Pas de tir de flash-ball pour déloger Mostapha et Wissal, Castaner ? Ben non, ils sont marocains…


Pas de tir de flash-ball pour déloger Mostapha et Wissal, Castaner ? Ben non, ils sont marocains…

En « Crève de la faim » !

 

Larbi et fatima dès aujourd’hui font grève !

Le combat disent ils, n’aura aucune trêve !

Ils poursuivront jusqu’à la fin,

tous deux la « Crève de la faim » !

Car d’étudier ici, gratos, c’était leur rêve !

 

PACO. Marche ou grève !

24/01/2019.

Ça vous viendrait à l’idée, à vous ou à vos enfants, de vous inscrire en fac à une formation payante sans avoir le sou ?

Eh bien, Mostapha, « étudiant » marocain, lui, ça ne le dérange pas.

Il arrive en France avec un statut de « réfugié politique » ( sic ! ), s’inscrit en deuxième année de sociologie ( re-sic ! on en a déjà trop dont on ne sait pas quoi faire, des pseudo-sociologues…) et il veut suivre des cours de français particuliers ( il ne se mouche pas du coude, le garçon) des cours de français académique. Coût 650 euros. C’est la loi.

Le type n’a pas d’argent ( il vit de quoi ? Qui lui paye logement et nourriture ? Nous ? Le Contribuable ? Que n’est-il resté dans son pays ?)

Et le quidam décide de faire une grève de la faim…

[…]

« L’université lui réclame 650 € pour un semestre mais il n’a pas de ressources, s’insurge-t-on à l’Unef. D’autant que sa demande auprès de l’aide sociale de la fac a été refusée. C’est littéralement son droit d’étudier qui est remis en cause… »

«Tant qu’on ne sera pas entendu, on ne bougera pas d’ici…»

Un sentiment partagé par Wissal, qui reproche à l’université de ne lui avoir proposé qu’un mode d’enseignement à distance. « A la différence du présentiel, l’enseignement ne me permet pas d’obtenir mon titre de séjour, regrette la jeune femme. Alors oui, j’estime que c’est une remise en cause de mon statut d’étudiante. »

Déterminés à obtenir gain de cause, les deux étudiants soutenus par l’union des étudiants maghrébins de France (UEMF), jeune association qui n’a pas encore de statut juridique, ont installé une toile de tente au rez-de-chaussée du bâtiment Grappin. « On n’a rien à perdre, prévient Wissal. Tant qu’on ne sera pas entendu, on ne bougera pas d’ici… »

[…]

Lire l’ensemble de l’article ici :

http://m.leparisien.fr/hauts-de-seine-92/fac-de-nanterre-deux-etudiants-marocains-entament-une-greve-de-la-faim-21-01-2019-7993491.php

Et vous savez le pire ? C’est qu’il n’y aura pas de CRS avec flash-ball ni de canon à eau pour faire dégager ces deux personnes qui occupent illégalement un lieu pour obliger l’Etat français ( et donc le contribuable) à payer pour eux, pour leurs choix qui ne nous concernent pas puisqu’ils sont étrangers.

L’administration est d’ailleurs en train de leur chercher… et trouver une solution. Forcément, ils sont marocains, Macron et sa clique sont à genoux devant eux, et puis c’est le syndicat pourri des socialos qui est derrière eux…

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


10 thoughts on “Pas de tir de flash-ball pour déloger Mostapha et Wissal, Castaner ? Ben non, ils sont marocains…

    1. AvatarVerdammt

      Oui dehors et vite.
      Ramdouhllllah. Il a bizoin un top potito di l argent bor sa triciqulitte.
      Li Franquaoui ci pidi de rasites il vont mi donni un po d argent.
      Ciloui qui pas content ci sourire Kabile.
      Li Franquaouis ils vont piyer tric cher.

      Je vous conseille « les fables en Sabir ». il y a les fables de La Fontaine en Sabir. A lire…

  1. AvatarCeltilos

    la seule chose a faire c’est une bonne raclée, une grosse bouée et une voile, et a la mer direction le maroc, mais voila qui auras assez de coui…s dans nos politiques pour agir comme il le faut, non c’est mieux de taper sur les Francais, les vrais….

