Marseille : scandaleuse plaque commémorative consacrée à Laura et Mauranne, égorgées…


Marseille : scandaleuse plaque commémorative consacrée à Laura et Mauranne, égorgées…

Si vous passez par la gare St Charles à Marseille, allez voir la plaque commémorative en mémoire de Laura et Mauranne. Elle se trouve à l’angle du bâtiment principal le plus proche de l’escalier monumental vers le centre ville.

Rappel des faits : Le 1er octobre 2017, 2 jeunes femmes étaient assassinées par un musulman, multirécidiviste, en situation irrégulière. Attentat revendiqué par l’état islamique.
Liens vers les articles RR : http://resistancerepublicaine.eu/search/laura%20et%20mauranne

Voilà ce qu’en disait le journal local : https://www.laprovence.com/article/papier/4646364/mauranne-et-laura-deux-cousines-au-destin-brise.html

Acte particulièrement ignoble et immonde. En fait, il n’y a pas de mots pour le qualifier. Venant après de nombreux autres, il aurait pu ouvrir les yeux de tous nos politicards pour mettre un coup d’arrêt à l’invasion des barbares. Mais non, ça n’a rien changé.

Si on observe cette (très modeste) plaque, on voit tout de suite qu’il manque un mot après terrorisme : islamique.

Toujours ce déni de la réalité.

Quant au commentaire ambigu et langue de bois en-dessous, il  traduit bien l’état d’esprit de la caste :

Complicité avec qui ? Message d’amour et d’unité ? Message de bisounours.

Les barbares ne savent pas ce qu’est l’amour. Ils ne comprennent que le langage de la force. Il faut donc leur parler avec les instruments qu’ils comprennent. Quant à l’unité, ça sent le vivre ensemble à plein nez. Pourquoi devrions-nous vivre ensemble avec des barbares ? C’est du grand n’importe quoi.

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Coriolis

Patriote, ingénieur, grand intérêt pour tout ce qui est scientifique, économique, financier, politique… climato-réaliste, consterné par ce qu’est devenue la France depuis mes débuts professionnels au début des années 70. Coriolis est mon pseudo en souvenir du physicien français Gaspard-Gustave de Coriolis. Je trouve très fort d’avoir mis en évidence la force qui porte son nom.


24 thoughts on “Marseille : scandaleuse plaque commémorative consacrée à Laura et Mauranne, égorgées…

  1. Celtilos

    le seul langage a utiliser avec les envahisseurs c’est la force et la violence, car
    c’est le seul langage qu’ils connaissent et comprennent, et ne pas oublier aussi la haine et la rage que l’on ressent envers eux!

      1. HARGOTT

        NON!!! On ne peut pas plus MAL dire: vous ne voyez pas que cela sous en tend le « vivre ensemble avec l’islam? »

  2. La moutarde me monte au nez

    Le «  vivre ensemble » est un piège à cons.
    Le simple fait d’énoncer cette formule valide déjà la faillite de l’intégration républicaine, car elle présuppose que plusieurs entités différentes doivent coexister, ce qui revient de facto à admettre les communautarismes.
    La République ne coexiste pas.
    Elle est une et indivisible.
    Ceux qui prétendent gouverner la nation devraient le savoir et le traduire dans leurs actes, c’est à dire ne pas admettre au sein de la France des
    populations non intégrables, ni en nombre non assimilable.
    Mais la France n’est plus leur préoccupation depuis longtemps.
    Quand aux français, du smicard au plus riche, s’il y en a d’encore assez con pour rester, il n’ont qu’à travailler pour payer les charges sociales.
    Quand est ce que le petit salarié de gauche va enfin comprendre que s’il n’y avait pas un tel effort social squirrel pèse sur chacun de ceux qui travaillent pour entretenir les arrivés du quart monde, leurs salaires pourraient être augmentés d´au moins cinquante pour cent, sans qu’il en coûte rien à l’entreprise.
    Pour cela, il aurait fallu élire, comme président, un Père ou une Mère du Peuple, pas le Fils des Banques.

    1. Claude LaurentClaude Laurent

      il n’ont qu’à travailler pour payer les charges sociales….

      Sans compter que certains voudraient inclure l’AME dans la caisse d’assurance sociale afin que les « mougeons » paient les maladies diverses et moins graves de ceux qui nous apportent tant de richesses; financières culturelles, sécuritaires etc.

