Hé, miss Goulag, le stand de Zineb El Rhazoui saccagé à la Foire du livre, c’est pas Résistance républicaine !


Hé, miss Goulag, le stand de Zineb El Rhazoui saccagé à la Foire du livre, c’est pas Résistance républicaine !

Comme ils sont ridicules avec leur commission qui n’a d’autre victime à se mettre sous la dent que quelques citoyens ne supportant pas leur voisinage vivant un peu autrement qu’eux…

Comme elle pue la haine, la Ressiguier, miss Goulag la bien nommée…

Ils n’en ont, partout, que sur l’extrême-droite et son prétendu antisémitisme, quand se multiplient, sur toute la planète les violences musulmanes, les atteintes musulmanes à la liberté d’expression, l’antisémitisme et le racisme anti-blanc d’origine musulmane lui aussi.

Nous évoquions tout à l’heure Enrico Macias... quelques minutes après nous apprenons ce qui est arrivé à Zineb, une des femmes les plus menacées de France… toujours par les mêmes, parce qu’elle a eu le courage de dire qu’il y a un problème avec l’islam. Même ça on n’aurait pas le droit de le dire.

Et l’on note, quel hasard, une collusion entre les antifas et les mususlmans acharnés à poursuivre Zineb, à lui interdire de parler, de vivre. C’est exactement ce qu’a dénoncé hier devant la fameuse commission d’enquête sur l’Extrême-droite le député Meyer Habib... sans obtenir la moindre réaction, le moindre acquiescement de miss Goulag et de la majorité des députés présents !

Et ces voilées qui demandent raison de la présence de Zineb… Ces voilées qui font pression pour que Zineb soit chassée de partout, ce n’est pas de la violence, miss Goulag ?

Mais miss Goulag ne veut surtout pas admettre ce qui crève les yeux, la seule, la vraie extrême-droite, en France, c’est l’extrême-gauche et les musulmans qui veulent nous imposer leurs dogmes et leur racisme.

Un jeune homme a notamment déchiré des pages du livre de l’ancienne journaliste de Charlie Hebdo, selon des témoins.

Un acte de vandalisme s’est déroulé ce mercredi vers 23h45 à la foire du livre de Bruxelles. L’éditeur Ring et plus particulièrement l’auteur Zineb El Rhazoui, ancien journaliste de Charlie Hebdo, étaient visés. Leur stand a été ravagé par un individu portant un sac à dos selon l’éditeur qui cite un témoin.

L’éditeur a constaté ce vendredi les dégâts : « Ce matin, nous découvrons le stand ravagé, des livres de Zineb El Rhazoui dégradés, des pages de Zineb déchirées, un policier des renseignements généraux belges accroupi qui vérifie la présence de colis suspects, le renseignement français qui passe constater et recueillir la moindre information, les autres éditeurs alentours silencieux qui baissent les yeux ».

Un enième acharnement diffamatoire du groupuscule antifa, féministe intersectionnel, indigéniste et frèriste Lignes de Crêtes [aka Antoine Gregoire, Nad iam (Nadia Meziane), la dessinatrice sataniste Tanxxx, Marie Peltier], a placé une nouvelle cible dans notre dos en lançant des appels à notre expulsion de la foire du livre de Bruxelles, située à côté de Molenbeek. Hier soir, autour de 23h45, un jeune activiste à sac à dos (récit de témoin) a réussi à déjouer la sécurité malgré les RG belges présents et prévenus depuis deux mois de la présence de Zineb.

Une fois le stand réinstallé, des femmes voilées et des mineures voilées viendront nous demander le pourquoi de la présence de Zineb. La foire avait déjà été ciblée par des messages de l’infâme groupuscule Lignes de Crête avant que la direction ne comprennne à qui ils avaient affaire. Après cette mise en danger de Zineb par cette officine qui l’avait qualifié de « femme d’extrême droite ») et pour le staff de Ring, la foire du livre a réagi positivement en quadruplant la sécurité. Plusieurs plaintes pénales tomberont lundi matin.

