Ces étudiants étrangers musulmans « fils de » qui font la loi dans nos écoles militaires


Ces étudiants étrangers musulmans « fils de » qui font la loi dans nos écoles militaires

Une école militaire de la Marine française accueille des fils d’émirs et autres sultans. L’ambassade du Koweit finit par avoir la peau du prof de maths…

Deux explications contradictoires :

Pour l’employeur du prof, ce dernier serait incompétent et chahuté… et le Koweit aurait demandé son licenciement. Sans que l’on sache pourquoi…

https://www.letelegramme.fr/local/finistere-nord/brest/ville/greta-navfco-non-reconduit-le-prof-denonce-la-pression-06-07-2013-2162638.php

Selon d’autres sources, les gamins auraient fait la bringue le week end, seraient rentrés  le lundi matin aux aurores chargés comme des cantines. Ils dorment en classe ou y foutent le bordel, jouent avec le téléphone portable, etc. L’instructeur de math prend des sanctions, les merdeux téléphonent à papa, qui appelle l’ambassadeur, qui appelle le Quai d’Orsay et l’instructeur est viré.

Allez savoir qui dit la vérité… un peu des deux explications sans doute…

 

Dans une autre école militaire sont accueillis des stagiaires africains.

Le billet d’avion pour venir est payé par la France et chaque stagiaire reçoit, en arrivant, une somme en espèces pour payer le billet retour. Le jour du retour venu, un encadrant militaire français ramène les stagiaires à l’aéroport où ils doivent acheter leurs billets. Impossible : ils ont claqué l’argent aux putes à Chicago (le quartier  » animé  » de Toulon) La France leur rembourse les putes pour qu’ils puissent prendre l’avion ! J’y étais…Et, avec mes camarades stagiaires militaires français, nous avons assisté, atterrés, à cet épisode consternant…

Qui manifestait contre l’augmentation des frais d’inscription pour les étudiants étrangers ??? Les étudiants français qui payent beaucoup plus cher lorsqu’ils font des études à l’étranger que les étudiants autochtones. Mais, quand on est con, on est con (Georges BRASSENS)

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




10 thoughts on “Ces étudiants étrangers musulmans « fils de » qui font la loi dans nos écoles militaires

  1. sitting bull

    Et dire que les putes accepte de baiser avec ce genre de clients ..elles sont tombées bien bas nos putes ..baiser avec des singes

  2. denise

    incroyable ! on en apprend tous le jours !! non toutes les minutes …les GJ vont être contents eux qui ne parlent que du grand capital !!!

  3. Laurence-Antigone

    Si le Koweit ne veut pas de se professeur, c’est parce qu’il est noir. Le manque de discipline et tutti quanti ne sont que des prétextes fallacieux.
    Plus raciste que les divers états du Golfe, y a pas.
    Ces pseudos élèves, richissimes ( ils hantent nos rues avec leurs Porsche et autres Ferrari immatriculées au pays ), qui n’en fichent pas une rame et attendent désinvoltes la fin de l’année, ne supportent pas d’avoir un  » kerlouch » à leur faire cours. Un blanc OK, Une femme c’est limite, mais un noir c’est hors de question.
    Ne cherchez pas plus loin.

    1. Francis

      Apprenez à connaitre le Koweit avant de sortir de telles âneries.

      Au contraire ils seraient plus indisposés si c’était une femme et des noirs il yen a au Koweit pas aussi nombreux qu’ici (trop nombreux) mais il y’en a.

      1. Laurence-Antigone

        Vous leur avez fait cours?
        Mon collègue de maths, oui et il dit la même chose.
        Curieux non?

        Selon lui, notre proverbe  » paresse est mère de tous les vices » illustre parfaitement leur comportement. Un seul a fait l’effort d’apprendre notre langue, il traduit peu ou prou pour les autres. Ils ne rendent jamais leurs devoirs. Et s’ils savent que le voussoiement existe en français, ils prennent prétexte de son inexistence dans la langue arabe pour tutoyer les professeurs et les apostropher.
         » et toi professeur, tu fais quoi le week-end? »
         » Je fais plein de choses. Je jardine, je répare le portail etc etc »
         » Quoi, tu n’as pas de jardinier? Mais tu te salis les mains…Et ton portail, il faut engager quelqu’un… »
        Ils ne conçoivent pas de faire quoi que ce soit de leurs dix doigts, trop indigne de leur condition.

  4. SarisseSarisse

    Et distiller aussi leur venin antisémite.
    La grande erreur de de’Gaulle et « la politique arabe de la France »

Comments are closed.