Énorme ! Gilets jaunes : un policier met en cause le gouvernement


Énorme ! Gilets jaunes : un policier met en cause le gouvernement

Je fais ma ronde chaque jour, plusieurs fois par jour, sur le web pour trouver les infos qui me permettront d’alimenter la chronique que je tiens sur ce blog. J’ai trouvé cette vidéo qui suit. Rien d’autre à dire. A vous de peser, de sentir et de juger.

PACO. 18/01/2019.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Paco

C'est jamais que des mots tournés en écheveaux, des embrouillaminis parcourant le cerveau ! Mais c'est vrai ça vaut pas tripette, ces mots tirés à l'escopette, ce n'est pas du Verlaine et pas du Marivaux... PACO 2016.


6 thoughts on “Énorme ! Gilets jaunes : un policier met en cause le gouvernement

  1. AvatarMachinchose

    le joli lapsus

    «  »Monsieur Gibelin ‘haut fonctionnaire police nationale) a comparu…..heu! a comparé ………………

    ç est ce qu on appelle de la Prémonition 😆

    et Monsieur Alain Gibelin n’ est pas un menteur !

    «  » » » » » » » »
    Alain Gibelin, patron de la DOPC, est revenu mardi sur ses affirmations tenues en audition lundi : Alexandre Benalla n’aurait finalement pas assisté à des réunions pendant sa suspension.
    Lundi, lors de son audition à l’Assemblée nationale, il avait affirmé qu’Alexandre Benalla avait assisté à des réunions lors de sa période de suspension du 2 au 18 mai. Mardi, Alain Gibelin, directeur de l’ordre public et de la circulation auprès de la préfecture de police (DOPC), est revenu sur cette déclaration. Selon une information du Figaro et du Parisien, confirmée par Europe 1, ce haut-gradé a rédigé une lettre dans laquelle il explique avoir mal compris la question qui lui avait été posée.

    En cause ? Le bruit dans la salle. Selon plusieurs sources au sein du groupe La République en marche, Alain Gibelin a rédigé une lettre destinée à Yaël Braun-Pivet, présidente de la Commission des lois et présidente de la commission d’enquête parlementaire sur l’affaire Benalla. Il revient dans cette missive sur sa déclaration de lundi : à cause du bruit dans la salle, il a mal compris la question de Marine Le Pen et a notamment mal entendu les dates édictées. Selon une information complémentaire du Parisien, il explique avoir compris « du 1er mai au 18 juillet » au lieu du « 1er au 18 mai ».

    xxxxxxxxx

    Monsieur Gibelin n’ est qu un malentendant comme des centaines de milliers de français qui n’ ont pas les moyens de se payer une prothèse audit

    Put1 ……………………..jamais les français n’ avaient eté autant pris pour des cons !!

  2. Avatarsophie

    Franchement les traductions écrites sont d’une nullités énormes. Sont pas Français ceux qui les font? ??

  3. AvatarVent d'Est, Vent d'Ouest

    Maintenant ils savent ne serait-ce que par retour, donc ils peuvent avoir le choix : obéir ou désobéir. Il me semble que des gens en gilet jaune et qui n’ont pas de gestes menaçants, ce n’est pourtant pas difficile, bon sang !

    Toutefois, suivons le conseil d’Alexandre Langlois : en cas de violences subies, porter plainte contre X…

    Une belle brochette d’ordures que ce gouvernement ; déjà en temps de Valls qui avait ordonné le gazage des mamans et des poussettes lors de la Manif pour Tous, j’en avais la nausée mais maintenant je vomis carrément sur ces types qui abusent du pouvoir que d’aucuns ont eu la sottise de leur donner via le locataire de l’Élysée, y compris ce dernier.

Comments are closed.