Moi, ça ne me choque pas que Soral aille en prison pendant un an !


Moi, ça ne me choque pas que Soral aille en prison pendant un an !

Illustration : Soral, Dieudonné, Ramadan.

http://resistancerepublicaine.eu/2019/01/18/prison-ferme-pour-soral-amende-avec-sursis-requise-pour-nick-conrad-la-justice-est-pourrie/

La loi Pleven était intervenue dans la continuité des textes visant à éviter une nouvelle Shoah, de nouvelles persécutions antisémites en l’absence de trouble à l’ordre public de la part des Juifs. Cela expliquait notamment que l’article 1er de la Constitution de 1958 interdise de distinguer entre les religions, ainsi que les conventions humanitaires d’après-guerre (Genève, ONU…) et même le processus de la construction européenne.

Cependant, cette loi est intervenue aussi au début du processus Eurabia et de fait, elle sert actuellement à faciliter l’islamisation de la France, alors que les Juifs ont massivement quitté le pays. D’ailleurs, dans les supermarchés, on trouve très fréquemment un rayon « halal », alors qu’il n’y a pas de rayon casher. Les propos de Soral sur le caractère dominateur des Juifs paraissent donc farfelus.
Si le Figaro nous assure que les Juifs « portent la kippa », de ma vie, je n’ai jamais vu une kippa de mes propres yeux, alors que je connais des Juifs (dont je n’ai d’ailleurs appris la judéité que de façon totalement fortuite). On ne peut pas dire que les kippas envahissent l’espace public au point de sembler exprimer un caractère « dominateur ».

On peut comprendre qu’une loi veuille interdire l’incitation à la haine antisémite en raison de son absence de fondement rationnel. La Déclaration de 1789 permet à la loi de fixer des limites à la liberté d’expression mais elle pêche par omission en ne fixant pas assez de limites à ce pouvoir du parlement. Cependant, compte tenu du fait que ces propos visent les juifs dans leur ensemble de manière gratuite et dangereuse, je ne suis pas choqué, dans le contexte actuel de recrudescence de l’antisémitisme, qu’Alain Soral aille en prison pendant un an. Les révolutionnaires de 1789 auraient sans doute approuvé cette condamnation, la Révolution ayant voulu rompre avec une certaine tradition antisémite en Occident depuis que la mort du Christ a été associée au peuple juif. L’Eglise catholique elle-même a su évoluer à ce sujet.

La liberté de parole a permis à un Hitler d’arriver au pouvoir. D’ailleurs Arte diffuse un très intéressant documentaire de 1h 40 sur le pacte Hitler-Staline, en plus d’autres vidéos sur le même thème :
https://www.arte.tv/fr/videos/080961-000-A/le-pacte-hitler-staline/
Il comporte, outre un récit captivant, uniquement des images d’époque. On peut voir à quel point des traîtres ou au moins des personnages controversés comme Chamberlain étaient avenants, tentaient d’avoir du charisme, de charmer les foules. Les hommes politiques qui se sont le plus salis dans l’histoire étaient souvent souriants, affables, inspiraient confiance…
Certaines pourritures s’en sont bien tirées, comme un certain Bonnet (peut-être un lien de parenté avec Bonnet-Soral ?) qui quelques années plus tard seulement, put revenir en France et poursuivre sa carrière :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Georges_Bonnet_(homme_politique,_1889-1973)

Le souci désormais est que cet héritage empêche de mener une politique de restauration de l’ordre public, au moins moralement et sans doute aussi juridiquement tant que la Constitution n’aura pas limité ce qu’on pourrait appeler « l’immunité religieuse » ou « pseudo-religieuse ».
http://resistancerepublicaine.eu/2018/12/01/fermeture-du-centre-zahra-a-la-grande-synthe-les-contradictions-de-la-republique-francaise/
A moins que pour éviter un bain de sang, une guerre civile, il faille préférer une politique de discrétion voire d’hypocrisie en laissant les textes tels qu’ils sont tout en aménageant la pratique par un sérieux tour de vis (à propos de l’incarcération préventive, les naturalisations, les refus de permis de séjour, d’asile, déchéances de nationalité, pertes de nationalité…) :
http://resistancerepublicaine.eu/2018/11/18/faut-il-modifier-la-constitution-pour-eviter-la-guerre-civile/