      1. Joël

        L’initiateur de cette proposition, c’est l’annexe du PS, Terra Nova. Preuve que même si ce parti est à l’agonie, il tire encore les ficelles sur encore beaucoup de domaines. C’est pas pour rien que hollande a casé tous les postes-clés à ses amis avant de partir.

  3. Jean-Paul Bourdin

    Et dans les informations, congrès, « formations », réunions sur la « radicalisation », jamais sur les documents, affiches ou autres n’est mentionné le terme islam ni même celui d’islamisme. Il est important de participer à ces réunions pour leur rappeler la réalité et mettre le grain de sel nécessaire.

  4. Robertr

    Une vraie honte c’est bien du terrorisme islamique ,par cette plaque elles meurent une deuxième fois,une honte !???

  5. Vent d'Est, Vent d'Ouest

    @ Coriolis
    Avant de lire l’article, j’ai lu la plaque commémorative. Et j’ai eu exactement que vous la même réaction. C’est parfois à pleurer de lire de telle prose, tout dégoulinante de pathos, et dont l’ambiguïté laisse un doute sérieux sur la nature sous-adjacente du message transmis, et que, très personnellement, je qualifie de subliminal.

  6. Christian

    On continue de mettre la poussière sous le tapis…je me souviens de Hollande qui disait sans cesse Daesch pour ne pas nommer l’Etat islamique car pour ces lâches politique islam égale TNT cela peut leur peter à la tronche à la moindre critique

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Il disait même « Dash », comme la lessive, par peur de stigmatiser les islamistes eux-mêmes …

  7. frejusien

    C’est pas de la poussière sous le tapis, c’est les cadavres, cadavres de nos jeunes assassinés,

    ça commence à puer très fort, tous ces cadavres sous le tapis

  8. Angelo

    Nous qui avons perdu des proches et amis dans les attentats , on ne pardonnera jamais à islam nos martyres , et surtout aux lâches dirigeants de ce pays qui prônent le négationnisme de ces attentats en évitant de citer le terrorisme islamiste cela s’appelle collaboration …et sa nous rappelle les lâches traites collabos qui ont livrés nos parents ,et amis juifs en 1940.

  9. Karl der Hammer

    Même après les actes de guerre du 11 Septembre 2001, George W. Bush avait interdit d’associer « l’islam » à ces atrocités… et quand la petite ville d’Owego, dans l’état de New York, a dénoncé les « 19 terroristes islamiques » auteurs de ces attaques sur une plaque commémorative, les médias ont relayé les critiques émanant de la secte à ce sujet!

  10. Laurent PLaurent P

    Victimes du « terrorisme » ?
    Les résistants assassinés par les nazis ont donc été victimes, non pas des nazis, mais tout simplement de… « la guerre » ?!

    > il manque un mot après terrorisme : islamique.
    Utiliser le vocabulaire imposé par l’ennemi (ici le mot « terrorisme ») est déjà en soi une défaite, tout particulièrement quand cela oblige à utiliser deux mots là où un seul suffit, en l’occurrence ici le mot qui suffit c’est
    « DJIHADISME ».
    Quant au reste de style calinours, pour ma part ce serait plutôt :
    « Puisse la barbarie être renvoyée mourir dans les déserts où elle est née. »

  11. Jean-Louis

    Tout comme vous, je ne comprends pas le message. D’abord, j’ai pensé à une plaque à la médine avec le « votre complicité » qui est un message d’amour. Après, je me dis que la plaque justifie les égorgements en sous-entendant que, ben finalement quelques égorgements, c’est le prix à payer pour être tous unis (français, musulmans, etc.). Mais quelque soit le sens dans lequel on la prend, je comprends que dalle à cette plaque, la phrase n’a strictement aucun sens.
    Au final, je comprends UNE SEULE CHOSE, c’est que pour faire bien, on a peut-être confié l’écriture à musulman arabophone francophobe…

  12. Montségur

    « Puissent vos coeurs et votre complicité… » je rêve ou quoi ????
    C’est un appel à nous égorger !!!

