Tout à coup, pour Macron nous aussi avons une identité… « nous sommes un peuple violent »


Tout à coup, pour Macron nous aussi avons une identité… « nous sommes un peuple violent »

Il avait dit qu’il ferait attention aux petites phrases… mais c’est plus fort que lui, à chaque fois qu’il est à l’étranger, il faut qu’il dégueule sur les Français.

Cette fois-ci il était en Suisse. On notera qu’il a fait des efforts, en disant « nous » pour parler des Français… C’est sans doute que, quant à la violence supposée de notre peuple, il se sent, pour la première fois, français, lui qui taxe, fait taire, fait gazer les Français et permet même qu’on crève leurs yeux.

Monsieur « en même temps » était interrogé par quelques journalistes…Et il n’a jamais aussi bien porté son surnom.

Parce que ce quidam qui ne voit que par l’Europe, par la fusion des Allemands et des Français, par l’islamisation et l’immigration, et donc la disparition de notre identité, de notre peuple, a clamé en Suisse cette phrase historique : Je crois aux identités profondes des peuples.

Incroyable, tout à coup nous voilà dotés d’une identité, et profonde…

Qu’est-ce qui nous vaut cette volte-face ?

Ben… le RIC. Les demandes de RIC, la menace du RIC.

Macron n’en veut pas, les peuples sont tellement versatiles tellement capables de voter mal, de voter à droite et même à l’extrême-droite… Courage, fuyons ! Et d’ailleurs les Suisses, comme disait je ne sais plus qui, ils commencent toujours avec des questions de gauche et ils finissent avec des réponses de droite».

Son premier aveu est clair : les peuples votent mal, on ne peut pas leur faire confiance, hors de question de les laisser voter pour tout et surtout pour les choses essentielles.

Je ne suis pas loin de penser comme lui, même si c’est pour des raisons opposées  (nous y reviendrons) mais ce qui m’intéresse ici c’est le fonctionnement de Macron. Il est terrorisé par le peuple, il est terrorisé par le populisme, par le peuple de lépreux et d’extrême-droite. S’il est pro-UE c’est bien parce qu’il a besoin d’être rassuré, besoin de savoir qu’une dictature de quelques-uns est aux manettes et interdit à ce « peuple imbécile et dangereux, ces grands enfants qu’il faut rééduquer »  de tout changer. D’où son opposition au RIC, supposé ouvrir tous les possibles.

Mais il ne peut pas dire tout simplement ce que je viens d’écrire. Il sait qu’il est traité de dictateur et il sait que c’est vrai… tout en espérant que les Français ne s’en apercevront pas trop.

Le voici donc qui pagaye laborieusement, pour expliquer autrement son refus.

Et hop! De sauter à pieds joints sur l’identité des peuples, tombée à pic !

Les Suisses ne sont que 6 millions (8 en fait) on ne peut pas comparer.

Et puis, les Suisses ne ronchonnent pas, eux, contre les inégalités, ils les trouvent normales, ils ne vont pas faire de referendum contre les riches… tandis que les Français…

Et alors là se dresse le spectre de 1789, celui de la tête de Macron sur une pique : Nous sommes un peuple violent, depuis des siècles et des siècles/

https://www.lematin.ch/monde/macron-suisse-exemple/story/18837782?fbclid=IwAR0pr-ixc2rp4Aml_rQMfUt2aKIcYAuwjycWYZxnUyzpgZsLCtU7hhrEBl4

Violent, violent, comme il y va…

Les peuples musulmans sont violents, eux, 270 millions de morts en 1400 ans.

L’invasion islamique de l’Inde ? Le plus grand génocide de l’histoire :

http://resistancerepublicaine.eu/2017/10/10/comment-linvasion-islamique-en-inde-a-transforme-les-indiens-en-sauvages/

Les Allemands qui, quoi que considérés comme des doubles des Français par Macron parce que européens, ont accompli, eux, le plus grand génocide européen pendant la seconde guerre mondiale… avec l’aide des musulmans, d’ailleurs.

http://resistancerepublicaine.eu/2017/03/08/eurabisation-forcenee-partie-2-la-legion-nord-africaine-constituee-de-malfrats-au-service-de-hitler/

Les dictatures communistes on semé la désolation elles, pendant 70 ans…

Mais les Français ? Les Français violents ? De qui il se moque, le Macro-con ? 