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Maxime

"On ne peut vivre agréablement si l'on ne vit avec prudence, honnêteté et justice" (Epicure). La France ne pourra retrouver la jeunesse de Bacchus peinte par Bouguereau qu'en renforçant le principe de précaution.


11 thoughts on “Moi, ça ne me choque pas que Soral aille en prison pendant un an !

  1. David BelhassenDavid Belhassen

    Il fallait foutre Soral en prison pour 5 ans, et Konrad pour 20 ans ! Et si possible, que les deux crèvent en taule ou se fassent violer-sodomiser par leurs potes islamistes !

  2. AvatarJolly Rodgers

    oui mais voilà , si il va en  »prison » il va se faire encore passer pour un martyre . de plus , il faut savoir que la bourgeoisie comme Soral ou Serge Ayoub , ne sont pas mélangés avec les racailles dans les prisons , il ont leurs cellules individuelles pour eux tout seul, ou alors on les met avec des gens de leurs milieu (bourgeois) ils peuvent ainsi lire , écrire …. . au contraire du mec issu d’un milieu populaire , qui lui va se retrouver à 4 ou 6 dans une cellule avec ce qu’il y’a de pire dans la société (je sais de quoi je parle ) .
    en France (et ailleurs) la médecine est à deux vitesses , ben , la prison aussi . il y’a la prison pour les pauvres et celles pour les bourgeois .
    julien coupa, serge Ayoub , alain soral ,bernard tapis , josé Bauvet …. qu’ils soient d’extrême droite ou d’extrême gauche , un bourgeois reste un bourgeois et la justice sera toujours plus clémente avec ceux et celles issus de sa classe . et le spectacle , spectaculaire continue et le peuple vit par procuration en se créant des fausses idoles en carton pâte comme ceux cités plus haut .
    regardons plus loin , le cas Solange Bied de Charreton , égérie de la nouvelle droite et de la droite conservatrice , cette jeune écrivaine , issue de la grande bourgeoisie , tient une rubrique dans le journal le Monde , signe des articles et est souvent citée dans Libération , écrit également dans le point et le figaro , tient une rubrique dans causeur (droite) et est également directrice adjointe du magazine Valeurs Actuelles .il y’a de quoi se poser des question , non? de Libération a Valeurs Actuelles , il y’a une marge idéologique , non? et bien non , ce sont les mêmes bourgeois et entre bourgeois ils ne se font pas la guerre .par contre ils divisent , pour ne pas que le peuple se réveille . souvenez vous les bagarres entre skinhead et red skins , les pauvres mecs de la base se tapaient dessus , mais le Serge Ayoub et le JulienTersic (chef des reds skins) ne se sont jamais affrontés , vous ne vous êtes jamais posé la question? tout simplement c’est les médias qui les ont inventés et les pauvres  » cons » qui eux payés chers leurs engagement , finissaient tôt ou tard par se retrouver en prison , combien de vie gâchées par l’horrible manipulation bourgeoise . le Soral va encore se faire de la pub , et il sait très bien que la prison c’est rien pour un bourgeois .
    la chose la plus pire qui puisse lui arriver , est que tout le monde l’ignore .