  13. Dorylée

    Pour ma part, je m’en tiens aux affirmations des savants musulmans :  » Il n’y a qu’un seul islam.  » . Il n’y a donc pas d’islam  » islamiste  » et d’islam  » modéré  » . Les adeptes de cette idéologie moyenâgeuse sont les musulmans. Donc les musulmans qui commettent des actes terroristes sont des terroristes musulmans pas islamistes, fumisterie inventée par les occidentaux dhimmis pour distinguer les muzz qui viennent de commettre un massacre de ceux qui ne l’ont pas encore fait. Le bon intitulé de la plaque est donc :  » LAURA, MAURANNE, 20 ANS, VICTIMES DU TERRORISME MUSULMAN.

  14. Pierre Lesincère

    Action terroriste musulmane : acte crapuleux commis par un adepte à l’islam, c’est à dire par un musulman, donc pas par un islamiste.

    L’adepte à l’islam est le musulman. « Islamiste » est une locution inventée par des musulmans pour tromper les naïfs et faire distinction ; diversion.

    Infâme et infecte saloperie d’islam.

    1. Adalbert le Grand

      +1000000

      Précision: islamiste existe, c’est l’adepte de l’islamisme, nom correct en français de la religion des musulmans (cf christianisme, catholicisme, taoïsme, hindouisme, judaïsme, animisme etc.). Islamiste est donc un synonyme parfaitement bijectif de musulman, comme israélite de juif.

      On remarquera que seuls les cultes considérés comme magiques, ésotériques ou démoniaques ont un nom sans « isme »: vaudou, palo, candomblé, wicca, santéria, islam…

  15. Adalbert le Grand

    Pendant qu’on y est, pourquoi ne pas écrire qu’elles ont été tuées par la mort. Comme dans les Rita Mitsouko : « mais c’est la mort qui vous a assassinées, Maurane et Laura »…

    Dans la Novlangue qui sert à falsifier le réel, « le terrorisme » devient une entité à la fois mystérieuse, sans visage et réelle. Cela s’appelle la réification: fait de transformer en chose matérielle ce qui est une idée, un mouvement, un concept abstrait, par exemple la conscience.

    Et d’ailleurs vous faites la même erreur de réification: elles n’ont pas non plus été tuées par le « terrorisme islamique », mais bien par un TERRORISTE MUSULMAN. Et je dirais même encore plutôt par un MUSULMAN FANATIQUE (ou fanatisé, ou un fanatique musulman, un extrémiste musulman…), voire un MUSULMAN tout court.

    Sur les plaques commémoratives des victimes des occupants allemands (résistants ou simples civils), écrit-on « victimes du nazisme »? « Victimes de la barbarie »?

    J’ai toujours lu « ici ont été tués X français victimes des Allemands », « de l’armée allemande », parfois « de la Gestapo » ou « des nazis », ou éventuellement (ce qui est légèrement incorrect, mais on peut admettre qu’il s’agit d’une forme de métonymie) de la barbarie nazie…

    [selon moi il faudrait écrire de la barbarie DES nazis pour être vraiment correct]

    En fait il existe maintenant des plaques récentes parlant de « victimes du nazisme »… Ce qui est une idiotie, on peut dire que les Allemands aussi on été « victimes » DU nazisme… Ce sont les personnes réelles qui tuent, pas les idées qui les animent (dire que des idées ou une doctrine, une idéologie tuent est une figure de style, une métaphore, mais ne décrit pas la réalité).

    Tout cela participe de l’esprit de notre époque, où on cherche constamment à euphémiser et à ne pas nommer les choses, et surtout les personnes responsables crument et directement, bref à rester dans le flou, le vague et l’inconsistant, à rester dans une mélasse sirupeuse, un gloubi-boulga intellectuel mollasson et surtout douillet.

    Où on cherche à dire sans vraiment dire, de peur de dire ; à éviter ou contourner la confrontation avec la réalité: avant on appelait cela la langue de bois.

  16. Adalbert le Grand

    Je ne sais pas pour vous, mais je trouve le terme « complicité » absolument et totalement déplacé. Relisez plusieurs fois, si vous ne voyez pas au premier coup.

    Quel est le crétin qui a écrit ça?

    Là, c’est vraiment de l’esprit bisounours! D’ailleurs, il ne manque plus que de demander de leur adresser un bisou!

    Et complice de qui? Du musulman assassin?

Comments are closed.