Christian Derouet, Maire de Lonlay-l’Abbaye, qui fait des selfies avec Macron a reçu 50 000 € des Saoudiens


Christian Derouet, Maire de Lonlay-l’Abbaye, qui fait des selfies avec Macron a reçu 50 000 € des Saoudiens

Afin d’enfumer ce qu’il pense être des idiots complets, nous les gueux majoritaires, #Macron lance un « grand débat » où il est question de sujets qu’il impose lui-même, en refusant ceux essentiels de l’immigration massive et de l’islamisation qui en découle. Il gagne du temps, revêtant son costume de candidat, alors qu’il est président. Il rabaisse gaillardement, comme ses prédécesseurs récents, Sarkozy-Hollande la fonction présidentielle. Il fait bonne mine, retrousse les manches, transpire en souriant, le teint pâle, durant des heures devant un parterre de maires soigneusement sélectionnés par les préfets zélés pour faire la claque. Des maires putassiers qui ne pensent qu’aux subventions du lendemain, bien éloignés de leurs administrés, lesquels protestent autour des ronds points à travers toute l’hexagone.

Lors de la session 1 retransmise à la télé, à partir de Bourgtheroulde, j’ai vu un maire que je connais, celui de Lonlay L’Abbaye dans l’Orne, Christian Derouet, faire un selfie avec Macron, l’air hilare. Je suis certaine qu’il affichera fièrement ce selfie à l’extérieur de sa mairie. Le même a accepté 50.000 € des saoudiens, par l’intermédiaire du sénateur Nathalie Goulet, tristement célèbre pour avoir été mentionnée dans l’ouvrage : « Nos chers émirs » de Christian Chesnot et Georges Malbrunot. Elle a porté plainte, les deux journalistes auraient été condamnés, selon le Sénateur.  Le fait reste que les Saoudiens ont lâché 50.000 € pour rénover le presbytère de Lonlay L’Abbaye. « Sans contreparties » me disait le maire. Le pauvre ignore, qu’un jour, ils arriveront pour exiger que le presbytère et pourquoi pas cette merveilleuse abbaye soit transformée en mosquée, ou autre …

C’était il y a deux ans…

L’affaire a fait grand bruit chez nos confrères de la presse quotidienne régionale, de Ouest France au Dauphiné Libéré en passant par les Dernières nouvelles d’Alsace.

En cause : la commune de Lonlay-l’Abbaye, qui a obtenu 50 000€ d’aide d’un fonds d’Arabie saoudite en vue de réaménager son ancien presbytère.

Le maire de Lonlay-l’Abbaye, Christian Derouet, n’en est pas à son coup d’essai. L’élu local fourmille d’idée pour développer sa commune.

Réaménager l’ancien presbytère

Après l’installation d’un distributeur automatique de billets par la commune en 2010 et celle d’une station-service communale en 2013, le conseil municipal veut désormais réaménager l’ancien presbytère de la commune. L’idée est d’en faire un nouvel espace pouvant accueillir la mairie, une salle de télétravail et un bureau d’accueil pour le public et les associations.

Un beau projet, donc, pour lequel Lonlay-l’Abbaye recevra 200 000€ de DETR (Dotation d’équipement des territoires ruraux) et financera 138 900€ sur ses fonds propres. Particularité du plan de financement, 50 050€ seront versés par un fonds saoudien : la fondation WAFI.

« J’estime que l’argent a une odeur »

Pour Jacques Brochard, habitant de Saint-Mars-d’Egrenne, ce financement pose un problème éthique.

J’estime que l’argent a une odeur. La fondation saoudienne Wafi explique qu’elle veut soigner son image en accordant des aides. Par ces motifs, elle avoue d’elle-même sa maladie. Cet argent qui serait sans odeur cherche en s’investissant à se purifier, à gommer et faire oublier les crimes du régime par le monde occidental

« Quand bien même nos pays commercent avec ce royaume, lui vendent des armes, quoique l’on veuille nous faire croire, cet argent a bien sûr l’odeur du pétrole, mais il a surtout l’odeur de la chair brûlée par les mille coups de fouet sur un blogueur saoudien, par les 350 coups de fouet sur un Britannique en possession d’une bouteille de vin. Cet argent a l’odeur du sang s’écoulant des poignets amputés, des 70 corps décapités depuis le début de l’année. Il a l’odeur de la honte que porte une femme qui, parce qu’elle a été violée est condamnée à la prison et à 200 coups de fouet ».