  3. SarisseSarisse

    Je suis profondément attaché la liberté d’expression même pour des personnes comme Monsieur Soral ce qui n’empêche de reconnaître que ce Soral est un sacré antisémite dans la ligne des Drumont du passé.
    Mais personnellement je ne metrais pas les gens en prison pour un simple délit d’opinion il vaut mieux une bonne polémique un bon débat une bonne indignation.
    Mais il est vrai qu’il y a eu d’après ce que je sais eu un outrage à magistrat(e), mais même cela ne ne vaut qu’une bonne amende, je ne pense pas que si on traite une magistrat de fdp ce qui est certe condamnable on aille en prison.
    Je n’apprécie pas trop monsieur Soral le cogneur de Conversano même s’il peut dire parfois quelques vérités concernant une oligarchie concernant un empire où il y a d’ailleurs pas que des Juifs contrairement à ce que ça fixette lui dicte mais de tout et d’ailleurs pas mal d’Anglo- Saxons protestants aussi comme les Rockefeller où les Morgan.
    Si je dis que Monsieur Soros est un affreux personnage je me fous de ce supposé origine ethnique c’est un peu d’ailleurs comme pour l’islam énoncer qye je déteste l’islam ne veut pas dire que je déteste les musulmans ou que je déteste les Arabes qui d’ailleurs ne sont pas tous musulmans mais un système qui qui lorsqu’il est appliqué dans toute sa rigueur a des conséquences néfastes.

    Cela dit Monsieur Soral n’est pas à plaindre.

    Il est clair qu’il y a toutefois une entrave à la liberté d’expression qui est criante, il ne reste plus qu’à faire boire la ciguë à ceux qui sont d’un avis différent.
    Le bannissement des médias est déjà suffisant de la même manière que Thémistocle fit bannir son rival Aristide pour capter toute la gloire.
    Faurisson a été banni des médias et c’était suffisant,que peut-on faire contre des personnes qui ne sont que haineuses qui ont une fixation, tant qu’elle ne porte pas atteinte à la vie d’autrui ( appel au meurtre par exemple là c’est clair)?
    Envoyer Soral en prison pour en faire un martyr, alors qu’elle Claude Guéant échappera probablement à sa condamnation?
    Je suis très dubitatif

    1. AvatarFlorent

      Je suis assez d’accord avec Sarisse, pour moi seuls les appels à de la violence physique contre un groupe devraient être punissables ; dire qu’on n’aime pas un groupe et pourquoi on ne les aime pas, que ce soit objectif ou pas du tout, demeure de la liberté d’opinion et peut se traiter aisément en contre-argumentant rationnellement, et ne devrait pas pouvoir envoyer en prison.

  4. SarisseSarisse

    Un antisémite ne peut pas être un bon compagnon de route de la résistance de toute façon.
    Quand on va sur les réseaux de partage youtube on tombe sur des youtubers qui sont parfois plutôt proches de la droite monarchiste ou des cercles nationalistes , ou au plutôt proche de la France insoumise , ou de l’extrême -gauche mais ils ne peuvent pas s’empêcher de ressortir tout le temps le bon vieux discours les sionistes les sionistes les sionistes partout, ils sont contre Macron comme nous le sommes il dénoncent un certain système comme nous le dénonçons mais tiens, curieusement ils vont ménager l’islam, chercher à le dédouaner quoi qu’il arrive.

    C’est très curieux car ils tiennent parfois discours très pertinent au cours duquel se glisse tout à coup le petit mot clé qui fera que patatras…allez ce sera toujours un coup des sionistes (Bataclan etc…) et là plus question d’acquiescer et de les suivre sur ce terrain là, inadmissible!
    Alors Soral Dieudonné d’autres que dire ils ont droit s’exprimer même si ça sent mauvais.
    Je suis très partagé car je ne les plains pas du tout de ce qui leur arrive tant ils ont de la haine dans le ventre et le cherchent.
    Bien sûr que les Rothschild en tant que banquier ne sont pas de très bonnes personnes, bien sûr qu’un Soros homme d’affaires vénal n’est pas une très bonne personne , ils sont même extrêmement néfastes, mais s’il s’agit de faire un renvoi au groupe ethnique auquel ils appartiennent ou au groupe religieux auquel il appartiendraient là il est pas question de suivre.
    Il en va de même pour l’État d’Israël qui est un État membre de l’ONU qui est un fait de droit international qui n’est pas parfait comme tous les États du monde qui peut être critiqué pour de multiples raisons liées à son fonctionnement mais sûrement pas parce qu’il a une caractéristique confessionnelle ethnique majoritaire qui ne plaît pas à certains (il n’y a pratiquement plus de juifs dans le monde arabo-musulman).
    Cela dit eux au moins ils se défendent et ne se laissent plus duper.
    Pour ce qui est de l’islam j’estime qu’il est un danger pour l’Occident j’estime qu’il est l’ennemi de notre civilisation je n’ai pas envie d’imposer ma civilisation aux saoudiens, aux iraniens, qu’ils se débrouillent avec le religion mais qu’il cesse tout simplement de nous importuner avec ce culte voilà mon ennemi!

