Bordeaux, étrangetés et leçons de l’acte IX


Bordeaux, étrangetés et leçons  de l’acte IX

Image de Bordeaux, devant le Grand théâtre (Opéra), une bannière insolite kanake !

En effet, la récupération de la colère des GJ va bon train…
A part un probable indépendantiste kanake dont on ne sait ce qu’il peut espérer ou un gaucho provocateur, je n’en ai pas percé le mystère, un autocollant arboré par un « GJ » pour la défense des migrants… Quand on a compris que le délaissement de la France « périphérique », petites villes et campagnes, a été pour abonder la politique de la ville (100 milliards en 30 ans résume Contribuables associés). Ajoutons les aides sociales détournées vers les immigrés musulmans qui pour une grande partie ne nous aiment pas, viennent pour profiter et non s’assimiler, c’est pour le moins là aussi, incongru, déplacé, inconscient, pour conclure provocateur !
La semaine précédente nous avions eu droit à des féministes, certaines fort gentilles : « Seule la délicatesse est révolutionnaire »

Ce n’est bien sûr pas la seule récupération tant par des politiques que des syndicats…
Vu dans la manif, Lutte Ouvrière, LFI, NPA, les anars d’ACAB (pas vu le POI ce 12)… Et aussi Sud-Solidaires, la CGT* qui a besoin de se refaire une santé après sa chute aux élections professionnelles, plus rarement FO, le SNESUP et j’en ai certainement raté ! Partis comme syndicats ils ont rangé leurs bannières, histoire de prétendre qu’ils ne récupèrent pas mais accompagnent, que leurs revendications se retrouvent chez les GJ… qu’ils ont notoirement négligés, méprisés voire dénoncés avec tous les épithètes les plus vils pour cette France franchouillarde, trop française, trop blanche, trop inculte…
* Et dire que la CGT n’avait pas de mots assez durs pour les « jaunes » disait-elle !

Autre appel : pour le FREXIT + RIC pour retrouver notre souveraineté (un groupe d’au moins 400 personnes, un parti se cache probablement derrière)…

Ainsi nous avons vu une manifestation avec des groupes faisant « bande à part », séparés des autres…
Et encore des individus foulard sur le nez, masqués, encapuchonnés, cagoulés…

Pour revenir à la manif elle même et à son importance, certainement gonflée avec des arrivées politiques et syndicales, il ne faut pas se leurrer, facilement 8000 personnes* à Bordeaux, voire plus… La préfecture avec qui j’étais d’accord la semaine précédente -4600- n’en annonce que 6000 (consignes ?).
* 35 minutes de défilé, dont 25 min dense ou très dense, contre moins de 12 min dense ou très dense la semaine précédente sur le même cours de la Marne.

Malheureusement, le soir fut encore réservé à la violence…
La semaine dernière, des manifestants patriotes se sont fait tabasser et blesser par les prétendus antifas. Tout n’est pas forcément à mettre sur le compte de la violence des forces de l’ordre…

Et on arrive aux conséquences !
Au delà des dégradations de vitrines, des poubelles et mobilier urbain qui sont de toute façon une charge pour la collectivité tant au niveau des impôts locaux que des assurances, le COÛT HUMAIN !
Un GJ de 47 ans placé dans le coma, un pompier participant cette fois-ci du côté GJ.
Ce qui vient s’ajouter aux mutilés des actes précédents, comme ce jeune bayonnais qui a perdu une main !

Pour ceux qui veulent un résumé vidéo de Bordeaux, capitale des GJ !

Avec mes excuses, mais vous n’avez ni vidéo ni photo personnelles, mon appareil pris par une ardeur libertaire (!), mal lui en a pris, s’est échappé de mes mains et a chu au sol…

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Résistance républicaine Aquitaine


2 thoughts on “Bordeaux, étrangetés et leçons de l’acte IX

  1. zipo

    Le peuple français est arrivé a saturation entre cette immigration galopante et toutes ces taxes il n’en peut plus et comble de sa colère et certains élus continuent a se gaver et dépenser l’argent public en jouissant de privilèges qui datent de la monarchie aussi cette colère contre les banquiers avec leurs subprimes Madoff et toute cette évasion fiscale due a l’Europe sensée améliorer leur vie et qui se révèle l’inverse .Oui le système est corrompu et va imploser car aucun élu représente ceux qui travaillent aussi nombre de Français ne vont méme plus voter !!!!!!!!!!!
    c’est le signe précurseur d’une révolte profonde qui n’est pas prète de s’éteindre

Comments are closed.