Assises « La France des Gilets jaunes » : les 5 priorités des patriotes


Assises « La France des Gilets jaunes » : les 5 priorités des patriotes

RÉPONSE À L’ARTICLE DE GUY MILLIÈRE

L’odieux Monsieur Macron

D’abord, le mouvement n’ayant pas de chefs officiels, le mouvement GJ ne peut pas s’exprimer en tant que mouvement. Nous le voyons, chaque fois que des personnes prétendent parler à ce titre. L’absence de chefs pose un vrai problème.

D’autre part, le mouvement GJ n’a pas d’objectif officiel principal.

Avec des objectifs clairs, davantage de gens participeraient aux actions.

Les rassemblements du samedi sont certes encore mobilisateurs, mais qu’en attendre concrètement ?

Les affrontements avec les nervis du pouvoir sont strictement contre-productifs.

Si le but tacite de ceux qui se rassemblent courageusement tous les samedis, c’est bien le départ de la macronette des merdia polluant l’Élysée, alors il faut définir au moins quelques objectifs stratégiques intermédiaires.

Par exemple, en province, tenter d’occuper les préfectures et les merdia complices de la macronie. L’occupation, par la force, des gros merdia parisiens devrait être l’objectif intermédiaire principal, chaque samedi !

En région parisienne, si le but est bien de chasser l’occupant de l’Élysée, qui a le pouvoir d’appeler à une manifestation géante, pour encercler pacifiquement le quartier de l’Élysée, avec l’intention de maintenir le siège jusqu’au départ de l’occupant ?

Hélas, on ne fait pas la révolution par Internet. On fait la révolution dans la rue et on assume les violences, à condition que ces violences se produisent pour un objectif fondé.

Pour ma part, je reproche amèrement aux officiers supérieurs qui ont signé la lettre au p’tit cron, de s’être arrêtés à cet avertissement plus que platonique. Alors qu’avec leur expérience, leur sens supposé du commandement, leurs connaissances nécessaires, ils devraient se mettre en avant, au moins comme conseillers, avant d’être plébiscités comme chefs, le cas échéant.

L’apolitisme prétendu du mouvement fait la part belle d’une part aux déchets gauchistes, complices des racailles et casseurs de banlieue, et d’autre part à d’autre complices des nazislamistes, c’est à dire les déchets néonazis. Le refus de l’invasion et de l’islamisation et de l’insécurité croissante qui en découle, sont des soucis majeurs des Français. Or l’invasion et l’islamisation sont marginalisées dans le mouvement GJ, alors que les incidents provoqués par les déchets antijuifs et leurs complices les racailles occupent le devant de l’actualité.

Pour que la profonde et très ample et très légitime révolte actuelle ne soit pas gaspillée, il faut qu’une direction collective et collégiale du mouvement GJ se mettre en place.

Pour sa part, à l’initiative de Riposte Laïque et Résistance Républicaine, dans la lignée de la mouvance populiste grandissante en Europe, aux USA et désormais au Brésil, le camp patriotique français tient des Assises nationales le 17 mars, à Rungis.

Le camp patriotique, qualifié d’extrême droite par les merdias, les collabos et les dégénérés, se veut l’une des composantes majeures du mouvement en cours.

Ses objectifs principaux sont très clairs :

– arrêt total, au besoin brutal, de l’invasion, dite migratoire

– abolition de tous les privilèges accordés aux envahisseurs musulmans

– interdiction de construire de nouvelles mosquées

– Refoulement du maximum possible d’envahisseurs

– recouvrement de la souveraineté nationale, dans tous les domaines arbitrairement confisqués par l’UE.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




9 thoughts on “Assises « La France des Gilets jaunes » : les 5 priorités des patriotes

  1. David BelhassenDavid Belhassen

    La langue de bois n’est pas la tasse de thé des patriotes. Bravo Christine pour ce langage clair et libérateur.

