Le 17 mars, à Rungis, 4 Gilets Jaunes de terrain viendront dire la France des Gilets Jaunes


Le 17 mars, à Rungis, 4 Gilets Jaunes de terrain viendront dire la France des Gilets Jaunes

Nous vous avons déjà présenté 6 des très nombreux intervenants du 17 mars, le policier Michel Thooris,  le député italien de la Lega, Mario Borghezio,  le Gilet Jaune Franck Buhler initiateur du mouvement, Martial Bild, rédacteur en chef de TV Libertés, notre avocat Frédéric Pichon et le Suisse Uli  Windisch.

http://resistancerepublicaine.eu/2019/02/10/martial-bild-frederic-pichon-et-le-suisse-uli-windisch-interviendront-aux-assises-de-la-france-des-gj/

Aujourd’hui nous vous présentons 4 gilets jaunes de terrain, venus de toute la France participer à la table ronde qui leur sera consacrée. Ils témoigneront de leur engagement, de la vie quotidienne sur les ronds-points où ils vivent quotidiennement, depuis le 17 novembre 3018. Ils vous diront, loin du discours des medias et des récupérations, qui sont ces Français de base, quelles sont leurs préoccupations, ce qu’ils veulent…

Dominique, du Morbihan. A pied d’oeuvre depuis le 17 novembre, du matin au soir, qu’il pleuve, qu’il vente, avec Marie son épouse, qu’il appelle toujours sa « puce » au bout de 20 ans de mariage… Le respect d’autrui, l’égalité homme-femme, les valeurs,  la droiture, le respect de la parole donnée, l’humanité… il connaît sur le bout des doigts, il ne connaît que ça.  Aux antipodes de ceux qui crachent sur les Gilets Jaunes, les insultent, les méprisent… il a tout à leur apprendre. Le père idéal, le grand-père idéal.

Il accueille, il explique,  il encourage, il écoute, il console, il encourage, il aide dans la mesure de ses moyens ceux du rond-point qui ont des soucis, il suit l’actualité, qui hélas lui donne chaque jour du blé à moudre, avec toutes les trahisons et indignités de Macron et autres élus.

Il a travaillé comme un fou toute sa vie active, dans la restauration, tour à tour cuistot, crêpier (on est en Bretagne, n’est-ce-pas), maître d’hôtel… sans compter ses heures. Plus proche des 80 que des 35… Vous ne l’entendrez jamais se plaindre, jamais cracher sur les patrons et encore moins sur le travail. Marie qui, elle aussi, a travaillé très dur, parle du temps passé au boulot comme de périodes de bonheur et d’épanouissement. Alors, on comprend que ce couple se révolte devant le chômage, devant la pauvreté, devant les retraites de misère de trop de leurs concitoyens.

Dominique est un homme droit comme on n’en fait plus. Il viendra témoigner, avec son bon sens et sa détermination de ce qui l’a amené sur son barrage (il n’a jamais empêché les voitures de passer), de ce qui l’a déçu, de ce qu’il attend…

 

Marie-Hélène, de l’Orne. Une petite bonne femme toute menue, qui a toujours le sourire, toujours un mot gentil à la bouche ( ils peuvent aller se rhabiller les bénévoles des associations pro-migrants), le monopole du coeur, il est là, chez les Gilets Jaunes, chez nous. Et c’est parce qu’elle a le coeur sur la main, qu’elle veut aider et protéger ses compatriotes qu’elle est arrivée à Résistance républicaine dès ses débuts, en 2010. Effondrée de voir les pouvoirs publics laisser faire les racailles dans les tramways, les enfants qui cassent le mobilier urbain, le Maire de Strasbourg dire oui au halal mais non au poisson le vendredi… Elle est donc  entrée en résistance contre l’obscurantisme musulman et est très vite devenue l’un des responsables départementaux de notre association

Et à présent elle est entrée, en sus,  en Résistance contre Macron, dont toute la politique vise à faire toujours davantage souffrir nos vieux, nos jeunes, nos familles… à cause de l’islamisation et de l’immigration qu’il encourage, à cause de l’UE et des traités qui font de nous des êtres soumis, sans liberté.

Depuis le 17 novembre, elle est chaque jour sur le terrain, de rond-point en rond-point pour informer, pour s’informer, pour donner un coup de main, pour participer à la révolte contre la hausse du carburant… et toute la politique de Macron. Elle dira comment et de quoi on cause, dans l’Orne, sur les « barrages ».

