Oui, il faut tuer l’assassin d’Ori, la petite Israélienne, et l’empêcher d’aller au paradis d’Allah


Oui, il faut tuer l’assassin d’Ori, la petite Israélienne,  et l’empêcher d’aller au paradis d’Allah

Ori Ansbacher a été violée et tuée par un palestinien, membre du Hamas, Arafat Arfaiah. Le Shin Bet a annoncé que le meurtre était un attentat terroriste à caractère nationaliste.

Pour toutes les Ori d’israel

Le crime monstrueux perpetré sur Ori Ansbacher a choqué et choque les Israéliens et les juifs de Houtz Laaretz. Les estomacs se révulsent, la colères, voir la rage monte en nous et crient NEKAMA, vengeance…

http://resistancerepublicaine.eu/2019/02/12/ori-ansbacher-19-ans-assassinee-dans-datroces-souffrances-par-un-palestinien-paye-pour-tuer/

Sur facebook les réactions explosent: peine de mort, pendez-le, à mort… “Seules des déportations en Syrie et une pendaison publique sur la place Rabin permettront de mettre fin à de telles choses”, a déclaré une femme participant à la manifestation de protestation.

Le problème est que ce monstre n’attend que cela pour enfin rejoindre le bordel céleste que, dans sa tête de malade mental, il espère atteindre en récompense de son acte inhumain. Pour un peu il nous dirait « merci“ si nous le mettions à mort: Il pourrait enfin baiser sans relâche ses 72 Houris qui redeviendraient vierges après chaque défloration. Ce sont des crétineries de ce genre qui sont à la base de leurs croyances nées dans le cerveau malade de leur soi-disant prophète schizophrène. (voir „Paroles de Djihadistes“ et „Le salaire de la terreur“ de Pierre Rehov)

L’alternative est encore plus révoltante: Il va en prison, trois repas par jour, du volley-ball pour se détendre et conserver la forme, il peut étudier et passer des diplômes et, cerise sur le gâteau : 3500 € par mois de Mahmoud Abbas tant qu’il reste en prison, la perspective d’être libéré à la faveur d’un échange de prisonniers. A VOMIR JOUR ET NUIT.

https://www.coolamnews.com/jackpot-le-terroriste-qui-a-viole-et-assassine-ori-ansbacher-sera-recompense/

 

Comment sortir de ce dilemne? DEUX PROPOSITIONS

 

1) Ceux qui sont en prison seront traités comme les plus pauvres des Israéliens (et Dieu sait que les exemples de pauvreté ne manquent pas) Pas de Volley-Ball ou de gymnastique, des repas semblables  à ceux que nos pauvres peuvent seulement se permettre, pas d’études mais des travaux forcés de constructions du matin au soir.

2) La peine de mort anti-shahid* pour les terroristes : le terroriste sera plongé dans une baignoire remplie d’entrailles et de sang de porc. Ses cris, hurlements et supplications seront filmés et diffusés à la la radio et télévision israélienne. Il sera fusillé dans cette baignoire et enterré en un lieu secret, la maison familiale détruite et sa famille expulsée d’Israel. Je suis prêt à parier avec qui que ce soit que les actes terroristes diminueraient d’ une manière spectaculaire. (Voir le film „The real glory“ avec Gary Cooper qui relate comment le Général Pershing mit fin `a la révolte sanglante des Moros https://www.dailymotion.com/video/x2e5h32: 47 ème à 49 ème minute)

 

À ceux que mes propositions choqueraient je demande de faire publiquement la déclaration suivante:

Notre image de nous-mêmes en tant que juifs fait que nous rejetons ces propositions. NOUS ACCEPTONS LA MORT HORRIBLE FUTURE DES JEUNES ISRAELIENNES. ET NOUS PORTONS FIÈREMENT LEUR SANG SUR NOS MAINS“

 

Note de Christine Tasin

Ces deux propositions me semblent intéressantes et très justes. Et exportables… chez nous, en Europe, pour tout terroriste, pour tout djihadiste de retour de Syrie.

Mais cela ne sera possible que lorsque les Macron et autres Modem, UDI, LR, PS, PC et compagnie auront décampé ( première contrainte) et que nous serons sortis de l’UE qui se bat contre la peine de mort et est aux mains des lobbyistes droidelhommistes….

*Un chahid est celui que l’on considère comme un martyr pour l’islam

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




18 thoughts on “Oui, il faut tuer l’assassin d’Ori, la petite Israélienne, et l’empêcher d’aller au paradis d’Allah

  1. Hellen

    Il n’y a qu’à le faire tuer par plusieurs femmes, il mourra en sachant qu’il n’aura pas le droit au Paradis et à ses 78 vierges, ce crétin monstrueux …
    Il faut le tuer dans les règles de l’art, ces règles que leur Mohamer2 a mis en place…
    Un musulman assassiné par une ou des femmes n’a pas le droit à la vie éternelle et va directement en enfer…
    Au moins il mourra dans la douleur de savoir que c’est fini pour lui….!

