A présent, les gendarmes gagnent leur vie en cassant la gueule des parents des copains de leurs enfants…


A présent, les gendarmes gagnent leur vie en cassant la gueule des parents des copains de leurs enfants…

Illustration : un des Janus agités évoqués par Claire Navarro dans cet article, Elisabeth Borne, Ministre des transports….

Chaque fois que les Janus agités s’expriment, ils révèlent un Q.I. très au dessous de la fonction et une grande application à faire de la synthèse foireuse,  comme si les Français n’avaient pas en permanence un champ  d’observation et de mémoire aussi long que large pour établir leurs propres constats. Ils nous prennent vraiment pour des abrutis ! C’est une tendance de l’appareil d’Etat et de ses valets médiatiques que d’instruire dans la partialité, l’inversion des réalités et des valeurs. Pour dire simple : la perversion !

Cette fois ils s’en prennent à notre brave Gilet jaune national, d’une saine humanité. Comme d’habitude ils vont dramatiser, et diaboliser le viril, l’homme capable de s’indigner et de réagir devant la violence des professionnels du gazage et de la bastonnade. Enfin ces agents, parés de casques et de bouclier, agressaient et tabassaient des femmes et des retraités désarmés. Mais jusque là, pour les Janus tout était normal, il ne fallait pas déranger le scénario répressif mis en place, ni les ordres donnés par des salauds à l’encontre des gilets jaunes.

Entre parenthèses : dans de nombreux pays étrangers, qui observent ce qui se passe en France, les informateurs sont outrés de la manière odieuse dont les gilets jaunes, reconnus comme des patriotes, sont maltraités  depuis plusieurs semaines par un pouvoir aux méthodes de voyous. (Et dire que nous avions manifesté pour les policiers méprisés par une institution qui les laissait crever !)

En fait, hormis les victimes, personne ne semblait disposé à hurler contre ces furieuses anomalies à l’encontre de citoyens désarmés. Le bataillon des agents serviles pouvait se défouler, envoyer des blessés dans les Services d’Urgence à l’Hôpital : normal ! Pas même une femme du gouvernement ne se sera sentie bouleversée en tant que sœur ou mère…

La dérive n’aura pas tardé, autorisées à un défouloir facile, les forces de répression, stimulées par la prime et l’occasion de relâcher enfin toutes les frustrations passées face aux racailles qui faillirent en rôtir quelques uns dans leurs véhicules, ne se gênaient plus pour sévir enfin ! Sauf que, dans des rouages aussi bien huilés, on ne pense jamais au grain de sable ! Il leur est tombé du pont, et les mains nues il a rossé trois de ces lâches suppôts à l’agression facile.  M…. c’était pas le jeu ! Ils étaient là pour cogner pas pour ramasser ! On aura tout vu : les « caguettes » ont porté plainte !

Evidemment, le peuple français qui connaît bien les Janus et leurs sbires, s’est inquiété de leurs sales méthodes de représailles, visant à annihiler l’image exemplaire de l’insupportable  « Zorro ». Cet ami symbolisait la fraternité des humbles qui interviennent encore quand le faible est soumis à la violence du fort. Sachant que ce père de famille vit dans un statut modeste, une foule d’anonymes s’est mise à alimenter une cagnotte pour l’assister dans les suites de l’affaire et lui éviter trop de malheur…

Alors ça, qu’on leur casse la rigueur de la badine qu’ils voulaient abattre, les Janus et leurs sbires, ça les a rendus fous. Ils sont outrés ! On a entendu la Ministre des transports Elisabeth Borne  critiquant le fait : qu’un certain nombre de nos citoyens  auraient perdu leurs repères. Est-ce que c’est normal de vouloir apporter un soutien à ce Monsieur qu’on a vu frapper un policier à terre. Ce soutien est choquant ! » Mais oui Madame c’est normal ! Au contraire les citoyens ont retrouvé les repères des leurs ! Le gendarme ne traversait pas cet espace en rampant sur les mains, il avait au préalable tapé quelqu’un à terre, et nous avons vu que malgré des coups de pieds assénés aussi à son derrière il se relevait. La moindre des choses étant qu’un gendarme qui tape devrait prévoir d’encaisser ! Même les hommes lambda ont toujours appris ça, avant qu’on prétende les élever comme des efféminés.

