Vous n’en croirez pas vos yeux : tableau comparatif des émeutes de 2005 et des manifestations des GJ


Vous n’en croirez pas vos yeux : tableau comparatif des émeutes de 2005 et des manifestations des GJ

-La grande différence tient au nombre de manifestants blessés : la police très nombreuse a la main lourde contre les gilets jaunes, mais elle n’est pas inquiétée, aucun policier suspendu.

-Même si on peut supposer qu’il y a des casseurs dans les manifestations de 2018/2019, elles sont cependant beaucoup moins violentes que les émeutes de 2005 en terme de dégâts matériels : voitures brûlées en particulier.

 

Note de Christine Tasin

Merci à Olivier pour ce remarquable travail qui dit clairement, avec des chiffres indiscutables, ce que nous ressentions confusément.

Oui, il y a bien, en France, un deux poids-deux mesures.

Oui, la préférence étrangère n’est pas un vain mot ni un fantasme.

Oui les ennemis de l’intérieur cassent tout, coûtent très cher à la nation ne serait-ce qu’en matériel détruit, mais on les respecte, on les craint, pas de campagne diffamatoire contre eux dans les medias, chez les bobos, au contraire. Malgré leur violence, leurs propos haineux contre les policiers, contre les Français, contre les Juifs, contre les Kouffars. Quand les Gj sont accusés de tous les maux et que d’aucuns osent même les traiter de racistes, homophobes, antisémites, j’en passe et des meilleures.

Oui, les Gilets jaunes sont des Français respectueux de la France et d’autrui. Et ils ne reçoivent pour prix de ce respect que mépris et dictature. 1800 GJ blessés !

Pas un policier interpellé, malgré les blessures graves, les yeux perdus entre autres, en 2018-2019.

8 policiers interpellés en 2005… il fallait bien donner des gages aux Cpf ! Et quoi que dise Macron, « ils » n’ont pas peur des GJ, ils ne craignent pas l’embrasement de la France profonde, on est trop respectueux, nous ; on est trop bien élevés, nous ; on aime trop notre pays, nous. Et c’est pour cela que l’on se fait avoir en beauté quand les autres n’ont qu’à sortir leurs briquets et leurs couteaux pour que les politiques fassent dans leur froc et leur lèchent les babouches.

Non, cela ne peut pas durer….

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




10 thoughts on “Vous n’en croirez pas vos yeux : tableau comparatif des émeutes de 2005 et des manifestations des GJ

  1. HARGOTT

     » les traiter de racistes, homophobes, antisémites, j’en passe et des meilleures ».
    On ne les traite pas « d’islamophobes, et pour cause : beaucoup roulent pour Mélenchon.

  2. Christian

    Et si on prend les chiffres de CAF, de Pôle emploi, de la sécu, de le justice, des prisons, des assistants sociaux,….on arrivera surement aux mêmes résultats que la dernière ligne de votre tableau et cela il va falloir le mettre sur la table du petit débat macronien.

  3. Michel François

    Je vais reproduire ce tableau et l’adresser par courrier à tous les députés de mon département.
    Je recommande à tout le monde d’en faire autant.

    1. denise

      je crois que ces chiffres sont réels , on voyait bien les dégâts causés par les banlieues, magasins détruits et structures publiques,( y compris une partie d’un hôpital pour enfants) en masse , brulure de véhicules et si possible de policiers ! néanmoins je ne vois pas comment je peux envoyer ces chiffres sans en connaitre , plus ou moins, la provenance ?

      1. olivier loris

        c’est comme pour beaucoup de choses, accessible à tout le monde sur internet,en plus à partir de sources de collabos du pouvoir: wikipedia, l’obs, le Figaro. Il faut juste faire la synthèse des diverses sources

  4. Flibre

    Faut il ce rappeler les émeutes de 2005 organisé par les socialo communiste de l’époque.
    Ces socialos qui s’émeut guère du sort fait au Français legitme aujourd’hui.
    Ne rien oublier et lois du talion oblige.