 

Jean-Marc, de Normandie. Encore un responsable départemental de Résistance républicaine, un adhérent lui aussi de la première heure. Et encore un homme droit, honnête, fidèle à la parole donnée, travailleur infatigable, militant de confiance.

Lui aussi a des valeurs, des valeurs dont on n’entend plus parler à la télé, sauf pour s’en gausser. Il aime profondément la France, son terroir, la liberté, la République, la justice, l’égalité hommes-femmes… cela en fait un ennemi définitif de l’islam. Toujours calme toujours souriant, il ne cherchera pas à vous agresser si vous ne pensez pas comme lui, il se contentera de discuter, gentiment, tranquillement… Quand nous avons fait paraître Les assassins obéissent au Coran, il se promenait avec le petit livre dans sa poche, pour donner à ses interlocuteurs les preuves de ce qu’il avançait, et notamment les versets coraniques appelant à la haine, au meurtre.

Alors, forcément, le 17 novembre, il a mis son Gilet Jaune et ne l’a plus quitté que pour aller travailler. Il passe, de rond-point en cabane, de département en département, pour soutenir, aider, argumenter, discuter… Lui aussi parlera de son expérience de terrain.

 

Dominique, de Paris. Encore un gentil, le plus gentil et le  plus doux des hommes. Notre philosophe. Et oui, n’en déplaise à Laurent Alexandre, non seulement les Gilets Jaunes ne sont pas inutiles ni interchangeables, mais il y en a même qui ont fait autant d’études que lui, et qui les utilisent, eux, pour le bien-être de l’humanité. Dominique, donc, a fait des études de philosophie, et s’est reconverti dans l’informatique. Lecteur de Mathieu Ricard et de Michel Onfray, il déteste plus que tout l’obscurantisme… C’est comme cela qu’il s’est retrouvé adhérent lui aussi de Résistance républicaine.

Dominique réfléchit beaucoup, il essaie de comprendre, d’expliquer, il croit que l’on ne pourra jamais rien faire si l’on ne fait pas un travail sur soi, sur l’homme et ses tares, ce qui le rend parfois pessimiste. Il ne se met jamais en avant dans les réunions, mais quand il prend la parole, tout le monde l’écoute, il a beaucoup de choses à dire, très intéressantes….

Mais ce doux n’a rien d’un rêveur, il n’a pas manqué une seule manifestation parisienne depuis le 17 septembre, pas une seule réunion de GJ dans son coin. Etre Gilet Jaune est pour lui une nécessité,  à la fois par solidarité et pour lutter contre les effets du macronisme, de la mondialisation, de l’islamisation, dont il est ô combien conscient. Et qu’il ne supporte pas.

 

Il sera donc là le 17 mars, comme l’autre Dominique, comme Marie-Hélène, comme Jean-Marc, pour témoigner et parler de la France des Gilets jaunes, celle que l’on ne voit jamais à la télé.

Venez les écouter, venez montrer que la France qu’ils incarnent n’est pas morte, qu’elle vous intéresse, que vous voulez qu’elle perdure.

Participer à ces Assises c’est, aussi, un acte symbolique de Résistance.

Dans une semaine, vous saurez qui seront les autres intervenants et vous connaîtrez tous les sujets qui seront traités au cours de cette journée exceptionnelle consacrée aux Gilets Jaunes patriotes, loin des récupérations médiatiques et politiques.

 

Inscrivez-vous en ligne dès maintenant : https://www.weezevent.com/assises-de-la-france-des-gilets-jaunes

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


8 thoughts on “Le 17 mars, à Rungis, 4 Gilets Jaunes de terrain viendront dire la France des Gilets Jaunes

  1. Christian

    Un petit point sur ma proposition sur le site GJ le vrai débat concernant l’islam
    89 votes car la proposition n’est pas mise en avant et 58 adhérent à cette proposition (4 sont sans avis) et 27 contre avec quelques arguments de bisounours ou de musulmans pour me contredire.
    Donc faisons un referendum sur l’encadrement de l’islam ou son interdiction dans l’espace publique et 65% des gens voteront pour (pour le moment)
    Ma question pour la commission sur l’extrême droite ! Y a t-il 65% de français à l’extrême droite ?Si c’est le cas ils ont du soucis à se faire nos politicards qui ne representent donc plus qu’eux !

