’opposition du Rassemblement national, Emmanuel Crenne, lors d’une séance de travail en commission. 

Selon plusieurs témoins, le conseiller régional du Lot s’est emporté ce vendredi matin alors que les élus étaient en train d’aborder une question sans importance, une subvention destinée à une association d’habitants d’Occitanie expatriés : « Cette association rassemble des Occitans, dans le sens qu’ils viennent d’Occitanie, et M. Crenne s’est énervé en disant : Que faites-vous des Catalans ? Le ton est alors monté, avec d’autres élus mais aussi avec le personnel administratif de la Région présent dans la salle. Il a proféré des insultes puis il est parti en cassant un micro et en claquant violemment la porte. Tellement fort qu’une vitre a cassé. Il s’en est pris aussi aux grosses bouteilles d’eau qui alimentent les fontaines de l’étage. Ses collègues du Rassemblement national semblaient très embarrassés. J’ai demandé que son comportement soit signalé au procès verbal » raconte le président de la commission, Bernard Keller. 

Selon un élu de la majorité présent dans la salle, M. Crenne aurait également menacé des membres du personnel administratif et serait entré en conflit avec des membres de son propre groupe. Ce vendredi soir, le cabinet de la présidence de Région indique « qu’il y aura une plainte auprès du procureur et des sanctions sur l’accès aux locaux de la Région« . 

Sollicité, Emmanuel Crenne dément cette version des faits : « Il est vrai que j’ai eu un échange assez musclé avec des élus et des membres du personnel administratif qui manquaient d’impartialité. En revanche, je n’ai rien cassé ». Avant d’ajouter : « Il y en a ras-le-bol de cette majorité socialiste qui donne des leçons et traite les gens comme de la merde ! Il ne faut pas s’étonner après que des élus réagissent vivement. Mais qu’ils viennent me chercher, comme dirait l’autre »

Un litige oppose déjà M. Crenne et la présidente du conseil régional, Carole Delga, après que cette dernière lui eut arraché des mains le micro qu’il monopolisait lors d’une assemblée plénière. L’élu lepéniste du Lot l’avait alors attaquée en justice. 

https://www.ladepeche.fr/2019/02/15/conseil-regional-occitanie-lelu-rn-sort-de-ses-gonds-la-region-va-deposer-plainte,8017654.php

 

Il est évident que l’article putassier est fait à la fois pour montrer du doigt un élu FN et faire croire qu’il serait d’une violence inouïe ( Ressiguier va-t-elle le faire auditionner au Sénat ?) et laisser entendre qu’au RN ils  seraient dangereux…Claquer la porte d’une Commission où on vous prend pour ce que vous n’êtes pas, quel crime abominable…

Mais ils veulent tellement la mort politique d’Emmanuel Crenne qu’ils laissent entendre que même les autres conseillers  RN auraient été choqués… Bien malin qui dira si c’est vrai ou pas. Si c’était vrai, cela signifierait que même au RN il y a des moutons, des frileux, de pauvres gens qui ont peur de leur ombre et n’ont pas couilles. Mais espérons qu’il s’agit seulement d’une médisance !

En attendant, encore un coup de chapeau à Emmanuel Crenne, un des rares hommes de France qui va jusqu’au bout de ses idées et n’a pas peur de les défendre, partout et toujours.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


10 thoughts on “Emmanuel Crenne, conseiller régional RN, par qui le scandale arrive à la Région Occitanie !

  1. Malou30

    Les séances ne sont pas filmées ? Quand cette chère présidente à arracher le micro des mains de l’élu RN tout avait été filmé.

  2. veilleur47

    déposer plainte pour cela ?
    quelle bandes de nuisibles, je regrette l’époque ou les gens ce faisaient face pour s’expliquer sans forcement en venir aux mains ,aujourd’hui ils ce cachent derrière la justice.
    une belle bandes de minables.