Pour le Médardais :

Une image cela se change de l’intérieur en transformant son pays et non pas en présentant à l’extérieur un faux profil, une image angélique

Jacques Brochard dit n’avoir « pas d’hostilité personnelle envers le maire de Lonlay-l’Abbaye. Cependant, l’éthique de ce financement me pose problème ».

Propriétaire du Manoir de la Motte, bâtiment en cours de classement à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques, le Médardais assure qu’il refuserait de telles aides, même si elles lui étaient proposées sans contrepartie et à fonds perdus. « Cet argent, c’est donner à l’Arabie saoudite une dignité qu’elle n’a pas », estime-t-il.

« Ne pas céder à ces sirènes-là »

A force de chercher des financements alternatifs, en dehors des traditionnelles aides et dotations, le maire de Lonlay-l’Abbaye est-il allé trop loin ? « Face à la baisse des dotations de l’Etat, il y a évidemment une tentation d’aller chercher l’argent ailleurs », estime Jacques Brochard. « Cela rend les possibilités de financement plus compliquées, mais sur un site comme Lonlay, on aurait pu faire appel à la Fondation du patrimoine, par exemple. Bien sûr, on aurait eu plus de difficultés à réaliser le projet, mais il ne faut pas céder à ces sirènes-là ».

Si le Médardais trouve les aménagements proposés pas la commune « judicieux et intelligents », il veut croire en la possibilité de faire appel à des fondations françaises plutôt que saoudiennes. « Le maire de Lonlay-l’Abbaye dit croire en les vertus de l’échange : mais s’il y a échange, quelle est la contrepartie ? Si l’on veut donner une meilleure image, c’est qu’on est malade. Et c’est cette maladie que je dénonce ».

« Demain, si je peux avoir la même somme, je l’accepterai »

« Demain, si je peux avoir la même somme, je l’accepterai », estime le maire de Lonlay-l'Abbaye Christian Derouet, dont le conseil municipal a obtenu une somme de 50 000€ du Fonds saoudien Wafi pour réhabiliter l'ancien presbytère de la commune.
« Demain, si je peux avoir la même somme, je l’accepterai », estime le maire de Lonlay-l’Abbaye Christian Derouet, dont le conseil municipal a obtenu une somme de 50 000€ du Fonds saoudien Wafi pour réhabiliter l’ancien presbytère de la commune.

« Ce projet de réaménagement de l’ancien presbytère est venu de l’implantation dans la commune d’un centre de formation de production numérique il y a quelques mois », explique le maire de Lonlay-l’Abbaye.

« Autour de sa compétence, nous avons voulu créer une salle de Télétravail, à côté de son bureau », poursuit Christian Derouet, qui a profité de l’opportunité pour envisager de rapatrier les locaux de la mairie, devenus trop étroits.

La réponse du maître d’œuvre est attendue pour le 15 août.

Un fonds obtenu via l’ambassade

Afin de monter ce projet, estimé entre 350 000 à 380 000€, le conseil municipal a fait appel à la Dotation d’équipement des territoires ruraux (200 000€), à ses fonds propres (100 à 130 000€) mais aussi à 50 000€ de la fondation saoudienne Wafi.

« Je voyage beaucoup et je vais à de nombreuses réunions. Je suis passé par l’ambassade d’Arabie saoudite pour obtenir ce fonds », explique Christian Derouet, en reprenant la phrase d’un de ses homologues, élu du département :

Ce n’est pas en restant dans l’Orne qu’on fera avancer l’Orne

« Demain, si je peux avoir la même somme, je l’accepterai »

Interrogé sur l’aspect éthique de ce financement, le maire de Lonlay rétorque :

Bien sûr, je préférerais utiliser de l’argent en sachant précisément d’où il vient, comment il a été gagné. Mais quand je ne peux pas le contrôler, je préfère utiliser cet argent à bon escient, au moins je sais comment il va être dépensé. Demain, si je peux avoir la même somme, je l’accepterai

Christian Derouet l’assure :

Mon seul but, c’est d’aller chercher des idées nouvelles pour faire avancer les choses

L’élu comprend que ce financement puisse choquer certains, « mais il y a une chose que je ne comprends pas, c’est la naïveté. C’est de ne pas savoir que notre président a décoré de la légion d’honneur le prince d’Arabie saoudite en mars dernier ».