  2. Mariana

    Je ne pense pas que le monstre ayant tué Ori attende ou espère le paradis des musuls .
    Au contraire il sait qu’il ne risque rien car en Israël la peine de mort n’existe pas . La seule fois où elle a été appliquée c’était en 1962 pour Eichmann depuis cette date bien des assassinats horribles ont eu lieu et personne n’a subi la peine de mort .

    Israël peut très bien changer la loi et décider d’appliquer la peine de mort dans certains cas comme celui-ci .

    La décision appartient au Gvt et/ou à la Knesset : à eux de montrer enfin ,
    la volonté de sanctionner comme ils le méritent les assassins ( celui-ci revendique le crime terroriste comme le sont tous les crimes des Palestiniens) peinards en attendant leur libération .

    Si au moins grâce à des conditions de vie adequates en prison ils payaient leur crime .
    De l’autre côté de la frontière ils ne discutent pas pendant des heures pour maltraiter des Israéliens .
    Le tort des Israéliens de gauche essentiellement , est de trop intellectualiser lorsqu’il faut agir .
    La création de l’État d’Israël c’était il y a 70 ans , il faudrait qu’ils passent à autre chose car le contexte a totalement changé , les crimes aussi .

  3. David BelhassenDavid Belhassen

    Bonsoir Edmond le Tigre. Cela veut dire quoi « un attentat terroriste à caractère nationaliste » ?
    Les palestinistes ne sont pas une nation et ne l’ont jamais été. Tout comme les nazis, ou les fascistes, ou les communistes, ou les capitalistes, ou les socialistes, ou les sionistes, ne sont pas des membres d’une nation, mais les adeptes d’une idéologie. Et concernant précisément les palestinistes, ils sont les adeptes de l’idéologie panarabiste-islamique criminelle !

    1. Edmond RichterEdmond Richter

      Tu as raison David! L’expression « un attentat terroriste à caractère nationaliste » n’est pas de moi mais du Shin Bet (service secret israélien) qui déconne et ce n’est pas la 1ère fois!

  4. David BelhassenDavid Belhassen

    Bonsoir Christine. « shahid » ne signifie nullement « considéré comme un martyr pour l’islam ». C’est encore un terme que les panarabistes-islamiques ont volé et détourné de son sens.
    « Shahid » vient d’une racine verbale araméenne Sh-H-D qui signifie « témoigner ». Ce terme était en usage chez les premiers chrétiens jetés aux fosses à lions et qui refusaient d’abjurer. Leur mort « témoignait » de leur Foi en Jésus. Ces martyrs chrétiens n’ont jamais tué quiconque, mais ont été tués.
    Cela n’a aucun rapport avec les tueurs musulmans ! Vous faites bien trop d’honneur à ces criminels immondes en leur octroyant le titre prestigieux de « shahid »..

    1. Christine TasinChristine Tasin

      Ma foi, David, la plus belle fille du monde ne peut donner que ce qu’elle a. Edmond m’envoie son article en utilisant le mot chahid non traduit, je cherche sur Internet et je trouve cette traduction qui me semble convenir au contexte. Et malgré vos explications historiques, il me semble que c’est effectivement le sens qui convient dans le contexte en question. Il y a sans doute plusieurs sens à Shadid mais en l’occurrence, Edmond corrigera si je me suis trompée et je ferai une note dans l’article si c’est le cas, je ne vois pas comment on pourrait utiliser Chahid avec le sens de « témoin » que j’avais aussi trouvé et que j’ai laissé de côté, sauf à avoir un texte sans sens… Mais merci pour ce cours… qui ne m’est pas destiné en fait mais plutôt à Edmond

      1. David BelhassenDavid Belhassen

        Bonjour Christine. S’il m’est permis de vous donner un conseil. Méfiez-vous d’internet ! Et méfiez-vous du piège du « contexte ». Les islamistes, ainsi que les gauchistes, sont les rois pour forger un « contexte » qui les arrange afin d’introduire leurs idées. C’est ainsi que peu à peu leur terminologie et leur vocabulaire, détournés, s’installent et imprègnent les consciences.
        Ils ont fait cela avec les termes « raciste », « antisémite », « extrême-droite », etc… etc… Et aujourd’hui, ils font cela avec « shahid » en se vêtant de l’habit de « victimes » (martyrs) alors qu’ils sont les bourreaux.
        Or il faut faire exactement le contraire pour les combattre : redonner aux mots leur vrai sens. Je ne vous ferai pas l’injure de citer Camus et ce qu’il a dit concernant le mauvais usage des mots.