  2. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    RR à tes armes !!!!!!

    Qu’est-ce que c’est que cette histoire et qui sont ces gens encore qui disent représenter les GILETS JAUNES ?

    Quand le GJ vont-ils comprendre que leur force c’est précisément l’horizontalité polyphacétique mais une ; LA FRANCE et SES MULTIPLES VISAGES ; La FRANCE et SES CITOYENS ?!

    Les pouvoirs publiques et médiatiques NE PEUVENT abattre le mouvement des gilets Jaunes TANT QU’IL N4A PAS de PRISE sur lui. Les Gilets Jaunes ne peuvent accepter de se laisser REPRÉSENTER par qui que ce soit ou alors, refermons la parenthèse du mouvement et continuons d’accepter l’emprise des partis de pouvoir.

    Je sais qu’on ne va APPAREMMENT nulle part si on ne se structure pas, mais il faut comprendre que la période est une période de changements déjà dans le domaine politique et ce changement ce sont les Gilets Jaunes qui mine de rien vont l’imposer. Il est impératif que les Gilets Jaunes DEMEURENT LIBRES et INDÉPENDANTS jusqu’à obtenir la chute des pouvoirs oppresseurs ; et retrouve ainsi la démocratie ainsi que la gouvernance selon leurs aspirations.

    Si les Gilets Jaunes et acceptent que certains prennent la main de leur mouvement, cela fragilise le mouvement et cassera les attentes. Ces personnes qui se mettent en avant comme représentants sont un peu comme les bourgeois de Calais qui remettent les clefs de la ville et leur soumission au plus fort.

    De plus, on le sait, Macron et tous son camp n’ont qu’un seul objectif c’est de l’emporter PAR TOUS LES MOYENS. Chaque jour on en découvre un peu plus sur ses méthodes pour y parvenir. L’infiltration est une de ses méthodes.

    Qui sont ces gens qui disent représenter les Gilets Jaunes ? Combien roulent sciemment pour la politique menée par Macron et combien sont abusés ?

    A quoi joue Di Maio ? A-t-il vraiment tout compris ?

  3. AvatarMichel François

    Les problèmes de l’invasion migratoire et de l’ « union » européenne vont désormais de pair et se confondent dans la mondialisation (qui était le but ultime poursuivi, et qui se trouve être la raison de tous les problèmes constatés antérieurement).

    Mieux qu’un « recouvrement de la souveraineté nationale », c’est le départ de la France de l’UE qu’il faut exiger, car cela signerait l’implosion et la fin de celle-ci. Et la la destruction de l’UE est une necessité vitale absolue.

    1. Armand LANLIGNELArmand LANLIGNEL

      J’ai l’impression que depuis un demi-siècle, je n’ai jamais vu autant de sdf et de mendiants dans les rues. Est-ce dû à l’UE ? Apparemment, pour la plupart, ce sont des Français bien de chez nous.

  4. AvatarAlexcendre 62

    A mon modeste avis : Pour remplir un tel objectif il faut du monde ! en nombre , en qualité et en détermination , tout l’appareil de l’Etat fait le cercle autour de Macron et la classe politique n’est pas très homogène et encore moins vaillante en vue de prendre un quelconque commandement . Conclusion et a mon grand regret nous sommes loin du compte . Actuellement le seul objectif possible est de gagner les européennes , si nous ne sommes pas capables de faire ce premier sous objectif en déjouant tous les pièges il est inutile de penser a autre chose de plus décisif . Ces Européennes sont un véritable test pour voir où nous en sommes et on a tort de négliger cette consultation qui sera lourde de conséquence , Macron lui est au boulot mais l’opposition me semble aux abonnés absents comme c’est souvent le cas , est a droite beaucoup sont pour Macron ils votent avec la macronnie ,on les reverra quinze jours avant, sourire et la bouche en coeur nous prenant pour des cons .

Comments are closed.