Les fumeurs achètent moins en bureau de tabac… mais ils fument toujours autant !


Les fumeurs achètent moins en bureau de tabac… mais ils fument toujours autant !

Le  » Grand Débat  » : du mensonge encore et toujours ! Comme le reste.

Le  » Grand Débat « . On sait ce que ça va devenir.

Le macronisme, c’est ça : du mensonge, du mensonge, du mensonge encore, et du mensonge toujours.

Le mensonge à propos des taxes sur les carburants  » en faveur de l’écologie  » .
Les Gilets Jaunes l’ont immédiatement compris.

Hier matin, la Schiappa était surFrance Inter, où elle parlait, avec son espèce de voix nasale insupportable ( sauf chez les femmes  » de gauche « , quel que soit leur âge, qui parlent maintenant toutes comme ça ).

Elle mentait, sur tous les sujets.
Et elle mentait sans vergogne.
( Vergogne n’est jamais invité sur France Inter ! )

Mais, ce n’est pas de cela dont je voulais parler.

Je voulais parler des taxes sur le tabac,  » pour la santé « , bien sûr !

Hier  matin, tous les journaux :

 » Cigarettes: les ventes partent en fumée sous l’effet de la politique anti …
Corollaire de la politique publique anti-tabac et de la hausse des prix, … les fumeurs français ont considérablement réduit leur consommation.
Tabac : les ventes de cigarettes ont nettement diminué en 2018

Tabac : les ventes de cigarettes ont plongé en 2018

Les Échos-il y a 20 heures
Tabac : les ventes de cigarettes ont fortement baissé en 2018
Éditorial-Le Parisien-il y a 19 heures

Un paquet de cigarettes plus cher a fait chuter les ventes en France en …
Exhaustif-Libération-il y a 17 heures  »

___________________

Ben voyons !

Les ventes, oui, mais la consommation..

Une blague incroyable !
Que, seuls, quelques articles des presses locales mettent parfois à mal .

Par exemple : « La vente de tabac le soir, à l’arrière des camions sur les parkings, c’est très orléanais« .

https://www.larep.fr/orleans/vie-pratique-consommation/2018/12/14/herve-natali-la-vente-de-tabac-le-soir-a-larriere-des-camions-sur-les-parkings-cest-tres-orleanais_13082704.html

C’est aussi ce que me disait ma buraliste ( je sais : je fume, c’est pas bien) :

 » Je vends moins, parce que les gens s’approvisionnent autrement. Je vois des gens, y fument toujours, mais y m’achètent plus rien « .

Evidemment !

D’autant plus que dans des pays en crise, les gens fument comme des pompiers.

C’était une clop après l’autre en URSS, Irlande du Nord, Pologne, Roumanie……

Le mensonge, encore et toujours !
Le macronisme !

Et puis, tiens,

comme ça m’énerve,

je mets ça en prime :

Berthe Sylva :

 

Ma France !

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




7 thoughts on “Les fumeurs achètent moins en bureau de tabac… mais ils fument toujours autant !

  1. AvatarMateo

    On l’a compris , ils ont sacrifier les buralistes à l’avantage des banlieues, et évidemment des pays frontaliers

  2. AvatarJoël

    « avec son espèce de voix nasale insupportable ( sauf chez les femmes » de gauche « , quel que soit leur âge, qui parlent maintenant toutes comme ça ). »

    Ça c’est à force de se pincer le nez quand elles parlent du peuple de France.

  3. AvatarChristian

    cool les racailles vont se faire encore un peu plus de blé. Commençons par légaliser le cannabis pour casser un peu le business du 9.3 et d’ailleurs et mettons ce produit qui sera cultivé en France en vente dans les tabacs (certes tenus pas les chinois mais bon eux ils vont leurs affaires en silence sans vouloir nous imposer un bouddha ou je ne sais qui comme référent de vie) avec un contrôle. On voit bien que les interdits n’empêchent pas la consommation donc récupérons cet argent qui servira à la collectivité.

  4. Avatarfrejusien

    Voilà un bon sujet à introduire dans les doléances,

    baisse d’au moins 50% des taxes sur le tabac,
    comme pour les limitations de vitesse, l’augmentation ne réduit en rien la consommation, on sait bien que c’est pour engraisser Bercy,

    alors, maintenant, en plus , ça profite drôlement à l’économie parallèle des banlieues

  5. AvatarMarie

    Ayant de la famille dans le Nord, on achetait toujours nos clopes en Belgique quand on fumait, soit on y allait directement, soit la famille nous ravitaillait quand quelqu’un passait chez nous, mais jamais un achat chez le buraliste du coin. Dans les années 70, mes parents déjà faisaient comme ça mais en Angleterre. Même sans l’argument « c’est pour votre bien, on prend soin de votre santé », on a toujours été hyper taxés sur le tabac et l’alcool par rapport à nos voisins

  6. Avatarpalimola

    J’ai vu pendant des mois des vendeurs a la sauvette interpeller des automobilistes au feu rouge en brandissant des cartouches de Marlboro , un jour il est passé une voiture de police et savez vous ce qui s’est passé ? ….et bien rien ils ont continué leur chemin !

Comments are closed.