« Faire évoluer les mentalités »

Pour le premier édile de la commune, ces 50 000€ sont « une goutte d’eau qui les a fait réagir : j’en suis ravi, car cela va faire évoluer les mentalités ».

L’élu concède néanmoins qu’à titre personnel, il ne serait pas allé jusqu’à remettre la légion d’honneur au prince saoudien.

Pour moi c’est le pas de trop. On peut garder des liens sans décorer quelqu’un

Néanmoins, Christian Derouet estime qu’il faut maintenir le dialogue avec l’Arabie saoudite.

Il n’y a rien de pire que de forcer les gens à se renfermer sur eux-mêmes. Ça ne peut les rendre que plus agressifs

V.B.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




15 thoughts on “Christian Derouet, Maire de Lonlay-l’Abbaye, qui fait des selfies avec Macron a reçu 50 000 € des Saoudiens

  1. durandurand

    Ce mairdeux à une tête de faux derche , il sera juger le moment venu comme tant d’autres , nous allons avoir du pain sur la planche avec tous ces traîtres et tous ces corrompus et collabos de toutes sorte qu’il nous faudra juger pour Haute Trahison !

  2. clairement

    Ces crétins que l’on met en fonction de Maire est une catastrophe.
    Il s’agit surtout d’une idiot cupide.
    Nous sommes dans une société du nombre et de l’inculture
    AFFLIGEANT

  3. claude

    « Demain, si je peux avoir la même somme, je l’accepterai »

    bin oui pour acheter l’ancienne plateforme des mousquetaires à Magny Le Désert (61600)!

  4. Hervé

    Un âne qui avance,grâce à la carotte qu’on lui tend,et qui ne sait même pas où il va. C’est quand même bien une particularité de beaucoup de Français..! Même après les centaines de victimes des attentats,ainsi que les agressions,et les nombreux viols que la France subie chaque jour,de la part des musulmans,nous continuons à manifester dans le calme,avec cette notion bizarre.. »Ils n’auront pas ma haine »..! Il est certain que de cette façon,rien ne changera,et Macron le sait très bien. Charles De Gaulle,ne disait il pas, »les Français sont des veaux ». Lui,il employait le terme de veaux,mais finalement,c’est exactement la même chose qu’avec l’exemple de l’âne. Les gilets jaunes sont courageux;mais avec Macron,si nous n’utilisons pas la force,nous n’obtiendront rien,car il a misé sur le temps,et plus le temps passe,plus il se rapproche de son objectif,car chaque jour,les migrants Africains arrivent par centaines (que des hommes jeunes),et bientôt,ils nous soumettront à leurs règles,et s’empareront de toutes les jeunes femmes,pour en faire leur serpillère. Tout cela est certain,car face à l’islam,il n’y a rien d’autre que la force,pour nous protéger. Pendant que les musulmans violent nos filles,et nous égorgent avec leurs canifs;nos armes restent enfermées dans des placards,et nos soldats cloîtrés dans les casernes;c’est ça,la vérité.

  5. SarisseSarisse

    Vivement les élections municipales et un réveil des Français qui je l’espère cette fois-ci commenceront à voter pour des maires patriotes il y a 36000 communes il faut en prendre le maximum les maires sont ce qu’il y a de plus proche des citoyens, la résistance doit être communale.
    C’est par l’échelon municipale qu’un peuple tout entier peut reprendre la possession de sa patrie de sa terre, les élections européennes qui arrive en B sont importantes certes mais elles ne serviront que de défouloir.
    Il faut éliminer par les urnes les maires LREM ou LaRem peu importe comment l’écrire, les sortir du décor, ainsi que les maires modem et autres LR » constructif » susceptible de trahir.
    Cela ne veut pas dire que je sois indulgent avec les socialistes qui ont provoqué cette situation et rendu possible l’élection de ce triste personnage et sont partis de godillot, je le suis un peu plus pour une partie de la France insoumise notamment celle qui vient de quitter Jean-Luc Mélenchon comme un Dzordje Kuzmanovic qui est un ancien militaire et semble avoir une sincère fibre républicaine(finalement j’ai quand -même du mal à rejeter cette satané république, malgré tant de déception , tant de ripoublique).
    Il faut espérer un sort pour ce parti un sort proche de celui du Kadima d’Israël( redescendre vers des étiage de 2%)
    C’est une tempête de sable jaune safran qui doit se lever.