  5. Avatarbm77

    On nous parle de la visibilité des juifs qui seraient hyper présents dans les médias ou dans les hautes sphères de la société, on va jusqu’à mettre en balance le hidjab et la kippa .
    Depuis les années 60 j’ai rencontré des juifs qui portaient la kippa mais c’était très discret et cela n’a pas varié dans le temps.
    Ils n’ont jamais voulu se singulariser du reste de la communauté nationale dont ils revendiquaient leur appartenance jusqu’à, pour certains ,porter des prénoms Français et même avaient francisé leur nom .
    Ce qui voulait dire que plus tu t’intégrais plus tu étais protégé par cette République mais est émouvant aussi car il rappelait le traumatisme de l’occupation faisant que ceux qui portaient un nom juif pouvaient être arrêtés à tout moment..
    Tout le contraire avec les musulmans qui dans ces années 60 à 70 pratiquaient de façon intime leur religion sans signes particuliers et je n’ai pas eu besoin de tout ces donneurs de leçon sur le racial qui pour la plupart n’étaient même pas nés ou vivaient dans des quartiers bourgeois pour savoir ce qu’était le ramadan et le vivre ensemble avec des gens qui venaient d’horizon différents que ce soient des juifs, Arabes , Italiens , Espagnols , Indiens Antillais et autres des provinces Françaises.
    La différence avec les musulmans c’est leur rapport à la société, la visibilité de leur religion qui a profondément changé et la conscience du rapport de force due à l’immigration massive et la natalité qui en découlait ..
    Ce sont de gens maintenant portant souvent des tenues volontairement agressives qui ne faisaient pas parti de leur tradition vestimentaire pour en adopter de nouvelles en adéquation avec celles utilisées par l’islam qui veut s’imposer partout où ils sont en nombre y compris en utilisant les moyens de persuasions dignes de mafieux de nazis ou fascistes si d’aventure les gens ne se plient pas aux dispositions intermédiaires que sont les contraintes de la charia.
    Il n’y a pas de musulmans moyens à mon avis, il y des gens d’origine musulmanes qui pratiquent en toute discrétion dans le respect de la République et tolérants avec ceux qui la constituent et il y a ceux qui se définissent eux mêmes comme musulmans moyens mais qui font passer leur religion avant tout y compris en opposition à la liberté de conscience des autres et qui estiment que ceux qui franchissent certaines règles peuvent être punis par un musulman plus déterminé . Il l’aura bien cherché! Comme ils disent . Où est dans ces conditions le plus radical, le plus extrémiste, celui qui à la façon d’un Corléone dans « le parrain » conseille fortement de se conformer ou celui qui va se charger des basses œuvres ?
    Et l’amnésie de politiques est coupable qui ne font pas la différence entre ce qu’à été la pratique de l’Islam avant et maintenant et voudraient nous faire croire que nous serions des anti musulmans primaires exprimant cela par une islamophobie qui reviendrait à dire que nous serions des gens qui auraient une pathologie psychologique!!!
    Les Soral et autres qui donnent une importance démesurée des juifs de France ne feront jamais de comparaison de visibilité du Halal avec le casher, pour cause !
    Ce qui choque chez les musulmans d’aujourd’hui c’est qu’ils cherchent à imposer leur religion à la société toute entière même si je leur refuse qu’ils l’imposent même aux maghrébins ou Turc . Ils ont le droit de ne pas pratiquer !
    C’est ce que leur permet notre constitution. Vivre dans une liberté sur le principe de que celle des uns s’arrête là où commence celle des autres et ne doit donc pas interférer par des contraintes religieuses ou autres mais ce que ne permet plus l’immigration de masse par centaines de milliers annuels constituée majoritairement de musulmans pratiquant un Islam de conquête et formant autant d’armées dont il est ridicule de croire qu’elles veuillent ne serait-ce qu’une minute se plier à nos lois sur la laïcité dont ils font une interprétation tendancieuse.
