Abdallah, professeur, refuse de serrer la main aux femmes… licencié il s’estime discriminé !


Abdallah, professeur, refuse de serrer la main aux femmes… licencié il s’estime discriminé !

On appréciera l’illustration choisie par les dhimmis du Bien public qui racontent cette histoire. Communauté et amitié ont remplacé laïcité au tableau…

Les Frères Lumière en auraient fait une autre histoire d’arroseur arrosé, Coluche en aurait fait une histoire de lessive lavant plus blanc que blanc, Desproges en  aurait fait une histoire triste à mourir de rire…

Mais ils ne sont plus là, et nous sommes là, à nous taper la tête contre les murs, avec des gauchistes islamophiles au gouvernement et dans les medias.

Quand est-ce que cela va finir ? Comment tout cela va-t-il finir ?

Un professeur musulman, écarté par le rectorat de Dijon, estime avoir été discriminé

Cette semaine, Mediapart a révélé l’histoire d’Abdallah (*) , un Montbardois musulman, d’origine marocaine, qui a été écarté par le rectorat de Dijon à la suite d’interrogations sur son comportement.

Titulaire d’une licence de biologie, Abdallah, 25 ans, effectuait un remplacement en tant que professeur de physique-chimie, depuis le mois de septembre, au sein du collège Pierre-et-Jean-Lerouge, à Chablis, dans l’Yonne, commune située à une cinquantaine de kilomètres de Montbard. Alors que son contrat avait été renouvelé à plusieurs reprises, le jeune homme a soudainement appris, le 1er  décembre, que l’académie de Dijon mettait fin à leur collaboration.

Pourquoi cette rupture si soudaine ? Dans un rapport, adressé par le chef d’établissement aux services du rectorat, il est dit qu’Abdallah, un professeur « très discret » et « sans aucun problème de discipline », « salue surtout les hommes, dont il serre la main, contrairement aux femmes avec qui il se contente d’un signe de tête ».

https://www.bienpublic.com/edition-dijon-ville/2019/01/31/un-professeur-musulman-ecarte-par-le-rectorat-de-dijon-estime-avoir-ete-discrimine

 

Comme l’histoire a été narrée par Mediapart, on peut imaginer sous quel angle elle a été évoquée. Ben quoi, c’est sa culture de ne pas serrer la main aux femmes, où est le problème ?

Le CCIF va sans doute mettre son nez là-dedans, plainte pour discrimination, recours au tribunal administratif, appui de Blanquer et Macron en personne… l’Abdallah va très vite retrouver un poste, selon toute vraisemblance.

Oui, la charia c’est ici et maintenant.

Aucun vrai musulman  ne doit pouvoir enseigner à nos enfants sauf à mettre en application dans ce qui devrait être un sanctuaire.

Abdallah est remplaçant, il n’a jamais passé les concours de l’Education Nationale, il n’est sans doute pas français, d’ailleurs, mais il enseigne comme n’importe quel Français.

C’est aussi le résultat de la politique de l’école qui dure depuis des années.

Des programmes ridicules, des consignes pédagogiques ridicules, l’élève et non plus le savoir au centre de l’apprentissage, un passage obligé en début de carrière dans les Territoires perdus de la République où nos jeunes à la tête bien faite vivent l’enfer. Adieu leurs rêves de transmission du savoir, adieu leur rêve de pouvoir être heureux en exerçant un métier pour lequel ils ont travaillé comme des fous.

Et même quand ils réussissent à quitter la Seine Saint-Denis, ils retrouvent les banlieues islamisées de grandes villes ou bien les petits collèges dont le principal veut faire parler de lui. C’est le règne des gauchos, des projets, là où l’on comprend les élèves, on les écoute… et où ils font la loi.

Et puis, et puis… par rapport aux entreprises privées, les scientifiques gagnent si peu, comme enseignants…  On en manque drastiquement, c’est une bonne façon d’installer dans nos écoles des étrangers, musulmans de préférence, pour islamiser dans les faits nos écoles. D’ailleurs on manque même aussi de professeurs de lettres. Les meilleurs quittent le métier, on n’a plus que ceux qui s’en foutent ou les démagos qui achètent la paix sociale en faisant tout autre chose qu’enseigner et les autres qui s’usent la santé, la vie, les nerfs, le moral… en attendant de trouver un autre boulot.

Les responsables des 57 pays musulmans trinquent chaque jour au Champomy, pour fêter la mise en application accélérée du plan de l’ISESCO.

http://resistancerepublicaine.eu/2016/11/01/rappel-hollande-et-juppe-veulent-appliquer-la-feuille-de-route-de-loci-lisesco/

Au fait, ils en disent quoi, les Gilets Jaunes ? Ils n’ont pas d’enfants ? L’islamisation ce n’est vraiment pas un souci ? C’est vraiment un débat interdit ?

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


19 thoughts on “Abdallah, professeur, refuse de serrer la main aux femmes… licencié il s’estime discriminé !

