Affaire Benalla : rebondissements, le policier Alain Gibelin qui s’était rétracté en soins intensifs !


Affaire Benalla : rebondissements, le policier Alain Gibelin qui s’était rétracté en soins intensifs !

Illustration : Alain Gibelin, le policier haut gradé qui a fait des révélations dans l’affaire Benalla avant de modifier sa version des faits devant la commission d’enquête parlementaire, a été hospitalisé dans un état grave rapporte Alertes infos sur son compte Twitter.

Pourquoi se refusent-ils à dire ce qui est arrivé à Alain Gibelin ? Maladie ? Accident ? Tentative de suicide ? Suicidé ? 

Avec Macron au pouvoir on sait que tout est possible. On sait aussi que l’affaire Benalla qui devrait être simple, est trop complexe pour être honnête et que les enjeux en sont plus qu’importants pour Macron…

Est-ce un hasard si des gens très impliqués dans l’affaire Benalla ont des petits -ou grands- soucis ?

C’est le cas de Gibelin…

Difficile de s’y retrouver et de comprendre quoi que ce soit dans l’affaire Benalla… Dépositions, retro-pédalages, confusions…

En juillet dernier c’est carrément Benalla qui remettait en cause les dépositions du Directeur de l’ordre public ( fort drôle, ce titre, avec Macron au pouvoir) et de la circulation de la Préfecture de police de Paris.

Et on assistait à des volte-face de Gibelin pratiquement chaque jour…

Retour devant l’Assemblée nationale pour le directeur de l’ordre public et de la circulation de la préfecture de police de Paris. Après un premier passage ce lundi, où il avait semblé fragiliser la version de l’Élysée, Alain Gibelin était revenu sur ses dires le lendemain. Cela n’avait pas suffi pour la commission d’enquête de l’Assemblée nationale, qui a souhaité le réentendre ce jeudi. Dans une ambiance de plus en plus tendue entre les députés.

« C’est l’honneur d’un homme qui est en jeu ! » C’est un Alain Gibelin à fleur de peau qui s’est présenté face à la commission d’enquête de l’Assemblée nationale. Le chef de la direction de l’ordre public et de la circulation de la préfecture de Police a tenu à assurer les députés de sa « bonne foi » lors de sa deuxième apparition face à eux, ce jeudi, dans le cadre de l’affaire Benalla.

Lors de sa première audition, le haut gradé avait laissé entendre qu’Alexandre Benalla avait participé à des réunions de sécurité durant sa période de suspension, après les événements du 1er-Mai. Après des démentis de l’Élysée, c’est Alain Gibelin lui-même qui, dans une lettre à la présidente de la commission d’enquête, Yaël Braun-Pivet, avait expliqué s’être trompé dans les dates.

[…]

Le DOPC a ensuite refait le point sur les dates précises auxquelles il avait pu participer à des réunions en présence de M. Benalla. Entre le 2 et le 18 mai, il a affirmé que cela ne s’était présenté à « aucune » reprise. En revanche, du 18 mai au mois de juillet, de telles réunions ont eu lieu « plusieurs fois », à différentes occasions officielles comme la « panthéonisation » de Simone Veil.

Ce qui contredit la version donnée par l’Élysée, par l’intermédiaire de son porte-parole Bruno Roger-Petit, n’a pas manqué de relever le co-rapporteur de la commission, Guillaume Larrivé (LR).

[…]

Le commandant militaire de l’Élysée, Eric Bio-Farina, a révélé dans son audition de ce mercredi qu’il avait participé, le 25 avril, à un déjeuner avec Alain Gibelin et Alexandre Benalla. Le DOPC et le chargé de mission de l’Élysée auraient alors échangé sur le statut d’observateur lors de manifestations, comme celle à venir du 1er-Mai. Une information confirmée par Alexandre Benalla lui-même, dans un entretien fleuve avec Le Monde, où il traite M. Gibelin de « menteur ».

[…]

Alain Gibelin a confirmé l’existence de ce déjeuner. Et s’il a reconnu avoir évoqué le statut d’observateur avec M. Benalla, il a également réaffirmé qu’il lui avait précisé qu’une « autorisation de la préfecture » était indispensable à l’obtention de ce statut, et qu’une telle demande ne lui était jamais parvenue entre ce déjeuner et le 1er-Mai.

