Entrisme : Macron envoie syndicats, gauchistes et islamos pourrir et détourner le mouvement des gj !


Entrisme : Macron envoie syndicats, gauchistes et islamos pourrir et détourner le mouvement des gj !

Il est des signaux qui ne trompent pas. Trois exemples très significatifs.

I Des islamos s’infiltrent peu à peu dans la bataille, en faisant ami-ami avec des figures connues des GJ, et, cerise sur le gâteau, des catholiques agitent en pleine manifestation des signes religieux !

Il y a quelques jours, Drouet passait une soirée très amicale avec le rappeur islamo Ramous, celui qui nique la France.

http://resistancerepublicaine.eu/2019/01/13/que-fait-eric-drouet-avec-le-rappeur-islamo-ramous-qui-ferait-fermer-les-comptes-facebook-des-gj/

Cerise sur le gâteau… du côté des chrétiens cette fois. Hier, un Gilet jaune manifestait, à Nantes, avec un drapeau chrétien ! Où est la nation ? Où est la lutte contre Macron ? 

Merci à Eric Dick qui a filmé et qui a ajouté ce petit commentaire :

Sans doute en s’insurgeant, les Vendéens ont combattu la République. Seulement la patrie pour eux, c’était le pays qui les avait vu naître, le berceau de leurs familles, la terre que depuis dix-huit siècles ils avaient arrosée de leur sang, fécondée de leurs sueurs. Pays ! Patrie ; ces deux mots, résument toute la guerre de Vendée. Élus, décideurs, entrepreneurs vendéens souvenez-vous et respectez ça!!! Eric Dick « Et les cloches se sont tues ».

 

II Hier, on découvrait l’immonde infiltration des gauchistes droidelhommistes immigrationnistes à Valence.

 

http://resistancerepublicaine.eu/2019/01/12/valence-banderole-hostile-a-philippot-en-tete-de-cortege-gilets-jaunes/

Non pas qu’on leur refuse le droit d’être Gilet Jaune et de manifester. Pas du tout.

Ce qu’on leur reproche en l’occurrence c’est d’avoir détourné clairement la manifestation d’authentiques Gilets jaunes en… manifestation non pas contre Macron mais contre Philippot et donc contre Marine.  Grave !

Ce qu’on leur reproche c’est, au travers d’une manifestation de Français réclamant plus d’attention, moins de taxes, une meilleure utilisation de l’argent public, certains se croient autorisés à faire de la pub à leurs idées qui n’ont rien à voir, au contraire puisque l’immigration nous coûte cher, très cher.

 

 

III Pas plus tard qu’hier encore, on apprenait qu’à Bordeaux et Nantes (entre autres)  antifas, CGT et FO avaient rameuté leurs troupes pour se mêler aux Gilets jaunes, sans banderoles, sans slogans… mais en gardant des marques de reconnaissance, des petits logos ici ou là sur les vestes ou les pantalon, histoire de se repérer...

Les Antifas et autres gauchistes ? Ce sont les mêmes qu’à Valence. Bas de plafond  et prognathes, définitivement idiots.

Mais les syndicats !

Non pas qu’on leur refuse le droit d’être Gilet Jaune et de manifester en tant que citoyen. Pas du tout. Mais quand les syndicats s’immiscent dans une manifestation de citoyens, ça ne sent pas bon. Qu’on se souvienne qu’ils veulent tout gérer, tout commander, pour exister et pour… être ensuite les interlocuteurs des pouvoirs publics. Or, les syndicats, depuis des lustres, signent la mort de la France et des Français on applaudissant à la mondialisation, aux délocalisations, aux travailleurs détachés, à l’immigration débridée et signet tout ce qui arrange le patronat et l’Etat.

