5 février : l’appel à la grève générale n’a rien à voir avec les GJ ; CGT et Mélenchon à la manoeuvre


5 février : l’appel à la grève générale n’a rien à voir avec les GJ ; CGT et Mélenchon à la manoeuvre

Merci à Vendéenne qui a attiré notre attention sur un appel à la Grève générale lancé par un prétendu Gilet Jaune, François Boulo.

Vendéenne s’inquiétait de ne rien trouver sur François Boulo : « à part le fait que François BOULO soit un avocat en droit du travail à ROUEN, depuis 2012, qu’il s’exprime clairement et avec aisance, qu’il se dit porte-parole des GJ de Rouen,  qui est-il vraiment ? Malgré de courtes recherches, je n’ai pas pu trouver de quel bord politique il venait. « 

Très bonnes questions…

On découvre très vite que le petit Boulo parle depuis Le Media, la télé de Mélenchon. Ça donne des pistes claires, très claires.

Et si on écoute le discours, on entend… celui de Mélenchon, attaque contre les riches, dénonciation des injustices… et un silence absolu sur ce qui menace vraiment les Français.

D’ailleurs, cette fois, la CGT, qui avançait à visage masqué, sans banderoles, dans les manifs, est en tête de manif et d’appel à la grève. Comment un authentique GJ pourrait-il travailler main dans la main avec la CGT donc on connaît toutes les saloperies et la dépendance politique ?

Nous sommes face à une vaste opération de récupération des gauchistes et extrême-gauchistes  du mouvement des GJ. On le sentait venir, on les voyait avancer leurs billes, peu à peu… 

A présent, c’est fait.  Et l’appel à la grève du 5 février est l’aboutissement de leurs manoeuvres depuis plusieurs semaines pour reprendre la main ou du moins l’essayer.

Or, comme le dit avec bon sens Vendéenne, « on sait que ces gens là sont mondialistes, immigrationnistes et pro-islam. S’ils prennent le contrôle du mouvement c’en sera fini du possible changement de trajectoire de la France. »

Elle a tout résumé.

Les GJ se laisseront-ils manoeuvrer ? Se laisseront-ils manger la laine sur le dos ? Accepteront-ils de voir plus de deux mois de privations, de froid, de repas déséquilibrés, de blessures, graves ou pas, servir à Mélenchon et aux traîtres de la CGT, ceux qui consacrent plus d’énergie à défendre les clandestins qu’à défendre les emplois des Français ? 

La question est grave, la réponse est grave. D’elle dépend et la suite du mouvement, et l’avenir des GJ. S’ils se laissent faire Macron gagne, avec son complice Méluche.

LCI s’est bien sûr empressé d’associer CGT, Gilets Jaunes et Insoumis… Si ça ce n’est pas une opération bien orchestrée, qu’est-ce que c’est ? 

https://www.lci.fr/social/la-cgt-et-les-gilets-jaunes-appellent-a-la-greve-generale-le-5-fevrier-2111197.html

Il vous appartient, amis GJ, amis patriotes, de faire circuler cet avertissement au maximum.

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


20 thoughts on “5 février : l’appel à la grève générale n’a rien à voir avec les GJ ; CGT et Mélenchon à la manoeuvre

  1. AvatarGérard

    Chers Amis, bonjour,
    Pour une manif de ce samedi, certains on cru bon de tirer un tract appelant à manifester pour:«la défense et le développement des services publics dans nos campagnes».
    J’ai trouvé peu de goût à cette littérature, aussi, j’ai produit un tract, volontairement modéré, les amis de RR verront de quoi je parle, ou plutôt, de quoi je ne parle pas!
    Après une courte présentation humoristique, voici le texte:

    Ne ratons pas le dernier métro.
    Au vu des derniers développements parisiens, nous avons une chance historique, peut-être la dernière, avant longtemps, de redonner le pouvoir au peuple.

    Ne nous trompons pas d’objectif.
    Manifester pour «la défense et le développement des services publics dans nos campagnes», risque de paraître étriqué et passer pour des considérations d’épicier face aux enjeux nationaux et aux sacrifices consentis par trop d’entre-nous. Par respect pour nos morts et nos nombreux blessés, élevons le débat à la hauteur de leurs actions.
    L’objectif ne doit pas être de tendre la main pour quémander des miettes, que le pouvoir s’empresserait de reprendre avec les intérêts.
    L’objectif n’est pas de remettre en selle les vieilles ganaches des politiques, des syndicats, des associations et autres comités théodules.
    L’objectif est de supprimer les niches, toutes les niches, grandes ou petites. Supprimer les profiteurs d’en haut et d’en bas.
    Solidarité entre les travailleurs, OUI;
    Assistanat des anciens ministres et de leurs protégés, électeurs présents et futurs, NON.
    Suppression du clientélisme.

