Antisémitisme : la Macronie ouvre sournoisement un nouveau front contre les Desouche


Antisémitisme : la Macronie ouvre sournoisement un nouveau front contre les Desouche

Illustration, des musulmans avec la pancarte « nous détestons les juifs plus que nous n’aimons les enfants ». Vous avez déjà vu ça dans une manif d’extrême-droite, d’ultra-droite, si tant est qu’il y ait en France une ultra ou extra droite qui manifeste… 

La macronie ouvre sournoisement un nouveau front contre les « desouches » (les souschiens comme pourrait le déplorer Caramel ?), les populistes et les Gilets Jaunes. Celui de la chasse aux « nouveaux » antisémites. Un exercice qui risque même de virer au « tir aux pigeons ».

Macron et sa clique immonde, avec Castagneur en tête de meute, ont trouvé, à l’occasion de récents actes anti-juifs, et sans avoir le moindre indice sur l’identité et l’appartenance de leurs véritables auteurs, une cible qu’il convient de bien privilégier.

Bien évidemment, n’étant pas totalement idiots, ils ne peuvent pas aller jusqu’à ignorer (ou pour le moins camoufler) que les actes (y compris les assassinats) commis contre les français juifs, aient été, jusqu’à présent, le fait, dans leur immense majorité (disons la quasi totalité) le fait (et là je cite les termes de Yves Thréard, directeur adjoint du Figaro), « d’individus issus de l’immigration maghrébine » .( à ce propos : pourquoi les seuls maghrébins ? et ceux venus d’autres pays arabo-musulmans alors ?).

On est en droit de se poser la question sur cette poussée d’antisémitisme (dont on peut se demander par ailleurs si elle ne pourrait pas être quelque peu « télécommandée »), qui semble tomber à point nommé. En tout cas l’occasion est trop bonne pour tenter d’élargir le champ de l’antisémitisme à ces salauds de Gaulois et aux patriotes?

Tentation fortement relayée et encouragée par les valets du Pouvoir. Je cite une fois encore le misérable Thréard : «Faudrait-il maintenant que les regards se tournent ailleurs ? Comme si se réveillaient une bêtise et un obscurantisme venus d’époques que l’on croyait révolues. Dans le climat actuel d’antiparlementarisme,…» « Faudrait-il maintenant que les regards se tournent ailleurs ? »….. « dans le climat actuel, … dont la colère des Gilets Jaunes, … toutes les haines semblent se libérer, toutes les violences…, prospèrent forcément les amalgames…., les stigmates de l’antisémitisme. ».

http://blog.lefigaro.fr/threard/2019/02/obscurantisme.html

Et le pompon du grotesque et de l’ignominie : » quelques responsables de l’ultra-droite et de l’ultra-gauche s’en font les coupables complices. »

Eh ! monsieur Thréard, donneur de leçons, c’est-y-pas de l’amalgame ça ? On ne fait pas mieux dans la collaboration et la vassalité.

Et quand on aura arrêté les auteurs de ces actes condamnables, leurs noms et leur appartenance politique nous seront-ils communiqués ?

 

Complément de Christine Tasin

Ils mettent tous le paquet pour aider Macron à faire croire aux sourds et aveugles que les responsables seraient ces Français en gilets jaunes…

Et un politologue de sciences po…

http://www.fdesouche.com/1158131-lantisemitisme-en-france-rappelle-celui-des-annees-30-pour-nonna-mayer-politologue-a-sciences-po

Et le remplaçant de Clavrel  à la Dilcrah qui en remet une couche :

https://www.fdesouche.com/1157905-resurgence-de-l-antisemitisme-en-france-le-dilcrah-fredericpotier-limpute-a-l-extreme-droite-identitaire-violente

Même Obono détient la vérité suprême,  elle, sympathisante des Indigènes de la République… il vaut mieux en rire qu’en pleurer, parce que, au demeurant c’est elle qui est invitée sur les plateaux pour enfumer le pauvre monde…

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




20 thoughts on “Antisémitisme : la Macronie ouvre sournoisement un nouveau front contre les Desouche

  1. David BelhassenDavid Belhassen

    Soyez sur le qui-vive amis Gaulois-Français-de-souche ! Bientôt viendra l’heure où le macronazisme et ses affidés gauchos-palestinophiles-panarabo-musulmans, vous persécuteront bien plus qu’ils ne le font aujourd’hui ! Vos vies et celles de vos enfants sont en grand danger !

  2. Avatarclairement

    Je vais vous dire ce que je pense de cette fille. Je m’en tiendrais à son style d’élocution
    Si TAUBIRA est un homme, psychiquement parlant; OBONO est une folle comme son élocution le prouve parce qu’elle n’a aucune limite, son discours est une diarrhée verbale sans ponctuation, sans coupure., sans scansion .
    Elle baigne dans la folie de la jouissance sans borne articulée autour de son baratin.

  3. GammaGamma

    Aujourd’hui Eric Ciotti sur France info a eu le « demi-courage » de dire que l’antisémitisme monte avec la montée de l’islamisme » Sauf que tant qu’on ne dira pas islam, au lieu d’islamisme on ne résoudra rien.

