Dis donc, Ressiguier, les éditions pirate de Mein Kampf foisonnent dans le monde musulman, la faute au RN ?


Dis donc, Ressiguier, les éditions pirate de Mein Kampf foisonnent dans le monde musulman, la faute au RN ?

Il ne paraît pas superflu, en ces temps d’hystérie sur l’antisémitisme dû à l’extrême-droite de remettre quelques points sur les i, via un article du point datant de 2016. Merci à Alexandre D. qui nous l’a signalé.

Ce qui est terrible c’est que, si vous discutez avec l’homme de la rue, il vous dit « si, si, c’est bien l’extrême-droite, ils l’ont dit ce matin à la télé ( ou à la radio). Et voilà les bonnes gens convaincues, relayant avec la naïveté des simples et des droits ce que de fieffés menteurs et manipulateurs assènent tranquillement.

Pourtant, l’extrême-droite, qui inquiète tant Méluche, Ressiguier et Macron, ne semble pas s’arracher les fondamentaux. Deux à 3000 Mein Kampf vendus par an dont le plus grand nombre est sans doute le fait de chercheurs et de curieux plutôt que de nazis prêts à reconstituer les  waffen-SS….

Pendant ce temps, en 2005, il s’en vendait 80 000 en Turquie ( chiffres de 2005)…

 

Alors que la réédition du seul ouvrage d’Adolf Hitler crée la polémique en Europe, le livre n’a jamais cessé d’être un best-seller dans le monde musulman.

Si la réédition de Mein Kampf était interdite en Allemagne depuis la Seconde Guerre mondiale, il était possible de dénicher l’ouvrage en France en édition intégrale. Toutefois, le livre ne peut pas être exposé en vitrine et il doit être vendu accompagné d’un avertissement de huit pages soulignant que cette œuvre « peut encore, malgré l’inanité de ses théories, contribuer à une renaissance de la haine raciale ou à l’exaspération de la xénophobie ». En revanche, les éditeurs dans les pays musulmans ne prennent pas ce genre de précaution. Au Caire, à Damas, ou à Erbil, au Kurdistan irakien, Mein Kampf est en bonne place, non seulement aux devantures des librairies, mais dans la rue, chez les marchands de journaux. Ce sont en général des éditions pirates.

Antoine Vitkine, auteur de Mein Kampf. Histoire d’un livre, raconte qu’en quelques semaines la réédition de l’œuvre du Führer, en 2005, s’est vendue à 80 000 exemplaires en Turquie. Alors qu’en France il ne s’en écoule guère plus de 2 000 à 3 000 par an. Ce livre, de 700 à 800 pages selon les éditions, est particulièrement indigeste. Un exemple ? « Le juif international avait alors bien apprécié la situation. Le peuple allemand n’était pas encore mûr de pouvoir être, comme il advint en Russie, traîné dans la boue sanglante du marécage bolchevique », écrit Adolf Hitler, alors emprisonné dans la forteresse de Landsberg après un coup d’État manqué.

Soutien nazi aux Frères musulmans

Mais ces attaques, aussi nauséabondes qu’incessantes contre les juifs de la part du dictateur allemand, ravissent la confrérie des Frères musulmans. Le 30 janvier 2009, le plus célèbre d’entre eux, Youssef Qaradawi, sur la chaîne qatarie Al Jazeera, déclare : « Tout au long de l’histoire, Allah a imposé [aux juifs] des personnes qui les punissaient de leur corruption. Le dernier châtiment a été administré par Hitler. (…) C’est un châtiment divin. Si Allah veut, la prochaine fois, ce sera par les mains des croyants. » D’origine égyptienne, mais naturalisé qatari, Youssef Qaradawi est le fondateur du Conseil européen de la fatwa et de la recherche. Aucune des 27 organisations islamiques européennes, notamment l’Union des organisations islamiques de France (UOIF), n’a pris ses distances avec ce théologien.

Dès sa création, en 1928, en Égypte par Hassan al-Banna, la confrérie des Frères musulmans reçoit le soutien financier des nazis, via Alfred Hess, le frère de Rudolf Hess, l’adjoint du Führer, installé à Alexandrie et animateur de la section égyptienne du NSDAP, le parti national-socialiste. Il leur distribue des versions arabes de Mein Kampf, de la brochure Judenfrage in Deutschland (La Question juive en Allemagne), et des Protocoles des sages de Sion, un faux grossier évoquant un complot juif mondial. Une autre organisation, le mouvement Jeune Égypte, adopte le salut fasciste, les processions aux flambeaux, et participe au congrès nazi de Nuremberg.

Des SS musulmans

Quant à Mohammed Amin al-Husseini, le grand mufti de Jérusalem, il rencontre Adolf Hitler le 28 novembre 1941 à Berlin. Durant toute la guerre, il animera en Allemagne une radio de propagande destinée au monde arabe et musulman. Dans les Balkans, il encourage de jeunes musulmans à rejoindre la 13e division de la Waffen SS Handschar. Des photos le montrent en novembre 1943 en train de lever le bras, passant en revue des SS bosniaques.

