Plénel et journaleux en font des tonnes sur Benalla et se taisent sur les violences de Castaner contre les GJ


Plénel et journaleux en font des tonnes sur Benalla et se taisent sur les violences de Castaner contre les GJ

Marre de marre de l’ « affaire Benalla » !

L’affaire « Benalla » est  le genre de sujet que les médias adorent développer.

Ces sujets  visent à donner aux lecteurs l’impression que les médias sont critiques envers les puissants.

Un des représentants typiques de cette caste journalistique qui met fanatiquement en avant ce type d’affaires est notre « ami » Edwy Plenel.

Affolé par le désir narcissique de porter sa toute petite personne à hauteur des Présidents de la République : cela a commencé, il y a longtemps,  avec Mitterrand.

Mais, sur le fond, cette affaire Benalla est bénigne.

De quoi s’agit-il ?

D’abord d’un cogneur de la Présidence  qui a cogné mollement deux Gauchos.

Qu’est-ce en comparaison de la folle politique de répression policière organisée par Macron et Castaner contre les Gillets Jaunes ?

Répression policière dissimulée, pendant des semaines, par ces journalistes, si sourcilleux avec Benalla.

On parle, pourtant, d’une quinzaine de GJ qui auraient perdu un œil dans les manifestations, victimes des « Flashballs ».

Répression jamais vue.

Ni en 68, ni en 86, ni surtout en 2005.

2005, où les immigrés des banlieues ont, pourtant, ouvert le feu contre la Police.

MAIS PAS TOUCHE AUX BANLIEUES !

Que reproche-t-on d’autre à Benalla ?

Ou plutôt qu’est-ce qui est désigné à la vindicte populaire  par les journalistes ?:

Benalla aurait circulé illégalement avec des passeports de la Présidence.

La belle affaire qui mérite pour les journalistes d’en faire des tonnes et des tonnes !!

Mais ces journalistes restent totalement muets sur les CENTAINES DE MILLIERS de clandestins qui se baladent en toute illégalité, en toute impunité sur notre sol avec des papiers trafiqués, voire sans papiers  du tout !

On parle de près 400 000 clandestins dans la seule Seine-Saint-Denis.

Clandestins, dont certains, musulmans fanatisés, sont des bombes humaines potentielles pour les Français.

MAIS PAS TOUCHE AUX BANLIEUES !

Pour conclure : les journalistes sont passés maîtres dans l’art de monter en épingle des sujets bénins  pour mieux dissimuler totalement les vrais et graves problèmes de la société française.

Ne nous laissons pas prendre !

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




11 thoughts on “Plénel et journaleux en font des tonnes sur Benalla et se taisent sur les violences de Castaner contre les GJ

  1. Avatarclaude t.a.l

    Salut Antiislam ,

    mais je ne suis pas d’accord du tout sur ça :
     » Mais, sur le fond, cette affaire Benalla est bénigne. »

    Selon moi, ce n’est pas bénin du tout.

    C’est une preuve d’une dérive totale du pouvoir.

    1. Amélie PoulainAmélie Poulain

      Oui l’affaire Benalla n’est pas bénigne (pour moi c’est un arbre qui cache la forêt) c’est juste Benalla qui est bénin.

  2. Amélie PoulainAmélie Poulain

    Pour les Gilets Jaunes ils en ont parlé à la TV y compris des enquêtes diligentées à ce sujet en reconnaissant les fautes qu’il peut y avoir à viser des parties non autorisées, parlant des blessures avec photos, et de certains policiers qui auraient à être mieux formés.

    Maintenant, ils n’ont pas nuancé car je pense que certains policiers, vu certains qu’ils ont eu en face (tout le monde reconnaît qu’il y avait des violents qui n’appartenaient pas au mouvement) ont dû se sentir véritablement en danger de mort et que dans la pagaille, pas simple.

    Note : je NUANCE juste les faits qui sont à nuancer, pour éviter les énervements non justifiés derrière les claviers.

  3. Avatarpalimola

    Tout ce bordel avec ce benalla et au bout on ne saura jamais la vérité personne n’ira au trou et personne ne démissionnera ou ne sera sanctionné encore plein de fric jeté en l’air !

  4. ConanConan

    Toute cette mauvaise presse parce que certains croyaient que benalla les avait trompé avec notre chérubin golden boy …
    Ce dernier avait pourtant bien affirmé devant la presse que ce n’était pas lui son amant …
    Alors qui ?
    castané ?grivois ? gégé l’archer ? mélanchons-nous ?
    Les paris sont ouverts !!…

  5. frejusienfrejusien

    est-ce que quelqu’un peut m’expliquer pourquoi le benalla passe en commission au Sénat et pas au tribunal comme tout le monde,

    est-ce qu’il a droit à un traitement de ministre ?

    ce bonhomme, qu’on appelle un chaouch au Maroc, càd un homme à tout faire dans une administration ou entreprise, ,est attendu comme un homme d’état , bizarre , bizarre,

    il a même fait attendre tout le Sénat, à sa dernière prestation , vingt minutes, il arrive avec un costume neuf et une belle chemise blanche et a droit à tous les égards de la part du président de la commission,

    rien qui soit en rapport avec son comportement de petite frappe de banlieue, comme on voit sur la vidéo,
    il y a comme un gros hiatus, on veut redorer son blason ??

  6. AvatarFomalo

    On peut en effet se poser la question de l’identité de cet alexandre benalias. Serait-il le fils « naturel » de l’arabo- musulman mohamed 6? Ou si ce n’est de lui alors d’un de ses « frères » putatifs?

  7. AvatarClaude

    Il faut reconnaitre que c’était un coup de maitre !

    Faut il encore se demander , pourquoi la police et la justice ont fondu sur Benalla, telle la vérole sur le bas clergé, seulement 4 jours avant son audition par le Sénat ? on avait trouvé cela étrange, comme le sénateur, sur BFM TV, qui justement avait trouvé cela , pas tellement normal.

    Bien évidemment, un sauvetage plutôt , ce qui a permis à cette petite frappe de banlieue, de se défiler même un peu trop souvent, en évoquant, en permanence , « l’enquête judiciaire en cours » !!

    En tous cas , cette affaire quoi qu’en disent certains est très grave, cet homme est protégé en haut lieu et inutile de faire semblant, nous savons tous par qui ! mais pourquoi ?

    Je ne comprends pas le comportement de Mr Strodza , le chef de Cabinet de l’Elysée qui n’a pas réagit après la gifle magistrale que l’on vient de lui asséner à propos des faux et usage de faux ! il n’y avait pas assez de preuves, parait il, et ainsi pour ce fait , la grosse brute de Benalla n’est pas poursuivie .

    Mr Strodza aurait du démissionner , il semble bien , qu’en fait , sa parole est mise en doute, et que l’on préfère celle de Benalla , qui lui voue une haine certaine.

    Un grand coup de chapeau pour les sénateurs , en particulier au sénateur Bas, qui n’a pas mâché ses mots et a mené un interrogatoire impeccable , avec une grande maitrise et un professionnalisme certain .

    au fait , quelqu’un peut il me dire si , cette fois, Benalla est en détention , enfermé, ou si il est libre comme l’air , cette fois encore, d’aller où bon lui semble ?

Comments are closed.