Carnaval de Nice, fête du citron de Menton : ils nous pourrissent la vie en semant la peur


Carnaval de Nice, fête du citron de Menton : ils nous pourrissent la vie en semant la peur

Carnaval de Nice, fête du citron de Menton… Ils nous pourrissent notre folklore en semant la peur… 

Interdiction de pénétrer pendant près de 3 semaines dans les secteurs concernés… Si vous y habitez, si vous y travaillez, si vous devez  y faire des courses, vous allez devoir montrer patte blanche à chaque fois…

Au journal officiel du 25 janvier :

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000038052447&dateTexte=&categorieLien=id

Décret n° 2019-41 du 23 janvier 2019 portant application de l’article L. 211-11-1 du code de la sécurité intérieure à l’édition 2019 de la fête du citron à Menton
(…) Objet : mise en œuvre de la procédure soumettant à l’avis de l’autorité administrative l’accès d’une personne, à un autre titre que celui de spectateur ou de participant, à un établissement ou à une installation accueillant un grand événement au sens de l’article L. 211-11-1 du code de la sécurité intérieure exposé à un risque exceptionnel de menace terroriste.
(…) le décret désigne la 86e édition de la fête du citron à Menton, organisée du 16 février 2019 au 3 mars 2019, sur le territoire de la commune de Menton, dans le département des Alpes-Maritimes (06), qui accueillera un public nombreux, comme un grand événement au sens de l’article L. 211-11-1 du code de la sécurité intérieure, soumis à la procédure fixée par les articles R. 211-32 et suivants du même code. Il permet à son organisateur, jusqu’au 3 mars 2019, de soumettre à l’avis de l’autorité administrative l’accès de toute personne, hors spectateur et participant, aux établissements et installations recensés.
(…à Est soumise à la procédure prévue à l’article R. 211-32 du même code toute personne accédant, jusqu’au 3 mars 2019 inclus, à un autre titre que celui de spectateur ou de participant, aux établissements et installations suivants, situés dans la commune de Menton, dans le département des Alpes-Maritimes, accueillant le grand événement désigné à l’article 1er :
Palais de l’Europe ;
2° Jardins Biovès ;
3° Office du tourisme de la ville de Menton ;
4° Etablissements et installations situés dans les périmètres de protection instaurés, en application des dispositions de l’article L. 226-1 du code de la sécurité intérieure, par arrêté du préfet des Alpes-Maritimes. (…)
Décret n° 2019-42 du 23 janvier 2019 portant application de l’article L. 211-11-1 du code de la sécurité intérieure à l’édition 2019 du carnaval de Nice
(…) Objet : mise en œuvre de la procédure soumettant à l’avis de l’autorité administrative l’accès d’une personne, à un autre titre que celui de spectateur ou de participant, à un établissement ou à une installation accueillant un grand événement au sens de l’article L. 211-11-1 du code de la sécurité intérieure exposé à un risque exceptionnel de menace terroriste.
Entrée en vigueur : le texte entre en vigueur le lendemain de sa publication.
Notice : le décret désigne la 135e édition du carnaval de Nice, organisée du 16 février 2019 au 2 mars 2019, sur le territoire de la commune de Nice, dans le département des Alpes-Maritimes (06), qui accueillera un public nombreux, comme un grand événement au sens de l’article L. 211-11-1 du code de la sécurité intérieure, soumis à la procédure fixée par les articles R. 211-32 et suivants du même code. Il permet à son organisateur, jusqu’au 2 mars 2019, de soumettre à l’avis de l’autorité administrative l’accès de toute personne, hors spectateur et participant, aux établissements et installations situés dans les zones recensées par le texte.

(…) Est soumise à la procédure prévue à l’article R. 211-32 du même code toute personne accédant, jusqu’au 2 mars 2019 inclus, à un autre titre que celui de spectateur ou de participant, aux établissements et installations accueillant le grand événement désigné à l’article 1er situés :

A l’intérieur de la zone délimitée par les voies suivantes : rue Masséna, place Masséna, avenue Félix-Faure, allée de la Résistance-et-de-la-Déportation, boulevard Jean-Jaurès, avenue Max-Gallo, promenade des Anglais, avenue de Verdun, situés dans la commune de Nice ;
2° Dans les périmètres de protection instaurés, en application des dispositions de l’article L. 226-1 du code de la sécurité intérieure, par arrêté du préfet des Alpes-Maritimes.

Restent les vacances pour essayer de souffler ?

Impossible quand soudain, dans l’avion de Tunis à Nice, un homme se met à « prier » et vouloir entrer dans le cockpit…

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2019/01/25/97001-20190125FILWWW00038-un-vol-paris-tunis-deroute-vers-nice-a-cause-d-un-passager-violent.php

Nul doute qu’étant issu de la « meilleure communauté », il voulait aider le pilote dans l’exercice de ses fonctions. Et puis ce « passager violent » qui s’était mis à prier, j’en suis sûr, invoquait le dieu des chrétiens, ou bien c’était un juif ou un bouddhiste… Ou bien il priait, mais ça n’avait rien à voir avec une religion ! Ceux qui prient n’ont pas de religion, c’est pourtant bien connu maintenant ! Parole d’électeur de Macron-Mélenchon. En tous cas, le Figaro ne nous dira pas le contraire, à moins que ce silence signifie en réalité une évidence…

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Maxime

"On ne peut vivre agréablement si l'on ne vit avec prudence, honnêteté et justice" (Epicure). La France ne pourra retrouver la jeunesse de Bacchus peinte par Bouguereau qu'en renforçant le principe de précaution.

Articles du même thême

6 thoughts on “Carnaval de Nice, fête du citron de Menton : ils nous pourrissent la vie en semant la peur

  1. Annie

    Même avec tout ça, on n’est plus jamais tranquille et de plus ces spectacles sont enfermés dans des carcans et très chers. Ça n’a plus rien de festif

  2. Gromago

    Une seule solution pour le vivre ensemble : entre nous exclusivement .
    Vivons entre nous et tout ira bien .
    Les autres : retour au moyen âge .
    Dans leur âge à eux . Ils ne seront pas dépaysés .
    Sur leS milliards de musulmans pratiquants de cette belle religion intelligente et civilisée dans le monde ,il y en aura toujours un qui sera inadapté au monde moderne et incapable d’y vivre . ET un seul c’est déja trop .
    J’ai vu embarquer une femme âgée en burnous à l’aéroport de Toulouse .La famille burnous a bien été obligée de la laisser s’éloigner toute seule passer la police . La pauvre vielle ,On aurait dit un de ces bagages perdus qu’on met des semaines à retrouver au hasard des tapis roulants …… Non mais quand même ,ya un truc dans le ciboulot ,des connexions qui se font pas ,c’est quoi leur problème .
    Ou alors ,Y font que ce qui est inscrit dans la sourate ,le reste c’est le grand saut dans le néant .

  3. Victoire de Tourtour

     » Les Français devront s’habituer à vivre avec le terrorisme  » (citation de manuel valls, du temps qu’il sévissait en France, à l’occasion de je ne sais plus quel attentat.)

  4. Isabelle Mikkelsen

    On nous demande de ne pas faire d’amalgame, mais l’état le fait en nous traitant comme si nous étions tous de potentiels terroristes, alors que l’on sait qu’ils sont TOUS musulmans.

  5. inconnue

    sauf la la religion musulmane et ses pratiques ‘sont défendues par les politiques, aucune in terdiction, bien au co ntraire, nous les FRANCAIS avons beaucoup de difficultés à pratiquer nos us et habitudes,

Comments are closed.