Après la Seconde Guerre mondiale, si des dignitaires nazis ont utilisé des filières sud-américaines pour échapper à la justice, d’autres ont choisi les pays arabes, en particulier l’Égypte et la Syrie. Géraldine Schwarz, dans le film Exil nazi : la promesse de l’Orient, raconte qu’une cinquantaine d’officiers nazis, notamment Walter Rauff, l’inventeur des camions à gaz en Europe de l’Est, ont participé à la réorganisation de l’armée et des services de renseignements syriens. Le nazisme a d’ailleurs inspiré une branche du parti Baas, toujours au pouvoir à Damas avec Bachar el-Assad.

De notre correspondant à Genève,

Publié le | Le Point.fr

https://www.lepoint.fr/monde/les-editions-pirates-de-mein-kampf-foisonnent-dans-le-monde-musulman-11-01-2016-2008725_24.php

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


9 thoughts on “Dis donc, Ressiguier, les éditions pirate de Mein Kampf foisonnent dans le monde musulman, la faute au RN ?

  1. Machinchose

    L’esstrême droate, elle a perdu la tête, elle déconne ! on va l’ envoyer en psychiatrie: totalement « déséquilibrée » !!

    en effet, ce matin je lis ça

    «  »VIDEO. « La personne s’est manifestement acharnée sur la statue » : plusieurs églises visées par des profanations
    L’église de Houilles (Yvelines) a subi plusieurs dégradations en quelques jours, de quoi forcer le prêtre à fermer le lieu de culte à clé.

    Si les actes antisémites ont augmenté de 74% en 2018, ces derniers jours ont vu aussi plusieurs dégradations dans des églises, avec neuf lieux de cultes vandalisés, notamment dans les Yvelines, à Houilles, où le père Etienne Maroteaux est obligé de fermer son église, habituellement toujours ouverte.

    «  » » » » » » » » » » »

    je veux bien sur parler de l’ esstrême droite des Boudhistes!!

    ces gens ne font aucune différence entre Juifs ou Chrétiens….leurs moines sont d’ ailleurs affublés d’ une toge jaune !! comme par hasard !!

    ils prononcent des formules , j’ ose pas dire cabalistiques, pour se reconnaître entre eux, ils adoptent des gestes assez etonnants pour les populations françaises autochtones, dotés d’ un bel organe, ils ont trouvé le moyen de faire une concurence déloyales a nos cloches voyageuses….du haut de leur lieu de culte, grace aux hauts parleurs ils envoient ces appels assez belliqueux…

    Et ces voyous n’ arrêtent plus!! complètement déchainés !! statues de Saints, Tabernacles, autels, Saint sacrement, même le petit rabin sur sa croix n’ est pas épargné ( Lui c’est coup double !!) 😆 et ailleurs ce sont Rouleaux de la Thora lacérés, livres saints dechirés, bancs cassés. parfois incendie allumé……

    Je suis dégouté et furieux contre ces gens!!…………il faut aussi reconnaître qu en France ils sont plus d’ un million !! plus du double des juifs..avec leur minable 400.000 ……hé oui! la force du nombre démultipliés par l’ immense lacheté et complicité de ces pouvoirs dits « publics » comme les latrines devenues Abri-suce….. et continue a sucer…………….

    ma réaction contre eux consistera a ne plus mettre les pieds a leurs fêtes religieuses, bon enfant, dans leur Grande Pagode du Bois de Vincennes au debut de l’ automne !! ma manière de bouder Boudha….. lallah lalalala!

    1. Machinchose

      j’ ai aussitot réagi en me relisant
      bien remonté contre ces Bonzes, je suis allè couler un BRONZE…………..

      ET………………….surprise! dans le fond de la cuvette il m’ a semble que mon bonze noyé avait la forme du mot attribué la divinité d’ une secte concurente

      vous savez…………..celle qui est tellement avide de merveilleux, qu elle le voit partout, même sur le PQ !!

  2. Alexander

    Je confirme, il n’est pas rare ici de voir présenter ce livre en vitrine. Il m’arrive de voir également des croix gammées sur certains véhicules. Mais bon, ils sont sûrement d’extrême droite…

    1. Laurent PLaurent P

      > Je confirme, il n’est pas rare ici
      Et pour vous, « ici » c’est… où ?
      Parce que « ici pour moi » je n’ai JAMAIS vu Mein Kampf en vitrine vu que c’est interdit (on peut le vendre mais pas le mettre en vitrine)

  3. Machinchose

    « Protocoles des sages de Sion, un faux grossier évoquant un complot juif mondial.  »

    si on peut lire « meins kampf » a l’ intérieur d’ une mosquée, histoire de s’ instruire, de découvrir, de méditer, par contre , aprés leurs ablutions il est interdit de lire ou feuilleter « les broute au col des enragés du Fion »

    sous peine de devoir refaire ses ablutions……tiens! ça rime avec FION ! 😆

  4. Amélie Poulain

    C’est clair… Merci pour cet article.

    Bel argument pour quelqu’un qui serait accusé, à tort bien sûr, de fascisme.

  5. Christian Jour

    Et pourtant c’est sans ambiguïté, c’est écrit aussi bien dans le coran que dans mein kampf qu’il faut tuer les juifs. Ce que l’on protège en France n’est rien d’autre que le NAZISLAM.

  6. Joël

    Petit rappel : au Qatar (vous savez, chez les « amis »), Mein Kampf est le 2ème livre le plus vendu après le coran.

Comments are closed.