[…]

De la même manière, il a assuré ne pas savoir comment Alexandre Benalla s’était procuré son brassard et sa radio de policier.

[…]

https://www.ouest-france.fr/politique/affaire-benalla/affaire-benalla-alain-gibelin-reconnait-son-erreur-et-defend-son-honneur-dans-sa-deuxieme-audition-5897618

 

La veille il avait juré, croix de bois croix de fer que sa parole avait plus de poids que celle de Benalla…

Affaire Benalla : la délicate situation d’Alain Gibelin

Le témoignage du patron de la direction de l’ordre public et de la circulation est mis en cause par l’ancien collaborateur d’Emmanuel Macron.

Parmi tous les fonctionnaires de police ou de gendarmerie qui ont défilé devant les parlementaires depuis le 23 juillet pour être auditionnés dans le cadre de l’affaire Benalla, Alain Gibelin, le directeur de la puissante direction de l’ordre public et de la circulation (DOPC) de la Préfecture de police de Paris, est sans doute l’un des moins haut placés. Mais son témoignage est aujourd’hui l’un des plus vivement contestés. En particulier par Alexandre Benalla, dont Le Monde a publié la version des faits, jeudi 26 juillet.

Une situation très inconfortable pour ce policier, visiblement ému au moment de sa deuxième audition. M. Gibelin a tout fait pour défendre sa bonne foi, jeudi, alors qu’il était de nouveau interrogé, à sa demande, par les députés, afin de rectifier sa première audition au cours de laquelle il avait fait une « erreur » en indiquant que M. Benalla avait participé à des réunions de travail durant la période où il était suspendu. Une affirmation aussitôt démentie par l’Elysée et puis par M. Gibelin lui-même, qui s’était ensuite excusé par écrit auprès de la commission d’enquête. Le patron de la DOPC a confirmé jeudi devant les parlementaires qu’il avait « mal entendu »la question de Marine Le Pen et commis de ce fait une confusion de date dont les députés lui ont donné acte. « Cela fait trente-trois ans que je me suis engagé au service de la République (…), c’est mon honneur qui est en jeu ! », s’est-il justifié.

Version réitérée

Mais à l’occasion de cette seconde audition, M. Gibelin a dû affronter une autre difficulté. Au cœur du litige cette fois : un déjeuner de travail. Selon Alexandre Benalla, aujourd’hui mis en examen notamment pour violences en réunion, M. Gibelin a menti aux parlementaires. Pour le jeune homme de 26 ans, le patron de la DOPC était bien informé de sa venue à la manifestation du 1er-Mai, puisqu’il en avait parlé lors de ce fameux déjeuner de travail. « On a déjeuné quelques jours avant avec le général Bio-Farina au 2, rue de l’Elysée. C’était une réunion de travail à propos des policiers qui font la sécurité autour du palais. A la fin de ce déjeuner, [M. Gibelin] m’a demandé si je venais toujours le 1er-Mai et si j’avais reçu l’équipement que je devais recevoir », a déclaré au Monde M. Benalla.

Lors de sa première audition, M. Alain Gibelin avait mentionné que M. Benalla s’était certes enquis de savoir s’il pourrait participer à une manifestation, mais sans « flécher » directement le 1er-Mai. Et qu’« en aucun cas [il] s’était enquis de son équipement ». Une version qu’il a réitérée jeudi. Seule la justice devrait pouvoir trancher désormais ce « parole contre parole ». M. Gibelin a bien tenté de faire valoir jeudi que son témoignage sous serment avait plus de valeur qu’une interview de presse… Lire la suite( réservée aux abonnés)  ici :

https://www.lemonde.fr/police-justice/article/2018/07/27/affaire-benalla-la-delicate-situation-d-alain-gibelin_5336590_1653578.html

En Novembre, Gibelin était nommé Officier de l’Ordre National du Mérite par Macron…

« Pendant des jours, on a expliqué que c’était une affaire d’État. Mais quelle affaire d’État ? (…) Un, l’Élysée n’a rien caché », Emmanuel Macron Président de la République le 6 novembre sur Europe 1.
L’Elysée n’a rien à cacher ?
Ce n’est pas l’avis du Sénat.
« Il y a une thèse officielle qui ne correspond pas à la réalité des faits. » Sénateur de la commission d’enquête François GROSDIDIER.
« Cette affaire a révélé un sentiment d’impunité de l’Elysée. » Sénatrice de la commission d’enquête Marie-Pierre de LA GOINTRIE.
 