  1. AvatarChristian

    Un bon coup de pied au derrière et envoi vers un pays musulman ou il pourra s’épanouir dans ses croyances qui n’ont rien à faire en France. Le temps passant beaucoup de missions régaliennes de l’Etat sont infiltrées puis gangrenées pas des musulmans à qui nous avons collectivement payés des études ‘gratuites en France » afin de leur permettre de mener de l’intérieur leur djihad qui est d’islamiser notre société. A nous d’en être conscients.

  2. AntiislamAntiislam

    Bonjour,

    C’est abominable !

    Mais quand donc y aura-t-il une réaction massive de la Gauche contre cette situation ?

    Il n’y a pas assez de féministes dans l’EN pour sortir une pétition de masse contre tout cela ?

    1. AvatarHervé

      Moi aussi,je suis très étonné,que les féministes ne réagissent jamais,depuis que nous subissons cette invasion de musulmans;et je crois même qu’elles sont de leur côté. Dans le fond,les femmes,seraient elles des masochistes..?!

      1. Amélie PoulainAmélie Poulain

        Oui je suis étonnée comme vous, mais il y a dû quand même y avoir des plaintes pour que cela remonte à la hiérarchie.

        Je me souviens d’un documentaire concernant la chute du shah d’Iran qui avait décidé de donner le droit de vote aux femmes et de leur permettre plus de libertés dont vis-à-vis du port du voile….

        Et ce sont les femmes qui auraient été les plus virulentes pour provoquer sa chute, alors…comprenne qui peut. Le voile et la charia doit aider et bien servir certaines.

        C’est comme dans les pays communistes qui prend en charge les citoyens et met l’accent sur le collectif au détriment du désir individuel…. J’avais là aussi vu un documentaire où il y avait des témoignages de personnes âgées qui regrettaient le temps du Communisme dans leur pays.

        Parfois, rester dans ce qui existe et donc sa petite zone de confort est plus facile que de (se ?) remettre en question. Il est connu que des « cadres » fussent-ils coercitifs ont quelque chose de rassurant et sécuritaires.

        Il faut voir à ce sujet combien certains sont perdus quand on leur lâche la bride…

        Pour en revenir aux dites « Féministes » il faut reconnaitre qu’elles ne sont pas très claires avec leur propre identité sexuée sinon elles ne mettraient pas en acte cette question, alors ceci explique peut-être cela.

        1. AvatarFomalo

          Entièrement d’accord@Moktar. Barbe, casquette à l’envers, ou capuches et pantalons de survêtement rayé en latéral, ce n’est pas un détail.Pas plus que les « nike » aux pieds en plus. Perso, voir un barbudo (façon salafiste maghrébin, ou tchétchène ou autre..) m’alerte immédiatement, comme certains de ma famille ou de mes connaissances. Les membres du gouvernement ou des députés ou gôchistes patentés (du sud) qui portent la barbe manière muzz ont toujours quelque chose à cacher. On dira que pour les vieux >75 ans c’est une manière de ralentir la ptose et de voiler les rides, soit ,quoique..Mais, c’est déjà de la dhimmitude , parce que si la mode est à l’islamique la charia va passer comme déjà dans ma rue le vendredi: deux petites filles voilées de noir le vendredi après-midi (9 ans et 6 ans)? Noir, noir, noir ! Ces corbaques et leur charognerie polluent plus l’espace humain que les résidus de leur maître-pétrole.

          1. AvatarMoktar

            @fomalo; un « vieux » de 75 ans vous approuve et félicite votre perspicacité que l’on pourrait appeler « Français à part entière » et défense des valeurs s’y attachant.
            le + rigolo, pour autant que çà le soit, c’est que dans certains pays muzz les femmes s’insurgent quant au port du voile.

      2. AvatarMoktar

        @Hervé; mon commentaire va faire rugir. TANT PIS. Je ne comprends pas que vous vous posiez la question de savoir pourquoi autant de nos jeunettes mignonnes au demeurant s’affichent avec les racailles..Je vous laisse un temps de réflexion…. vous avez trouvé? NON
        C’est tout simple; je vais tenter d’être modéré: pendant que ces jeunettes songent aux flirts (souvent à plus) nos petits jeunes bons français songent, eux, à jouer avec leur babasse.
        A l’inverse les racailles dès leur plus jeune âge sont « portés sur la chose ».
        C’est tout simple et surtout que l’on ne me dise pas que c’est faux. J’ai assisté à maintes reprises sous ma fenêtre (à l’arrêt d’un car scolaire) aux frotti-frotta de ces racailles avec ces jeunettes à qui on donnerait le Bon Dieu sans confession. C’est dur à avaler mais c’est ainsi. C’est cela aussi la REALITE qu’il faut savoir accepter.

  3. Amélie PoulainAmélie Poulain

    « Au fait, ils en disent quoi, les Gilets Jaunes ? Ils n’ont pas d’enfants ? L’islamisation ce n’est vraiment pas un souci ? C’est vraiment un débat interdit ? »

    Oui franchement, on peut se le demander, c’est incompréhensible.

    Mais par chez moi, il y a un « débat » organisé par la mairie et des partenaires dont des journalistes…. On a le droit de s’exprimer ce qui sera remonté aux ministres mais juste…. à l’intérieur d’un cadre précis certains options étant interdites.

