Retour de l’essence à 2 euros, c’est la faute aux GJ qui ont renié leurs premières revendications !


Retour de l’essence à 2 euros, c’est  la faute aux GJ qui ont renié leurs premières revendications !

Illustration : la capture d’écran du 21 décembre figure sur un article disant « le PS veut un referendum sur l’ISF »… En un mois et demi les gauchos ont réussi à détourner les GJ de leur mot d’ordre de survie, « stop aux taxes », pour les amener sur un terrain de politicards, des demandes d’ISF et RIC qui ne changeraient rien à leur quotidien.

La Macronie ose. C’est gonflé, et pas rassurant.

Ce n’est pas un hasard si 3 proches de Macron remettent cent balles sur l’imposture écologique et donc la taxe carbone.

La COP 21 avait décidé qu’on paierait le litre d’essence plus de 2 euros, les GJ avaient réussi  à faire annuler la hausse prévue en janvier…

Et voilà que c’est à nouveau à l’ordre du jour, alors que la mobilisation des GJ et les manifestations durent depuis 3 mois.

La hausse de salaire s’appelle « taxe carbone », histoire de sodomiser à sec les Français qui n’entravent que pouic et d’habiller de l’imposture écologique les sous qu’ils sont décidés à nous voler. Tout en nous appauvrissant, but ultime. Plus on est pauvres, plus on est malléables.

Que voulez-vous nous sommes de sales gosses incultes qu’il faut éduquer, ré-éduquer, informer… Pauvre Macron s’échine à nous le dire.

Mais voilà deux personnalités qui, ces dernières heures, ont décidé d’ouvrir la porte. « C’est un outil en faveur de la transition écologique, qui a un vrai impact parce qu’il envoie un signal prix qui permet aux gens de changer leur comportement », a déclaré dimanche 10 février la secrétaire d’État à la Transition écologique et solidaire Brune Poirson sur France 3. Et d’ajouter aussitôt pour ne pas apparaître définitif. « Il faut en débattre ».

https://www.huffingtonpost.fr/2019/02/11/le-retour-de-la-taxe-carbone-la-majorite-y-reflechit_a_23666520/

J’imagine les observateurs étrangers se gratter pensivement la tête, voire s’arracher les cheveux… Il y a encore des GJ dans la rue partout en France, et Macron oserait revenir sur la parole donnée ? Il est fou ? Il veut mettre le feu aux poudres ?

Que nenni, Monseigneur. Macron ne risque rien, absolument rien. L’explication est limpide.

 

Les demandes des GJ, en novembre dernier, étaient simples et indiscutables, moins de taxes, moins d’impôts, des retraites et salaires décents. Et, accessoirement, la démission de Macron ou de nouvelles élections. 

3 mois après, que reste-t-il de ces revendications ? Vous avez vu les panneaux, les banderoles ? Vous avez entendu les cris ?  Les medias prétendent même que Macron remonterait dans les sondages. Des milliers de Français vont docilement dans les Mairies répondre aux questions fermées et formatées posées par Macron. Et les gauchos font la loi dans la rue. 

 

Que demandent-ils, que crient-ils, ceux qui sont relayés par les medias ( et cette remarque a son importance), en février 2019 ?

Le RIC, l’ISF, la taxation des plus riches…

Des partis politiques qui naissent comme il en pleuvrait…

Des listes aux européennes, des RIC, des MAC…

La situation sur le terrain ? Des GJ enracinés dans leur territoire qui continuent la lutte, et dont personne ne parle à la télé.

A côté…

Des GJ connus qui hurlent « apolitique » en en appelant à Mélenchon ou à Besancenot….