        1. Christine TasinChristine Tasin

          Je suis d’accord sur le fond avec vous, il faut simplement que ceux qui m’envoient des articles à publier prennent la peine de traduire les mots étrangers ou de les vérifier

        2. Edmond RichterEdmond Richter

          Merci David pour ces corrections sur le mot Shahid ou chahid. Cela me prouve que Goebbels avait raison lorsqu’il disait qu’un mensonge répété 1000 fois devient une vérité. Les pseudo « palestiniens » (là aussi un mensonge que tout le monde a adopté) répètent si souvent ce mot de Shahid que je l’ai automatiquement utilisé, sans toutefois en adopter le sens de martyrs. Pour moi ce sont d’ignobles malades mentaux assassins! Bref mea culpa!!! On en apprend tous les jours. Et je vais suivre le conseil de Christine: éviter des mots étrangers dont je n’aurais pas vérifié à fond leur signification historique.

          1. David BelhassenDavid Belhassen

            Bonjour Edmond. C’est exactement ça : d’ignobles assassins qui s’octroient la parure de victimes innocentes.
            Et bonne continuation dans votre juste combat contre les ennemis de votre patrie.

    2. Edmond RichterEdmond Richter

      J’ai cherché sans succès ton explication du mot Shahid. Tu peux me citer les sources? Merci d’avance!

      1. David BelhassenDavid Belhassen

        Bonsoir Edmond. Où avez-vous cherché ?
        Cette racine araméenne Sh-H-D qui signifie « témoigner » se trouve dans la Bible (Genèse 31, 46-48) lorsque Jacob et Laban se séparent et dressent un monticule de pierres comme « témoignage » : en hébreu cela se dit « Gal ‘Ed » et en araméen « Yegar Sahadouta » = Monticule de pierres en tant que témoignage.
        Voir aussi : Antoine Moussali (préf. Roger Arnaldez), Judaïsme, christianisme et islam : Étude comparée, Paris, Éditions de Paris, 2000 (ISBN 2-85162-020-7), p. 374.
        Ainsi que : Philippe Gignoux, « Les antécédents nestoriens de la Chahada », in Acta Iranica, 28 (1988), p.404.
        Et vous pouvez aussi voir la vidéo sur une mosaïque trouvée en Israël lors de fouilles archéologiques où il est question de Yeshou’a shahada = Jésus le témoin-martyr, dont voici le lien :
        https://www.youtube.com/watch?v=NOCC5oIgduE
        L’inscription en question se trouve entre la minute 9:00 et 9:20 :

        1. Edmond RichterEdmond Richter

          Pour le moment je n’ai regardé que le lien que tu m’as envoyé: https://www.youtube.com/watch?v=NOCC5oIgduE a le Minute 9.18 il y a la mosaique avec l’inscripion traduite par un israelien et sous-titrée en anglais « who died a martyr death ».
          Bon cela me dit juste que les soi-disant palestiniens ont volé ce terme de Shahid COMME ILS ONT TOUT VOLÉ JUSQU’ICI MÊME LE NOM DE PALESTINIEN. Le musée de l’histoire palestinienne est VIDE (20 millions de dollars), « Jesus est palestinien », les « palestiniens « descendent des Cananéens, etc…etc…etc… Des voleurs nés.
          Bon en ce qui me concerne je continuerais à utiliser le mot de « martyr » ou celui de « Shahid » mais toujours avec des  »  » comme je le fais pour « palestiniens ». Merci!

          1. David BelhassenDavid Belhassen

            Bonsoir Edmond. Je trouve cela dommage de faire usage du titre honorable de « shahid » ( mot arméen qui équivaut à « -martyr ») pour désigner des criminels musulamns sanguinaires !
            Mais c’est à vous de voir et de décider.
            Bonne soirée

  5. UN GAULOIS

    Les israéliens sont des gens trop bien et civilisés pour appliquer à ce salaud et lâche la peine qu’il mérite.
    Et pourtant, il y a matière à faire un exemple.

  6. eitan

    ceux qui prônent le paix en échange de territoires n’ont rien compris au problème, et n’ont jamais vécu sous le joug de la charia pendant 1000 ans.
    De plus, personne ne s’est encore posé la question: comment gagner cette p… de guerre lorsque la plupart des généraux israéliens on étudié à Harvard, université qui, paraît-il, est contrôlée et subventionnée par un certain Soros qui s’est juré de faire disparaître Israël?

  7. frejusien

    je verrais bien un peloton d’exécution composé d’une douzaine de femmes soldats,
    puis incinération, dispersion des cendres en mer

    expulsion de toute la famille , y compris famille au second degré, cousins etc.. ça fera ça de moins sur le territoire,

    pour le logement, une grande pancarte avec la photo de l’exécution et du jugement rendu, que ça serve de leçon

    c’est très clément comme traitement, pour l’horreur commise, rien qu’à voir les photos, ça donne la nausée pour cette pauvre gamine

  8. frejusien

    je reposte la citation de PLATON, je ne la vois nulle part, et je crois l’avoir déjà postée

     » La perversion de la Cité commence par la fraude des mots »

Comments are closed.