    Nos objectifs.

    Loi sur la proportionnelle intégrale
    Dissolution de l’Assemblée
    Démission du Président et du Gouvernement
    Election d’une Assemblée Nationale, à défaut de Constituante

    MACRON DEMISSION

    Tous les autres problèmes sociaux-économiques pourraient être résolus, par la suite, par une assemblée réellement représentative et un président respectueux de ses concitoyens.
    Le tout, bien sûr, sous la vigilance étroite et constante de citoyens civiquement mobilisés.

    Ne nous trompons pas de cible.

    Le pouvoir verrait, sans vergogne, les Gilets Jaunes basculer dans la violence anti-flics. Ne leur donnons pas ce plaisir-là!
    Le pouvoir n’attend qu’une chose: que le bla-bla du grand déballage énerve un G.J. qui sorte une pétoire et «se fasse un flic». Tant mieux s’il y a des morts!
    Quelle belle occasion de déclencher une féroce répression, enfin, justifiée!

    Apparemment, les casseurs gauchistes et / ou (au choix) professionnels, ne sont pas intervenus lors de la balade des foulards rouges.

    Mais, il serait illusoire de croire que les évènements de la Place Tien A1nmen sont réservés aux chinois.
    Que Budapest de 1956 ne peut se reproduire en Europe.
    Que Pragues 1968 est loin de nous.

    C’était hier, et, souhaitons que ce ne soit pas demain notre tour.

    RESTONS VIGILANTS!
    RESTONS UNIS SUR L’ESSENTIEL!

    Attention à ne pas se faire phagocyter, en bon français, bouffer, par trop de syndicalistes zélés et bavards!

    Note pour les amis de RR:
    Je pense que vous avez reconnus les phrases, au départ entre«» et la pique de fin dirigée vers …. la CGT et les syndicats de l’Education Nationale

  2. SarisseSarisse

    Le type et brillant mais j’ai failli me laisser avoir c’est un peu comme Juan Branco autre avocat brillant mais il roule plutôt pour Mélenchon et d’après ce que j’ai compris d’un côté je me dis c’était bien que le mouvement des gilets jaunes soient transpolitique mais il y a quand même une tentative de récupération évidente il faut le concéder, la branche identitaire et patriote des gilet jaune est prise en tenailleavec la liste des « gilets jaunes » de la vassale des vassaux et la gauchisation avancée du mouvement.
    L’arnaque est partout même moi qui suis enthousiaste du mouvement je commençais à me poser des questions sérieuses qui est qui qui fait quoi que veulent t-il où va-t-on en tout cas ce qui est sûr c’est qu’il y a une sorte de jeux à deux entre les macronistes et les mélenchonistes.
    Malheureusement on est bien obligé de faire le tri.

    Donc Branco, Boulo, avocats qui parlent très bien , trop bien, prix d’éloquence pour le second méfiance.
    Heureusement que Madame Tasin , enseignante , prends bien le soin d’analyser les discours.

  3. SarisseSarisse

    Récupération et ambitions personnelles

    Il faut dire merci à vendéenne je viens juste de tomber d’ailleurs avant de venir sur le site de Résistance Républicaine sur cette fameuse vidéos et là ça a commencé à m’intriguer.
    D’excellents communicants commencent à s’installer après les porte-paroles un peu brouillon des débuts du mouvement de gilet jaune comme ces jeunes avocats fort brillant que sont les Juan Branco peu sur les François Boulo et d’autres certainement qui vont apparaître, on se laissera séduire en s’y laissera un peu prendre, il suffit de constater qu’il y a quand même un sujet tabou c’est celui de l’immigration et de l’islamisation (pas touche) qui non abordés chez ces gilets jaunes montre pour qui ils roulent vraiment.

    Je me demande si nous sommes temps en train de me faire avoir il y a plein de gens très sympathique avec les cas nous discutons mais ils ne sont tout de même pas dans nos perspectives.
    Et pourtant je suis extrêmement ouvert et tolérant mais là ça commence la récup politique comme syndicale, récup à laquelle doit s’ajouter des ambitions politiques chez des jeunes gens extrêmement brillants mais qui ne sont pas dans nos vues.