Violents parce que notre histoire est riche en jacqueries, en guerres contre l’occupant, contre les Anglais qui voulaient notre pays, contre les Allemands qui voulaient l’Alsace-Lorraine et pire encore, contre les armées extérieures qui voulaient imposer la loi allemande ou anglaise en France pendant la révolution ou sous Napoléon ? Parce que notre histoire est riche de révolutions contre les usurpateurs, contre ceux qui usent d’un pouvoir disproportionné et inacceptable comme les seigneurs et le clergé ?

Rien à voir avec le reste.

Les Français ne sont pas violents, ils ne se laissent pas faire, ni par les étrangers qui veulent leur prendre leur territoire, ni par les dirigeants injustes qui les affament et les traitent mal.

Macron le sait. Macron l’a compris. Macron a peur…

Et il n’a pas tort.

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


15 thoughts on “Tout à coup, pour Macron nous aussi avons une identité… « nous sommes un peuple violent »

  1. AvatarAmélie Poulain

    Moi ce qui m’a frappée, c’est qu’il pense (je l’ai entendu ou lu je ne sais plus…) que les Gilets Jaunes seraient poussés à « continuer » leurs manifestations par les « Extrêmes » (droites surtout….mais aussi anti-fa etc… mais il ne cite pas les banlieues, il a dû oublier….) expliquant ainsi les violences constatées (infos vues ailleurs) :

    – boules de pétanques,
    – pavés,
    – cocktails Molotov,
    – acides,
    – barres de fer,
    – voitures brûlées,
    – vitrines saccagées,
    – tir sur un hélicoptère de la Gendarmerie…. etc…. (j’en oublie sûrement et ne sais pas tout)

    quand même,…….; sur la Police, qui doit se défendre, c’est évident (personne ne peut raisonnablement dire le contraire et les désarmer serait les envoyer à la boucherie).

    Moi, dans une ambiance pareille qui sent à plein nez le désir de meurtre acté contre les Forces de l’Ordre, je file ailleurs pour éviter les dommages collatéraux inévitables, mais passons, chacun fait comme il veut….

    Il est clair donc que Macron fait un amalgame évidemment entre les Gilets Jaunes et ces extrêmes violents, et surtout, incroyable, il n’a « aucune » mais alors « aucune idée », du « pourquoi » des manifestations….

    Si ce n’est pas être déconnecté de la Réalité ça…..

    Je veux bien aller en discuter avec lui s’il m’invite à l’Elysée pour lui expliquer.

    1. AvatarBobbyFR94

      BON SANG, Amélie !!!

      Le macron SAIT – comme ses prédécesseurs SAVAIENT eux aussi – et les conséquences de sa politique en « économie », et ce qu’est le NAZISLAM, et ses conséquence sur le peuple natif français, ll SAIT !!!

      Je te rappelle qu’il a été sinistre de l’économie sous le SCOOTER 1er !!!

      Pour en revenir à notre mouton – noir – et pour cause, il ne fait jamais que CONTINUER à appliquer l’agenda des MONDIALISTES !!!

      Je t’invite à lire ou à relire cet article-là, paru sur ce même site le 21 janvier 2018 :
      http://resistancerepublicaine.eu/2018/01/21/bon-sang-mais-les-politiques-savent-tous-les-horreurs-de-lislam-et-du-monde-musulman/

      Je persiste à écrire que la « priorité » des MONDIALISTE à changé, voici un article sur mon compte VK qui en parle :

      https://vk.com/doc435966458_492567164

      Donc l’amalgame dont tu parles –  » tu parles Charles » – c’est dans la stratégie du mensonge, mensonge que cette ORDURE a élevé au rang de « politique »…

      Alors vouloir lui expliquer qu’il est « déconnecté »… c’est surtout qu’il n’en a RIEN à FOUTRE du peuple, il a été élu par EFFRACTION, et aussi par la PROPAGANDE anti-Marine Le PEN !!

      Par contre, il semble que les idiots utile du macron commencent à découvrir l’horrible vérité sur le NAZISLAM !!!

      Ce rapport date de juillet 2018…

      1. AvatarAmélie Poulain

        @BobbyFR94

        Quand je parle de déconnexion de la réalité c’est juste un manière de souligner son attitude d’étonnement comme une preuve de plus.

        Je n’ai pas dit qu' »il ne sait pas », j’ai juste dit qu’il y a chez lui une certaine distance en regard de la réalité, que l’on peut expliquer et interpréter de diverses manières.

        Qu’il ne « comprenne pas » le pourquoi de l’insistance des manifestations cela pose question quand même, ainsi que ses phrases qu’il ne contrôle pas et son manque de réserve aussi.

  2. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Il me semblait que c’était Zemmour qui avait dit que nous étions un peuple violent… Récemment. Je me trompe ?

