El Guerrab, qui massacre à coups de casque ses collègues, nommé membre de la commission contre les violences !


El Guerrab, qui massacre à coups de casque ses collègues, nommé membre de la commission contre les violences !

La babouche en cul de poule

 

Sa dialectique à lui, s’exprime à coup de casque…

Question élocution, c’est quelque peu fantasque !

Dépité mâtiné raKaille,

c’est du pas du cuir, non, c’est du skaï…

Il s’en va dénoncer des extrêmes les frasques…

PACO. Ali au pays des merveilles.

27/01/2019.

 

Voulant témoigner de la violence de son agression par le député ex-LREM M’Jid El Guerrab, Boris Faure a publié une photo de la cicatrice, stigmate des coups de casques qu’il a reçu lors de l’agression survenue le 30 août à Paris.

Boris Faure, premier secrétaire de la fédération du Parti socialiste des Français de l’Etranger, a partagé sur Facebook une photo de son crâne, présentant une large cicatrice causée par les coups de casques assénés par le député M’Jid El Guerrab le 30 août dernier.

«La cicatrice est impressionnante. Elle dit un peu de la violence de l’agression. Même si la cicatrisation a fait son œuvre. J’ai hésité à mettre cette photo sur le réseau. Nul exhibitionnisme ou morbidité», a commenté le cadre du PS.

Accusé de violences, un député devient membre d’une commission en lutte contre… des violences

Le député M’jid El Guerrab (ex-macroniste) s’était illustré en 2017 pour des violences contre un parlementaire socialiste. Le voilà placé au sein de la commission d’enquête sur la lutte contre les groupuscules d’extrême droite.

Le député M’jid El Guerrab (ex-La République en marche, devenu membre du Mouvement radical), 34 ans, avait été mis en examen pour «violences volontaires avec arme» après avoir asséné deux coups de casque à son collègue socialiste Boris Faure, lors d’une discussion qui a dégénéré le 30 août 2017. Il vient malgré tout d’intégrer le 23 janvier «la commission d’enquête sur la lutte contre les groupuscules d’extrême droite en France».

A l’initiative de La France insoumise, cette commission entend combattre les violences des groupuscules d’extrême droite et pousser à ce que l’Etat prenne «la mesure des menaces de mort que ces groupes d’extrémistes profèrent». M’jid El Guerrab fera donc partie des 26 membres la composant. Surprenant ?

Sur les réseaux sociaux, nombreux sont ceux qui pointent du doigt cette nomination.

La section du Rassemblement national de l’Ain a par exemple réagi avec virulence : «Vous souvenez-vous du député LREM M’jid El Guerrab, qui s’était comporté comme une racaille en frappant à coup de casque de scooter un responsable socialiste ? Et bien il a été nommé membre de la commission contre « les violences d’extrême droite ».»

Un internaute s’est même adressé directement à la vice-présidente de la nouvelle commission, la députée macroniste Emilie Guerel : «Bonjour Emilie Guerel, comment justifier la présence du député M’jid El Guerrab dans une commission censée lutter contre la violence ?»

Faite sur les réseaux sociaux, l’annonce de la composition de cette commission y a suscité de vives réactions.

La participation de M’jid El Guerrab à la commission pose d’autant plus question que peu après sa mise en examen, il avait déjà été propulsé à la commission de la Défense de l’Assemblée, selon le journal officiel du 8 septembre 2017.

https://francais.rt.com/france/58500-accuse-violences-depute-devient-membre-commission-lutte-violenve

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Paco

C'est jamais que des mots tournés en écheveaux, des embrouillaminis parcourant le cerveau ! Mais c'est vrai ça vaut pas tripette, ces mots tirés à l'escopette, ce n'est pas du Verlaine et pas du Marivaux... PACO 2016.


10 thoughts on “El Guerrab, qui massacre à coups de casque ses collègues, nommé membre de la commission contre les violences !

  1. Avatarberger

    En matière de violence l’extrême-centre devrait se poser des questions sur son comportement, puis s’occuper de l’extrême-gauche qui perturbe les Gj . Notons aussi qu’il n’y a pas cette fameuse parité H/F si chère aux bobos .

  2. AvatarRobertr

    Quant ONU nomme un émir d’Arabie saoudite représentant des droits de la femme,plus rien ne peut nous surprendre au niveaux contraction, non?