  5. bm77

    j
    Je ne pense pas que les socialo communistes ont organisé les émeutes mais ils leurs ont donné une portée sociale qu’elle n’avait pas A moins que de considérer que la vente de produits illicites participent à améliorer les conditions de vie.
    Ce qui a pesé dans la balance et provoqué l’embrasement ce ne sont la mort des jeunes qui auraient été « poussés « par des policiers qui ont été entièrement mais discrètement disculpés depuis, ce sont les déclarations du ministre de l’intérieur de l’époque,Sarkozy ,qui osait s’en prendre aux business fort lucratif quand il s’additionne aux prestations sociales!!!
    Car comme tout un chacun a un statut social grâce à ses activités professionnelles on a créé pour d’autres ne voyant pas venir la volonté de bosser, comme tout Français,, un état d’assistés sociaux permanent dépendant totalement de ceux qui eux vont trimer .
    Ces émeutes étaient dirigés symboliquement, ou pas,contre le Français et le message était clair , donnez vos aides sociales et cassez vous! Laissez nous organiser la vie sociale à notre manière.
    Ce sont les riches dealers qui font la loi et la coordination a été facilité et les émeutes se sont étendues rapidement par le fait que les distributeurs fournissent plusieurs cités et que le smartphone était un outil déjà fort utilisés !
    En vérité ils ont fait une guerre civile éclair aux Français qui n’ont rien compris puisqu’ils ne savaient pas eux même que c’était contre eux!
    Mais la réalité est là! Ils s’en sont pris à des édifice publics, un hôpital des écoles y compris même aux personnes elles mêmes en les obligeant à sortir de chez eux tellement les fumées incommodaient les gens dans les appartements vieillards et bébé compris.
    Il faut mesurer la détermination de ces individus qui étaient capables de prendre la population en otage pour arriver à leur fin.
    Pourtant leurs menaces ont été reçues cinq sur cinq par les politique qui pour donner une image acceptable à l’opinion de leur déroute ont donnée une portée sociale et raciale à ce qui avait été un avertissement à la France dans toutes ses dimensions..
    C’est à partir de cette période que l’on a entendu parer des zones de non droit mais qui voulait dire surtout que nous avions perdu face à des gens plus déterminés que nous et que les politiques capitulaient tout en faisant des concessions, l’air de dire ne nous tapez plus on fera se que vous voulez et c’est ce que les politiques ont fait!
    Le vainqueur exige toujours de la part du vaincu et en l’occurrence la France n’a pas eu assez de détermination pour appliquer les lois de la République affaiblie sur ses bases par son statut de membre de l’UE et les exigences de celle ci qui prend en compte le poids des communautés
    Parce que le terme de zones de non droit voudrait dire que les gens qui se complaisent dans cette situation de zone à part ne profitent pas de ce que la République Française pourrait leur offrir . On ne peut pas ne pas vouloir des contraintes de la sociétés comme les contrôles de polices ou les contrôles sociaux tout en voulant de sa participation sociale! Et bien si! On leur a donné une autonomie de fait et on paye en plus pour cela sans avoir aucun retour financier en recettes cotisations et impôts ou très peu; et sans savoir si les gens peuvent prétendre à ce que l’on leur offre.

    C’est toute la différence avec le mouvement des GJ qui est sous forme d’ insurrection contre une système politique qui les pressurise et même les harcèlent dans leur vie quotidienne jusqu’à par l’absurde les empêcher même dans certaines situations de travailler! Pour le coup le mouvement a une vraie portée sociale mais auxquels paradoxalement les politiques et les syndicats ne savent plus répondre et pour cause, ils ont choisi leurs camps et le prolo qui en « chie » n’entre plus dans leur visuel politique

    Mon point de vue n’engage que moi il correspond à l’expérience que j’ai de la banlieue où je suis né et où j’ai vécu la plupart de ma vie et qui a façonné dans une certaine mesure mon logiciel de pensée et d’aborder les problèmes qui ne sont pas pour moi de les éviter ou de les tronquer comme le font trop souvent les intervenants sur le terrain. Mon avis c’est que la société Française se partage en trois parties c’est celle, timorée de ceux qui pensent qu’il auront à perdre beaucoup en cas de réappropriation totale des territoires par les dégâts que cela occasionnerait et le risque corporel encouru, il y a ceux qui cherchent à en tirer pragmatiquement un bénéfice électoral car ceux qui refusent pour beaucoup la loi républicaine n’ont pas été déchus pour cela de leur droits de vote! Et il y a ceux qui n’ont rien à perdre que l’on remette de l’ordre Républicain partout et sont prêts a en assumer les conséquences inévitables pour retrouver une situation normal, juste et équitable.
    Et je ne m’étonnerais pas de trouver parmi ces derniers les GJ qui malheureusement pour eux sont ceux sur les quels les politiques comptent pour continuer à financer l’immigration des cités pompeuse d’argent publique .
    Car là ou la culpabilité des politiques qui depuis 2005 sévissent en France,est flagrante, c’est qu’ils continuent à faire rentrer une immigration de masse sur ces bases de chômage de masse, d’une situation de sédition de quartiers entiers ,où la majorité des population fraichement débarquées échoue, tout cela avec un déficit budgétaire et une dette sociale record .
    Je ne sais pas si j’ai raison mais eux l’on perdu(la raison) quelque part et je ne peux m’accommoder de cet aveuglement suicidaire !
    Si je dois citer les dates marquantes de ce début de siècle qui ont changé définitivement mon logiciel de pensée c’est la destruction des twin towers à New York, les émeutes de 2005 qui ont définitivement conditionnées le comportement des politiques et médias par rapport à l’immigration, et les attentats visant la liberté d’expression et ceux qui par la suite ont été commis pour marquer les esprit. sachant peut-être que le précédant des émeutes avait laissé percevoir chez nos politiques une certaine « fragilité »! .
    La seule politique qui trouve grâce à mes yeux parce qu’on ne peut la responsabiliser d’un bilan quelconque dans l’exercice d’un mandat national et ce malgré un fléchissement compréhensible après les élections mais s’est ressaisie pour reprendre le discours sur lequel elle n’a pas varié contre vents et marées médiatiques:C’est toujours et encore Marine !l
    Je pense que l’on est profondément injuste avec elle y compris chez les souverainistes ou patriotes ;
    De quelle personne a t-on besoin aujourd’hui à la tête du pays .
    Pas d’une girouette ni d’ un beau parleur qui s’écoute mais n’a aucune volonté politique mais une personne qui a de la lucidité qui n’élude pas les problèmes gênants et ne varie pas de cap dont le discours soit clair et qui fasse confiance au peuple en prenant le risque de recourir à sa volonté par référendum d’initiative populaire et aussi qui n’a pas peur de prendre des coups ce que n’a pas manquée de se prendre par médias concernés « mobilisés majoritairement contre elle , la personne en question.
    « Ce qui ne tue pas rend plus fort » dit le dicton!

Comments are closed.