On se souvient que c’est la même CGT qui a porté plainte contre des Gilets jaunes ayant dénoncé des migrants cachés dans un camion…

Ce n’est pas un hasard si Macron a optimisé encore davantage les avantages accordés aux délégués syndicaux avec la loi travail :

https://www.lesechos.fr/07/08/2017/LesEchos/22502-009-ECH_la-carriere-des-elus-syndicaux-au-coeur-de-la-future-loi-travail.htm

Quant aux responsables de centrales syndicales…

En récompense de leurs bons et loyaux services, ils ont des sinécures de délégués syndicaux, protégés, eux, des licenciements, en nombre illimité, des subventions elles aussi illimitées et l’assurance de voir les patrons des syndicats recyclés dans le monde politique ou dans le monde de l’entreprise.

Quelques exemples… 

Thierry Lepaon, ancien secrétaire général de la CGT, nommé délégué interministériel à la langue française pour la cohésion sociale, le 16 février 2017.

Jean-Claude Mailly, ancien secrétaire général de FO, é mois après avoir quitté la direction du syndicat, il se reconvertit dans le conseil en rejoignant la société de Raymond Soubie, Alixio  spécialisée dans la stratégie sociale et la restructuration d’entreprises.

Edmond Maire, ancien secrétaire général de la CFDT, il se reconvertira dans le tourisme social en étant président de VVF (Villages Vacances Familles, qui deviendra Belambra Clubs après avoir été privatisé en juillet 2006) puis dirigera la société d’investissement solidaire France Active (association d’insertion et d’aide à la création d’entreprise)5.

Jean Kaspar, qui succède au précédent à la tête de la CFDT aura une sacrée carrière… Conseiller à l’ambassade de France à Washington, Consultant en stratégies sociales et gérant de « J.K consultant », vice-Président de « l’Observatoire social international », intervenant à sciences po, dans différents cursus de la CNAM, en Université, conseiller de la fondation pour l’innovation politique et a été membre de la « Commission pour la libération de la croissance française », dite « commission Attali »… Comme défense des salariés, qui dit mieux ?

Nicole Notat, succédant au précédent à la tête de la CFDT, aura elle aussi une sacrée carrière. Et ce n’est pas fini. La CDFT mène à tout ! « Elle a créé Vigeo société européenne d’évaluation des performances sociales et environnementales des entreprises RSE. Elle est soutenue par de nombreux chefs d’entreprises. Selon le Canard enchaîné, qui relate un témoignage d’un chef d’entreprise, « Vigeo, c’est pas compliqué, il suffit de payer : tu files 200 000 ou 300 000 balles, on certifie que ta boite est écolo et sociale, et te voilà peinard »3. Elle est membre du conseil d’orientation du think tank En Temps Réel4. Elle a aussi participé à quelques travaux de la Haute Autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité (Halde). Elle est membre du club Le Siècle dont elle a assuré la présidence du 1er janvier 2011 au 31 décembre 20135. Nicole Notat a été désignée par le Conseil européen membre du Groupe de Réflexion sur l’avenir de l’Europe présidé par Felipe Gonzalez et rattaché au Conseil européen. Le groupe a pour mission de proposer au Conseil européen de mars 2010 une feuille de route stratégique pour l’Europe à l’horizon 2020-2030. Elle était membre du conseil d’administration de la Coface (Compagnie française d’assurance pour le commerce extérieur)6 et du conseil de surveillance du Monde S.A.7. Depuis novembre 2011, elle est médiatrice dans le cadre de la mise en place des nouveaux horaires par la SNCF et RFF. En janvier 2013, elle devient la chef de file du groupe de travail « Promouvoir et valoriser l’entrepreneuriat responsable » des futures assises de l’entrepreneuriat, sous l’égide de la ministre Fleur Pellerin8. En 2013, un dirigeant de l’Union des industries et métiers de la métallurgie l’accuse d’avoir accepté une enveloppe de 60 000 euros3. Le 9 mars 2018, elle remet avec le patron de Michelin Jean-Dominique Senard un rapport sur le rôle de l’entreprise dans la société française au ministre de l’Économie Bruno Le Maire9Le 21 mars elle est nommée par la ministre du Travail Muriel Pénicaud et le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, déléguée française à l’Organisation internationale du travail. Source wikipedia

Son successeur  François Chérèque sera président de l’Agence du service civique de 2013 à 2016 et président du think tank de gauche Terra Nova.