    Cela donne un certain éclairage à ce qui apparait comme une omerta….

  4. AvatarMachinchose

    et moi! est ce que je me plains parce que des jolies Musulmanes (si! si! yen a ) ne me serrent pas la bite ??

  5. AvatarMoktar

    Quelques interventions laissent un peu pantois. Nous ne cessons de porter critique sur le comportement conquérant de l’Islam; et bien entendu nous avons raison puisqu’à chaque avancée de sa part, c’est le recul de nos valeurs.
    MAIS dans les faits nombreux sont ceux qui depuis fort longtemps copient sur l’Islam ou les racailles peu importe. En effet l’accoutrement de nos mâles s’apparentent, même chez ceux qui se veulent nobles, à celui des racailles.
    Casquette à l’envers (oui je sais c’est un détail..tout comme le voile de la pisseuse il y a trois décennies) et surtout la barbe (oui la barbe au sens figuré Y’EN A MARRE comme disait Coluche); aujourd’hui la virilité passe par être barbu et ces abrutis (pardon mais je n’ai pas trouvé d’expression qui convienne) n’ont pas compris qu’ils faisaient le jeu de l’Islam.
    Certains vont me rétorquer : bah c’est un détail, c’est la mode! et bien oui c’est un détail, c’est la mode; quand demain toutes nos jeunes femmes et plus âgées porteront le voile ce sera aussi un détail et ce sera pour la mode.
    Alors plutôt que critiquer redevenons Français et si certains veulent prouver leur virilité il y a bien d’autres moyens que quelques poils sur un visage; cela étant il y a eu la mode du « collier », mais cela n’a rien à voir avec une barbe d’islamiste. Je sais je suis vieux jeu mais je reste droit dans mes basketts.

    1. CatCat

      Vous n’êtes en rien vieux jeu Moktar, bien au contraire, car ce que vous dites est tout à fait juste si il y a bien quelque chose qui m’insupporte au plus au point ce sont tous ces « sensés être bien de chez nous » qui jouent à se déguiser comme les cpf !! Quand je les vois débouler au supermarché lorsque je fais mes courses, avec leur barbe et leur accoutrement ils me dégoutent car ils n’ont plus rien de Français.. Et quand il arrive dans les rares moments (LOL) où je me fais aborder par ces trolls je me sens agressée comme par ceux qui nous imposent leurs coutumes.. C’est le même effet !! Je n’arrête pas de le répéter autour de moi, comment voulez-vous que l’on ne se fasse pas envahir quand on voit ce que deviennent ceux qui sont sensés (dans la logique des choses = les hommes ) nous défendre nous les femmes et également se battre pour notre pays… Plus cela va et plus je suis de moins en moins optimiste car il y a les bobos gauchiasses qui une fois qu’ils auront bien pourris le pays et que le moment viendra de se battre, se tireront à coup d’expatriation quand aux autres notamment certains jeunes ou moins jeunes et eux ils s’accoutrent déjà comme l’envahisseur … Donc le résultat est là .. Et je ne parle pas des Français qui même quand leur petite amie se fait prendre à partie par une raclure, ne l’ouvrent pas et filent comme des gazelles (oui j’ai connu cela dans quelques unes de mes anciennes relations) L’avenir sera sombre très sombre …..

      1. Armand LanlignelArmand Lanlignel

        Notre époque devient de plus en plus risquée et les jeunettes doivent apprendre à se défendre elles-mêmes. Même les moins jeunes peuvent apprendre des bases élémentaires de self-défense. Mais la flemme domine ! Les jeunes et jeunettes que je connais préfèrent croire que cela n’arrivera pas. Pourtant, il paraît que dans certaines mosquées, des entraînements aux méthodes d’attaque et de défense ont lieu pour beaucoup de jeunes. Cela me paraît plausible et même probable.

      2. AvatarMoktar

        @ Cat :Une seule interrogation. papa était-il au 2ème? Je crois reconnaitre votre style. Quoiqu’il en soit il est vrai que les « Zommes d’aujourd’hui » n’ont strictement rien à voir avec les HOMMES d’hier. Que voulez-vous les temps changent; comme l’on disait autrefois:: il faut s’adapter à l’époque ou quitter le pays.

  6. CatCat

    @Moktar « @ Cat :Une seule interrogation. papa était-il au 2ème? Je crois reconnaitre votre style. » ???? Pourriez vous détailler car je ne comprend pas ?

  7. AvatarMoktar

    Vous comprenez que je ne puisse apporter plus de détails. Simplement m’indiquer si votre papa était au 2ème REI? car moi-même y étais; et je crois que nous nous connaissons bien entendu sous nos patronymes respectifs. Peut-être que je vous mettrais sur la voie en évoquant Hubert

    1. CatCat

      Oohh non !! Pardon Moktar .. je ne pense pas .. Mais ne le prenez pas mal le « hubert » se disperse là où il le peut … Je suis médium Moktar et peu m’importe les croyances qui me rejettent .. Je sais qui je suis et je crois en ce que je suis.. . ; )

Comments are closed.