    J’ai écouté ce dimanche une vidéo d’un esprit politique d’un certain Michel Drac donc je pense qu’il est sur alliance qui n’est pas tout à fait ma tasse de thé mais qui semble assez juste le système de la macronie est en train de mettre en place une stratégie de division de scission de la droite Wauquiez du camp de Mélenchon,… c’est un scénario de film Highlander à la fin il ne doit rester que 2 LREM et RN.

  4. Avatarvendéenne

    Euh , Mme TASIN quelques petites coquilles dans votre article : il s’agit de Francois BOULO et non de Laurent BOULO, mais peut être est-ce volontaire,
    Télescopage dans votre esprit entre Laurent BERGER ( un traître à la sauce socialo) et Francois Boulo (un autre traître tout propre sur lui celui-là à la sauce mélenchonienne) .
    A noter que ce Mr BOULO semble faire forte impression sur les internautes d’après le peu que j’en ai lu.
    Personnellement, je ne vais jamais sur les réseaux sociaux .Ca ne m’intéresse pas. Mais les jeunes qui en sont très friands risquent fort de se faire avoir par ce faux GJ qui doit y sévir grandement.

  5. AvatarAMR

    J’ai toujours été bien d’accord avec RR, surtout au niveau de l’islam, mais là, pour la grève générale et illimitée, les gars, il faut maintenant faire bloc ! On s’en fout que Boulo soit teinté Mélanchon… pour l’instant il faut en finir avec l’oligarchie en place en unissant toutes les forces vraiment républicaines de la nation française. Laissons de côté nos divergences pour l’instant : objectif GGI Grève Générale Illimitée… On verra ensuite…

    1. AvatarAirx

      Tu as raison Mec, l’ennemi c’est macron, ensuite on verra, en Italie, ils ont su faire la part des choses, et, ça marche !

      1. Christine TasinChristine Tasin Post author

        Vous avez fumé la moquette ? Quel rapport entre un Mouvement 5 étoiles anti-immigration et pacifique et un Mélenchon qui déteste la France n’aime que les immigrés et use de sa garde rapprochée les antifas ? Cessez de croire au père Noël et d’agir pour que ces antifas et autres black blocks prennent le pouvoir en France ?

  6. Avatarvendéenne

    AMR = Melenchoniste
    Melenchon = Macron
    Macron= oligarchie
    Donc suivre la grève générale de Melenchon, c’est ni plus ni moins faire le jeu de l’oligarchie.
    Il n’y aura pas d’après : les Melenchonistes se contenteront de demander des sous (à prendre bien sûr aux riches) mais les riches ne donneront rien et les sous viendront de l’Etat (c’est à dire nous); en profiteront d’abord les soit- disant pauvres des cités et de l’immigration ; Comme ça , Melenchon et Macron consolideront et augmenteront un peu plus leur socle électoral.
    Les vrais problèmes ne seront jamais abordés et les nouveaux impôts pour les soit-disant pauvres des cités seront intégralement payés par la classe moyenne en voie de paupérisation et dont l’oligarchie souhaite la disparition.
    Melenchon et oligarchie , même combat !

  7. AvatarJ

    La semaine dernière, au rond-point juste avant mon travail, je vois des gens distribuer des tracts. J’aperçois le sigle CGT. J’ai tracé ma route. Ils appellent à voter micron et se plaignent ensuite. Faut arrêter de nous prendre pour des cons.

  8. AvatarAMR

    @ Vendéenne
    AMR=Melenchoniste ! J’ai failli m’étouffer en lisant ça ! Néanmoins, je suis bien d’accord avec ce que tu dis… mais le principal, aujourd’hui, c’est de mettre un bordel monstre au niveau politique… Le bordel de la rue doit maintenant s’organiser au niveau politique… et qui dit « organisation » dit « compromis ».
    A un niveau plus profond, il faut en finir avec le mythe de 1789 : cette Révolution n’a pas été une révolution du peuple mais une révolution bourgeoise. A ce jour, aucune révolution du peuple n’a abouti. La seule qui ait abouti c’est celle de 1917… et on voit ce que ça a donné ! : le communisme et la dictature du prolétariat : 50 millions de morts.
    Aujourd’hui, le mouvement des GJ est une révolution de la classe moyenne… Sauf si (mais c’est extrêmement improbable !) l’armée s’en mêle avec un coup d’état pour destituer Macron et sa bande de zozos parlementaires et organiser de nouvelles élections, le mouvement des GJ ne s’en sortira que politiquement… c’est à dire par mode d’alliances, de désalliances, de compromis, d’élections… La politique, quoi !