  3. Fomalo

    Je me souviens très bien de la vidéo de l’arrachage du micro de M. Crenne par Carole Delga.
    Je me souviens très bien aussi d’un article dans le « Midi libre Béziers » de début 2016 où la délégation d’élus FN et de « droite » de la région s’est vue refoulée de l’Hotel du C.régional, pour cause d’absence de ladite, son personnel de permanence ayant reçu les directives pour ne pas laisser entrer les « immondes »! Malgré la couleur rougeâtre du coin, cela a bien provoqué un scandale dans le Landerneau local. Fille putative de Hollande et d’Aubry alors? ou clone dégénéré? La toulousaine inculte n’est pas appréciée ici, quels que soient, d’ailleurs,les partis . Je crois qu’on rira bien en 2021, et même peut-être avant ….

  4. Jean LafitteJean Lafitte

    « l’Occitanie n’existe pas et a été inventée par des gauchistes notamment. »

    « Occitania » est attesté en latin médiéval depuis au moins 1345, dans l’expression « partes Occitaniae ». Il désignait depuis 1356 le Languedoc, province du royaume composée des sénéchaussées de Toulouse, Carcassonne et Beaucaire. Il n’apparait isolé qu’en 1571 dans un écrit privé, une histoire des guerres de religion écrite par le protestant Jean de Serres, frère de l’agronome Olivier de Serres; et c’est toujours le Languedoc d’Ancien régime.

    Les États du Languedoc l’affichent sur leur sceau à partir de 1639. Et sa traduction française « Occitanie » apparait en 1544 dans un autre écrit privé, « Les récits historiques ou Histoires divertissantes », l’un des nombreux ouvrages de Jean-Pierre Camus (Paris 1584-1652) évêque de Belley.

    Ce n’est qu’au XXe s. que des intellectuels languedociens inventent la « grande Occitanie” étendue à tous les pays qui disaient dans leur parler local « oc » ou plus souvent « o » au lieu du « oïl » puis « oui » des parlers du nord, dont celui de l’Ile-de-France devenu le français.

    Cela a eu au moins pour effet de rendre familier ce nom savant d’Occitanie, du moins dans l’ancien Languedoc. Aussi a-t-il été préféré par la population dans un référendum organisé par le Conseil régional de la nouvelle grande région voulue par le pouvoir socialiste de M. Hollande et dont le territoire correspond assez à celui de la province d’avant 1792. Puis, comme prévu par décret, le Conseil régional l’a proposé à l’État, qui l’a entériné. Ainsi, sous un pouvoir de gauche, un référendum populaire a torpillé la « grande Occitanie » des séparatistes, et ils sont furieux !!

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Merci Jean pour ces précisions ; il est vrai que l’Occitanie géographique ne correspond pas à l’Occitanie linguistique…

      1. Rinocero

        En fait même certains départements de la région Occitanie n’appartiennent pas à l’Occitane historique. Le Gers faisait parti de la Gascogne, le Lot correspondait à l’ancienne province du Quercy et l’Aveyron à celle du Rouergue. Quant au Roussillon sauf la partie nord du département , c’était une terre catalane.

  5. pier

    chouette , bonne info
    expat retraité en Asie , proprio & payant tjrs les impôts dans le 34
    que dois je faire pour avoir une subvention ?

    € €

  6. Joël

    Occitans, Catalans peu importe, quand on s’expatrie c’est un choix personnel. Il n’y a donc pas lieu de les aider par l’argent public.

  7. Christian

    Encore des effets de l’incompétence de Hollande qui avait redécoupé les régions sur un bout de nappe en papier un soir de beuverie en essayant de servir ses amis socialos (une grande région pour Ségo, une belle région pour Dalga qui fut sa secrétaire d’état au commerce qui fonctionne très bien en ce moment avec toutes les fermetures de magasins dans nos villes,…elle a bien bossé cette naze..) Et nous les couillons nous payons cela !!!

Comments are closed.