D’autres qui manifestent avec Martinez qui les traitait de fachos il  y a 2 mois…

D’autres qui vont discuter le bout de gras, et notamment le RIC et la possibilité de prendre le pouvoir avec Di Maio…

Macron (car c’est lui le responsable), avec l’aide très active des medias, a réussi à faire oublier à nos GJ les prémisses, les incontournables, les indiscutables… pour les lancer sur des  chimères  qui, quoi qu’il arrive, ne changeront rien au pouvoir d’achat, au prix du pétrole, à l’obligation de changer de voiture, de chaudière, d’isoler la vieille maison…

Et ils ont réussi cet exploit de faire disparaître l’immigration du débat tout en installant l’écologie comme problème dominant aux yeux  des Français !

Ils ont réussi à faire culpabiliser ces Français moyens, à leur faire croire qu’ils seraient des fossoyeurs de la planète… et voilà que nos Gilets Jaunes devenus honteux à l’idée de réclamer le droit de polluer parlent eux aussi d’écologie dans le fumeux grand Débat…

Bingo pour Macron !

Alors ?

Alors, les Gj vont-ils reprendre le chemin de l’abattoir, payer rubis sur l’ongle les impôts et taxes, faire une demande de HLM (qu’ils n’obtiendront pas puisque Français d’origine), chassés de leurs logements trop mal isolés qu’ils n’auront pas les moyens de mettre aux normes, pour le plus grand bonheur des copains de Macron, les investisseurs ?

Peut-être.

Mais peut-être pas. Malgré l’omerta médiatique et les manipulations et de Macron et des socialauds, et des gauchistes, malgré l’indifférence de trop de Français moyens se croyant à l’abri… les choses bougent. Les difficultés s’aggravent. Crise économique, islam, immigration, imposture écologique… la dictature macronienne est en marche. Or les Français ont une propension historique à virer les dictateurs en herbe avec perte et fracas.

http://resistancerepublicaine.eu/2019/02/11/apres-lislam-la-deuxieme-calamite-qui-nous-menace-est-lecologisme-ils-ressuscitent-lurss/

La France des campagnes, la seule France authentique,  peut encore leur dire merde à tous et reprendre le flambeau de la révolution… Voire de la guerre, puisqu’aussi bien les patriotes sont seuls face à la Macronie qui a tous les pouvoirs, face aux gauchos qui tiennent la rue, face aux musulmans qui veulent transformer la France en 58ème pays musulman, face aux medias aux ordres, face aux pouvoirs de la dictature bruxelloise, face aux pouvoirs de la dictature onunienne, …

Mais la France des campagnes le peut. Elle le doit. Le fera-t-elle ? Et, si oui, quand ?

Impossible de le dire. On n’écrit pas l’histoire, on la fait. On la vit. On attend l’étincelle qui mettra le feu aux poudres…

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


15 thoughts on “Retour de l’essence à 2 euros, c’est la faute aux GJ qui ont renié leurs premières revendications !

  1. Durandal

    Tristement prévisible, hélas.
    « Le Funeste » a tout compris. Je suis écoeuré.
    Les GJ ?… C’est fini. Ne restent que les urnes et… un miracle !

  2. Amélie Poulain

    Oui, ils sont acculés au niveau du Pouvoir et ils cherchent des financements à tout prix et que les Français s’en sortent ou pas ils s’en foutent, c’est eux d’abord.

    Ce qui le prouve : leurs décisions complètement irréalistes et incompatibles avec la vie quotidienne des Français. Ils sont complètement déconnectés.

    Pas mieux les Gilets Jaunes qui se sont laissés déconnecter…. Ils l’étaient déjà peut-être avant d’ailleurs, inquiétés seulement par leur « petite » vie personnelle (quand on voit le niveau de certaines des revendications….). Il y a beaucoup de gauchistes aussi à ce que j’ai lu, et donc, pas étonnant les revendications…

    Mais donc que vous-voulez vous, avec certains Français complètement à côté de la plaque aussi, je ne vois pas comment on peut avancer.

    Exemple : j’ai vu un commentaire sur Le Point où une femme se vantait d’avoir une retraite qui lui permettait un très bon niveau de vie prétendant que tous les retraités qu’elle avait autour d’elle n’avaient en aucun cas baissé leur train de vie de luxe, voyages etc…, en gros, traitant les retraités de pleureurs sans fondements.