  3. Charles Martel 02Charles Martel 02

    Bin oui, en France désormais tout n’est plus que « magouilles et petits copains » quand on est un de ces politicards de merde on peut tout se permettre et on est même récompensé quand on se conduit comme le dernier des salopards. Voila encore un signe de la décadence de notre pays, la France devient ou devrais-je dire « est devenu » une république bananière dans toute l’acception du terme

  4. Avatarpalimola

    Le type devrait être en taule ! ……encore un benalla ? …..faut quand même voir les choses du bon côté question violences il sait au moins de quoi il parle ! Il faut s’attendre a tout , Peut être verrons nous un jour Dutroux ministre de l’éducation nationale et de la jeunesse !

  5. PacoPaco Post author

    Le dépité des « franssé de l’étranger »… je ne comprends pas. Il devrait plutôt être le dépité des Zétrangers en fransse !

  6. frejusienfrejusien

    mais non, vous n’avez pas compris,<<<<<

    il est récompensé le bonhomme, quand il s'agit d'une CPF, plus le type commet de dégâts, plus on se doit de le récompenser, c'est pour éviter qu'il ne recommence,
    c'est un peu comme la caresse du hamster aux "radicalisés",

    c'est éminemment raciste, du racisme à l'envers, et l'autre n'a aucun scrupule à en tirer profit

  7. AvatarMachinchose

    el Guerrab le porteur d’ eau en outre……je suis outré, et je vous apporte ma contribution d’ arabisant et d’ islamuzan

    xxxx

    guerrab
    n

    (Maroc) Porteur d’eau ; vendeur d’eau ambulant.
    Le guerrab, le porteur d’eau à l’habit multicolore, bardé de coupelles de cuivre ou de fer blanc, agite sans cesse sa clochette et pose complaisamment devant les caméras et les appareils photo des touristes. — (Petit Futé Grand Sud Marocain 2008 , p.113)

    Un Américain prend en photo le guerrab, ce vendeur d’eau aux mollets nus et au costume de couleurs frappantes, son outre de peau de chèvre sur ses reins, circulant dans la foule des oiseliers, il secouait des petites sonnailles de cuivre. — (Amin Zaoui, Haras de femmes, éditions e-plumes.net, 2016)
    […], c’est à dire des rues larges et carrossables pourvues d’un système de canalisation et d’adduction d’eau et d’électricité, contrairement à la médina où les besoins en eau étaient satisfaits par trois moyens : les puits, la collecte des eaux de pluie ou par les porteurs d’eau qu’on appelle guerrabs. — (Ahmed Marcil, Mémoires d’un homme du passé, Editions du Panthéon, 2015, chap.1)
    Un jour, me promenant le long du ruisseau qui bordait le camp, […], je le trouvai littéralement bloqué par des charognes, et les guerraba chargés de l’alimentation des troupes en eau potable remplissaient tranquillement leurs outres en aval de ce barrage de putréfaction. — (Frédéric Weisgerber, Au seuil du Maroc Moderne, Institut des Hautes Études Marocaines, Rabat : Les éditions de la porte, 1947, p. 56)
    (Par hyperbole) Vendeur d’alcool de contrebande.
    C’est là que les guerraba (vendeurs d’alcool informels) ont élu domicile, agissant en étroite relation avec les maisons closes de l’îlot d’El Andalous. — (Intégration à la ville et services urbains au Maroc: apport du PRUD à l’analyse de l’urbanisation au Maroc : gouvernance, services collectifs et compétences urbaines, Programme de recherche urbaine pour le développement, Institut de recherche pour le développement (France), Institut national d’aménagement et d’urbanisme, 2005, page 121)
    Cette baisse ne concerne que le circuit légal. Il est possible que les consommateurs qui se fournissaient directement dans les magasins Marjane se soient détournés vers d’autres fournisseurs, notamment les guerrabs (vendeurs d’alcool sans autorisation). — (Chute historique des ventes d’alcool au Maroc, Bladi.net (www.bladi.net), 13 septembre 2014)
    Traductions

  8. AvatarSamia

    La bienséance à la sauce musulmane, le sieur el guerrab en est le champion.
    Marre de tous ces sauvageons !!! Marre d’être fonctionnaire (devoir de réserve oblige) car il y en a qui mériteraient que je leur balance quelques vérités bien senties dans la tronche vu leur comportement abject.

Comments are closed.