Serge Ayoub : moi, je suis français parce que depuis 1980 je me bats dans la rue pour la France


Serge Ayoub : moi, je suis français parce que depuis 1980 je me bats dans la rue pour la France

C’est un beau Bistro libertés que Martial Bild nous offre cette semaine, avec Serge Ayoub, authentique patriote et fondateur de « troisième voie ».

A la place du mièvre et narcissique Gardères, retenu professionnellement, Martial Bild reçoit  un de ceux qui feraient partie de l’extrême-droite selon medias et politiques. Un Français, fier d’être français, amoureux de la France comme bien peu.

On n’est pas d’accord avec toutes les prises de position de Serge Ayoub, avec toutes les solutions qu’il propose à la crise, avec ses analyses quelque peu obscures parfois de nos institutions, mais on ne peut lui dénier son patriotisme, son amour de la France, son intelligence, son humanité et sa culture.

Voici le type d’hommes sur lesquels se penchent en ce moment les censeurs En marche et Insoumis au Sénat, dans la « commission sur l’extrême-droite »… On rappellera qu’on lui a dissous 3 associations à la suite de l’affaire Meric sous prétexte que Esteban aurait été proche de sa mouvance.

 

Pour en savoir plus sur Serge Ayoub

http://resistancerepublicaine.eu/2013/06/12/cest-parce-quils-ont-peur-de-linsurrection-populaire-quils-dissolvent-les-groupes-de-serge-ayoub/

http://resistancerepublicaine.eu/2018/10/18/serge-ayoub-demontre-magistralement-les-erreurs-de-la-defense-desteban/

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


5 thoughts on “Serge Ayoub : moi, je suis français parce que depuis 1980 je me bats dans la rue pour la France

  1. SarisseSarisse

    Esteban Morillo, Serge Ayoub, évidemment ça ne sonne pas « français de souche », et alors ?mais Bonaparte non plus ni Mazarin, ni Messiha, mais Nietzsche disait aussi que » c’est celui qui se vêt qui fait le vêtement » et non le connaître, je suis dans la même situation que M. Ayoub, une moitié des miens est « de souche » et l’autre est originaire des deux autres continents de l’Ancien Monde du grec de la Sublime Porte, du syrien, du juif, de l’africain même et du pied-noir, mais avec des ancêtres sur les front de la France à 200% français!

    J’acquiesce.

  2. Machinchose

    on ne peut pas en dire autant de cet autre Libanais , Carlos Ghosn , soucieux de sa seule fortune

    «  » » » » » » » »Carlos Ghosn «prêt» à rembourser les 50.000 euros de son mariage à Versailles («il a cru que c’était gratuit»)
    JUSTICE Un dîner de gala de Renault a également été organisé au château, pour une facture de 600.000 euros…

    20 Minutes avec AFP
    Publié le 08/02/19 à 19h08 — Mis à jour le 08/02/19 à 19h08

    xxxxxxxxx

    il joue au Fillion qui avait remboursé un des 5 costards qu il s’ était fait offrir par le Libanais Bourgi !!

    le Liban est a l’ honneur 😆 il finira bien par etre réintégré a la Syrie, dont il n’ aurait jamais du quitter le giron en 1918….

    Pauvre carlos ghosn!! ila cru que c’était gratuit !! rôôô ! quel naïf!

    ce vieux coquin rusé prend les gens pour des cons…ça te donne une idée du mépris dans lequel il peut tenir les FRANCAIS

  3. gammagamma

    Bonjour

    Il me semble que vos propos sont inappropriés.
    Je ne vois pas le rapport entre Ayoub ou « Ghossone ».
    Pour le Liban, ce fut un découpage naturel à l’époque des Maronites et des Druzes – Je pense que je ne vous apprend rien – et qui fut agréé par la SDN via la France. Pour le retour du Liban dans le giron de la Syrie, ce ne fut jamais le cas, ou si vous croyez que oui donc vous approuvez la Grande Syrie de l’époque qui elle intègre ce qu’ils appellent la Palestine et non Israël. A vous de choisir.

    1. Machinchose

      Bonsoir, je n’ ai rien a choisir

      les choses se feront d’ elles mêmes….l’ exemple du malheureux Liban est face aux yeux du monde entier

      avoir cru et voulu partager un pays proposé a feu la SDN, entre deux populations, voire trois fut une catastrophe
      ces trois entités (Druze,Musulmane et chrétienne) n’ ont jamais cessé de s’ entre-massacrer

      a Damour,répond l’ écho echo de Sabra et chatilà , sans oublier Tel el Za3tar

      et aujourd’ hui un quatrième larron vient diriger le jeu: les chiites du Hizb .plus rien a voir avec 3amal, c’est du dur là!

      et les Russes , enfin avec une grosse paire de nageoires en méditérrannée orientale, feront tout pour étendre l’ ami Alaouite

      Quand a Israel, est il besoin de rappeler que le Liban est le seul pays des agresseurs de 1947 sur les cing (egypte, irak,jordanie,syrie,liban, qui n’ a que signé un simple cessez le feu avec son voisin du sud…toujours en vigueur……..et respecté par Israel, alors qu il aurait pu terrasser le Liban en deux jours dés 1960

      mais, hélas, le Liban n’ a pas su défendre l’ intégrité de son domaine, face a l’ islam ,sauf au temps des Gemayel , et a présent devant la felonie d’ Aoun, allié au pire avec le Hizb, c’est une époque qui se clot au proche orient!

      quand a « oumna Franssa » …….face au hizb , a l’ Iran, a la russie…..elle s’ est honteusement eclipsée depuis longtemps

      dommage pour cette Phénicie, qui, il y a trois mille ans fut la principale alliée du royaume hébreu, et lança avec lui les redoutables succursales de Carthage et ses comptoirs

      le camp choisi en 1947 , celui des Arabes a perdu…. Israel, ou la palestine, ou la judée ( on s’ en tape de l’ appellation)a gagné haut la main

      on comprend mieux Ibn Khaldoun et son piquant

      « 3oribète wa khoribète »

      je répète: je n’ ai rien a choisir, les choses se feront d’ elles mêmes

  4. gamma

    Merci pour votre réponse.
    Je ne vous ai pas demandé une analyse de la situation au Liban, analyse avec laquelle je suis en parfait accord sauf certains ajustements.. Ma question portait sur le rapport entre Ghosn et Ayoub. Le premier est un beau magouilleur – il aurait pu être Français comme Libanais ou rouge ou jaune. Le comportement d’un homme n’engage pas une nation et encore moins une nationalité. Pour le second, c’est un homme avec tous ses défauts mais qui aime la France et ne veut pas voir ce beau pays prendre la pente libanaise. Alors quel est le rapport entre les deux ?
    Ceci posé, je vous approuve pour Aoun, ce général qui a oublié que c’est le consulat Français à Hazmieh au Liban qui l’a sorti des griffes de Damas, et qui aujourd’hui fornique avec le hezbollah…Quant au retour du Liban dans le giron de la Syrie – comme vous dites – cela n’arrivera jamais mais je ne m’engagerai pas dans cette étude car ce serait un peu long.
    j’ajouterai al 3arab jarab …
    cdt

Comments are closed.