  4. AvatarAldo

    Que je sache l’épuration et neutralisation des gaulois ont bien commencés , les souches ne peuvent plus stigmatiser islam et tous les lâches collabos sans êtres poursuivît . dans moins d’un an islam soumettra tous les français et les retissants seront éliminés . il ne reste qu’un solution le combat armé pour libérer la France de occupation et des lâches traites collabos.

  5. Avatarmaury

    Ils ne reculent devant rien ces infâmes hypocrites relayés par la pravda aux ordres !!Maitre Goldnadel l’a bien affirmé aux GG ce matin! »Il faut arrêter l’hypocrisie et faire semblant de s’indigner; depuis des années ceux qui nous dirigent et bien d’autres se f… de ce qui arrive à des français massacrés pour leur religion !!! »La récupération politicienne bat son plein en sous entendant que Marine ou les identitaires sont derrière ces inscriptions!!( ça pue l’arnaque gauchiste macroniéne

  6. Avatarmaury

    Le traité de Lisbonne a abouti à créer un système politique autoritaire qui porte atteinte aux droits de l’homme et aux droits politiques.

    Concernant le mandat de la Commission européenne (CE), par exemple, l’article 17 du traité précise que :

    « La Commission exerce ses responsabilités en pleine indépendance… Dans l’exercice de ses responsabilités, la Commission sera totalement indépendante … Les membres de la Commission ne sollicitent ni n’acceptent d’instructions d’aucun gouvernement, institution, organe ou organisme.

    L’article 4 stipule également que :

    « … Les États membres facilitent l’accomplissement par l’Union de sa mission et s’abstiennent de toute mesure susceptible de mettre en péril la réalisation des objectifs de l’Union. »

    En d’autres termes, les intérêts de l’Union sont supérieurs aux intérêts des États et des citoyens. Ce n’est pas une simple spéculation. Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a déclaré ouvertement en 2016 :

    « Trop de politiciens sont à l’écoute exclusive de leur opinion publique. Et si vous prêtez l’oreille à votre opinion publique nationale, vous ne développez pas un état d’esprit européen ni le sentiment qu’il est nécessaire d’agir en commun. Nous avons trop d’Européens à mi-temps. »

    La même année, Emmanuel Macron – à l’époque ministre de l’Economie – a mis en garde, dans le magazine Time, contre le prochain référendum sur le Brexit au Royaume-Uni en déclarant :

    « Si, soudainement, plusieurs pays se réveillent et disent : « Je veux le même statut que les Britanniques », il en résultera un démantèlement du reste de l’Europe. Nous ne devons pas permettre qu’un pays soit en position de détourner le reste de l’Europe parce qu’il a organisé un référendum. »

    L’attitude de Macron est dictée par le traité de Lisbonne qui impose aux États membres de s’acquitter des tâches définies par la Commission européenne.

    Le traité de Lisbonne utilise 36 fois le terme « responsabilité ». Mais le mot ne vise la Commission qu’une seule fois pour lui faire obligation– « en tant qu’institution, d’être responsable devant le Parlement européen ». Les 35 autres usages de « responsabilité » énumèrent les obligations des États membres.

    Dans un système démocratique sain ou l’équilibre des pouvoirs est respecté, une équipe dirigeante peut être contestée ou remplacée par son opposition. Cette possibilité d’alternance est ce qui manque à l’UE, le Traité de Lisbonne imposant que les membres de la Commission européenne soient choisis sur la base de leur « engagement européen ». Cela signifie en réalité qu’aucun dissident ne peut jamais devenir membre de la Commission – ce qui rappelle étrangement le communisme.

    1. AvatarJoël

      Rappel de devise N°1 de juncker :
      « Les traités européens sont au-dessus de la Démocratie. Il ne peut y avoir de choix démocratique contre les traités européens. »

  7. AvatarHervé

    Encore une fois,les juifs ne sont bons qu’à permettre à certains politiciens de se hisser,ou de se maintenir au pouvoir. C’est toujours la même chose,peu avant des élections,et on va très certainement bientôt avoir droit,à une nouvelle série de documentaires sur la shoah. Mais,soyons lucides;qui,aujourd’hui,est celui qui fait entrer dans notre pays,des musulmans,par centaines de milliers,et qui ne souhaitent que la mort des juifs.? Comment s’appelle t’il,celui là.?!

    1. David BelhassenDavid Belhassen

      A Hervé. Que signifie « Les juifs », avec l’article défini ? Et qu’entendez-vous par « juif » ? Un adepte du judaïsme ou un Judéen, donc quelqu’un qui appartient à un groupe humain défini, sans pour autant être un pratiquant du hudaïsme ? Tant que ce point n’est point éclairci, je suis incapable de comprendre votre commentaire.

