80% des casseurs sont membres de la mouvance de l’ultragauche !


80% des casseurs sont membres de la mouvance de l’ultragauche !

Connaissez vous le « Syndicat France Police policiers en colère » ?
Les policiers n’ont pas le droit de s’exprimer publiquement mais les syndicats de policiers eux en on le droit !
Voici comment ils se présentent :
« Quotidiennement, nous essayons de mieux informer nos collègues et la population sur les problématiques policières grâce à une parole de vérité. Nos travaux ont vocation à influencer nos collègues, l’opinion publique et le pouvoir politique en place dans le but d’améliorer la société. Force et honneur !« 
Sur leur compte Facebook on apprends qu’ils estiment, pour l’acte XIII, le nombre de gilets jaunes à 240 000 dans toute la France (!) alors que les médias (Le monde, LCI etc.) vous affirment qu’il y en a eu 54000 (Cherchez gilets jaunes nombre manifestants sur Google…).

Je relaie ici le message qu’ils ont publié sur l’acte XIII :

« De nombreux incidents et de fortes tensions sont à déplorer pour cet acte 13.
Des collègues ont été agressés et on déplore au moins une tentative d’attaque au cocktail Molotov.
Certains cortèges sont malheureusement gangrenés par la présence de petits groupes de casseurs très mobiles et déterminés.
Environ 80% des casseurs sont membres de la mouvance de l’ultragauche (black bloc, zadistes, antifas..).
10% appartiennent à des groupuscules d’ultradroite et un socle de 10% est composé de cas sociaux sans étiquette politique.
Un manifestant a eu la main arrachée devant l’Assemblée nationale, probablement par une GLI-F4.
France Police – Policiers en colère déplore que les casseurs ne soient pas interpellés plus efficacement et rapidement.
Ces casseurs nuisent considérablement au message porté par les Gilets jaunes et épuisent nos collègues courageusement mobilisés depuis treize semaines. »

Un autre témoignage est édifiant, celui du journaliste Vincent Lapierre :

Les casseurs sont d’ultra gauche : C’est dit par la police même.
Les médias corrompus évidemment ne peuvent pas lire cette information.
Leur « logiciel » leur interdit.

A noter que le syndicat policier évoque une grenade de type GLI-F4.  La France est le seul pays européen à l’utiliser pour le maintien de l’ordre
Il faut savoir que c’est une grenade qui a double emploi : Elle lâche du lacrymo et elle explose (25 gramme de TNT). Le piège est terrible parce-qu’un manifestant qui refuse de se faire enfumer et qui veut renvoyer la lacrymo se rend compte trop tard et à ses dépens que 24 grammes de TNT lui explosent à la gueule.
On comprends mieux pourquoi des pieds ont été arrachés. Vous voyez une lacrymo se diriger vers vous, roulant sur le sol. Vous avez un mur derrière vous, et donc le réflexe est de donner un coup de pied pour éloigner le danger et BOUM ! Un pied en moins.

La classe politique (et ses médias) brandit le spectre du fascisme et de l’ultra-droite pour durcir la répression contre un peuple pacifiste alors qu’ils savent très bien que ce sont des groupuscules anarchistes qui sont à la manœuvre.

C’est criminel. Castaner et son patron devront un jour répondre en justice de tout cela.

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




2 thoughts on “80% des casseurs sont membres de la mouvance de l’ultragauche !

  1. Amélie Poulain

    Eh oui… Bien ce message de la Police cela rééquilibre les choses et nuance, au niveau Pouvoir aussi qui ne parle que d’Extrême Droite (curieux…). Je salue leur courage, avec ce qu’ils vivent pas simple même si certaine âmes « bien » intentionnées diraient que c’est leur travail.

    Moralité, il ne faut pas rester là pour ceux qui ne sont pas intéressés par la violence, et on se demande effectivement pourquoi ces casseurs qui adorent le combat et la violence envers surtout les policiers qui représentent limites et ordre qu’ils exècrent, ne sont pas arrêtés dans leur folie quasi meurtrière plus efficacement comme le disent ces policiers.

    Là est la question…. Il faudrait demander la réponse au Pouvoir en place……

    Et aussi une autre question : pourquoi les Gilets Jaunes restent sur le lieu du carnage….. et pourquoi alors se plaignent-ils des dégâts subis sur leur personne dans ce cas ?

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *