Scandaleux et dangereux verdict : une Femen condamnée pour avoir exhibé ses seins dans une église !


Scandaleux et dangereux verdict : une  Femen condamnée pour avoir exhibé ses seins dans une église !

Encore une couleuvre à s’avaler, doit grommeler l’administratrice du site et présidente de Résistance républicaine Christine Tasin. Après avoir critiqué un peu la loi « gilets jaunes » et relativisé la gravité du traité d’Aix-la-Chapelle, me voici qui vais prendre la défense d’une femen…

Va-t-il falloir créer une étiquette « articles à éviter » ou « articles désapprouvés » pour faire rentrer ce chroniqueur dissipé dans le rang ? 😉

Qu’on se rassure : il s’agit moins de prendre la défense de ces « femen » à l’indignation trop souvent sélective que de relever un curieux paradoxe.

http://resistancerepublicaine.eu/tag/femen/

(1) Réponse de Christine Tasin

 

Dans notre société où les mœurs se sont pourtant largement libéralisées, il demeure interdit de montrer ses seins dans une église et plus largement dans l’espace public, alors que nous avons quotidiennement à supporter en tous lieux les voiles musulmans.

 

En République macronienne, les yeux sont censés être violés par la vue d’une femme nue dans l’espace public et laissés intacts par la vue d’un tchador ou même d’un niqab ou d’une burqa si l’on en croit les affirmations selon lesquelles la sanction du port de ces deux derniers n’est pas effective (on veut bien le croire puisque le contentieux dans ce domaine est pour ainsi dire inexistant, hormis quelques vieilles affaires…).

Quelle souffrance que de voir à Sétif des fanatiques détruire une statue de femme nue :

http://resistancerepublicaine.eu/2018/10/22/momo-le-burineur-a-setif-pour-la-3eme-fois-la-statue-de-femme-nue-a-ete-vandalisee/

Des statues antiques nues dissimulées pour ne pas choquer le président iranien :

http://resistancerepublicaine.eu/2016/01/26/rome-ils-ont-cache-les-statues-antiques-nues-pour-la-visite-du-president-iranien/

Des statues décapitées, celles de personnes historiques ou mythiques ridiculisées, dès lors qu’ils appartiennent à des civilisations non islamiques dont la nôtre :

http://resistancerepublicaine.eu/search/statue

http://resistancerepublicaine.eu/2013/11/05/syrie-ils-brisent-une-statue-de-la-vierge-mais-nous-nous-devrions-respecter-le-coran-certainement-pas/

 

Malgré la proclamation par nos textes fondamentaux (notamment la Déclaration de 1789) de la liberté individuelle tant qu’aucun préjudice n’est causé à autrui, la Cour de cassation a condamné une femen ayant montré ses seins pour « exhibition sexuelle ».

La persistance des juges et du législateur français à ne pas assouplir la pénalisation de l’exhibition sexuelle n’est pas sans faire songer à la pudeur islamique poussée à l’extrême et ses sanctions pénales ainsi que la destruction des statues nues.

http://resistancerepublicaine.eu/2018/06/29/femme-nue-conduisant-a-riyad/

Il est regrettable que la France ne profite pas de l’occasion pour marquer sa différence, innover comme notre pays sut le faire dans son glorieux passé, hélas désormais bien lointain au regard de la médiocrité de notre époque !

Les femmes avaient le droit de masquer leur visage par un voile intégral jusqu’au début de la décennie qui s’achève et dans la pratique, les simples contraventions assortissant désormais l’interdiction du port d’un vêtement cachant le visage ne semblent même pas dissuasives, à supposer qu’elles soient vraiment infligées (ce qui reste à démontrer), étant donné qu’un homme d’affaires algérien se propose de les payer !

http://resistancerepublicaine.eu/search/nekkaz

La Cour de cassation le 9 janvier 2019 confirme la condamnation à un mois d’emprisonnement avec sursis d’une « femen » dénudée, ainsi qu’au paiement de dommages-intérêts, pour exhibition sexuelle, un abbé s’étant constitué partie civile pour avoir subi un préjudice du fait de la vue de cette femme dénudée !

https://www.legifrance.gouv.fr/affichJuriJudi.do?oldAction=rechJuriJudi&idTexte=JURITEXT000038069786&fastReqId=1451628387&fastPos=1

 

A l’heure où le Pape catholique montre sa sympathie pour l’islamisation de l’Europe (et avec lui une bonne partie de ses prélats), cet abbé a manqué une occasion de montrer qu’en tant que catholique, il n’est pas offusqué par la nudité, contrairement au président iranien que les Italiens, avant Salvini, voulaient préserver de la vue de statues antiques dénudées. Cette attitude contribue à alimenter le rejet de toutes les religions sans distinction par la plupart des athées français.

On voit mal pourtant quel préjudice un homme est censé subir du fait de la vue des seins d’une femme. Il a peur de faire des rêves érotiques ? Ou bien serait-ce un traitement spécial à raison de son statut d’ecclésiastique, en violation du principe constitutionnel de laïcité ?

Est-ce à dire qu’il faut assimiler un ecclésiastique à un enfant, censé être choqué par la vue de seins, finalement une personne « pas finie » à l’heure des scandales pédophiles de l’Eglise catholique ?

Et pourquoi ne pourrions-nous pas nous constituer nous aussi partie civile à chaque fois qu’il nous est donné de voir une voilée de manière impromptue ?

Deux poids, deux mesures dans le droit actuel. Pas de seins nus dans un lieu de culte. Soit. Mais le voile, lui, a le droit de s’inviter en dehors des lieux de culte.

Combien de litiges ces dernières années pour réclamer d’être voilée au travail, à l’école d’infirmière, de porter le burkini à la piscine etc. ?

http://resistancerepublicaine.eu/2017/08/02/terrifiant-le-conseil-detat-cede-au-ccif-sur-le-voile-en-ecole-dinfirmiers/

Et non seulement nous, nous serions censés ne subir aucun préjudice de ce fait, mais c’est la voilée désignée comme « victime » de discrimination qui peut alors obtenir des dommages et intérêts.

http://resistancerepublicaine.eu/2018/12/14/versailles-le-tribunal-accorde-35000-euros-a-linfirmiere-voilee-licenciee/

A la place de la « femen » condamnée, je formerais un recours devant la CEDH pour faire valoir une discrimination à cet égard.

Ne serait-il pas temps de réformer le droit pénal pour ne sanctionner l’exhibition des seins que lorsqu’elle est susceptible d’atteindre des publics fragiles comme les enfants ?

Pour ma part, je suis davantage choqué par la vue d’une femme voilée dans un magasin ou une école que par celle d’une femme nue dans les mêmes circonstances, la nudité n’ayant pas de signification idéologique. Le fait de voir les seins d’une personne n’est pas censé constituer un préjudice pour un adulte normalement constitué car c’est le fruit de la nature.

D’ailleurs, il est étonnant que la « femen » ait été condamnée à ce titre. La loi pénale est d’interprétation stricte en faveur de l’accusé. Or, on ne croit pas savoir que les seins soient un organe sexuel à proprement parler. La femen aurait dû être relaxée pour cette raison.

 

Pour les juges intervenus dans cette affaire, pourtant, il s’agit d’un viol des yeux, ceux-ci relevant que « l’exhibition par Mme X des parties sexuelles de son corps est intervenue à la vue d’une personne non consentante ».

Non seulement on apprend que les seins sont un organe sexuel, mais de plus, les seins sont censés violer les yeux. André Vésale doit se retourner dans sa tombe…

Il est reproché, selon le texte de la décision, à la « femen » d’avoir « offensé la pudeur d’autrui ».

En compagnie de journalistes, conviés la veille pour la démonstration et s’approchant de l’autel, elle s’est déshabillée, exhibant sa poitrine nue, portant les inscriptions sur le devant du corps « 344ème salope » et dans le dos celle de « Christmas is cancelled ».

Elle a mimé, déshabillée, « l’avortement de l’embryon de Jésus », en déposant sur l’autel un morceau de foie de veau sanguinolent censé représenter un fœtus.

Les faits ont été commis pendant une répétition d’un ensemble vocal, ce qui a entraîné l’intervention d’un maître de chapelle, qui a invité fermement la « femen » et les journalistes qui l’accompagnaient à quitter les lieux.

Elle a justifié son action par le désir de dénoncer « les campagnes anti-avortement » menées par l’Eglise catholique à travers le monde et notamment en Espagne et dans certains pays de l’Est.

Certes, il est rappelé qu’elle « a commis son action dans un édifice religieux, lieu de prière et de recueillement, à l’entrée duquel il est rappelé l’obligation pour toute personne qui pénètre les lieux, qu’il soit croyant, athée ou agnostique, d’observer une tenue décente ».

Mais dans ce cas, la qualification de violation de propriété n’aurait-elle pas été plus adéquate, l’accès à l’édifice religieux (droit d’usage rattaché à la propriété) étant conditionné au port permanent d’une tenue correcte ?

Ainsi, il aurait été possible de la condamner néanmoins pour sa provocation sans recourir à l’idée discutable dans notre système libéral de « pudeur » religieuse et d’exhibition corporelle, plus exactement « sexuelle » selon les juges…

 

Encore faut-il qu’il s’agisse d’une propriété privée affectée à l’usage de domicile pour constituer un délit pénal, ou que la personne soit entrée par effraction ou procède à des dégradations. On ne peut pas avoir le beurre (entretien des édifices religieux financé par la collectivité) et l’argent du beurre…

Les juges ont aussi retenu que « l’évolution des mœurs, des conceptions en matière d’art et de notion de pudeur, ne sauraient être pris en considération pour justifier un acte et des attitudes commis dans un édifice religieux ».

Pourtant, récemment, la même Cour de cassation tolérait les paroles ordurières de « Nique la France » au nom de « l’art » d’un rappeur…

http://resistancerepublicaine.eu/2019/01/27/christine-tasin-peut-dire-islam-assassin-a-condition-de-devenir-rappeur/

Il est reproché à la femen d’avoir eu « le dessein assumé de choquer, par l’exhibition de ses seins, l’opinion publique et les fidèles catholiques et protester avec violence et brutalité contre les positions anti-avortement de l’Eglise catholique ».

On peut se demander si ce ne sont pas plus ou moins les mêmes mécanismes intellectuels qui ont conduit des procureurs à poursuivre des islamophobes dans les affaires que l’on connaît si bien. Quelle différence par exemple avec une Wolff condamnée par la CEDH pour avoir choqué des musulmans en qualifiant Mahomet de pédophile ? Il est ici reproché à la femen d’avoir choqué des catholiques…

Ce pourquoi cette jurisprudence inquiète indépendamment de ce qu’on peut penser des « femens ».

 

Note de Christine Tasin

Cher Maxime, ne généralisons pas abusivement, vous avez écrit, à ce jour, 830 articles sur notre site (on ne vous remerciera jamais assez)  et je n’ai été amenée à prononcer quelques divergences que sur 3 ou 4 articles…

Quant à celui-ci, il est évident que je suis mille fois d’accord avec vous. Si les Femen sont condamnables en général pour leur lutte contre la liberté d’expression de celui qui n’est pas d’accord avec elle et notamment contre les patriotes, contre nos coutumes, contre l’Occident et ses valeurs, la décision de la Cour de Cassation est gravissime et peut faire jurisprudence.

A quand la condamnation de jeunes femmes en short et en mini-jupes pour avoir choqué les yeux et la pudeur des musulmans, fût-ce dans la rue ?

L’étau se resserre contre nous, contre nos valeurs, et la Cour de Cassation, dont le Président est un islamophile notoire et un proche de Macron ne joue pas un rôle mineur dans l’islamisation de notre pays.

http://resistancerepublicaine.eu/2014/06/23/bertrand-louvel-defenseur-du-voile-integral-nomme-premier-president-de-la-cour-de-cassation-par-paul-le-poulpe/

http://resistancerepublicaine.eu/2018/09/08/baby-loup-la-cour-de-cassation-prete-a-revoir-ses-positions-sur-le-voile-pour-complaire-a-lonu/

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Maxime

"On ne peut vivre agréablement si l'on ne vit avec prudence, honnêteté et justice" (Epicure). La France ne pourra retrouver la jeunesse de Bacchus peinte par Bouguereau qu'en renforçant le principe de précaution.


49 thoughts on “Scandaleux et dangereux verdict : une Femen condamnée pour avoir exhibé ses seins dans une église !

  1. AvatarGromago

    Quand je pense que dans les années 70 ET 80 les femmes de tous âges se baladaient sur les plages les seins nus .
    Soleil (à condition de ne pas en abuser ) et bain de mer les seins nus ,quelle liberté ! On ne s posait pas ces questions d’un autre âge ,montrer son corps ou ne pas le montrer .
    Et je n’ai jamais vu un enfant pleurer ou choqué par la vue des seins de leur mère ou de leur grand mère .
    Elles ont disparu,ces pionnières de la liberté .
    Le corps dénudé,c’était comme les statues de Phidias ,les statues dans le marbre blanc de ces guerriers nus ,sans arme, le symbole même de la trêve de la guerre .
    Le symbole de la paix .
    Les femmes nues sur la plage ,c’était le temps de love and peace et c’était la paix sociale dans toute sa splendeur .
    Pas cette paix sociale sale et laide qu’on achète à coup de hijabs puants de sueur ,de foutre et de haine .

  2. Avatar"à la" poubelle !

    La charmante Cicciolina montrait GRATUITEMENT ses jolis seins à tout le monde. Et cette GRATUITÉ suscitait la colère de la plupart des femmes, la Cicciolina cassait le marché de la séduction, elle DONNAIT immédiatement ce que tous désirent voir, au lieu de faire marcher le mec avant de lui donner un susucre. ..

    1. AvatarEric des Monteils

      la Cicciolina a aussi pissé sur des journalistes, du haut d’un escabaut. Il faut dire qu’elle était quand même givrée ! Comme celles qui ont l’idée de montrer leurs nibards dans une basilique : c’est uniquement de la provocation, donc, doit être sanctionné. Imaginons la même chose dans une mosquée…..hein ?

      1. AvatarVictoire de Tourtour

        Elles ont tapé sur une des nouvelles cloches de Notre-Dame, qu’elles ont abîmée, et, plus grave, tabassé le recteur qui tentait d’intervenir ; je crois me souvenir qu’elles l’avaient envoyé au sol, et qu’il avait eu une épaule cassée.
        Après, si elles sont assez réchauffées, elles peuvent bien exhiber leurs roploplos, on s’en fout, cela relève plutôt de la provocation de la part de gourdes immatures et stipendiées.
        Pourquoi ne vont-elles pas faire des exhibitions semblables dans des mosquées ?

  3. AvatarCUPIDONNET

    Aux pseudo religieux : la femme a été créée nue, si Cela ne vous convient pas c’est que vous vous placez au-dessus du Créateur. Et là vous ne manquez pas d’air ! Sortez de votre imposture et faites autre chose.

    1. AvatarAmélie Poulain

      L’homme aussi d’ailleurs…. J’imagine, selon vos propos, que vous osez vous balader dans votre quotidien et n’importe où, les fesses et le reste à l’air…

      Quelle triste société où chacun devrait se contenter, face à l’exhibition des plastiques féminines et masculines, du spectacle (plus ou moins affligeant, il faut le reconnaître) d’une vérité toute nue pure et dure, où l’imagination et le fantasme ne pourraient plus s’exercer pour le bien d’une saine séduction.

      Les magasins de vêtement feraient faillite aussi et exit aussi le désir de se parer pour le plaisir des yeux…. et de se sentir bien dans sa peau. Exit aussi la possibilité de cacher sa cellulite ou sa flastitude….

      Si, peut-être une feuille ou une peau de bête par ci par là…. quand l’hiver se fait sentir.

  4. AvatarAldo

    Je suis outré par attitude du clergé de église catholiques qui est outragé de voir des seins dans son églises. Mais ne n’est pas choqués de voir le grand nombres de prêtes pédophiles et désormais même des violeurs de nonnes… Le pape même la déclaré hier ce nouveau scandale de nombreuses nonnes soumises et violées par les prêtres , apparemment une tradition catholique puisque cela dure depuis longtemps… Je suis bien heureux de ne pas être croyant et fier être un mécréant les islamistes aux nom de leurs dieux massacrent des innocents et les prêtres eux avec bienveillance de leur dieu violent impunément des innocents, voilà le vrais visage de Dieu.

  5. AvatarAlain H

    Très regrettable cette régression des moeurs.
    Sur plein de plans j’ai préféré les années 70 80 qui représentaient la conquête de la liberté. Même s’il y avait parfois quelques excès.

    Hélas, l’immigration est passée par là, la. conquête islamique a pris le relais, et la liberté a tiré sa révérence, laissant s’installer le hijad…

    J’avoue que je ne m’y ferai jamais !

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Sans oublier le puritanisme des sectes protestantes américaines qui s’impose en France via les Gauchistes et leurs théories ….

  6. AvatarAmélie Poulain

    « la Cour de cassation »

    Oui, c’est bien de l »exhibition sexuelle proscrite par la Loi et favoriser l’image de l’exhibitionnisme serait grave quand on sait les pervers qui s’y adonnent (allez dire cela à ceux qui l’ont subi).

    Non, pour moi elle aurait dû être sortie manu militari avec des coups de pieds aux fesses…. Juste question de respect. Je trouve cela extrêmement choquant.

    Derrière cela, en plus de l’exhibition sexuelle avérée, il y a une grave atteinte aux « symboles » et à ce qu’ils peuvent représenter pour certains. Marrant et symptomatique (grave) à mon sens que dans notre Société on ait du mal à respecter voire à comprendre cela. La Révolution de 1789 c’est fini…. même si j’en vois pour ma part encore de traces non réglées.

    Je ne suis pas d’accord avec le fait qu’une femme doive se couvrir avec un niqab car elle est femme mais se balader à poil est aussi, comme dans l’autre cas, un manque de respect de l’autre (de notre Culture pour le voile)

    Les deux sont pour moi à mettre sur le même plan et j’aimerais, par contre, que les femmes voilées aient le même genre de sanctions.

    Les seins nus (qui ont quand même une connotation sexuelle dans notre Culture même si ce n’étaient pas le but sur les plages, mais le « symbole » culturel est là) étaient une mode et pour ma part, si je l’ai fait pour une simple question d’uniformité de bronzage, j’ai toujours pris soin de ne pas l’imposer à des entourages qui auraient pu être choqués notamment quand il y avait des enfants et donc me mettait dans un endroit discret et me couvrait quand je déambulais sur la plage.

    De même, je ne me permettrais pas de me balader n’importe où en maillot de bain (cf la symbolique du vêtement qui veut dire quelque chose de la relation à l’Autre).

    Je ne vois pas de glissement possible vers cette notion de « blasphème », on n’est pas du tout dans le même registre ni dans le même sens dans ce jugement.

    Moi, cette image me donne envie de vomir, je me dis qu’on en est arrivés bien bas et dans le n’importe quoi.

    L’Islam n’est pas responsable de tout, je suis désolée de devoir le dire ici, sauf peut-être de conduire à aller dans des excès contraire qui remettent tout autant en cause les « valeurs » fondamentales de notre Société..

    1. MaximeMaxime

      Je trouve comme vous le procédé des femen assez moche. Il y a quelque chose de dérangeant là-dedans.
      Mais imaginons une chrétienne souhaitant se rendre à l’église nue pour mieux communier avec son seigneur, faudrait-il l’envoyer en prison ?
      De mon point de vue, la solution la plus adaptée serait de sanctionner le non respect des conditions d’usage d’un lieu qui n’appartient pas à l’invité…

      1. AvatarAmélie Poulain

        Oui Maxime c’est vrai, mais je pense qu’une chrétienne qui ferait cela serait envoyée non pas en prison mais en Psychiatrie direct….

        L’acte serait là à interpréter dans le sens d’un lien personnel direct avec sa propre religion et l’on pourrait penser à un déséquilibre psychique largement supposé….

        Ce qui n’est pas le cas dans l’affaire de l’article.

        Il y a dans cette affaire la nature symbolique du lieu bien sûr qui est évidente et choquante (et je suis d’accord avec le sens de la sanction qui aurait pu être et que vous évoquez), mais ces Femens ont bien un comportement « exhibitionniste » sanctionné normalement par la Loi.

        C’est aussi un outil de « manipulation » politique qu’elles utilisent sans se soucier de ce que cela peut provoquer chez l’autre et c’est une véritable agression (c’est dans ce sens là d’ailleurs que l’exhibitionniste est sanctionné par la Loi)..

        1. Avatarjeanne

          Voila et encore bien vu !
          Cette femme a volontairement opté pour une tenue provocante…..
          je n’ajoute rien car ,Amélie ,vous avez exactement formulé ce que je pense.

  7. Armand LANLIGNELArmand LANLIGNEL

    Vous faites allusion à André Vésale (Flamand 1514 – 1564), initiateur de l’anatomie moderne. Il fut le premier à oser étudier l’anatomie d’une femme et annonça sans précaution que les femmes avaient le même nombre de côtes que les hommes ! Quel scandale ! C’est contraire à la bible. Dieu a enlevé une côte à Adam pour créer Ève … Sans ses grandes protections en haut lieu, il aurait connu le bûcher. Il fut condamné à faire un pèlerinage en terre sainte mais il mourut au retour après un naufrage. Certains y ont vu une justice divine …

  8. AvatarM B

    Dans une église, c’est moins risqué que de montrer ses nibars à l’intérieur d’une moss!!! pas folle la guêpe.

  9. AvatarConversations

    Je me permets d’exprimer mon avis contraire à la majorité.
    Une église n’est pas « un espace public », et je ne vois pas pourquoi on devrait toujours accepter ce genre de manifestation dans les églises, alors que dans tout autre lieu de culte, ce serait « shocking !  »
    C’est une nouvelle fois une façon de dégrader la culture chrétienne, et sans doute catholique.
    Que les femmes (dont je fais partie) se montrent féminines, dénudées ou à poil ne me dérange pas (cela m’arrive), mais, dans ce cas bien précis, il s’agit d’autre chose … d’une autre intention.
    C’est très à la mode, mais je ne suis pas dupe de tout le travail de sape qui se fait dans notre pays, et en Europe.
    Cela renforce l’islam, entre autres.
    C’est infect.

    1. AvatarHellen

      Bravo, entièrement d’accord avec vous, Conversations…
      Qu’elles aillent faire ça, dans une Mosquée… mais ça, elles ne risquent pas d’y aller… elles savent ce qu’elles risquent…

  10. Avatarfrejusien

    je suis plutôt pour les monokinis sur les plages, et même pour le naturisme,

    je ne crois pas qu’en l’occurrence il s’agisse de nudité,

    ici, il est question de dégrader et d’humilier une religion, la religion catholique, et ce n’est pas la première fois que ces petites excitées jouent à ce jeu,

    il pourrait très bien y avoir des Temples où les fidèles prieraient complètement à poil, si cela était la règle de cette confrérie, ça ne me choquerait pas,

    le cinéma de la femen me choque, il est complètement déplacé, il vise à agresser les croyants qui se trouvent dans l’église, et c’est dégueulasse,

    j’applaudis à la condamnation, mais le motif est mal choisi par les juges

    1. AvatarAmélie Poulain

      « le cinéma de la femen me choque, il est complètement déplacé, il vise à agresser les croyants qui se trouvent dans l’église, et c’est dégueulasse, »

      Oui je suis d’accord.

  11. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Maxime, j’apprécie toujours vos articles. Mais, il ne m’a pas échappé, j’ai bonne mémoire, que vous souhaiteriez que le christianisme n’existe pas, qu’il fut un temps où « on aurait pu empêcher son expansion », autrement dit empêcher l’existence de cette religion, selon vos dires…

    Aujourd’hui vous accusez le trait, alors qu’il s’agit d’une exhibition, volontairement choquante envers les chrétiens. Le prêtre a eu raison de porter plainte. Il y a la plage pour celles qui veulent montrer leurs seins. Je suis une femme et je n’accepte pas que des salopes viennent dans le lieu où je prie me mettre leurs nichons sous le nez. Pourtant je suis artiste, je fréquente les musées, j’aime le nu et le défends ! Il m’est arrivée de me baigner dans la mer dans le simple appareil !

    Permettez-moi de vous rappeler que dans tous les lieux de culte une tenue décente est exigée – et sans parler de la foi, même le Casino de Monte Carlo a cette exigence.

    Je pense qu’en l’occurrence vous êtes partial et que c’est votre haine du christianisme qui vous pousse à prendre la défense de ces moins que rien.

    Merci de respecter les chrétiens et l’église. Vous êtes libre de ne pas aimer le christianisme mais ça ne regarde que vous.

    1. AvatarMaxime

      Je n’ai jamais écrit de telles choses…
      J’ai été baptisé catholique et je ne le renie pas même si je ne revendique rien non plus car je pense que l’être humain fait preuve d’orgueil en affirmant sa foi comme en la niant (intérieurement je pense que cela m’a porté chance)… vous seriez surprise de voir les livres qui ont trait à la foi chrétienne dans ma bibliothèque.
      Je m’intéresse par ailleurs beaucoup à notre civilisation. J’ai fait des sacrifices pour avoir cette liberté à une époque où tout est fait pour nous en détourner. Je ne crache pas dessus et reconnais l’héritage positif du christianisme pour la France.
      Je prends cela très au sérieux mais je pense aussi que beaucoup de catholiques font fausse route, crispés qu’ils sont sur leur point de vue qui manque de tolérance.
      Vous faites partie de ces cathocoincés qui devraient changer de religion car ils n’ont aucune ouverture d’esprit, ils rejettent la modernité, la tolérance. Ma conviction profonde est que si un dieu chrétien existe, il espère que ses croyants auront l’intelligence de comprendre la différence entre la spiritualité et la loi, les droits fondamentaux dans une législation laïque sécularisée… si j’ai bien une conviction c’est celle-ci.

      1. AvatarConversations

        Le commentaire d’Olivia Blanche n’a rien de « cathocoincé ». Tout ce qu’elle dit exprime le bon sens.

        Mais quelle religion conseillez-vous pour s’ouvrir l’esprit ?

      2. Olivia BlancheOlivia Blanche

        La contribution à laquelle je fais allusion – produite sous le nom de « Maxime » est trop ancienne pour que je la recherche et vous prouve que ma mémoire est fiable. Et, jusqu’à preuve du contraire, de Maxime il n’y en a qu’un sur ce site, reconnaissable a ses apports, forts intéressants, sur le plan du droit…

        Quant aux qualificatifs que vous m’attribuez de : « Catho coincée », au motif que je fustige le comportement d’hystériques dans un lieu de culte, cela me conforte dans l’idée que vous n’avez pas une notion du « sacré » très élevée…

        Je réitère que ces pétasses n’ont pas leur place dans une église pour y créer le scandale ! Et je réitère également que j’aime la nudité dans l’Art, que j’adore, sous toutes ses formes, à l’exception des créations style Pluganal et vagin de la reine – ce qui vous encouragera encore à me classer dans les coïncées – mais cela ne m’impressionne pas car j’ai la prétention de me connaître…

        Je vous défie de me prouver que la nudité de ces femelles est esthétique et rivalise avec les nues féminin de nos musées.

        Ceci dit, au plaisir de relire vos proses fort instructives lorsqu’elles concernent le juridique. Salut et fraternité.

    2. MaximeMaxime

      Je n’ai jamais écrit de telles choses… il me semble que vous confondez avec un autre (ancien) contributeur.
      J’ai été baptisé catholique et je ne le renie pas même si je ne revendique rien non plus car je pense que l’être humain fait preuve d’orgueil en affirmant l’absence comme l’existence d’un dieu tel que décrit par tel ou tel livre… Cela relève du for intérieur.
      Vous seriez surprise de voir les livres qui ont trait à la foi chrétienne dans ma bibliothèque et comme je n’ai jamais suivi de cours de catéchisme ni subi d’influence liée à l’éducation, je les ai achetés et lus en mon âme et conscience de façon désintéressée.
      Je m’intéresse par ailleurs beaucoup à notre civilisation dont nous sommes les héritiers sous bénéfice d’inventaire. Je ne crache pas dessus et reconnais l’héritage positif du christianisme pour la France.
      D’ailleurs j’ai écrit à Amélie Poulain que je trouvais le procédé de cette femen inélégant, moche et c’est tout à fait sincère. Elle a voulu faire le buzz, accompagnée de journalistes ; simplement je discute le fondement de la condamnation…
      Donc je prends cela très au sérieux mais je pense aussi que beaucoup de catholiques font fausse route, crispés qu’ils sont sur leur point de vue qui manque de tolérance. Ma conviction profonde est que si un dieu chrétien existe, il espère que ses croyants auront l’intelligence de comprendre la différence entre la spiritualité et la loi, les droits fondamentaux dans une législation laïque sécularisée… si j’ai bien une conviction c’est celle-ci.
      Trop de gens aujourd’hui revêtent leur haine, leur méchanceté de l’alibi de leur prétendu catholicisme. Ils font le mal la semaine et vont laver leur âme dégueulasse le dimanche. Ils rejettent l’autre pour pallier leur manque de confiance en soi et d’amour propre, se convaincre qu’ils sont les meilleurs… Ils auraient fait brûler la femen sur un bûcher aux temps de l’Inquisition.
      Je les distingue des authentiques chrétiens qui vivent dans la paix et le respect de l’autre.
      Avec vos arguments, ceux qui déposent des têtes de sanglier dans les mosquées doivent aller en prison. Vous avez choisi votre camp finalement…

      1. AvatarAmélie Poulain

        « Trop de gens aujourd’hui revêtent leur haine, leur méchanceté de l’alibi de leur prétendu catholicisme. Ils font le mal la semaine et vont laver leur âme dégueulasse le dimanche. Ils rejettent l’autre pour pallier leur manque de confiance en soi et d’amour propre, se convaincre qu’ils sont les meilleurs… Ils auraient fait brûler la femen sur un bûcher aux temps de l’Inquisition. »

        Je suis d’accord avec vous Maxime, pour l’avoir constaté à mon détriment moi-même.