  2. Avatarthierry

    Ben ils ont raison!!!! ont leurs donnent tout!!
    c’est nous les dindons. Vous par contre si vous voulez envoyer vos enfants étudier, il faut vendre un rein. C’est leurs vision de la préférence nationale.
    Mais vous inquiétez pas les Enfoirés vont leur pondre un concert et tout va rentrer dans l’ordre……

  3. AvatarMachinchose

    bonjour mon Amie! le coup de l’ étudiant en socio, grand classique des choix de ces authentiques bons a rien, m’ achevé ce matin

    surtout que j’ allume le pc pour lire ça

    « Un passager violent entre dans le cockpit de l’avion : Le vol Paris-Tunis est dérouté en urgence vers Nice.
    ► 25 janvier 2019 ● 8h01

    immédiatement j’ ai transcrit l’ info dans mon crane en langage et acte local.je connais assez bien !

     » un passager violent rentre de force dans le cockpit de l’ avion Rabat-Tunis, les agents de sécurité l’ ont ejecté par la soute au dessus de la Méditérranée, malgré cet « incident » l’ avion est arrivé a l’ heure a l’ aéroport de Tunis Carthage . les passagers en ont été quittes pour un léger étonnement »

    quand a l’ « étudiant » et l’ autre, « une remise en cause de mon statut d’étudiante. »

    va donc dire ça aux flics dans ton Maroc de merde, ou a part pute a touristes tu ne ferais rien d’ autre!!

    statut d’ étudiante !!!!!!!!!!!!!! ce pays a abdiqué toute fierté et dignité!! des etrons venus de pays merdeux, qui s’ imposent en clandestins, et avec une rare insolence imposent leur volonté

    si le Grand Nettoyage n’ est pas entrepris contre nos ennemis (Français) de l’ intérieur , c’est foutu!!navré de dire ça, mais je suis en train de ruminer mon amertume devant les départs de gens proches, parfois de ma famille, qui quittent la France pour deux destinations: Etats Unis et Israel
    des couples jeunes, et surtout pas des « sociologues » mais des chercheurs (Antoine, CNRS métaux rares) deux médecins, dont un gynéco, un astrophysicien qui a réalisé la recupération du bruit du vent martien, lors de la dernière mission sur la planète rouge (pas mal ) la NASA lui fait un pont de platine et son épouse médecin avec leurs trois filles et le dernier un bébé de un an .. un plombier-thermicien qui a déjà du travail a Nathanya, et vas y…pour beaucoup la France ou ils sont nés, ou leurs parents sont nés aprés avoir été chassés par les Nordafs musulmans de l’ afrique du nord, c’est une heure de vérité insupportable!

    surtout que depuis hier on sait qu il y a en France le chiffre REEL de 21,5% de musulmans.
    Curieusement a un ou deux pout cent prés la même proportion qu en Israel, ou ils se tiennent a carreau….faut dire que la bas on sait comment leur « parler » en attendant de les voir partir vers l’ est du Jourdain ….

    et quand tu penses que Macron voudrait donner des leçons de conduite a Israel, de partition de Jérusalem, de négociations de PET avec les arabes …….

    LE GOUVERNEMENT ISRAELIEN ACCUEILLE CES VOEUX PIEUX AVEC UN SILENCE AMUSE ………..

    du genre « occupe toi donc de TA partition qui te pend au nez, de TON pays soldé a bas prix a une europe mortelle et oublie nous »

    je ne sais pas exactement ou on va, mais on y va surement !!

  4. AvatarMachinchose

    « A la différence du présentiel, l’enseignement ne me permet pas d’obtenir mon titre de séjour »

    Ah !!!

  5. Avatarberger

    Et oui c’est comme çà avec les poids et les mesures. Si je me promène nu en vélo, le flic va m’arrêter et si je m’installe au milieu du carrefour pour manger un sandwich ce sera le même scénario pour obstruction volontaire etc… mais quand un groupe de rigolos roule sur le boulevard, nus comme des vers, pour réclamer un piétonnier, çà ça va ! Idem le « sit in » au milieu de la place de la Bourse à Bruxelles organisé par un groupe similaire…

  6. Avatarpier

    Pourquoi , déjà , les avoir laissé entrer en FRANCE

    Quand on sait les soucis que l ‘on a ( Pacsé ou même marié avec une siamoise ) pour ne venir que 3 mois en vacances en FRANCE
    et pour aller 1 mois au Maroc avec la même ….
    ne parlons d ‘essayer d ‘aller aux states ou au Canada qui lui accueille foule de muzz

  7. AvatarJoël

    Tant qu’à faire à payer quelque chose, autant que cela soit leurs billets de retour.
    Ça nous coûtera moins cher sur le long terme.
    Je ne leur donnerai même pas mes épluchures à bouffer.

Comments are closed.