    Dans ce contexte je comprends qu’en stigmatisant les juifs de France on attaque le principe même de laïcité Républicain parce qu’ils sont la représentation même d’une réussite d’assimilation. Ils ont participé à ce qu’est la France aujourd’hui et ne constituent pas un groupe homogène malgré une religion commune . Rien à voir entre un Zemmour qui au passage se revendique Français d’appartenance et de cœur et n’aime pas qu’on lui impose de se reconnaitre comme juif, même si il sait parfaitement ce que cela a pu coûter à certains d’avoir voulu être des citoyens Français à part entière , et des Attali, Bernard Henri Levy qui eux non plus ne se revendiquent pas d’une judaïté.
    Soral et Dieudonné utilisent cette hostilité du musulman qui exprime son antagonisme religieux envers le juif par le fait de la confrontation judeo palestinienne importée en France en exprimant à travers celui-ci un profond mépris pour La France puisque nous ne sommes pas en guerre avec Israël mais cela s’exprime surtout contre certains de nos citoyens qui sont là depuis plusieurs siècles qui se revendiquent comme Français à part entière et qui les accueillent en France au même titre que les autres méritant leur respect et même leur reconnaissance pour ce qu’ils ont construit leur permettant d’envisager une vie meilleur que celle que leur réservée par le pays d’origine qui jure sur le coran mais incapable de leur offrir une vie décente. Ces citoyens à part entière pour certains n’ont pas envie qu’une communauté d’importation se permette avec une arrogance d’occupants de contester la place qui est la leur à juste titre depuis des siècle et faire un tri entre Français qui auraient grâce à leurs yeux ou non. Il n’empêche que les juifs de France ne font pas plus d’enfants que les autres Français et ça, plus le fait qu’il y en a de plus en plus qui s’expatrient en Israël qui reste un refuge devant la menace islamique de l’immigration de masse qui pour eux n’est pas une vue d’esprit, ils sont de fait devenus une minorité qui se trouve de plus en plus menacée par une communauté nombreuse envahissante et agissante..
    Soral participe à hurler avec les loups contre ce qui est devenu une minorité en fragilisant des citoyens sous le prétexte que sous couvert de sionisme il travailleraient pour l’intérêt unique d »Israël . Et bien je trouve qu’ils ne sont pas suffisamment puissant comme aiment à nous le faire croire leurs détracteurs parce qu’ aujourd’hui il n’y aurait pas cette résurgence anti sémite qui s’exprime par l’antisionisme si ils avaient contribué par un complot quelconque à idéaliser Israël, au contraire ce sont les images inlassablement et complaisamment diffusées à chaque intifada qui ont marqué certains esprits.
    L’explication de la haine de Soral vient peut -être de « Jolly Rodgers » qui explique l’origine sociale bourgeoise de celui-ci qui malgré la proximité affichée avec les prolos à gardé réflexes de classe de certains qui dans le passé n’ont pas accepté que des juifs par l’école et le mérite puissent obtenir des positions sociales qui leurs devaient leurs être réservées de fait .
    Je ne comprends pas les motivations de ces gens et j’essaie de trouver une explication plausible qui en vaut une autre , ce que je sais par contre c’est qu’ils ont trouvé des alliés objectifs chez nombre d’adeptes de l’Islam .et c’est cela qui est inquiétant.
    Mais je suis contre cette incarcération qui pourrait lui donner une publicité inespérée et je suis pour une totale liberté d’opinion dont le seule limite serait la Loi qui s’applique en dehors de toute pression et ne cherchant pas à faire un exemple .