Les cadres de la Sécurité se désolaient… Pour eux,  cette cagnotte était une énième provocation : « Qui soutient le gendarme qui s’est fait tabasser ? Ces gens là ne peuvent pas être parents. Comment peuvent-ils dire à leurs enfants, aux jeunes : voilà le modèle c’est la violence ! Il faut donner de l’argent pour la violence ! »  Mais Madame, le gendarme est sûrement soutenu par ceux qui lui ont donné ces ordres et qui trouvent normale sa violence ! Et il est aussi soutenu matériellement par les finances de la population française, ça ne sort pas des poches du gouvernement vous savez ! Le peuple français donne de l’argent pour le salaire de la violence de gendarmes qui lui tapent dessus ! C’est terrible quand même ! Vous y pensez Madame ? Et les gendarmes peuvent-ils être des parents ? Comment peuvent-ils dire à leurs enfants « voilà mon modèle, je te nourris en cassant la gueule des parents et grands-parents de tes copains d’école, je suis payé pour ça c’est mon métier, c’est de ça que tu vis aussi de ma violence autorisée contre des gens désarmés ! »

Ensuite c’était le Syndicat des cadres de la Sécurité Intérieure CFDT sur twitter, à l’adresse de la Ministre de l’Injustice Mme Belloubet, de C. Castaner, et L. Nunez , affirmant de cette assistance: C’est un message à la haine et à la violence par destination qui se doit d’être sanctionné ! » Des cadres de la sécurité intérieure ? Peut-être de ceux qui ont donné des ordres aux gendarmes ? Mais la sécurité intérieure n’était-elle pas aussi destinée au peuple ? Message à la haine et à la violence ? Eux qui ont laissé traiter leurs propres policiers comme des mendiants, dont les nombreux membres malheureux n’ont cessé de choisir le suicide, ils n’ont pas honte ! Ils ne peuvent même pas imaginer qu’il s’agit surtout d’une prérogative citoyenne pour protéger un homme de bien qui a révélé à chacun le ferment de ce qui a toujours nourri la solidarité, la fraternité et le sentiment national français !

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Avatar

Responsable Résistance républicaine Drôme


5 thoughts on “A présent, les gendarmes gagnent leur vie en cassant la gueule des parents des copains de leurs enfants…

  1. AvatarBobbyFR94

    Même si j’ai les boules concernant les actes de violences contre, sur ORDRE, il faut TOUJOURS le rappeler, c’est d’abord à ce gouvernement d’ORDURES, de TRAÎTRES que j’en veux !!

    A un moment ou à un autre il va y avoir le ou les  » morts de trop « , et on a jamais été aussi près…depuis le temps que de plus en plus de personnes le ressentent et l’écrivent, comme je le fais …

  2. AvatarAlexcendre 62

    Merci claire pour cet article il correspond bien a la réalité des choses , je crois que les flics en général les bons comme les moins bons viennent de perdre beaucoup dans l’opinion de nos concitoyens . La cagnotte financée par je ne sais qui ? ne masquera pas cette nouvelle image désastreuse qu’ont les français pour ces comportements de gens censés représenter bien autre chose , bien plus valorisant dans notre intime . Si j’avais une chose a leur dire je leur dirait messieurs depuis un mois vous être redevenus des flics et pendant dès mois et dès mois maintenant vous ne seraient plus autre choses que des flics pour beaucoup de français . Vous m’en voyez désolé car je suis a priori pour l’ordre mais pas pour l’actuel et lamentable spectacle que vous nous offrez tous les samedi et dimanche soir a la Télé .

  3. HopliteHoplite

    Le pire c’est que des soit disants français ont donné de l’argent et beaucoup pour les flics qui tapent sur la gueule de leurs compatriotes!
    Naturellement cette cagnotte n’a pas été bloquée et la Schiappa n’a pas ouvert sa gueule
    « Tous pour un tous pourris » disait Coluche

  4. frejusienfrejusien

    Très bon article , bravo Claire,

    la cagnotte des flics, c’est une fake news, pas beaucoup sont prêts à payer pour eux, sauf peut-être nos enfoirés d’artistes de gauche qui se sont détournés du peuple, car ils ne veulent pas lâcher la bibine qui les alimente, celle du pouvoir,

    par contre, il y a une cagnotte pour faire taire la Schiappa, celle-là, c’est une vraie cagnotte, une cagnotte du peuple, , la niaiseuse, la croupe poulinière commence sérieusement à agacer,
    jusqu’à présent on l’avait supportée, elle était censée représenter la défense des femmes,

    mais bizarrement, la niaiseuse, ne s’est pas du tout offusquée de voir de gros machos, traîner des femmes par les cheveux, les jeter à terre, des mémés dans le lot, et une autre traitée de  » vieille truie « , incroyable, juste une femme qui passait par là, et qu’une sous-merde a insulté gratuitement,

    alors, la niaiseuse ??? toujours pour l’égalité homme-femme ??

Comments are closed.