    https://le-vrai-debat.fr/projects/expression-libre/consultation/consultation-9/opinions/expression-libre-sujets-de-societe/encadrer-l-islam-dont-le-coran-n-est-pas-compatible-avec-lles-valeurs-de-la-republique

  2. Gérard

    Ami Christian,
    Suite à ce que tu viens de poster, je suis allé voter pour ta proposition et laisser un commentaire, volontairement modéré, mais, tout de même.
    Je n’ai pas trouvé d’espace pour faire un commentaire sur le site du vrai débat, et vu le bazar, je ne retrouve même plus ma proposition de cesser les revendications et se concentrer sur la contestation (générale).
    Ce site propose tellement de trucs divers, que tout est dilué.
    Prenons garde à ne pas faire le jeu des pouvoirs.

    Pour moi, un seul mot d’ordre:
    Sortez les sortants
    Sortants sortez avant qu’on ne vous sorte.

    Puisqu’on y est, on pourrait, aussi, proposer, que dis-je proposer, EXIGER, la sortie de Christophe Dettinger !

    1. Christian

      Mon ami Gérard,
      Tu as raison c’est de la flute car le sujet qui nous occupe ici n’est pas du tout mis en avant alors que nous savons qu’une grande partie du bordel actuel vient de l’immigration massive non contrôlée de personnes qui n’ont seulement n’ont pas un mode de vie compatible avec nos valeurs mais qui en plus veulent le beurre et l’argent du beurre en nous imposant ce mode de vie.
      Avant , il y avait trop de filtres dans la prise de parole du « peuple, comme on disait il fallait être politiquement correcte alors qu’aujourd’hui non seulement le filtre n’est plus présent mais la parole est trop cash sans réflexion (surement le monde des réseaux sociaux ou l’on pense en 130 caractères !!)
      Moi quand je dis que l’islam n’est pas compatible avec notre vivre ensemble, je peux argumenter car j’ai payé d’avoir vécu avec ces gens pendant 12 ans, donc j’ai vu, j’ai analysé et j’ai compris. C’est pour cela que je me sens légitime à en parler et à avancer des propositions. Le soucis avec ton sortez les sortants c’est que l’on a fait cela avec Macron et sa clique de députés tocards LREM et on voit le résultat. Je pense que la solution viendra peut-être de la petite fille Le Pen mais avec qui pourrait elle mettre en place sa politique. Quand tu vois tous ces vendus qui ne pensent qu’au steak et qui continueront donc à nier la réalité (Juppé le repris de justesse en est l’exemple type lui qui va dire si la loi est constitutionnelle avec 16000 euros pas mois plus les frais à la clé pendant 9 ans), je pense que l’on va faire un guerre civile à moyen terme et que c’est un homme providentiel qui émergera et remettra les choses à leurs justes place (immigration choisie, préférence nationale,…) En Italie Salvini est arrivé et les italiens commencent à redresser la tête même si ses actes sont encore homéopathique.Sinon gare car en 2027 Mouloud sera président et l’on aura vendredi comme jour férié avec couscous pour tout le monde y compris nos femmes voilées qui mangeront nos restes !!! Moi personenlement pour mes enfants, je ne veux pas de ce monde là.

  3. Gérard

    Ami Christian, re bonjour,
    C’est un délice de lire tes commentaires. Enfin, du politiquement incorrect!
    Pour ce qui est de Marion, pourquoi-pas? De plus, je peux te préciser que je connais bien Carpentras (et aussi Valréas, hi, hi, hi!). Quand je dis sortez les sortants, c’est pour faire du neuf avec du neuf. Il était fou de croire qu’un sbire de Rotschild puisse rectifier ce qu’a fait un autre sbire de Rotschild (Pompidou). Il est illusoire de croire qu’il y a des anciens employés des banquiers. Un bankster est un bankster et il le restera toute sa vie.
    Marion devrait être soutenue, non seulement par son parti, mais, par toutes les forces vives du pays. Les Français devraient cesser de clochemerliser la politique pour s’élever un peu. L’air des cimes est si bon!

    Chiche,
    On s’y met quand?

    Je propose le C.A.V.E.
    le Comité d’Action Vigilance Elections.

Comments are closed.