Finalement nous avons réussi a rencontrer nos lecteurs et à passer un bon moment en leur compagnie. Zineb ne reculera devant aucune intimidation ni calomnie, envers elle et son éditeur. RDV demain pour le vrai lancement de La Foire du livre de Bruxelles 2019 !

https://www.dhnet.be/regions/bruxelles/le-stand-de-zineb-el-rhazoui-de-charlie-hebdo-saccage-a-la-foire-du-livre-ca-n-a-jamais-honore-personne-de-detruire-des-livres-5c66a71ed8ad5878f0adb4c4

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


12 thoughts on “Hé, miss Goulag, le stand de Zineb El Rhazoui saccagé à la Foire du livre, c’est pas Résistance républicaine !

  1. Avatardurandurand

    La ressiguier( pas de majuscule à des salopes qui trahissent ), la miss Goulag , une chose est sûr nous n’allons pas l’oublier celle-la avec sa mémoire sélective .

  2. Avatarpatureau

    MAIS enfin, la réplique est trés facile, mais aucun parti de l’oppostion, n’en parle
    mais QUI a pendant la guerre 39/45 envoyer des milliers de JUIFS et FRANCAIS résistants dans les FOURS CREMATOIRES Allemands, c’est le
    député SOCIALISTE LAVAL, premier ministre de Pétain, qui a fait la rafle du VEL D’IVE des JUIFS de France, c’est le député socialiste LAVAL, pour les envoyer mourrir VIVANTS dans les fours crématoires Allemand, et macron est le decendant socialiste de laval, il fait venir des tueurs djihaistes prisonniers des Syriens, pour les lacher en France , et faire fuir les derniers Juifs qui s’accroche sur notre sol

    1. Armand LanlignelArmand Lanlignel

      Je ne me souviens pas d’avoir eu des témoignages disant que les condamnés étaient mis vivants dans des fours. ILs étaient tués dans une chambre à gaz (zyclon je crois) auparavant.

      1. AvatarMachinchose

        Merci Armand de détruire cette facheuse confusion avec les écrevisses ou le homard !! 😆

        j’ en étais tout rouge de confusion !

        1. Armand LanlignelArmand Lanlignel

          Il se peut que mourir en ayant les poumons brûlés, ça soit aussi douloureux que d’être jeté dans un four. C’est arrivé je crois à Oradour sur Glane, avec aussi des personnes brûlées dans l’église. La haine avait été attisée au maximum lorsque la troupe allemande était revenue à Tulle et y avait découvert des cadavres de soldats allemands mutilés. De nombreux otages en ont fait les frais puis Oradour. S’il y avait des représailles efficaces sans être aussi cruelles vis à vis des assassins qui sévissent actuellement, il y aurait un effet dissuasif, mais c’est l’inverse, Abdeslam a le droit de ne pas répondre aux interrogatoires …

      2. Claude LaurentClaude Laurent

        Selon certains documentaires TV, des détenus condamnés à incinérer les corps ont témoigné avoir du incinérer des déportés mourants mais encore vivants !

    2. AvatarMachinchose

       » les derniers Juifs qui s’accroche sur notre sol »

      y a comme une erreur lapsussaire !!

      « les derniers Juifs qui s’ accrochent a LEUR sol  » ………….c’ est mieux !!

    1. AvatarMachinchose

      ça donnera naissance a l’ expression bien connue des boulangers de « Petits fours » salés…..sucrés ???

      la douleur et la detresse que ces choses provoquent en moi ne trouvent que cette ironie funèbre pour ne pas avoir trop mal a l’ évocation de ces souvenirs atroces

  3. Avatarfrejusien

    L’étau musulman se referme, aidé en cela par l’aveuglement de qquns et la complicité de beaucoup d’autres,

    Plus ils sont nombreux, plus leur arrogance et leur mépris vis à vis de ceux qui les laissent avancer grandissent et se renforcent, ils se sentent en territoire conquis,

    alors cette ridicule commission gauchiste va les aider un peu plus,

    j’ai vu une vidéo d’un gauchiste pro-palestinien, sa haine n’a rien à envier à celle des muzz ses copains( turcs en l’occurrence, il doit y avoir un nid de turcs du côté alsacien, près de l’Allemagne, très copains avec les gauchos),
    son visage déformé par la haine, pouvait bien faire revivre celui des boches de la deuxième guerre

Comments are closed.