  6. Christian Jour

    Ces inconscients ne voient pas plus loin que le bout de leur nez. Faut pas chercher bien loin pourquoi il y a autant d’adepte à momo dans nos villes et nos villages. Par chez moi les maire de gauche ont touché beaucoup de subvention en échange d’étrangers musulman. Maintenant que les enfants sont parti et que les vieux sont mort, devinez se qu’il reste. Aiguillon, jolie petit village situé au confluent de Lot et de la Garonne n’est habité que par une grande majorité d’étranger musulman et tous les commerces ont disparu. Autrefois lieu privilégié pour son tourisme, est maintenant déserté par les touristes, merci la gauche.

    1. jose

      a cergy pontoise , il y a trois boucheries toute hallal il est impossible de ne pas manger cette viande salope. en plus, avec les prix qu’ils font, ceux qui n’ont pas les moyens sont oblige d’aller dans ces boucherie car la viande est vraiment moins cher. les français ne comprennent pas que pour contrarier ces gens il faut baisser les prix sur la viande0 c’est avec cette politique qu’ils vont envahir le pays

      1. Samia

        La viande halal, c’est du bas de gamme assuré, à la limite du mangeable. La bonne viande est trop chère, vaut mieux réduire sa consommation que de bouffer un ersatz de viande dont en plus, souvent on n’est pas sûr de l’hygiène du boucher…

  7. Machinchose

    « Demain, si je peux avoir la même somme, je l’accepterai »………..toute honte bue a grosses lampées

    va donc retirer ton chèque de la soumission a l’ ambassade de ce pays puant, mais souviens toi de Kashoggi…. fondu dans l’ acide sulfurique

  8. Gromago

    Quel genre de subvention touche un maire pour recevoir des migrants dans son village ?
    Encore une fois,le maire n’ a pas son mot à dire .C’est le ministère de l’intérieur ,service des Etrangers en France ,dirigé par un banquier de formation,Mr Molina ,qui décide quoi,quand comment et combien .
    Via le préfet qui travaille pour ce
    Ministère régalien que quand tu t’opposes à lui,tu as aux fesses toute la police de la France et de la Navarre ,secrète ou pas secrète,et qu’il t’écoute pas parceque tu es une petite merde de citoyen et qu’il ne discute pas avec les petites merdes .
    Ou alors il te mets au gnouf ,direct (pardon en garde à vue)
    J’ai vu ici chez moi une fois le cas où il y a eu une rebellion des commerçants en pleine zone touristique qui a abouti au déplacement du CAO à 2 km plus loin .Mais c’est tout .Avec les félicitations du préfet qui en somme se félicite lui même puisque c’est lui qui a pris la décision ,un régal de démocratie relayée par le journal ultra dhimmi du coin !

    On ne se met pas en travers du préfet , qu’on soit maire ou administré. Face au préfet,en France,il n’y a pas de recours .
    (pour mémoire le service des Etrangers en France du ministère de l’intérieur,ministère régalien , a été crée par De Gaule après la guerre et gérait notemment les foyers Sonacotra (devenue société mixte état -privé Coallia ,entre autres )

    Pour résumer :
    Donc les maires n’ont aucun pouvoir par rapport au ministère de l’intérieur .
    C’est :ordre = exécution .

  9. Catherine Terrillon

    Depuis plus de 40 ans, les « élites » aiment l’islam parce qu’elles aiment l’argent. Si un quelconque pays bouddhiste avait des ressources minières et pétrolières, l’état deviendrait étrangement « boudhistophile ». Mais le drame, c’est que l’islam n’est pas une religion comme une autre. L’islam a la capacité d’anéantir l’occident, sa culture, sa science, sa philosophie, tout ce qu’il est depuis des siècles. C’est incroyable que la plupart des gens ne s’en rendent pas compte ! Voila bientôt le « délit de blasphème », comme au bon vieux temps de l’ancien régime ! Nos ancêtres ont ils fait la révolution pour rien ?

  10. jacotte

    Il n’a pas pris la mairie avec les avec les armes ,mais avec les votes des Français que dire de ceux qui ont voté pour lui…….

Comments are closed.