    Généralisation idiote bien sûr à « tous » les retraités, s’en foutant ou ignorant complètement la plupart qui se demandent avec inquiétude comment si le blocage des retraites continue, ils vont pouvoir manger, se chauffer (c’est déjà difficile…), subvenir à leurs besoins tout court.

    Je parle des retraités mais je sais que c’est le cas de beaucoup de salariés même ceux qui gagnent plus (ils n’ont pas volé leur argent en passant, je ne vois pas pourquoi ils le devraient aux autres…) avec tout ce qu’ils doivent débourser chaque mois de taxes et divers, même pas pour leurs besoins personnels mais pour combler la gestion calamiteuse de l’Etat,

    La bêtise des gens commence vraiment à me fatiguer pour ma part, elle est in-commensurable, et le pire, on est obligés de la subir…

    Je crains le vote aux Européennes et ne me fais pas d’illusions tout en espérant un miracle d’illumination soudaine des Français résistants depuis des lustres aux vrais changements de fond de notre pays.

    Parfois, je me dis que le modernisme a eu un effet pervers : rendre les gens trop capricieux car habitués à la facilité au détriment de l’effort, et ceci, à tous les niveaux de leur vie.

    C’est terrible, mais parfois on a l’impression qu’il n’y a que confrontés à l’angoissante insécurité de l’extrême et à la mort que les gens (sans généraliser bien sûr) prennent vraiment conscience de la complexité et de la réalité des choses.

    Recherchent-ils tout cela inconsciemment pour mieux se sentir (il n’y a qu’à voir le nombre de dépressions en France…), pour mieux sentir la vie ?

  3. Amélie Poulain

    Pas tout à fait dans la ligne de l’article, mais c’est la France quand même, et là, quelque chose de positif (un « symbole »….) à souligner

    Même si on se passerait du drapeau européen car le mettre à côté du drapeau Français est une humiliation à mon sens (mais ça c’est facile à enlever…)

    Et même également si l’on peut se demander, sur fond de gros doutes justifiés par les constats que nous faisons concernant le peu de cas de nos politiques relativement à l’identité Française, si ce qu’il y a derrière cette décision est un sincère élan de patriotisme :

    « Les drapeaux français flotteront bientôt dans les classes
    VIDÉO. L’Assemblée nationale a voté la présence obligatoire des drapeaux français et européen, ainsi que l’affichage des paroles du refrain de « La Marseillaise ». Source AFP » :

    https://www.lepoint.fr/societe/l-assemblee-prevoit-des-drapeaux-francais-dans-les-classes-12-02-2019-2292636_23.php?boc=2356139&m_i=iJBh%2BL7uibIzxRAiz97HMm8A7SSG7jTPCnnTwNj6HkhS8iZa0OjoTkCP3fsq20Y9sP3DNYJfziUJkVHNshLano63hsY0iP&M_BT=2525525865047#xtor=EPR-6-%5BNewsletter-Mi-journee%5D-20190212

  4. Amélie Poulain

    Mais pour le drapeau précisions, cela a soulevé beaucoup « d’émois » au sein de l’Hémicycle (on se demande pourquoi une telle évidence provoque tant de remous…) et la Gauche pleure bien sûr…, elle n’aurait pas pu voter (et donc saccager le vote comme on peut s’en douter)….

  5. FantômasFantômas

    Patience. Les révolutions ne se font pas en un jour. Nous ne sommes qu’en 1788 … Mais ça arrivera bientôt. Attendez que le prélèvement à la source et les différentes taxes se matérialisent encore quelques mois.

  6. Joël

    Imposture à tous les étages :
    Aide française au développement : un projet de loi en préparation (augmentation de 3 à 4 milliards d’euros par an)
    http://www.fdesouche.com/1158209-aide-francaise-au-developpement-un-projet-de-loi-en-preparation-augmentation-de-3-a-4-milliards-deuros-par-an
    France : 2 300 milliards de dette.