Bernard Thibault ancien secrétaire général de la  CGT a été élu le administrateur du Bureau international du Travail….

Edouard Martin, ex-CFDT, socialiste, élu député européen, porte dorénavant l’étiquette génération.s de Hamon.

 

Et Macron dans tout cela ? Quel rapport avec les syndicats, les gauchistes et les islamos dans la lutte des Gilets jaunes ? 

Macron ne joue jamais franc-jeu, c’est l’homme des manigances, des coups-fourrés, des coups de billard à 3 bandes…

Cette arrivée un peu partout de gens poussant dans le sens de la mondialisation car engagés pour l’immigration et l’islamisation signifie, forcément, que Macron a mis en musique ses réseaux, ayant compris qu’il ne parviendrait pas à raisonner les Gilets Jaunes. Il a donc poussé ceux qui sont de son bord car viscéralement anti-populisme, anti-Marine, anti-nationalisme, anti-patriotisme de venir lui donner un coup de main en infiltrant et en détournant, par leur présence, par leur dialectique de syndicalistes de la tentation RN…

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


10 thoughts on “Entrisme : Macron envoie syndicats, gauchistes et islamos pourrir et détourner le mouvement des gj !

  1. dmarie

    Gilets Jaunes, ne vous laissez pas abuser par la bonhomie de certains mahométans ! Il n’y a pas d’amitié possible avec ces gens-là ! C’est interdit par leur connerie de religion que décrit si bien leur livre sacré, l’écoeurant coran (sans majuscule) ! Vous n’êtes que des dhimmis à leurs yeux, juste bons à payer pour les entretenir eux et leurs poules pondeuses ! Ils vous font les yeux doux pour mieux vous manipuler et vous rouler dans la farine ! Il n’y a aucune sincérité chez ces créatures : ils sont aussi arrivistes que le fénelon qui a été élu par manipulation. Et ils sont probablement de mèche avec lui…
    Ne vous laissez pas infiltrer par ces individus malfaisants, vous vous en repentiriez par la suite !
    N’oubliez pas que la France est en ligne de mire pour être islamisée entièrement et que cette manipulation est déjà bien avancée !
    Ouvrez les yeux avant qu’il ne soit trop tard !!!

    Reply
  2. gammagamma

    Ca y est. Les « gôchos » et collabos pourrissent tout ce qu’ils touchent. Ces belles ordures fourbent et hypocrites, s’infiltrent dans le mouvement pour s’en emparer à petit feu. En effet quel rapport ? En plus rédigé en arabe pour que tout le monde arabe voit – « regardez ce pays qui nous malmène » ! Elle est belle la France avec ces étrons politisés. il faudra que l’abruti de service qui affiche cette écriture arabe nous dise « QUEL EST LE RAPPORT AVEC LES GJ » Le rapport est que les arabo-musulmans cherchent n’importe quelle brèche pour s’y fourrer. Et lorsqu’ils considèrent que leur hôte montre quelques signes de faiblesse, les pourritures en profitent pour continuer leur invasion. A vomir. Le pire n’est pas là. Le pire ce sont ces français incultes qui se font avoir. On ira pas loin croyez-moi.

