Hanouna : ils ont fait dégager du plateau le GJ Jean-Claude Resnier qui dénonce l’extrême-gauche….


Hanouna : ils ont fait dégager du plateau le GJ Jean-Claude Resnier qui dénonce l’extrême-gauche….
Voici ce que l’on trouve sur twitter : 
Le Gilet Jaune Jean-Claude Resnier aurait été interdit de débat, sur dénonciation de la clique gauchiste, Vincent Glad ( journaliste), Taha Bouhafs…

Je ne connais pas Jean-Claude Resnier, alors je suis allée fouiner sur le net, et je suis tombée sur cet article datant de décembre 2018.

Gilets jaunes – « Depuis 15 jours, l’extrême gauche est à la manœuvre pour essayer de s’accaparer le mouvement »

Porte-parole de l’union nationale des VTC et membre des « gilets jaunes », Jean-Claude Resnier met les Français en garde contre les tentatives de noyautage du mouvement par l’extrême gauche.

Président de l’association des VTC de France, porte-parole de l’Union nationale des VTC et ancien directeur de la société de transport Occiprestige, Jean-Claude Resnier est un gilet jaune de la première heure.

Dans une tribune publiée dans les colonnes de l’hebdomadaire Valeurs actuelles ce jeudi, il explique que la colère des « gilets jaunes » est le fruit « des conséquences désastreuses de la politique d’Emmanuel Macron et de ses prédécesseurs ».

Selon le porte-parole de l’Union nationale des VTC, la hausse des taxes sur les carburants ne serait donc que l’étincelle qui a embrasé le peuple de France – dont le malaise et la misère ne datent pas d’aujourd’hui.

« Retraités, salariés, chômeurs, fonctionnaires, commerçants, professions libérales, petits patrons : tout ce petit monde – force de frappe de l’économie française – s’est donné rendez-vous pour dire stop aux différents impôts et taxes […] qui plombent le pouvoir d’achat et empêchent de finir la fin du mois dignement », déclare M. Resnier.

Régulièrement invité dans les médias depuis le début des manifestations, il dénonce aujourd’hui les tentatives de récupération du mouvement par l’extrême gauche.

« Depuis une quinzaine de jours, l’ultra gauche est à la manœuvre pour essayer de s’accaparer un mouvement dont elle s’est d’abord méfiée comme de la peste brune, pour aujourd’hui tenter de le noyauter et redorer son blason de défenseur du prolétariat », affirme le président de l’association des VTC.

D’après lui, hommes politiques et représentants syndicaux « se pavanent » désormais à la radio et sur les plateaux de télévision, tandis que les séides de l’ultra gauche profitent des rassemblements des « gilets jaunes » pour semer la zizanie.

« Des casseurs de l’ultra gauche, […] réfractaires à toutes institutions républicaines, se sont invités aux rassemblements des ‘gilets jaunes’, pour en découdre avec les forces de l’ordre et mettre en pièce tous symboles de la République », explique M. Resnier.

« Des casseurs venus des banlieues se sont joints aux anarchistes », ajoute le président de l’association des VTC de France

Une situation délétère dont le gouvernement est « responsable et complice » pour Jean-Claude Resnier, qui va jusqu’à se demander si l’exécutif ne joue pas « sur le pourrissement de la situation pour disqualifier les ‘gilets jaunes’ ».

« Nous ne sommes dupes de rien. Ni des manipulations du gouvernement. Ni des tentatives de l’extrême gauche pour s’accaparer les ‘gilets jaunes’ », poursuit Jean-Claude Resnier.

Excédé, il n’hésite d’ailleurs pas à interpeller le chef de l’État : « L’heure n’est plus à la plaisanterie monsieur Macron. »

« Nous voulons pouvoir retrouver un pouvoir d’achat pour vivre dignement de notre travail. »

« Les Français ne veulent ni de la mondialisation, ni de la paupérisation dans laquelle l’État les maintient. Ils veulent retrouver leur dignité, leur liberté et leur avenir pour que notre beau pays puisse retrouver de son éclat », conclut l’ancien président de la société Occiprestige.

ni de la mondialisation, ni de la paupérisation dans laquelle l’État les maintient. Ils veulent retrouver leur dignité, leur liberté et leur avenir pour que notre beau pays puisse retrouver de son éclat », conclut l’ancien président de la société Occiprestige.

 

VIDÉO RECOMMANDÉE :

Voir sur le site (lien ci-dessous)

« Gilets jaunes » sur les Champs-Élysées : de nombreux casseurs appartiennent à l’extrême gauch

 

 

https://www.epochtimes.fr/gilets-jaunes-depuis-15-jours-lextreme-gauche-est-a-la-manoeuvre-pour-essayer-de-saccaparer-le-mouvement-611673.html

Conclusion : avec Hanouna et Schiappa, n’ont le droit de donner leur avis, de débattre… que ceux qui pensent bien.

Vous avez dit censure ?

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


8 thoughts on “Hanouna : ils ont fait dégager du plateau le GJ Jean-Claude Resnier qui dénonce l’extrême-gauche….