    Paris : une enseigne lumineuse artistique à 650 000€ porte de Clignancourt, 23 autres œuvres prévues le long du T3 (budget de 17.3 millions d’euros)
    http://www.fdesouche.com/1157781-paris-une-enseigne-lumineuse-artistique-a-650-000e-porte-de-clignancourt-23-autres-oeuvres-prevues-le-long-du-t3-budget-de-17-3-millions-deuros
    Paris : 6 milliards de dette.

    Ils continuent à vivre à crédit sur notre dos et ont le culot de nous dire que c’est un fantasme.

  7. JMM

    Tant que les gens pourront se permettre le travail au noir, de compenser leur manque à gagner en faisant ou en achetant sans facture ils ne remettront pas en cause en profondeur le système.
    Mais le jour où ils ne pourront plus se le permettre, là face à la réalité de leur pouvoir d »achat ce ne sont plus près de 3 millions de personnes dans les rues mais 3 fois plus. Trop de gens restent passifs devant ce qui se passe juste à cause de cette compensation.

  8. patito

    n’y a t’il personne pour dire à ces cons de gilets jaunes de hurler leur colère : on se moque d’eux à un point difficile à dire .
    On leur affirme que la vie de la planète est conditionnée à l’augmentation du prix du carburant de leur pauvre vieille voiture dont ils ont tant besoin mais PERSONNE ne met de chiffre pour justifier le délire macronien et c’est bien compréhensible ; en effet :
    La France ne pèse que 1¨% du CO2 mondial et dans ce 1% TOUT le transport ne représente que 30% et les particuliers la moitié soit à l’échelle mondiale 0.15% de l’impact CO2 à comparer aux 30% de la Chine dont la seule augmentation de cette année représente 10 fois le CO2 de nos automobilistes !!! et ce sont nos automobilistes qui doivent se charger de sauver la planète avec leurs 0 .00 ?? % quand ils seront piétons .

  9. gregory

    Attaquer les Gilets jaunes c’est faire le travail de destruction pour le compte du fossoyeur de la nation!
    Il faut qu’ils tiennent! il faut leur apporter notre soutien!
    Macron démission!
    Taxe carbone! de l’enfumage,
    Macron démission!
    Antisémitisme en bandes organisées! encore de l’enfumage! ce sont les Gilets jaunes, Marine et NDA qui sont visés et habillés des attributs du nazisme! Comme lors de l’élection de l’escroc en marche!
    Macron démission!
    La manipulation permanente de l’opinion par les médias aux ordres ! enfumage!
    Macron démission!
    Accepter dans les cortèges les islamo gauchistes mélanchoniens ou cégétistes
    c’est faire le jeu du fossoyeur! encore de l’enfumage organisé par qui vous savez!
    Macron démission!
    Le mot d’ordre pour faire cesser la décomposition du pays, c’est :
    MACRON DEMISSION!

  10. paul-andré tournelle

    Je le dis et je le répète :
    Macron ne renoncera JAMAIS à sa feuille de route; à savoir:
    -le démantèlement des départements français, à commencer par l’alsace et la lorraine
    -la mise sous tutelle de la France par bruxelles ( et donc des USA )
    -la disparition de l’armée française , diluée dans l’OTAN
    -la disparition des frontières de la France
    -l’impossibilité des français d’accéder au FREXIT
    -le métissage obligatoire et forcé des français jusqu’à leur disparition
    -la disparition du SMIG
    -l’augmentation de la CSG, la diminution des petites retraites, l’augmentation des carburants, de la taxe d’habitation, bref l’appauvrissement des français
    -l’augmentation de l’immigration-invasion imposée aux français et qui nous coute 9 milliards d’euros, et pendant ce temps, il y a 10 millions de français pauvres, 2 agriculteurs se suicident chaque semaine, 1 policier met fin à ses jours chaque semaine , tellement la police est à bout de souffle et les agriculteurs français sont spoliés par les trust agroalimentaires américains.
    VIRONS Macron et toute sa clique.

Comments are closed.