  3. AvatarFomalo

    Ah Christine, optimisme un tantinet déraisonnable!: .. »Macron l’a compris, Macron a peur »..
    Même s’il a compris, son narcissisme lui rendant la chose difficultueuse (!!!), le propre du maqueron est de tabler sur  » l’en même-temps » avec l’appui de ses sbires européens mondialistes dont il s’est assuré le soutien et la réciprocité. Avec son pseudo débat, il gagne du temps, avec ses raouts verbeux, il gagne du temps, avec ses fuites sur un pseudo référendum, il gagne du temps.Seule l’échéance de sa courte destinée lui fixera son temps pas si long (Hugh!)

  4. AvatarAmélie Poulain

    Il y en a marre des bêtises, comme si les associations ne pompaient pas assez l’argent public pour rien et en plus, souvent sans contrôles, et encore où et qui va en bénéficier ? Mais on a le droit de vivre nous, Français (vrais) ?

    « Grand débat: Macron annonce un « grand plan » pour les petites associations  »
    https://actu.orange.fr/france/grand-debat-macron-annonce-un-grand-plan-pour-les-petites-associations-CNT000001cA93p/photos/emmanuel-macron-a-evry-courcouronnes-essonne-le-4-fevrier-2019-27d22f07f0390b912f3f7308cbd36d08.html

    Voilà ce que rapportent ces visites proches de gens qui vont passer leur temps à réclamer n’importe quoi (Médecins quand on connait l’ambiance de ces banlieues, logements alors qu’on n’arrête pas de construire des logements sociaux, etc…).

    Mais Macron veut des électeurs de toute urgence (vu sur Orange, il veut parait-il faire le référendum le jour des élections européennes…. mais bien sûr…).

    Je l’ai dit, un Président n’a pas à s’adonner à toutes ces rencontres qui empêchent un recul sain sur la politique à mener, c’est élémentaire.

    Et on n’a pas assez donné d’argent aux banlieues ? … Mais il réfléchit parfois Macron ? Complètement incompétent et pendant ce temps-là les Français (les vrais) se demandent comment assurer leur essentiel…. et ce n’est pas prêt de s’arranger.

    Que l’on diminue déjà drastiquement le nombre des associations, pas besoin non plus de dédoubler les classes, cela ne servira à rien, c’est juste une question d’éducation parentale absente ou dévoyée et bien d’autres choses encore à changer, la liste serait trop longue.

    Je n’en peux plus de tout ça….

    Et après, Macron va dire avec un air niais que les Français sont un Peuple agressif….. mais comment accepter tout cela ? Se rend-il compte de ce qu’il fait ?

  5. AvatarDenis Romeux

    Les français sont un peuple volent c’est dire que le face à face évoqué par notre ancien ministre de l’intérieur sera d’une violence extrême. Ceci dit, au train ou vont les choses, après le printemps arabe, il se pourrait bien que le printemps français voit le jour avec nos vaillants gilets jaunes pour répondre au souhait du Sieur Macron : « venez me chercher ! ». Quoi de plus normal.

  6. Avatardmarie

    Est-on violent lorsque l’on défend la liberté en danger ?
    La LIBERTE est le seul bien que nous possédons pour la plupart d’entre nous.
    Nous serions lâches si nous ne la défendions pas et nous mériterions de finir en carpette (à muz…) !

  7. Avatardomy66

    Je ne supporte plus d’entendre parler de la violence des GJ et de toute la casse qui aurait été faite par eux. Et de toute cette répression de Castaner, qui joue les petits chefs pour faire taire les vrais français qui osent demander à vivre dignement. Quand va t’on nous parler un peu de la casse dans les banlieues, de toutes ces voitures brûlées au 14 Juillet et à la St Sylvestre ? Ce serait devenu une coutume. On se contente de communiquer le nombre de voitures brûlées, comme une fatalité. Ou quand une racaille, poursuivie par la police parce qu’elle roule sur un scooter volé, se plante et se tue ? alors là c’est la grande débâcle, le feu dans les cités, la colère des musulmans qui s’exprime ? Alors, la parade à tout cela, c’est le silence. On laisse les banlieues vivre en paix. Tant pis pour les trafics en tout genre (drogue, armes et donc argent facile). Pour eux, pas de flics roboCops. Ces banlieues sont des zones de non-droits, alors pas touche. Alors oui, je suis en colère et à chaque fois je me dis : c’est quand qu’ils vont aller faire du zèle dans les banlieues ? Mais ces trafics profitent à des gens bien trop haut placés pour que cela s’arrête un jour.

Comments are closed.