    Vendéenne, garde bien mon commentaire en mémoire… tu comprendras, tu observeras, avec le temps, sa pertinence. On se donne RDV dans 1 an.

    1. Avatarbm77

      AMR Lisez Christophe Guilly qui brosse un tableau très réaliste de la situation de ce qu’il appelle la France périphérique d’où est parti le mouvement , vous faites des raccourcis rapides en disant que les GJ est un mouvement des classes moyenne et en ce sens vous donnez raison aux journalistes de gauche(pléonasme) qui essaient de faire croire par média interposés que ces gens se plaignent pour rien, ce sont de faux pauvres juqu’à aller chez eux démontrer la véracité de leur affirmation . Dans leurs logiques pour être pauvre , il faut obligatoirement être immigré c’est mieux tant qu’à faire, et habiter une cité de banlieue et le summum c’est maintenant le migrant. On se donne bonne conscience à peu de frais!
      Moi j’habite en cité , vous avez un maximum de gens sponsorisés par les allocs qui ont des 4X4 de luxe tout en vivant dans des HLM quelle conclusion doit on tirer de cela?? le mouvement des gilets jaune, lui ,comprend une palette de citoyen qui ont une vision comune de ce qui ne va pas et le subissent en général , sans partager necessairemt les mêmes situations sociales .
      Il y a des chomeurs des cadres des pauvres des gens déclassés des petits commerçants des fonctionnaires des retraités etc qui politiquement ne sont pas du même bord mais partagent un constat commun.
      Donc difficilement récupérables par une force politique .
      Si on apprécie ce mouvement comme moi on ne peut lui souhaiter comme vous de tomber dans les magouilles politiques politiciennes d’alliances de compromis et compromissions à l’image d’une Levavasseur qui s’est mise out elle même et s’est disqualifiée, mais à la limite on s’en fout le mouvement pour vivre n’a pas besoin de gens qui se croient indispensables.
      Les seuls qui ont une importance à mes yeux ce sont ceux qui tiennent les rond points. Points barre!!

  9. Avatarvendéenne

    Bon gui retourne à ta niche !
    En ce qui concerne AMR, je suis en grande partie ok avec votre analyse.
    Sauf que je note :
    1) le tutoiement , c’est typique des gens de gauche
    2) c’est vrai que 1789 consista en grande partie pour la bourgeoisie mais aussi une partie de l’aristocratie (eh oui !) à manipuler le peuple.
    3)1917 n’est pas une révolutions populaire à moins d’avoir été formaté au marxisme. Si on analyse chaque étape du processus on voit vite que ce sont là encore des factions d’une partie d’une classe moyenne existante mais peu représentative, plutôt éduquée qui a finalement pris le manche des évènement après d’autres factions de l’aristocratie et de la Grande bourgeoisie. Ce n’est nullement le peuple , essentiellement paysans et un peu ouvrier qui a conduit cette révolution. Il a seulement là aussi été manipulé et quand il a voulu un peu trop l’ouvrir, Lénine s’est empressé de le faire taire de la manière la plus brutale qui soit (tchéka, petits bourgs et villages rayés de la carte avec femmes, enfants et bétail, camps de travaux forcés pour les plus chanceux)
    4) foutre le bordel est typiquement une attitude gauchiste et de gauche
    Ca ne donnera rien car pas assez de Français dans la rue . Je vous rappelle, qu’il y a près de 40 millions d’électeurs potentiels et qu’il y a tout au plus
    300 00 GJ dans les rues.
    5) On ne fait jamais de compromis avec la gauche et l’extrême gauche : l’exemple de la révolution russe est à cet égard très parlant. La gauche élimine systématiquement tous ceux qui ne sont pas sur leur ligne du moment : ça s’appelle le sectarisme et ils n’ont pas changé depuis Marx et Lénine qui ont structuré leurs raisonnements depuis plus d’un siècle.
    6) se structurer en mouvement politique ? Tiens je croirais encore entendre un gauchiste. Décidément si vous n’êtes pas de gauche vous en avez tous les tics.
    Pour l’heure ça me semble prématuré et dangereux compte tenu de l’entrisme gauchiste qui s’accroît .
    Je crois que n’en déplaise à certains qui imaginaient que gauche et droite pouvaient se rassembler, il va falloir faire le tri sinon les GJ d’origine vont disparaître.