        Malheureusement il y a les Religions (dont les écrits sont à prendre de façon symbolique, c’est pour cela que la Théologie existe…) et ce qu’en font les gens.

        Ainsi, il y a toujours des adeptes qui prennent les choses à la lettre et s’en servent pour masquer leurs zones d’ombre voire les mettre en oeuvre contre l’Autre (comme dans toutes religions ou même groupements, dans ce sens-là on peut dire que certains partis politique se conduisent comme des sectes).

        Je suis tombée fortuitement tout à l’heure sur un documentaire TV concernant une dérive sectaire au niveau d’une Eglise d’obédience Catholique. La différence avec certains qui nient cet excès…. c’est que l’Eglise a pris le problème en mains pour rétablir les choses et ces intégristes sont étroitement surveillés pour empêcher la récidive sur une éventuelle main mise aliénante sur les adeptes.

        On n’est plus donc au temps de l’horrible Inquisition et il serait temps que les gens « bouffeurs de curés » arrêtent de faire un amalgame douteux avec ce qui représente quand même nos racines à, plus que jamais, préserver.

        Equilibre et nuance obliges, et moi aussi je distingue les authentiques Chrétiens de ceux qui se servent simplement de la religion.

      2. Olivia BlancheOlivia Blanche

        Et moi, en vous lisant, il me semble que vous avez changé de camp car prendre la défense des Femen c’est être du côté de nos pires ennemis. Ces harpies conchient le christianisme mais font allégeance à l’islam. Alors modérez vos propos quand vous arguez que « j’ai choisi mon camp » ! Mes convictions sont les mêmes aujourd’hui qu’hier. Je ne suis pas une girouette, qui change de direction au gré de mes pulsions ou de ma fantaisie. Si je découvre un jour un islamiste à poil où qu’il se trouve, même s’il s’agit d’un Apollon, je ne bêlerai pas d’admiration devant son anatomie. Il restera mon ennemi.

  12. Avatarjojo ( le plombier )

    De part chez nous les rochers tranquilles qui descendaient à la mer d’azur hébergeaient de bien jolies dames en Mono ou en intégrale nudité joyeuse. Un seul hic il leur fallait jouer à cache cache avec la gendarmerie qui arrivait par mer et par la terre. Aujourd’hui parties les belles dames et plus de gente gendarmesque non plus . mais le hic demeure.! C’est que les belles ont laissé la place à des dames voilées et à leur maris barbus . La fin de l ‘histoire vous l’ aurez compris plus aucun gendarme ne vient désormais troubler la tranquillité de ces rochers. Ainsi va ce joli petit pays où il n’y a pas si longtemps , au bout du compte, il faisait bon vivre.

  13. AvatarConversations

    Par ailleurs (après mon commentaire sur le non respect un lieu de culte), je vais faire quelques recherches sur ces « Femen », car elles s’expriment en anglais, et me semblent appartenir à cet ensemble de « groupes » idéologiques, plus ou moins internationaux* (antifas, black blocs) qui contribuent à la déstabilisation des cultures de l’Europe et de l’Occident, groupes qui ne proviennent pas de la base (c’est-à-dire des aspirations des peuples), mais qui sont extrêmement utiles pour nous museler, nous détruire, et promouvoir le « Meilleur des mondes » qui se profile.
    Je trouve regrettable que cet article prenne la défense de l’un de ces groupes au nom des valeurs de notre beau pays. C’est complètement incohérent.
    Vous faites fausse route aussi de ce côté-là. Ou, en tout cas, disons que je ne partage pas vos orientations.
    .

  14. AvatarConversations

    QUI LES PAIE ?
    Une question essentielle à notre époque. Un œil sur Wikipédia (je sais , ce n’est pas l’idéal, mais c’est un début). Ce qui m’interpelle :
    « homme d’affaire américain, fondateur du groupe de presse … »
    « le groupe serait financé par des représentants des milieux d’affaires européens et américains »

  15. AvatarConversations

    Groupe fondé par un type, Sviatski, qui a le rôle d’un gourou dans une secte, qui déclare : « ces filles sont faibles. Elles n’ont aucune force de caractère. Elles n’ont même pas le désir d’être fortes. Elles sont soumises. »

    Tiens, c’est bizarre, je m’en doutais.

    Ce fondateur aurait un comportement de « pervers narcissique ».

    Décidément …

    Bref, de pauvres filles manipulées par un gourou, et salariées par des hommes d’affaires mondialistes.

    Et tout cela sent la liberté, et le bon temps de la libération sexuelle !!!

    C’est grotesque.

    1. Avatarfrejusien

      Je suis tout à fait d’accord avec votre analyse, ces simagrées de filles déconnectées et manipulées, n’éveillent aucun parfum de liberté, plutôt le contraire, un gout de régime totalitaire, des pauvres filles, droguées sous la coupe d’un gourou

      je crois qu’au début, elles ont sévi en Russie, d’où elles ont du se faire virer, elles sont peut-être d’origine ukrainienne, et qui sait s’il n’y a pas du SOROS derrière, ça sentirait le Saurien maléfique, qui fout sa merde partout dans le monde,

      je suis même étonné que notre hôtesse Christine n’ait pas compris le geste provocateur idéologiste mondialiste, qui vise à rabaisser et humilier les peuples et leurs coutumes ancestrales

      1. AvatarConversations

        Oui, je suis d’accord, on ressent instinctivement un côté malsain .. Apparemment elles agissent sur commande. Le groupe est d’origine ukrainienne, mais maintenant elles font leurs actions essentiellement en Europe … Elles contribuent à déglinguer tout ce qui doit l’être, apparemment.
        Le « saurien » pourrait être dans le coup, en effet.

