Garraud a fait un discours époustouflant chez Marine dimanche, bien plus crédible que Mariani !


Garraud a fait un discours époustouflant chez Marine dimanche, bien plus crédible que Mariani !

http://resistancerepublicaine.eu/2019/01/14/lue-a-la-source-de-nombre-de-nos-maux-entretien-entre-thierry-mariani-pierre-cassen-et-christine-tasin/

Bravo ! Entretien très instructif et éclairant. Questions pertinentes qui forcent à la réflexion entre autres sur le respect que les institutions laissent au Peuple en conformité avec le premier principe de notre devise nationale : « La LIBERTÉ » https://fr.wikipedia.org/wiki/Libert%C3%A9,_%C3%89galit%C3%A9,_Fraternit%C3%A9

et où l’on se rend compte que le peuple en réalité doit être impérativement soumis quelle que soit la politique, oppressive ou non, qu’exerce le gouvernement en place ; indépendamment de la réalité démocratique ou non de l’élection du président.

En fait, il apparaît clairement que le peuple n’obtient sa liberté que par la révolte ou la révolution.

Parmi les doléances du peuple il est impératif d’inscrire dans la Constitution la nécessité que le pourcentage des résultats électoraux doive atteindre le minimum de la majorité effective ; et que ce pourcentage ne devrait JAMAIS être inférieur à 40% durant le mandat ; pourcentages de sondages obtenus par des études dont on ne peut remettre en question l’authenticité.

Çà, c’est un premier point.

En ce qui concerne Thierry Mariani, comme certains, je ne suis pas tout à fait convaincue par sa démarche d’intéger la liste RN aux européennes ; j’ai comme le sentiment qu’il veut faire marcher le RN dans son sens plus encore que ne l’avait fait DLF ; mais bon ! celui qui me convainc davantage est Monsieur Garraud, qui a fait une intervention époustouflante lors de sa présentation à la Convention du Rassemblement pour les élections européennes (13/01/2019).

Concernant l’UE et le FREXIT ; bien sûr ce serait l’idéal ; le problème c’est que ce que l’on constate c’est que quelles que soient les solutions adoptées par les peuples pour en sortir, inclus le BREXIT, cela se solde par la guerre que l’UE déclare à ces réfractaires pour au bout du compte les ré-annexer.

Que ce soit au niveau national ou de l’UE il semble que seule l’éventualité d’une réaction massive des peuples pour renverser les tables soit l’issue.

Les seules nations qui s’extirpent un peu des griffes de l’UE mais non sans représailles, sont les nations contestataires et dissidentes, celles de l’Europe de l’Est et l’Italie ; on le voit ce n’est pas par voie de la légalité selon les traités de la zone euro.

Au début, le FN souhaitait totalement sortir de l’UE ; il se trouve que la majorité des Français effrayée, ne l’a pas souhaité et préférait rester dans l’UE. Certains prétextaient même, que même en tenant compte de la trahison de Sakozy en 2005, les choses ayant évolué, d’autres ayant été mises en place, il n’était donc pas de l’intérêt de la France et es français de sortir de l’UE.

Je continue avec le récit de l’évolution stratégique du FN/RBM/RN conernant ces positions sur l’UE. La création des groupes européens nationaliste avec l’ENL, même si les membres ont du mal à se faire écouter, comme les nationalistes en politique française, ont néanmoins fait bouger des lignes au niveau des patriotes européens et leur mouvement est a de plus en plus de poids, ce qui peut avoir pour conséquence la métamorphose de l’UE (il n’y a qu’à voir les têtes de notre élite française et écouter leurs déclaration pour comprendre qu’elle s’est transformée en pressoir à huile).

Actuellement, même si Thierry Mariani n’exprime pas réellement la pensée du RN sur le sujet de l’UE ce qui se dégage c’est que forts de l’esprit de plus en plus important qui anime les Peuples des nations réfractaires à l’UE les représentants de ces Nations pensent détruire les bases et l’esprit de l’UE pour les substituer par celui de l’Europe des Nations LIbres.

RR a publié un article sur la base d’un entretien avec Marine Le pen http://resistancerepublicaine.eu/2019/01/12/marine-le-pen-on-ne-repond-pas-a-une-crise-politique-a-coups-de-matraque/; laquelle explique sommairement l’esprit et l’idée de l’Europe des Nations dans le paragraphe :

Quelle est votre Europe idéale ?

L’Europe des Nations. L’Europe des coopérations, où les Nations conservent leur souveraineté et participent volontairement, ou ne participent pas, à des projets qui sont déterminés. En fait c’est Airbus, c’est Ariane, c’est ce qui a fonctionné. Ce sont des projets construits entre les Nations toutes consentantes. Aujourd’hui nous sommes confrontés à une Union européenne carcérale.
:

Géopolitiquement la donne a changé également. Même si les nations doivent rester des nations, les alliances, les coopérations LIBRES, à la façon des grandes alliances que la Russie, Chine, USA… mettent en place la possibilité de s’allier selon leurs convenances est aussi de l’intérêt des nations tout en restant des nations libres qui ne font que s’allier ponctuellement sur des projets.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Marcher sur des oeufs

Au crépuscule de ma vie, je flâne sur les chemins de la connaissance qui me ravit. Musique, histoire, religion, tout ce qui fait l'homme et tout ce que fait l'homme me passionne.


5 thoughts on “Garraud a fait un discours époustouflant chez Marine dimanche, bien plus crédible que Mariani !

  1. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Bonjour ; Je voudrais apporter une petite précision. cet article est un commentaire surtout en rapport avec l’excellent entretien que Madame Tasin et Monsieur Cassen ont eu à Kernews.

    Et je suis partie sr l’UE puisque le thème de l’UE était au coeur du sujet traité par ces deux brillants et vaillants résistants.

    Et puisque le thème était celui de l’UE, j’en suis venue à parler de ce qui nous préoccupe tous, l’envie de nous en « barrer » ; dont il apparaît que les solutions ne sont pas du tout évidente ni faciles, comme si la seule perspective que l’oligarchie nous laisse est comme en France : « la révolte, la révolution, le bain de sang ».

    Passant donc du thème de la sortie de l’UE, est apparu le thème des élections européennes et les listes présentées par le RN entre autre, puisque la convention du parti avait lieu ce dimanche 13 janvier.

    C’était alors l’occasion de présenter les nouveaux ralliés au parti pour la circonstance.

    Personnellement et je crois que ce fut le sentiment de beaucoup des partisans présents dans la salle, c’est Monsieur Garraud qui a conquis le cœur et les esprits de beaucoup ; d’ailleurs l’acclamation d’accueil et l’ovation finale en sont les témoins.

    On ne peut porter un jugement à 100% exact sur les motivations réelles rien que par l’observation comportementale, néanmoins, la façon dont chacun des nouveaux s’est présenté est assez révélatrice. De loin, j’ai préféré celle de Monsieur Garraud et de Madame la Député des DOM-TOM qui s’est montrée très agréable et a fait montre d’un bon esprit face aux petites allergies des partisans du FN/RBM/RN lorsqu’elle énonçait son alliance politique avec le PS et LR. Quant à Monsieur Mariani, je ne fait aucun procès d’intention, il a aussi été bien accueilli ; je pense qu’il était plutôt gauche, mal à l’aise, se trouvait dans une situation inconfortable ; il faut dire que c’était extrêmement courageux de sa part de se présenter là après des dizaines d’années de rejet du parti qu’il estimait sentir très mauvais. Mais comme il l’a souligné : « Marine lui a tendu la main en faisant abstraction du passé et en ne regardant plutôt l’avenir et sa contribution future ».

    A décharge pour Monsieur Mariani, sa vision politique, sur beaucoup de points est commune à celle du FN, on peut seulement lui faire le reproche d’être resté AUSSI LONGTEMPS dans le camp apparemment plus respectable mais qui pourtant, décennie après décennie, ne pouvait que contempler la vanité de son appartenance au parti UMP/LR. Il n’a pas été mal accueilli par les partisans RN présent dans la salle.

    Quoi qu’il en soit, le ralliement de ces trois personnes de qualité est un bon point et la volonté de travailler pour redonner à la France sa souveraineté comme son éclat sont bien les préoccupations de ces personnes en accord avec celles du RN.

    Je voudrais souligner quelque chose sur laquelle tant Monsieur Garraud comme Monsieur Mariani ont pointé à plusieurs reprise ; « le foyer cancéreux de cette construction politique qu’est l’UE est surtout la CEDH » qui, à l’instar de la politique française avec les centristes, interdit toute action sage, raisonnable, légitime et dans l’intérêt des peuples français et européens au nom d’une idéologie destructrice ; c’est du reste, sans doute pour cela que les diverses branches de la LDH existent, car on voit bien qu’elle ne se bat pas beaucoup pour défendre les peuples mais bien plus pour servir des mouvements et donc certainement des intérêts réels non avoués.

  2. Hellen

    Si on ne sort pas de cette UE, on ne pourra jamais effacer la dette…
    Il faut être totalement indépendant pour effacer cette dette…
    La sortie de l’UE et l’effacement de cette dette menteuse, voleuse et monstrueuse sont les deux choses incontournables à faire pour que la France et les Français reprennent leur indépendance et leur souveraineté…!
    Bien à vous

  3. exocet

    UE ne peut pas être détruite de l’extérieur par référendum, mais de l’intérieur grâce à des parties comme celui du RN qui ont le pouvoir de dire NON à tous ce que l’Europe veut nous imposer et nous faire subir.

  4. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    BREXIT – UKIP – ENL

    Communiqué de presse de Nicolas Bay, Député français au Parlement européen, Co-Président du groupe « Europe des nations et des libertés »
    :::: https://www.rassemblementnational.fr/communiques/le-groupe-parlementaire-enl-se-renforce/

    Hier, les députés britanniques Gerard Batten, président de UKIP, Jane Collins et Stuart Agnew ont décidé de rejoindre notre groupe au Parlement européen. Ils retrouvent ainsi leur collègue Janice Atkinson, qui leur avait montré la voie en intégrant notre groupe dès le mois de juin 2015. Et ce, quelques heures avant le rejet par le Parlement britannique de l’accord que Theresa May avait signé avec les négociateurs de l’UE.

    Les députés britanniques du groupe ENL entendent faire respecter le choix souverain de leur peuple lors du referendum de juin 2016. Mais ils veulent aussi montrer qu’ils croient dans l’Europe des nations et des libertés que nous appelons de nos vœux.

    A quatre mois des élections européennes, ce ralliement confirme la dynamique et l’attractivité de notre groupe et de notre projet visant à modifier en profondeur tant le fonctionnement que les orientations politiques de l’Union européenne pour défendre enfin les intérêts de nos peuples et la souveraineté de nos nations.

Comments are closed.