    Reply
  3. La moutarde me monte au nez

    Tout à fait.
    D’aileurs le premier qui a décrété qu’il n’y aurait pas à débattre de l’immigraction, alors que Macron en avait évoqué la possibilité, c’est Laurent Berger de la CFDT.
    Et tout le monde a emboîté le pas.
    De quel droit ce type se permet il de s’arroger cette prérogative ?
    Son boulot, c’est de défendre les salariés français pas de faire du proselytisme pour l’afrIque.
    Si les syndicats étaient révolutionnaires, depuis le temps çà se saurait.
    Ils ne défendent que leur gamelle.
    Si le mouvement GJ qui pourrait être une révolution et faire enfin vraiment bouger les choses, se fait fagociter par les syndicats aux ordres ou détourner par des « représentants « sous-marins mis en place par le pouvoir, il est foutu.
    Une des revendications majeure de ce mouvement, c’est justement de dire nos représentants ( les députés) ne nous représentent plus, ce n’est pas pour se faire voler leur force par d’autres prétendus représentants.
    Leur force, c’est leur insaisissabilité.
    On sent bien depuis le début que toute la clique LAREM relayée par La Chaîne Intox, BFMacron et WC News, ne cesse de dire: mais où sont les chefs?
    Il faut redonner leurs places aux corps intermédiaires…
    Ils veulent absolument des courroies de transmission,
    parce qu’ils savent avec leur longue expérience de l’enfumage, qu’une fois qu’on a repéré la courroie de transmission, il suffit de s’emparer de la manivelle et de faire tourner la courroie dans l’autre sens.
    Ce sont de simple techniques de vente:
    On n’affronte pas une objection,
    On la laisse se dégonfler en l’écoutant et au besoin en abondant, puis progressivement on retourne l’opinion du client.
    C’est ce que Macron nous fait avec le débat.
    A la fin, il nous fera dire, ce qu’il a toujours voulu qu’on dise.
    L’autre image des écoles de vente de ma jeunesse, c’est celle de l’attelage de diligence emballé.
    Le cowboy stupide essaie de l’arreter en se mettant face aux chevaux:
    Il se fait ratatiner,
    Le cowboy intelligent saute sur le dernier cheval, puis de chevaux en chevaux remonte jusqu’au cheval de tête qu’il calme progressivement, jusqu’à ce que l’attelâge s’arrête.
    C’est le coup des syndicats, il faut petit à petit détourner le mouvement jusqu’à ce qu’il oublie où il voulait aller.

    Reply
  4. SarisseSarisse

    En effet j’ai découvert ces deux photos et on peut dire qu’il y a manipulation noyautage.
    Or ça n’a jamais été le combat des gilets jaunes le combat des gilets jaunes est à la fois un combat effectivement économique social fiscal bien sûr mais c’est un combat aussi identitaire; les Français dans leur grande majorité ne s’y trompent pas.
    Nous avons vu des drapeaux français nous avons des drapeaux marqués des trois couleurs de la nation nous avons vu aussi des drapeaux régionaux qui ont d’ailleurs eux aussi été insultés puisque traiter de drapeau fasciste ou d’extrême droite notamment par le crétin de Sylvain Boulouque qui n’est même pas fichu de comprendre que sur le drapeau picard il y a aussi les fleurs de lys dans les fleurs de lys n’ont rien à voir avec le fascisme mais plutôt avec l’histoire de France tout simplement et des Capétiens.
    Et puis c’est un peu facile de parler d’extrême droite moi quand je vois d’Estienne-d’Orves je vois un résistant tout comme Jean Moulin!
    Les gilets jaunes n’ont jamais été pour le sans frontiérisme, bien au contraire , y compris pour bien de ceux issus des rangs de la gauche et déçus n’oublions pas l’excellent ouvrage d’un ex- gauchiste pourtant très connu , philosophe, mêmes qui fut un guévariste Régis Debray « l’éloge des frontières ».

    Il y a une sorte d’association de Macron et de Mélenchon même si je ne mets pas tous les mélenchonistes dans me même sac ( notamment depuis les dernières défections , d’un Dzordge Kusmanovic et de quelques autres qui ont encore un minimum syndical de patriotisme dans le sang).