  6. Avatarkorcia-girard jean-roger

    bonjour ,
    la condamnation de Soral est contre productive : prison avec sursis assortie d’une amende aurait suffi . Je vois là un moyen dégueulasse , cynique , de se faire de l’argent et de cagnotter de la part des des lobbys loin d’être d’ être des parangons de vertus , de justice et de philanthropie … Soral n’est pas Dieudonné , ce dernier étant plus fin et plus intelligent qu’on veut le dire .
    Il y a là une dérive dangereuse de la justice qui concerne bien plus de gens , tout le monde en fait , et pas seulement que des humoristes ou des intellos . Vous y goûterez un jour . Je pense que ,dans toutes les communautés, il y des pommes pourries et que BHL , Attali en sont . Désolé , ils ont fait bien plus en faveur de l’antisémitisme que Goebbels en son temps . personne n’est pas à l’abri de la critique qui le soit et que chacun se regarde dans la glace ………. le passage au 80 km/h l’été dernier a fait des ravages et des primo -délinquants . On se dirige vers un monde policier et totalitaire , c’est dangereux et explosif à la longue ! c’est le souhait du pouvoir aussi . On n’achète pas le vivre ensemble comme ça et surtout pas en divisant les gens ! personne n’est obligé d’ écouter Alain Soral , Dieudonné ou de consommer des cigarettes en chocolat ou au cannabis que je sache ! j ‘ai peur de cette justice et ce n’est pas bon de ne plus avoir confiance dans la justice , le monde politique , les valeurs fondatrices de notre civilisation .QUI AIME BIEN , CHATIE BIEN . ce n ‘est pas le cas pour Soral
    c’est tout ce que j’ai à dire !

  7. MaximeMaxime

    Je crois néanmoins, contrairement aux commentateurs qui ont eu l’amabilité de lire mes réflexions et d’y répondre, qu’il ne faut pas négliger les caractères juridiques de l’ordre public, dont sa sensibilité à l’actualité, aux préoccupations contemporaines, à l’évolution des moeurs.
    L’ordre public permettant d’interdire et de pénaliser n’est pas gravé dans le marbre mais évolue en fonction des circonstances.
    C’est pourquoi chaque attentat ou projet d’attentat déjoué renforce d’une certaine façon les propositions de ceux qui veulent voir durcir le régime de la lutte contre le terrorisme islamique.
    S’ils endeuillent la France, ils font aussi voir avec plus d’acuité la nécessité de réduire les droits fondamentaux de ceux qui évoluent dans la sphère des terroristes, partageant leurs opinions et les croyances qui les ont conduits à faire le mal, pour faire triompher l’ordre public garant des droits légitimes d’autrui et en l’occurrence de la majorité de la population (encore majoritaire, semble-t-il, en tous cas).
    Ainsi, on ne peut plus traiter l’antisémitisme de la même façon après l’attentat de l’Hyper-casher, plus actuel que l’extermination des juifs par les nazis il y a bientôt un siècle de cela. Cette circonstance justifie une répression contre ceux qui tiennent des discours gratuits, inutiles et dangereux, à l’heure où l’urgence est évidemment ailleurs.
    Compte tenu du climat actuel, est-il vraiment sérieux de tenir des propos anti-juifs, à quoi cela rime en termes de militantisme ? La liberté d’expression ne doit pas être le masque de la haine mais être mise au service du bien commun et du progrès humain. Elle n’a pas été obtenue par les citoyens pour qu’ils l’utilisent à des fins néfastes. Les libertés du citoyen ne sont pas exclusivement ordonnées à l’intérêt particulier mais toujours aussi à l’intérêt général.

Comments are closed.