Retour de Theo Luhaka soutenu par SOS Racisme comme animateur de rue ! Ah ! Ah ! Ah !


Retour de Theo Luhaka soutenu par SOS Racisme comme animateur de rue ! Ah ! Ah ! Ah !

Illustration : une des images de la déconfiture de la France face aux racailles, un Président de la République, censé représenter tous les Français, demandant pardon à une racaille qui a inventé un viol à la matraque.

Voilà à quoi servent vos subventions, mesdames et messieurs ! A aider un manipulateur, un simulateur, un homme qui a soufflé sur les braises d’une interpellation policière pour mettre des villes à feu et à sang pendant plusieurs jours…

Un homme qui, en sus, a été mis en examen pour « escroquerie en bande organisée », soupçonné d’avoir eu un rôle dans une histoire présumée de détournements de fonds publics par une association gérée par son frère…

Son projet. Ce vendredi 1er février, lors d’un événement organisé avec SOS Racisme, à Paris, Théo va dévoiler le projet associatif qu’il peaufine depuis plus d’un an.

« On l’a intitulé Nouveau départ – le Phénix, dévoile-t-il. L’idée, c’est d’occuper les jeunes de cités, qu’ils ne restent pas à rien faire dans la rue. On sera un peu des animateurs de rue, pour transformer leur routine en activité saine… Car le fait d’être livré à soi-même débouche sur des situations comme la mienne, des contrôles de police qui dérapent. »

Cette association, qui table sur une action auprès de 600 jeunes dans vingt villes de France, doit démarrer son activité en mars. Au menu : accompagnement à des formations type BAFA, animations en pied d’immeuble, événements football au cœur des quartiers…

http://www.leparisien.fr/seine-saint-denis-93/affaire-theo-a-aulnay-je-suis-hors-service-depuis-deux-ans-30-01-2019-8000388.php

Une équipe de bras cassés animateurs de rue, pour « occuper » des djeunes ? Vous avez bien lu. Il n’est pas question ici de former, dresser, re-dresser, employer les zonards. Il s’agit de les occuper. Et, mauvaise langue que je suis, je suis persuadée que Theo et ses vaillants animateurs ne réussiront pas à mettre au service de la collectivité l’énergie débordante de leurs ouailles pour réparer, nettoyer, faire de leurs immeubles et de leurs quartiers un lieu de vie agréable et sûr. J’en mets ma main au feu.

Et les formations ? Et les études ? Et travailler ? C’est comme cela qu’en France on s’occupe au lieu de dealer… Mais dans les « quartiers », d’aucuns ont l’air de penser que faire travailler un musulman qui a appris qu’il était au-dessus des kouffars, c’est insultant . Il vaut mieux faire payer la taxe de dhimmis aux dits kouffars.

On peut donc voir de nos yeux comment Theo et ses potes vont tirer de l’argent au contribuable pour glander en jouant au foot avec des dealers, en faisant des soirées rap, en fumant la moquette pendant des heures dans les locaux mis à disposition par les pouvoirs publics…

A vomir.

Et le Parisien, parfaitement putassier, de nous vendre un malheureux Theo qui serait handicapé à vie…

On pleurerait sur le sort de pauvre Theo et on le prendrait au sérieux si les videos n’avaient pas démontré à quel point il a menti et instrumentalisé une interpellation musclée. Musclée parce que le type n’a pas obéi aux forces de l’ordre (toujours ce rapport difficile entre le musulman et les kouffars, fussent-ils policiers) et qu’il a fallu 4 personnes pour maîtriser la bête.

D’ailleurs, son avocat – un associé de Moretti, c’est tout dire…-  est furieux : on a rendu publiques les videos, c’est pas bien de montrer à tout le monde à quel point medias, politiques et Theo ont menti et raconté une toute autre histoire que la vraie.

L’affaire Theo était, une fois de plus, politique. Il fallait taper du Blanc, du policier… pour victimiser les immigrés et descendants d’immigrés, pour donner mauvaise conscience aux Blancs, aux Français d’origine, les faire culpabiliser et les aider à devenir des bobos et même des dhimmis.

Pendant ce temps, les 4 policiers qui en ont bavé, qui en bavent encore, pour avoir juste fait leur travail, ont perdu beaucoup…C’est la fin de leur carrière, la fin d’un emploi qui était peut-être une vocation :

De leur côté, trois des policiers mis en cause ont été réintégrés au sein de la police, mais désarmés, et sur des fonctions de bureaux. Le quatrième, soupçonné d’avoir porté les coups de matraque qui ont blessé sans le vouloir le fameux Theo, Marc-Antoine C. lui, est en province, interdit d’exercer une profession de sécurité, et placé sous contrôle judiciaire.

Bingo ! Vous avez dit « préférence étrangère » et haine de soi ?

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


20 thoughts on “Retour de Theo Luhaka soutenu par SOS Racisme comme animateur de rue ! Ah ! Ah ! Ah !

  1. dmarie

    Et les formations ? Et les études ? Et travailler ?
    En premier lieu, il faudrait déjà leur apprendre le sens de ces mots !!!
    Mais là c’est très risqué car ça risque de déclencher une nouvelle émeute et la mise à sac de la ville !

  2. Christian

    Et au fait il est ou l’argent détourné en famille ? 678.000 euros d’argent publique en 1 an et demi comme on dit ça va ça vient !!!

    1. Fomalo

      Merci de l’avoir rappelé @Christian.Il se sont fait construire une succursale genre SCI en famille, au Congo?

  3. frejusien

    c’est exactement ce que j’ai dit dans un précédent article,

    les flics n’ont pas le droit de toucher à la racaille, sinon leur vie se transforme en enfer,
    tout ce qui est plus ou moins coloré, et surtout ce qui vit en cité, à la limite, mieux vaut qu’ils n’y aillent plus,
    c’est la catégorie des intouchables,

    et on a vu cette fois, comme ils sont réactifs, efficaces et soutenus par le pouvoir quand il s’agit d’attaquer du citoyen honnête,
    comme ils nous en ont fait bien baver avec les pv, que je n’ai plus du tout envie de payer et pour cause,
    nous on paye les pv, en plus des taxes, et ces pv vont servir à financer les assos de « théos » de toutes sortes,

    merde, à la fin !!, certains GJ considèrent d’ores et déjà que la police ne doit plus être considérée ni respectée, car c’est une police politique et non une police qui protège les citoyens

  4. Charles Martel 02

    Plus on est une ordure en France et plus on reçoit (si on est une CPF bien sûr car pour les FDS tolérance zéro). Je suis très pessimiste car le message envoyé à tous ces salopards genre Théo est un message de laxisme total et même plus, un message d’encouragement a être des saloperies finies. Allez y, les sans dents français payent pour vous pendant que vous vous « occupez » à dealer, cambrioler, violer ou agresser; pas de problème la justice fermera les yeux et vous protègera de la police et des lois! Putain c’est pas possible!!!

  5. Hervé

    Mais pourquoi est ce que les Français ne se regroupent ils pas,pour manifester calmement dans les endroits sensibles,et désormais aux mains de tous ces délinquants étrangers.? Au moins,nous attirerions nos forces de l’ordre,là où c’est nécessaire;plutôt que sur les champs Élysées,et peut être qu’il finiraient par comprendre de quel côté il faut se tourner..!

    1. Charles Martel 02

      Si les français faisaient ça les forces de l’ordre ne bougeraient pas et les français se feraient massacrer par toutes les CPF vivants dans ces endroits « sensibles » sous le regard amusé de Macron et de sa bande de salopards

    2. frejusien

      Mon cher Hervé, il ne s’agit pas de comprendre, puisque c’est un choix délibéré du gouvernement,

      je vais vous passer le dernier message des GJ, pour ceux qui veulent participer au VRAI grand débat

  6. maury

    Le gros hollande nous a bien trompé et fait bien partie de ce système pourri qu’on veut nous imposer et payer de gré ou de force! Qui est au chevet de nos estropiés??? les journaleux sont en train de débattre au sujet des Gj violents mais surtout ils évitent de parler des racailles qui sont depuis toujours protégées par nos politicards et leurs pisses copies qui se font appeler journalistes mais sont seulement de pauvres cons sans étique ni conscience bien trop payés pour ce job !!

  7. frejusien

    31 JANV. 2019 —

    Contrairement à la plateforme du gouvernement « LE GRAND DEBAT » qui a été lancée sans respecter le processus de la CNDP qui se voulait neutre et indépendant; la plateforme  » LE VRAI DEBAT » lancée par les Gilets Jaunes permet de s’exprimer librement, et non dans un questionnaire fermé, permet d’avoir accès aux résultats, et de se saisir de ces résultats pour porter des revendication de poids auprès de qui nous souhaitons.

    Gilets Jaunes ou pas, c’est l’outil de tous. Chacun peut s’exprimer librement.

    C’est un outil aussi qui demande du travail et l’équipe du Vrai Débat a besoin d’aide de bénévoles et le site vous permettra de postuler en ligne: https://le-vrai-debat.fr/pages/appel-a-volontaires-benevoles-pour-aider-le-vrai-debat

    https://le-vrai-debat.fr/

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      A priori, je vois votre message comme correctement publié sur le site.

      Il y a donc un problème de votre côté.

      (Le modérateur).

  8. Amélie Poulain

    C’est insupportable, ces gens-là peuvent faire tout ce qu’ils veulent, violer la Loi et on arrive encore à les favoriser en effaçant l’ardoise…

    Et après on crée des collectifs et structures pour lutter contre la « haine » mais ce sont eux qui la créent car les Français (les vrais) n’en peuvent plus d’assister à ce genre d’injustices trop criantes.

    En, plus son « projet » (pour encourager la fainéantise car tromper l’ennui alors qu’on a tant de choses élémentaires que l’on devrait apprendre…) est monté avec notre argent car des « subventions » il a dû en avoir. Ainsi que des travailleurs « sociaux » et animateurs (bien payés pour s’amuser et amuser) pour l’aider….

  9. bm77

    Le gros mytho Theo qui va devenir animateur de rue par la volonté de SOS racisme comme quoi les deux font ce qu’ils veulent. Son boulot ça va être d’amener le thé ou le chicha aux dealers qui attendent le client pendant les longues soirées d’hiver?
    Vous évoquez le cas du « parisien » qui perd du lecteur dans les mêmes proportions qu’il se compromet avec les système rt qu’il est dépendant des subventions et des banques.
    Les mêmes banques qui refusent de prêter de l’argent au RN ;
    Donc il n’est pas besoin d’être très fûté pour comprendre la collusion .
    C’est toute la presse qui est concernée par laquelle nous avons une information lissée .
    Et rapport à ça une institution comme l’Humanité  » va peut -être disparaitre car perdant trop d’argent : 30000 lecteurs moins qu’une gazette bientôt
    Voilà le prix à payer de la trahison d’une rédaction qui utilisait de moins en moins les termes de prolétariat , classe sociale et travailleurs mais faisait de la pédagogie immigrationiste ..
    Pourquoi parce que les journalistes sachant qu’ils sabordaient le titre ne voulaient pas prendre le risque de ne pas pouvoir être vendable ailleurs .
    et rien de mieux que d’adopter le style d’un Apathie ou d’un Domanach bien inscrits dans la culture de la pensée unique et servant la soupe au système pour se retrouver un job.

Comments are closed.