  1. GammaGamma

    Blablablabla……………… Ils aiment les débats stériles. Spécialité des incompétents qui se masquent derrière des paroles et des phrases qui n’aboutiront strictement à rien. Celui qui nous sert de « chef d’état » a bien fait comprendre qu’il ne bougera pas de sa position de départ. En réalité, Macron n’a pas caché ce qu’il entendait de faire. Mais ils ont quand-même voté pour lui. Faire barrage au FN, car ce dernier est extrêmement dangereux ! Mais en attendant, ce qu’ils croyaient venir du FN est venu de Macron. Quelle incohérence. Le pire c’est que cette histoire de foulards rouges montre que le pays se divise et je pense que l’avenir sera sombre. Le gouvernement en place est parvenu à diviser la France, et les idiots utiles rouges marchent dans la combine – pour soit disant dénoncer les violences des GJ, GJ composés par des mères et père de familles au casier judiciaire vierge, mais infiltrés par tous les casseurs d’extrême gauche. Je ne suis pas optimiste pour notre pays. Des choses se trament en coulisses, et tout ce qui suivra ne sera que désolation et ruine. Le pays est livré depuis des années à des incompétents notoires qui depuis le temps rongent notre France à petits bouts et Macron de passer à des pans entiers. Lois de l’accélération et de l’inertie. Certes, depuis belle lurette, ils cherchent à museler celles et ceux qui veulent présenter la réalité du terrain. Le courant réaliste est à redécouvrir mais en parler avec ces scélérats serait vain. Un GJ à qui on ferme le bec n’est qu’un bouseux de plus qu’il faut taire. J’attends de voir de qui sont composés ces foulards rouges ?
    J’ai bien voulu revoir la définition du courant socialiste, qui au départ présentait des projets et avancées pour l’humain; c’est là qu’on se rend compte que le progrès et l’humanisme ont été occultés pour le bien d’un petit nombre de fachos qui ne roulent que pour eux et leurs privilèges. Et les foulards rouges de suivre comme des moutons de Panurge.

  2. AntiislamAntiislam

    Bonjour,

    L’accaparement par les Gauchistes, avec la complicité des médias, est évidente.

    Parmi les 20 personnes présentes sur le plateau, à l’émission de Salamé sur France 2, consacrée au GJ : Cécile Duflot , Clémentine Autain, Rockhaya Diallo, Benoit Hamon.

    Tous islamo-gauchistes.

    Face au seul patriote présent, Jordan Bardella, qui n’a pas pu placer un mot.

    Agressé par Lauent Berger (CFDT) qui, lui, s’est très largement exprimé.

    Il fallait sans doute remercier Berger de l’interdit qu’il a posé sur la présence de l’immigration dans le Grand Débat.

    Tout cela est de l’escroquerie

    1. SarisseSarisse

      Dès le début du mouvement , ils ont d’abord été hostiles tout comme ce pouvoir, puis attentistes, puis ont cherché la récupération de cette révolution que l’économiste et entrepreneur Charles Gave a identifié comme une révolution authentiquement de droite, patriotique, identitaire autant que sociale, et y sont parvenu en partie.
      A leur gauche, les casseurs façon zadistes urbains pour enfoncer le clou et surtout, faire taire le tabou de l’immigration et de l’islamisation.

      Il faudra bien quand-même y venir, comme les voisins italiens l’ont fort bien compris, tant pour Lega Nord que pour Cinque Stelle.

    2. Avatarfrejusien

      Le débat de Salamé, je l’ai enregistré car j »avais vu qu’il y avait Jordan Bardella, puis quand j’ai aperçu la clique de gauche qui débarquait en nombre, je ne l’ai pas encore regardé,

      maintenant que vous me dites comment ça s’est passé, je l’effacerai,
      donc le débat était représentatif de l’Assemblée et pas du tout de l’opinion française, aussi déséquilibré, il ne représente pas les électeurs

      Salamé a organisé un tour de propagande gouvernementale et gauchiste , et Bardella était là pour attirer les Français patriotes, mais surtout pas pour avoir le droit de s’exprimer, le nombre d’opposants était suffisant pour le faire taire,

      cela prouve, une fois de plus que la démocratie est bâillonnée, et que le mouvement GJ ne sert à rien, cela va entraîner une continuation du mouvement, qui va prendre de l’ampleur et aller vers qq chose de plus fort et de plus conséquent,

      Décidément , deux mois de contestation, et le pouvoir n’a rien appris,

      Le nombre ridiculement réduit de foulards rouges, démontre de manière éclatante que macron a très, très peu de soutien, les qq personnes qui sont satisfaites de leur situation et suffisamment égocentriques pour ne pas penser aux autres, surement celles qui ont élu Hidalgo,

      ces qq personnes qui ne veulent pas que l’on touche à leur petit confort, et qui refusent de voir ce qu’il se passe dans le pays

  3. AvatarRinocero

    Révolte patriotique mais sociales aussi, ne l’oublions pas. Les deux marches de paire même si l’extrême gauche fait tout pour faire oublier la dimension patriotique de ce mouvement et son refus d’une immigration clandestine.

Comments are closed.