  8. AvatarFrançois T

    Juste après avoir dénoncé l’« antisémitisme dans le mouvement des Gilets Jaunes », Castaner, comme par hasard, dévoile que la hausse des actes antisémites est de 74%. Il est facile de comprendre que les tags antisémites ont certainement été tracés par des militants LREM pilotés par l’Elysée, Matignon et la Place Beauvau pour un objectif multiple : 1. dénigrer le mouvement des Gilets Jaunes ; 2. protéger de toute accusation d’antisémitisme les alliés musulmans de Macron et leurs compagnons gauchistes pro-palestiniens au moment où devaient être annoncés certaines données statistiques qui ne pouvaient que fuiter malencontreusement si elles n’étaient pas révélées au moment choisi par l’Etat pour le faire ; 3. associer l’antisémitisme à ce que le pouvoir continue sans fin, avec l’aide de ses alliés de la FI, à désigner comme l’« extrême-droite » ; 4. rejouer pour les élections européennes, dont l’enjeu est un déni ou un renforcement de sa légitimité, la même carte que celle utilisée lors des élections présidentielles de 2017 : Macron est notre sauveur face à l’hydre nazie représentée par Marine Le Pen dont il faut étouffer le discours sous des réactions de haine conditionnée.
    La preuve de cette vaste, cynique et machiavélique manipulation est que ces tags coincident parfaitement avec la révélation des chiffres de l’augmentation des actes antisémites et que, en dehors des croix gammées sur le portrait de Simone Weil devant la très surveillée mairie du XIIIe arrondissement (située juste à côté de la préfecture de police du XIIIe), les auteurs de ces tags ont préféré – au cas où on aurait la mauvaise idée, avec une inscription écrite en français, d’imaginer qu’elle puisse provenir des milieux musulmans – l’usage de l’allemand « JUDEN », pour induire spontanément un rapprochement avec les années 30, dont Macron s’obstine à dénoncer le fantasmagorique « retour ». A 100 contre 1 que les auteurs des inscriptions antisémites taguées récemment sont encartés à LREM. C’est une manipulation qui vaut, en essence, l’incendie du Reichtag.
    Bref, on peut dire que la manipulation des masses atteint un niveau exceptionnel sous la dictature soft de Macron. Aujourd’hui, ce sont les tags antisémites barbouillés par des individus pilotés par l’Elysée pour orchestrer une campagne électorale sous la bannière de la lutte contre l’hydre nazie. Et demain…?

    1. David BelhassenDavid Belhassen

      Bonsoir François. Entièrement d’accord avec vous. La réalité du machiavélisme perniceux des macronistes dépassera toute fiction.

  9. AvatarJoël

    Avec la complicité des racailles à méluche :
    http://www.fdesouche.com/1158671-selon-marine-le-pen-elle-devrait-etre-convoquee-avec-marion-marechal-a-la-commission-denquete-parlementaire-sur-les-violences-des-groupuscules-dextreme-droite

    Et il y a même des autruches chez les rabbins :
    La rabbin Delphine Horvilleur fait un lien entre le mouvement des «gilets jaunes» et l’antisémitisme.
    http://www.fdesouche.com/1158683-la-rabbin-delphine-horvilleur-fait-un-lien-entre-le-mouvement-des-gilets-jaunes-et-lantisemitisme

  10. AvatarGladius

    Comme François T, nous devons être nombreux à ressentir la même impression (bizarre, bizarre quand même…..), à savoir que cette flambée soudaine et tombant à un bon moment, de tags antisémites, est une opération téléguidée par la Macronie et son bras armé, la castagnérerie.

    Mais je ne crois pas trop qu’elle soit le fait, sur le terrain, d’encartés laREM, dont l’infantilisme politique (et a fortiori militant) et l’absence de courage physique sont certains.

    Le risque de se faire prendre sur le fait ou d’être identifié à la suite d’une enquête de la police scientifique (pour autant qu’elle soit poussée) est beaucoup trop grand, avec de tels amateurs. Et ce serait une grande maladresse de la part de Macron et de ses sbires que de confier une telle « mission sensible » à de tels pieds-nickelés.

    J’y vois plutôt une opération de type barbouzière. Mille contre un que l’on n’est pas prêt de trouver les coupables (sauf à mouiller et à sacrifier un idiot utile).

  11. AvatarPaul

    simplement pour corriger la traduction faite de la pancarte tenue par cette bienveillante musulmane :
    Il est écrit : « Nous haïssons plus les juifs que nous n’aimons nos propres enfants » et non pas « nous détestons les juifs plus que nous n’aimons les enfants » comme il a été traduit en début du présent article. La nuance est subtile mais elle donne sa vrai lecture au message.
    Je sais que l’anglais est bien partagé par ici, c’était juste pour ceux qui l’auraient un peu oublié.

  12. Avatarmartin dupont

    eh oui l' »antisémitisme » c’est LE TRUC MAGIQUE du régime, l’accusation ultime, indépassable genre fornication avec le diable avec le défunt chancelier dans le rôle du diable pour déconsidérer les vrais opposants

    bref on va avoir Carpentras II ou quelque chose d’approchant

    et à terme Pierre Cassen , Christine Tazin et d’autres poursuivis par la DILCRAH, la LICRA, le CRIF le BNVCA SOS Racisme, le CRAN et toute la smalah des associations spécialisées

    est-ce que ce tour de magie éculé marchera encore une fois ?

Comments are closed.