Qui a percuté violemment un skieur et s’est enfui ? Macron ? Benalla ? Un des gardes de Macron ? Silence…


Qui a percuté violemment un skieur et s’est enfui ? Macron ? Benalla ? Un des gardes de Macron ? Silence…

Macron, son épouse, Benalla à la Mongie – Décembre 2017..

Macron pourrait dire lui aussi, « les emmerdes, ça vole en escadrille ! »

L’expression serait chiraquienne…

Voilà que surgit une affaire inattendue !
Elle met possiblement en cause l’équipe de protection de Macron lors de son passage à Super-Barèges.

Résumé :
Un skieur bordelais sexagénaire, Jean-Pierre Guyomarc’h est violemment percuté le 26 décembre 2017 sur la piste de Toue. L’auteur de de la violente percussion par derrière prend courageusement la fuite… Le choc est violent, Jean-Pierre Guyomarc’h se réveille 10 min plus tard au poste de secours, il a mal au dos et à la tête !
Quel est son souvenir ?
« Je me suis arrêté en bas de la descente pour ajuster mes lunettes et décider quelle direction j’allais prendre. J’étais à 50 m du bas de la piste, sur une partie où il n’y avait pas de relief pierreux. Il  y avait très peu de monde, mais j’ai le souvenir d’une dizaine de personnes en amont. Des skieurs vêtus de noirs, comme l’étaient les hommes chargés de la sécurité du président de la République Emmanuel Macron, en vacances avec son épouse à cette période là. » Son avocat précise « Jean-Pierre Guyomarc’h, quelques secondes avant d’être percuté, a pu observer huit hommes à ski vêtus de noir qui arrivaient sur lui et se sont divisés en deux groupes. »

L’homme n’a toujours pas totalement récupéré !
Quelques jours après l’accident il a déposé plainte contre X auprès des gendarmes de Luz-Saint-Sauveur (65).
Aucune nouvelle depuis malgré plusieurs relances auprès du procureur de la République…

Alors, Alexandre Benalla était chargé de coordonner la sécurité des déplacements du Président de la République !
Certes, rien ne dit que Benalla soit directement impliqué, ni même aucun des agents chargés de la sécurité…
Simplement, des questions se posent !
Ainsi Me Gata est amené à demander « l’audition d’Alexandre Benalla… afin que celui-ci puisse donner tous les éclairages et renseignements puisqu’il était présent sur les lieux » .

La semaine dernière, le sénateur de la Gironde Nathalie Delattre, vice-présidente de la commissions des lois, a adressé un courrier au président du tribunal de grande instance de Tarbes afin d’obtenir des informations sur les investigations en cours. « Sur les images de vidéosurveillance sur place, on peut apercevoir le service de sécurité du Président de la République… Les huit officiers de sécurité comptent parmi eux Alexandre Benalla, facilement identifié sur les enregistrements. Ces éléments n’ont donné suite à aucun appel à témoins sur ce dossier. »

Rien ne prouve la responsabilité de Benalla ou d’un des officiers, mais il était le responsable de son équipe, il se doit de venir rendre compte, quitte à ce l’équipe soit écartée de toute responsabilité !

Macron va-t-il devoir faire sienne la formule de Chirac ?

Autre article sur le sujet.

Note : L’affaire n’a probablement rien à voir avec la présence de Macron, peut-être est-ce un simple quidam malhonnête qui est incapable d’assumer un accident. Nous serions encore meurtris que la présidence soit impliquée dans cette affaire. Il serait souhaitable que le procureur de la République du tribunal de Tarbes réponde rapidement dans l’intérêt général.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Résistance républicaine Aquitaine


5 thoughts on “Qui a percuté violemment un skieur et s’est enfui ? Macron ? Benalla ? Un des gardes de Macron ? Silence…

  1. PacoPaco

    Ouais… Ils pouvaient continuer leur traque du gibier, au beau milieu des champs de blé… Ils se nommaient les saigneurs…

  2. patito

    si ce monsieur ne porte plainte auprès du doyen des juges d’instruction avec partie civile , le dossier sera enterré .
    La plupart des skieurs sont bien assurés et n’ont aucune raison de ne pas faire un constat en cas d’accident ……. sans compter l’assurance habitation ou autre qui couvre la responsabilité civile
    d’où l’interrogation
    il est vrai qu’un manant qui est sur le parcours du Roi doit en être chassé.

  3. Hellen

    Allez voir cette vidéo, et vous verrez qu’elle est pas mal du tout celle-là…
    Benalla devrait être arrêté illico-presto, et quand à Macron, avec ça, il serait cuit….
    Je ne sais pas si quelqu’un aurait le culot de mener tout ça jusqu’au bout…
    Ce qui est dommage, c’est que je ne peux l’enregistrer pour en garder un exemplaire… à regarder avant qu’elle ne soit retirer..
    Bien à vous
    https://www.youtube.com/watch?v=cyUoFZBJDLQ&feature=share

Comments are closed.