D’ailleurs Monsieur le Président de la République Emmanuel MACRON a fait nommer un parjure, Monsieur Alain GIBELIN, Directeur de la DOPC, par un autre parjure, Monsieur Michel DELPUECH, Préfet de Police, au grade d’officier de l’ordre national du mérite.
Après le colonel LAVERGNE, chef du GSPR passé général en une semaine, le Procureur MOLINS nommé à la Cours de Cassation, le 7 novembre 2018 a donc vu une nouvelle promotion d’un des acteurs de l’affaire BENALLA-MACRON.
Monsieur le Président de la République a déclaré : « je crois dans une République du mérite ».
Le mérite est-ce d’être fidèle au « chef » ?
Lire la suite ici :

http://www.wikistrike.com/2018/11/affaire-benalla-alain-gibelin-nomme-officier-de-l-ordre-national-du-merite-sur-ordre-de-macron.html

Et le voici en soins intensifs, le pauvre homme…

Bien malin qui pourra retrouver ses petits… et la vérité dans ce désordre délibérément entretenu, et par la presse et par l’Elysée, et par la Commission parlementaire.

Note d’Amélie POulain

En tous les cas, il parait que Benalla coule des jours heureux à l’étranger avec sa famille (femme et enfant)…

J’ai vu cette info aujourd’hui sur Le Point mais bizarrement, alors que j’ai pu lire l’article en entier, il est réservé aux abonnés…. Il serait, d’après les commentaires en Angleterre. Je croyais qu’on n’avait pas le droit de quitter la France quand on est sous le coup de procédures judiciaires….

https://www.lepoint.fr/politique/exclusif-la-nouvelle-vie-d-alexandre-benalla-30-01-2019-2290014_20.php

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.

Articles du même thême

21 thoughts on “Affaire Benalla : rebondissements, le policier Alain Gibelin qui s’était rétracté en soins intensifs !

  1. AvatarAlain Bobo

    Et si on avait à faire à une sorte de mafia ?
    Je ne pense pas, ce sont en principe des gens très honnêtes mais……. on sait jamais !

  2. Amélie PoulainAmélie Poulain

    En tous les cas, il parait que Benalla coule des jours heureux à l’étranger avec sa famille (femme et enfant)…

    J’ai vu cette info aujourd’hui sur Le Point mais bizarrement, alors que j’ai pu lire l’article en entier, il est réservé aux abonnés…. Il serait, d’après les commentaires en Angleterre. Je croyais qu’on n’avait pas le droit de quitter la France quand on est sous le coup de procédures judiciaires….

    https://www.lepoint.fr/politique/exclusif-la-nouvelle-vie-d-alexandre-benalla-30-01-2019-2290014_20.php

      1. Amélie PoulainAmélie Poulain

        Oui, nouvelle bizarre…

        Ce qui m’étonne aussi, ce sont les commentaires naïfs qui suivent l’article, les gens étant presque à « admirer » son parcours…. Que certains sont idiots et décevants…

        Bien naïfs…, j’ai déjà rencontré ce genre, et sans généraliser car il y a toujours des exceptions, il représente bien son milieu qui excelle dans la parade et ça marche bien sûr dans notre Société de bien-pensance très orientée vers la discrimination positive et la politique de l’autruche concernant certains politiquement intéressants…..

        Ils n’ont même pas compris que la Politique permet cela et quand on vient de banlieues c’est la cerise sur le gâteau, toutes les portes sont ouvertes.

  3. Avatardurandurand

    Nous sommes gouvernés par des corrompus ,des traîtres et des ripoux au plus haut sommet de l’Etat .A quand la purge de tous ces renégats qui pourrissent la vie des Français de souche ?

  4. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    MARINE LE PEN – ASSEMBLÉE NATIONALE 23/07/2018.

    Affaire Benalla: Marine Le Pen dénonce la présence de «structures parallèles» à l’Elysée
    :::: https://www.lopinion.fr/video/polemique/affaire-benalla-marine-pen-denonce-presence-structures-paralleles-a-l-157618

    « … Chacun vit sous la pression ; les structures de la République vivent sous la pression d’une présidence qui, semble-t-il, ne respecte pas les procédures, ne respecte pas les équilibres des pouvoirs. J’ai eu l’occasion de lui poser deux fois la même question : « … » »

  5. AvatarMachinchose

    ça pue le Stavisky a des kilomètres…..avec des effluves de Boulin, de Boulouque, de Beregovoy……et d’ autres déprimés…………comme la libellule du même nom !!

    libellule déprimée – nature22
    http://www.nature22.com/odonates22/anisopteres/libellule_deprimee/libellule_deprimee.html
    libellule déprimée mâle. Seule libellule avec une grosse tache noire à la base de chacune de ses ailes (tache triangulaire des ailes postérieures

    par les temps qui courent il vaut mieux se tourner vers l’ entomologie, parce qu on finit vite en l’ air comme un ballon Zibelin , en flammes !!

  6. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    L’affaire Benalla : Benallagate.
    :::: http://www.profession-gendarme.com/laffaire-benalla-benallagate/

    1°).- Ce courageux policier. (oui,il en reste, et ceux là, on les aime !)
    :::: https://www.facebook.com/benallagate/videos/791826980941476/
     » il existe tout un groupe de barbouzes comme Benalla ! »….
    cet homme va surement payer de sa carrière pour ces aveux ou pire …
    à partager massivement !

    Nous avons appris d’une source policière fiable que Benalla et ses copains ont été envoyé sur différentes manifestations et attaques de facultés partout en France… mais la presse ne souhaite apparemment ne pas en parler et se focalise sur le 1er mai ….

    2°).- Commission des lois 29 juillet 2018
    :::: https://youtu.be/nVbiRT4CfoI?t=678
    ___________________________________________
    Emmanuel Macron, dont on sait qu’il est allié aux islamistes en général (lire ici) et aux Frères Musulmans en particulier (lire ici), a cru utile de créer une milice secrète au service de la présidence composée, notamment, de musulmans proche de l’islam militant.

    Ainsi, le Marocain Alexandre Benalla est un proche de La Ligue de Défense des Musulmans (source). Habitué au port d’arme illégal (source), Benalla était connu pour ses accès de violence (source).

    Installé au coeur de l’Elysée avec d’autres collaborateurs, ce musulman a été nommé Lieutenant-Colonel de Gendarmerie à 27 ans seulement par Emmanuel Macron (source).

    Mais il semble que l’objectif de cette mission, ce jour-là, dépassait de loin le seul coup de poing. D’après des révélations, le but de cette cellule menée par Benalla et un autre milicien, Vincent Crave, travaillant également au Palais de l’Elysée.

    La police secrète aurait créé un fichier génétique des opposants

    L’objectif était de collecter l’ADN des opposants présents lors de la manifestation organisée par des opposants à Emmanuel Macron. C’est ce qu’indique l’avocate et conseillère de Paris Caroline Mercary sur France Info (source).
    :::: https://youtu.be/rQhM3UWaPGY

    SOURCE : https://breizatao.com/2018/07/20/la-police-secrete-de-benalla-aurait-collecte-ladn-des-opposants-pour-le-compte-de-macron-audio/

    1. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

      Bonsoir @Annie ;

      Oui ! C’est ce que j’ai signalé plusieurs fois et on peut constater que c’est dans le parti LREM qu’il y en a le plus et des plus tocard en plus ; plus d’un ayant eu es problèmes judiciaires ou qui devraient en avoir mais comme si de rien était, ils siègent encore à l’Assemblée pour imposer comment nous devrions marcher.

      Pas du tout inquiétés les gugusses et les donzelles, payés grassement par nous pour nous mener à la baguette et en plus ils ont droit à la promotion.

      C’est incroyable ! Et personne ne trouve à redire ?! Étonnant ! Je ne sais pas ce qu’ils pensent à l’étranger, ça doit être très valorisant pour la France et les Français. Tout comme ces tueurs en tous genres et terroristes, grands voyageurs que la presse et le gouvernement adorent appeler « français » et qui ont à coeur de les défendre ; personnellement je ne le supporte pas, c’est une insulte à chaque fois ; depuis combien de temps des Français de souche commettent-ils des actes terroristes à travers le monde ?

      L’État devrait être attaqué pour nous imposer cette insulte quasi quotidienne.

      Non ! ces coupeurs de têtes ne sont pas Français !

  7. AvatarChristian

    Ce Monsieur Gibelin il était entre la marteau et l’enclume et il a du manger quelque chose de difficile ) digérer à l’insu de son plein droit comme on dit
    Ben Allah quand on l’écoute parler on se demande comment on peut confier des responsabilités « étatiques » de de telles crapules incultes et cela fait peur surtout avec le retour du club med de nos gentils djihadistes qui ne sont que paix et amour…. Révolution je ne vois pas d’autre solution

    1. Avatarde Vardo

      Monsieur Gibelin va être sacrifié par les hommes de main qui entourent l’équipe présidentielle. Même après avoir dit qu’il s’était trompé, monsieur Gibelin va subir le sort des Boulin – Beregovoy -Grossouvre etc… Personne ne prendra sa défense et Monsieur Benalla va continuer à jouir tranquillement de tous les avantages que lui a octroyés la Présidence de la République

  8. AvatarCentulle

    Et dans la liste des rats ayant quitté le navire il ne faut pas oublier le Gégé de Lyon qui vieux malin a senti le vent tourner avant les autres

  9. Avatarde varddo

    Le burn-out de Monsieur Gibelin a été provoqué par ceux qui occupent des places au sein de l’Elysée et qui sont chargé d’éliminer ceux qui gênent. Voir Beregovoy – Boulin – grossouvre et autres. Malgré avoir renié ses propos qui très certainement devaient être exactes, ce pauvre homme va disparaitre afin que le sieur Benalla soit protégé.

  10. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Macron «est comme un fou» : les enregistrements explosifs de Benalla révélés par Mediapart
    :::: https://francais.rt.com/france/58629-macron-est-comme-fou-enregistrements-explosifs-benalla-reveles-mediapart

    Révélés par Mediapart, des extraits audio d’une conversation enregistrée (et interdite) entre Alexandre Benalla et Vincent Crase, prouve que les deux hommes ont menti au Sénat. Le premier s’est notamment vanté du soutien d’Emmanuel Macron.

    «Tu vas les bouffer» : Alexandre Benalla prétend qu’Emmanuel Macron lui aurait envoyé dans un message cette curieuse exhortation, jetant une nouvelle lueur sur cette ténébreuse affaire, et sur le soutien dont aurait bénéficié l’ancien proche d’Emmanuel Macron. Après de longs mois d’enquête, le site d’investigation Mediapart a en effet obtenu et diffusé le 31 janvier des extraits audio d’une conversation datant du 26 juillet entre Alexandre Benalla et Vincent Crase, ex-employé de LREM. Quatre jours auparavant, les deux hommes avaient été mis en examen pour «violences en réunion», commises en marge des manifestations du 1er mai. La rencontre révélée par Mediapart (qui ne précise pas les conditions dans lesquelles elle s’est déroulée) constitue une violation de leur contrôle judiciaire.

    …./….

    IMPORTANT LISTE DES LIENS DES ENREGISTREMENT DE CONVERSATIONS;

    Que chacun s’y colle pour télécharger et garder ces documents historiques

  11. AvatarDorylée

    Une belle brochette de baltringues et de canards boiteux. Pas facile de savoir qui est le plus minable dans ce lot de bons à rien voire même de mauvais à tout. Et voici le guignol central de cette sinistre farce en vadrouille à l’étranger malgré une mise en examen pour de multiple charges qui auraient envoyé n’importe quel autre quidam en préventive  » pour éviter toute fuite à l’étranger  » . Si St Alain est un peu distrait en ce moment, St Alexandre est toujours aussi efficace. Je me demande qui se cache derrière le pseudo St Alexandre……

  12. frejusienfrejusien

    Il a dû garder un cinquième passeport,

    il sera bien en Angleterre, le nouveau nid des islamistes en Europe, il a bien choisi, son arrivée a surement été préparée par les frérots

Comments are closed.