    C’est toujours la même technique du diviser pour régner du noyautage du brouillage du message mais personne n’est dupe le mouvement continue à s’amplifier je pense qu’il viendra de plus en plus fort.
    Un peuple conscient de ce qu’on lui fait et de ce qui peut lui arriver peut devenir une armée une armée pacifique dans un premier temps énorme et qui pèse mais une véritable armée.
    C’est une sorte de nouvelle armée de conscription qui est en train de se constituer.
    Seul le départ de Monsieur Macron et de sa clique pourra faire baisser la pression.

    Reply
    1. bm77

      Exact Christian et tout Drouet qu’il est le mouvement ne lui appartient pas , il n’appartient à personne et à tout le monde
      Ce qui a mis les Gilets jaunes dans la rue c’est le refus de cette fatalité qui veut que l’on ne puisse rien faire contre ce système puisque celui-ci a réussi même à se mettre dans la poche des gens qui étaient destinés à l’origine à défendre les plus petits, comme les démontre très bien Christine Tasin .
      Si le concept de lutte des classes existait encore on appellerait cela de la trahison!
      c’est ce qui fait aussi qu’aujourd’hui on nous présente le fait de payer des surtaxes sur les carburants comme quelque chose d’obligatoire et non négociable.
      Donc toute personne qui se voudrait porte parole du mouvement est particulièrement scrutée par les gilets jaunes mais aussi leurs adversaires du système car potentiellement achetable ou recyclable.
      Il n’y a pas de personne plus méritante que l’autre chez les Gilets jaunes ou plus digne de confiance chez les uns que les autres Egalité totale!
      Le gars qui parle au nom des Gilets Jaunes doit d’abord penser à représenter celui qui se les gèle depuis deux mois au ronds points pour se faire entendre et donc doit rester très humble. et surtout se méfier de tout ce qui est planqué à l’intérieur dans les derniers salons ou on cause, les plateaux télé etc le trop de confort confine à se faire endormir.

      Reply
  5. Conan

    La 1ère réaction des vrais gilets jaunes s’est produite à la pompe à essence !!…
    Ils n’ont pas fait l’ena mais ont vite compris la formule : plus de taxes gasoil pour plus de « migrants » !
    Alors melanchons-nous, ramous et nique sa mère, rassemblez-vous entre islamo trotskistes et foutez la paix au mouvement national des GJ !!…

    Reply
  6. Conversations

    Macron n’a pas grand chose à faire sur le plan strictement politique. Il obéit aux consignes qu’on lui donne.
    Il gouverne surtout par les manigances, et sur l’information, la propagande …
    (pour se maintenir au pouvoir, pour faire accepter l’inacceptable à un peuple, comme crever, par exemple).
    Je pense et j’espère que la force des GJ ne sera pas détruite par toutes ces sangsues de gauche, qu’on a déjà vues, qui nous ennuient … On n’entend qu’eux depuis si longtemps…
    Je crois qu’il y a des gens qui en ont marre de la mièvrerie des gauchistes, des coups tordus de Macron, et ils vont maintenir le cap.
    Macron est comme un vieux dictateur à bout de souffle, qui ne se maintient au pouvoir que grâce à tous ses laquais, à ses mensonges, à sa grosse propagande stupide et nauséabonde ..

    Reply
  7. frejusien

    c’est exactement ça, ils s’infiltrent partout, sur les sites GJ , ils essaient de décrier Marine, de convaincre les gens

    à la télé, on ne parle que des corps intermédiaires, on veut les remettre au premier plan, en oubliant que les GJ n’en veulent pas,
    mais on fait croire qu’ils sont indispensables, car « intermédiaires »

    Berger va récupérer le mouvement avec réunions à l’Elysée, comme si c’était lui qui avait lancé le mouvement,

    et le Ramous, il s’est infiltré, il y a une quinzaine de jours, je me demande qui le lui a suggéré, mais des Algériens aussi se mettent à participer et à pousser à la révolte, je me demande s’ils sont pro-GJ ou tout simplement désireux de foutre le boxon

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *