Lettre en retour à Emma qui a commis une « lettre aux Français »


Lettre en retour à  Emma qui a commis une « lettre aux Français »

Lettre en retour à Emma

Emma ! Personne, à part quelques idiots de macronistes attardés ou quelques prébendiers aux abois, ne croit en l’efficience de ta lettre aux Français.

Elle n’est encore pour toi qu’un moyen de plus de nous tromper. Tu es le pire faux-cul de nos présidents passés et Dieu sait pourtant que tes prédécesseurs étaient doués en la matière. Je suis même persuadé que plusieurs millions de Français ne croiront pas du tout à la sincérité de ta démarche et, soit ne jugeront pas utile de te répondre, soit te retourneront ta lettre de manière cinglante.

Car ta lettre est, par essence, un monument de faussetés en tous genres :

Déjà, d’un point de vue de la méthodologie : rien que sur le plan du dépouillement de toutes les réponses qui te seront retournées (même si dans de nombreux cas, ta lettre sera jetée au panier – ou aux ordures ou dans les gogs – et ne donnera lieu à aucune réponse, par dégoût ou mépris), puis sur celui du dépouillement et de  l’analyse des réponses et enfin de la synthèse générale, qui peut croire que tes services seront en mesure d’en tirer un projet dans le délai de réponse du petit mois que tu avances.

Sur l’intention : tu as donné trop de preuves jusqu’à ce jour de ta duplicité cajolante et doucereuse mais en parallèle de ta propension irrépressible à te lâcher avec des petites phrases vachardes envers le peuple et d’une manière générale envers les français et la France, que plus grand monde ne peut croire en ta sincérité. Macron, d’un seul coup, devenu un « Petit Père du Peuple » ? Impensable !

Sur le contenu de ce débat : tu prétends qu’aucune question ne sera interdite et que tous les sujets seront abordables. Flagrant délit de mensonges grossiers ! Bizarre tout de même, que tu te fourvoies d’emblée dans une telle contradiction mensongère puisque tu annonces par ailleurs ne pas vouloir revenir sur certains sujets tabous – l’impôt sur l’ISF par exemple -, et que sont écartés ou interdits de débat certains sujets (l’immigration par exemple, ton dada favori, choyé et surfinancé).

Mais c’est sur le fond que ton entreprise est foncièrement incongrue et vicieuse : tu t’es imposé comme le maître d’œuvre de ce débat, lequel, tu ne dois quand même pas l’oublier, est censé répondre à une colère profonde et terrible, issue du peuple.

Qui ne voit pas là une manœuvre de détournement, de double jeu pervers. C’est comme si (ce que je vais dire n’est qu’un parallèle historique) Hitler, en pleine exécution du sinistre plan qu’il avait nommé la « solution finale » avait cherché à convaincre des juifs allemands rescapés d’accepter une concertation en vue de l’établissement d’un concordat entre le 3èmeReich et le judaïsme allemand. Ou comme si Louis XIV, en pleines dragonnades, avait lancé la promesse de confirmer l’Edit de Nantes de son grand-père Henri IV.

Toute cette agitation actuelle ne traduit qu’une tentative de récupération bluffante pour, une fois encore, trahir les Français. Ton petit jeu vicelard est voué à l’échec. Il finira en eau de boudin.

Pour en finir : au sujet de la question de l’immigration dont tu veux faire l’impasse : je te prédis qu’elle va te revenir en pleine gueule à l’occasion des Européennes et qu’elle va te faire mal, très mal !

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




8 thoughts on “Lettre en retour à Emma qui a commis une « lettre aux Français »

  1. Christian

    Il faut mettre les vrais chiffres sur la table pour avoir un débat serein : statistiques ethniques, couts des quartiers versus rentrées fiscales de ces quartiers, type de délinquance (ethnique, géographique,…) et cout pour la société, cout de l’islam (état d’urgence due à l’slam qu’il soit ou pas radical car l’islam c’est l’islam, cout des parents qui enseignent le coran et l’arabe ou des dialectes africains improbables à leurs enfants avant les lois de la République et la langue de la République,;;;) mais cela nous n’en parlerons pas dans leur débat pipeau.

  2. Charles Marte02

    Très juste et pertinent article. Macron à travers sa lettre aux français et son débat national est en train de tenter la plus vaste opération d’enfumage jamais réalisée. Il n’y a aucun contrôle sur l’interprétation et les conclusions qui seront faites à l’issue de ces entourloupes. On viendra nous dire qu’après analyse de tout ce bazar finalement la plupart des français sont en phase avec les saloperies que Macron nous fout dans les dents chaque jour. Et qui viendra contrôler ou vérifier? Personne, et c’est comme ça que la macronie essaie de reprendre la main en se forgeant une nouvelle fausse légitimité. On se demande pourquoi Macron et sa bande de salopards, apparemment si pressés de retrouver une légitimité n’utilisent pas l’outil constitutionnel qu’ils ont à disposition à savoir la dissolution de l’assemblée afin que le peuple s’exprime dans les urnes… Mais il est vrai que le peuple français, Macron le hait et lui chie dessus, alors toutes les trahisons et bassesses sont bonnes à prendre pour ce freluquet minable pourvu que ça lui permette de nous le foutre encore plus profond

  3. JJB

    Un grand débat national ? une macronade de plus pour enfumer le français… vous ferez ce que JE veux, ce que j’ai fait, circulez …. rien à débattre !

  4. Alexcendre 62

    Tout est parlottes et tout ne sera que parlottes car ils n’ont rien dans la musette a négocier aucun des problèmes fondamentaux ne sera traité sérieusement , les dès sont pipés d’avance par la couche du dessus qui emploie monsieur Macron. Notre social est a terre car pillé avec la complicité de nombreux français , va t-on arrêter l’immigration ? bien sur que non ! L’emploi est piégé a mort par les délocalisation va t-on les arrêter ? bien sur que non ! La dette abyssale , va t-on revenir a une indépendance monétaire pour récupérer les leviers ? bien sur que non ! Va-on remettre nos frontières pour contrôler les flux migratoires bien sur que non ? va t-on soulager tous les budgets de l’Etat en les diminuant de 30% en commençant par la classe politique ? bien sur que non ! Rien mes rien ne sortira sauf une panoplie de gadgets très moussé par les médias et sans réel répercussion dans le soulagement du peule .Le monde d’en haut ne fera jamais aucun cadeau au monde d’en bas , ne rêvons pas le cinéma commence !

  5. veilleur47

    quelques réponses perso a la lettre de Macron pour le plaisir
    pour réussir on ne devrait pas avoir besoin de relations ou de fortune, mais d’effort et de travail.
    -la je crois qu’il parle de lui
    -un grand trouble ont gagné les esprits. Il nous faut y répondre par des idées claires.
    -tu m’étonne Jo l’embrouille
    Je n’accepte pas, et n’ai pas le droit d’accepter la pression
    n’accepte pas et n’ai pas le droit d’accepter la mise en accusation générale
    . Si tout le monde agresse tout le monde, la société se défait !
    -pas le droit d’accepter ! Tes patrons t’ont passé un savon ?
    – n’ai pas le droit d’accepter la mise en accusation générale ? Mon pauvre ils sont vilains ces Français.
    -Afin que les espérances dominent les peurs. Moi j’ai bien peur qu’il n’y plus d’espoir !
    -Pour moi, il n’y a pas de questions interdites. Nous ne serons pas d’accord sur tout, c’est normal, c’est la démocratie
    – Ok tu ne retiendras pas celles qui te dérangent normal c’est la Démocratie. (Que je suis con)
    – Mais je pense aussi que de ce débat peut sortir une clarification de notre projet national et européen, de nouvelles manières d’envisager l’avenir, de nouvelles idées.
    – (traduction) si ta une meilleure idée pour te faire entuber pas de soucis je suis preneur !
    – Le premier sujet porte sur nos impôts
    – nos dépenses et l’action publique.
    Heu… tu parles de la vaisselle a 500.000 et de la moquette ? l’action publique… a oui l’équipement des CRS
    -Pour les manifs des GJ (tu vois que suis pas si con)
    -Quelles sont les économies qui vous semblent prioritaires à faire ?
    -ben…tu vires les bras casses de ton pseudo gouvernement tu économiseras un pognon de dingue !
    – La citoyenneté, c’est aussi le fait de vivre ensemble.
    -holà je te sens pas la ! je vois venir la connerie !
    – Que proposez-vous pour améliorer l’intégration dans notre Nation ? En matière d’immigration, une fois nos obligations d’asile remplies, souhaitez-vous que nous puissions nous fixer des objectifs annuels définis par le Parlement ? Que proposez-vous afin de répondre à ce défi qui va durer ?
    -nous y voilà ! Intégration… les couler dans le béton ça compte ?
    -obligations d’asile ?ont pourraient les interner dans leurs pays respectif !
    -nous fixer des objectifs annuels ? oui pourquoi pas… 0 cela me parais raisonnable.

  6. Conan

    Un « Grrrand Débat Nationâââl » en escamotant le problème numéro 1 : gasoil plus cher pour financer plus de migrants !!!!……
    Car, c’est bien ça qu’il faut faire avaler sous prétexte de transition énergétique !!…
    P’tit maqueron, tu prends les GJ pour des cons ?
    Nous ne sommes plus en 1917, les gens s’informent via les media alternatifs et ils savent quel est le problème !
    On ne veut plus payer pour les autres, mais uniquement pour les nôtres !
    La vraie et saine redistribution, elle doit se faire pour les nôtres !
    Que les autres fassent leur boulot : chasser leurs dictateurs ou leurs roitelets africains qui s’en mettent plein les poches et qu’ils arrêtent de se multiplier comme des sauterelles !

Comments are closed.