  10. Avatarfrejusien

    @vendéenne et AMC, la révolution de 1917 est essentiellement une révolution intellectuelle, des classes éduquées, et surement pas du moujik illettré, qui en aurait été incapable, je la rapprocherais de mai 68 à certains égards,

    le résultat a été un fiasco de taille, et une dictature bien plus sanglante que l’empire des tsars
    se méfier de la gauche, toujours de belles idées et de bien piètres réalisations,
    la gauche ne supporte pas la controverse qui pourtant est la seule voie d’enrichissement et d’évolution,
    juste qq idées jetées en vrac , car le sujet est bien trop vaste

  11. AvatarVousfaitespitié

    Bon gui retourne à ta niche !
    1) le tutoiement , c’est typique des gens de gauche
    .
    .
    .
    TRAITRESSE GAUCHISTE A LA SOLDE DES NANTIS!

    Vous faites pitié avec vos raisonnements étriqués.

  12. AvatarPhilippe Charles

    Après avoir écouté attentivement ce que dit F Boulo, je suis d’accord avec lui à 95%, c’est énorme et ça ne me gêne donc pas qu’il soit mon porte parole. Je n’attends pas de trouver un porte pariole avec qui je suis d’accord à 100% car je risque de devoir attendre sans fin…

  13. AvatarSato

    Chers amis, Francais
    Chère Madame Tasin,

    Votre avertissement envers F. Boulo dans son effort de sauver la France auront eu pour seul effet pour moi de jeter le doute quanü à VOS reelles motivations. Quels intérêts protégez-vous donc ? En effet, les manifestions des GJ se poursuivront-elles samedi dans un an ? Une grève générale me semble un instrument de choix pour premièrement mettre en échec le gouvernement en place. Celui-ci amena la France à une grande victoire en 1936… et cela est égal de qui est le véritable auteur de cette initiative, aujour d´hui, que ce fut Melenchon ou l´odieuse CGT, Cela fait déjà un bon moment que j´essaie d´engager les francais sur cette voie… mais ce n´est pas avec des commentaires que l´on peut aboutir. Lisez-donc l´article suivant et cessez de jouer le jeu du système en dénigrant un individu en ne vous basant que sur des soupcons. Ne vous déplaise, F. Boulo est une des rares personnes à vraiment déjouer les mensonges et les piéges des traitres de la France, et à bien connaitre les sujets. Son verbe est clair et calme, intelligent… un baume pour l´esprit. Je pensais faire une don mensuel à votre adresse. À présent, j´attendrai premièrement de voir qui vous êtes

    LA GRÉVE GÉNÉRALE DE 1936 ET SES LECONS

    On retient le plus souvent de cette période les acquis sociaux tels que les 40 heures, les congés payés, les conventions collectives, les délégués du personnel, ou encore les fortes augmentations de salaire. .. Ils ont été permis grâce à la formidable mobilisation des ouvriers. Il faut rappeler que ces conquêtes n’étaient pas inscrites dans le programme du Front populaire, et que le seul rôle du gouvernement de gauche a été de servir d’intermédiaire pour faire reprendre le travail.

    On retient aussi l’EXTRAORDINAIRE PROFONDEUR DU MOUVEMENT, QUI A TRAVERSÉ TOUTES LES COUCHES DE LA SOCIÉTÉ. Des catégories comme les garçons de café, les ouvrières des grands magasins, étaient en grève pour leur dignité…

    Ce qui est moins discuté, c’est l’OCCASION MANQUÉE DE CHANGER LA SOCIÉTÉ DE FOND ET EN COMBLE… Les patrons avaient compris le danger, en cédant rapidement sur nombre de revendications afin de conserver l’essentiel…

    … D’où la nécessité, toujours aussi actuelle, d’envisager un mai-juin 36 qui aille jusqu’au bout !

    Tous les détails sur cet épisode méconnu de l´histoire… et le rôle pernicieux que joua la gauche, en particulier le PC dans l´affaire
    https://blogs.mediapart.fr/jean-marc-b/blog/030418/la-greve-generale-de…

Comments are closed.