  16. AvatarFantômas

    Il y a des vierges dans certaines églises qui montrent le sein allaitant l’enfant Jésus.

    Ce n’est pas le fait de montrer ses seins dans une église qui est condamnable mais la démarche.

    1. AvatarAmélie Poulain

      Vous avez raison.

      Disons pour préciser le sens que cela a.

      Le sein allaitant renvoie au côté « maternel » (et symboliquement la notion de nourriture spirituelle…) et non sexuel.

      De plus, il n’y a pas que cela dans l’acte des Femen, ce qu’elles ont fait est odieux et je pense en plus qu’elles en jouissent (surtout des réactions qu’elles provoquent), c’est complètement pervers et d’une agressivité sans nom (il n’y a pas que la violence physique qui existe, l’autre est tout aussi destructrice voire plus parfois qu’elle est dure à « réparer », parfois jamais….).

  17. AvatarAmélie Poulain

    A la réflexion, je me dis que ce jugement qui met le projecteur sur l’exhibitionnisme pour condamner est une bonne chose car il évite le côté religieux qui aurait pu, si cela avait été le motif évoqué pour justifier la sanction, aller dans le sens d’une dérive vers le délit de « blasphème » avec les potentiels soucis bien réels à craindre.

    Maintenant, c’est bien sûr incomplet car je ne peux imaginer ce qui s’est passé dans une église….

    Le « sacré »est à respecter, selon le lieu ce n’est pas anodin pour preuve, si ces Femens avaient fait la même chose dans des lieux chargés de souffrances je pense qu’on aurait réagi autrement…. et un autre exemple, les violations de sépultures, on aurait plus qu’à les accepter alors dans cette logique ou lieu est à ignorer….

    Mais par les temps qui courent je ne pense pas que là, dans ce jugement, on pouvait aller plus loin pour le motif de la sanction, même si c’est triste à dire (encore une castration qui nous est symboliquement imposée…).

    1. AvatarConversations

      Merci de vos commentaires qui mettent en lumière le sens symbolique des choses, à une époque où la violence psychologique, et symbolique, au niveau collectif, est frappante.

      1. AvatarAmélie Poulain

        Merci Conversations.

        Je suis d’accord, je le constate aussi comme vous, je l’ai d’ailleurs dit à plusieurs reprises ici.

        La dictature des mots pris à la lettre et détournés de leur sens que l’on peut constater actuellement, en sont un symptôme flagrant.

        Résultat, tout est le plus souvent mis sur le même plan, dans les extrêmes et sans nuances, décontextualisé et déformé.

        Que l’on se souvienne aussi des réactions de révolte de beaucoup de Français émotionnellement touchés lorsque Hollande avait permis des débandades sur les tombes de nos soldats tombés en 14-18.

        Cela montre bien « l’importance » des lieux et du « sens » qu’ils viennent représenter.

        1. AvatarConversations

          Vous avez raison d’insister sur la destruction des symboles, des repères culturels, ou sur la profanation du sacré. C’est invisible; tout le monde ne le comprend pas, mais c’est très grave et inquiétant. Notre civilisation ne s’éteint pas, mais elle est progressivement détruite par accumulation d’actes et de paroles qui la dégradent. Je ne suis pas spécialiste, mais on détruit les valeurs, les rituels (pas seulement religieux) qui fondent une société et une culture. Cela nous même à la barbarie, à une déshumanisation. J’imagine que les conséquences sont terribles dans l’inconscient collectif.
          Vos commentaires (des mots justes) sous cet article, et sur d’autres antérieurement, sont intéressants, et justement situent les événements dans cette dimension véritablement humaine.

          1. AvatarAmélie Poulain

            Merci @Conversations.

            Je suis d’accord ce que vous dites aussi, et vous avez raison, cela ne se « voit pas »…. mais je crois que c’est le Petit Prince de Saint-Exupéry qui avait dit « L’essentiel est invisible pour les yeux ».

            Cet effacement de la dimension symbolique (volontaire ou accès impossible pour certains) qui permet distance et repères, est pour moi le symptôme le plus flagrant de notre Société déshumanisée que l’on retrouve dans plusieurs domaines qui évacuent, c’est net, la question du « sens », privilégiant les réactions sans distance, le tout tout de suite et l’immédiateté (il n’y a qu’à voir les décisions de nos politiques qui sont loin d’être pensées sur le long terme).

            Ainsi, tout est « nivelé » et « interchangeable » y compris notre propre Identité Française, nos racines (ignorées voire bafouées)…., ce qui est évidemment profondément inquiétant au niveau de la structure de notre Société.

            Le reste (tout ce qui nous inquiète….) en est le triste résultat.

Comments are closed.