Christophe Dettinger : j’ai la colère du peuple qui est en moi, ils se gavent sur notre dos


Christophe Dettinger : j’ai la colère du peuple qui est en moi, ils se gavent sur notre dos

Belle et émouvante déclaration de Christophe Dettinger, authentique Gilet Jaune, authentique Français.

Il est au bord des larmes, il analyse clairement la situation.

Ecoutez-le :

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


35 thoughts on “Christophe Dettinger : j’ai la colère du peuple qui est en moi, ils se gavent sur notre dos

  1. jeanne

    émouvant !
    Au moins il a les tripes ,lui .
    hélas , il va être sanctionné ; pour plus que ça « d’autres’ ne le sont pas .

  2. hollender

    Quand il sortira de prison, que croyez vous qu’il fera ? le jihad ? ou qu’il ira péter les dents de devant du premier connards encarté à LREM.?
    Au moins il saura se défendre contre un ou deux bougnoules agressifs dans la cour de  » récré » .
    Je ne le blame pas, je le plains, son épouse et ses enfants.
    Il va avoir besoin d’aide, l’ahuri de service Castaner et le Havrais ont les crocs…….

  3. Asher Cohen

    Rassurez-vous Mr Dettinger, pendant des décennies des intellectuels ont constamment dénoncé la gabegie de l’appareil d’état corrompu, et la police et les magistrats, théoriquement rémunérés par la société civile pour la défendre, les ont constamment muselés. Dès 1993, j’avais compris que l’argent de la sécurité sociale n’était pas nécessairement utilisé pour soigner la population mais pour engraisser les comptes en Suisse des médicaillons sans scrupules et même souvent criminels. Or quand l’ai demandé aux préfets d’Orléans et d’Amiens, la ville du président macron, à accéder aux budgets hospitaliers sous leurs responsabilités, ce type de transparence m’a été catégoriquement refusé. Et en prime, en 1996, la police corrompue m’a fait priver de toutes mes archives et dossiers en gestion d’entreprise, espérant ainsi m’empêcher de dénoncer les comptes en Suisse de la médicaillerie. La Justice française a ensuite catégoriquement refusé de me faire restituer mes dossiers de travail de conseiller en gestion, couvrant ainsi durant des années la gabegie, mais aussi m’empêchant de gagner ma vie et de manger à ma faim tout en affectant les entreprises intéressées par mes services. Je n’ai donc pas été surpris ensuite par l’affaire cahuzac, qui n’a pas fait une journée de prison, ni les multiples comptes en Suisse révélés par la presse. Mais je trouve odieux que le gouvernement taxe les plus pauvres à la CSG pour continuer à financer la gabegie de l’appareil d’état corrompu. C’est toujours celui qui commence les hostilités qui déclenche l’état de guerre. Ce sont donc les politicaillons qui par leurs odieux abus ont déclenché l’état de guerre. En quoi le peuple pourrait-il être responsable de la corruption et la gabegie de l’appareil d’état, odieusement couvertes par les magistrats sans morale et la police?

  4. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Les battoirs ! Que ça aurait pu faire très mal ! Heureusement pour le « préposé officiel » aux actes de répression avait son bouclier anti-balles !

    Oui ! Très touchante son intervention ; et à aucun moment il ne se plaint de son sort, décrit simplement et honnêtement la situation ; un grand quoi !

    Si Quarteron avait été avec lui dans les rangs , je ne vous dis pas. Vous avez vu, il faisait face à cinq ou six jojos les matraqueurs, bardés comme des rôtis avec leur armure, le bouclier devant, la matraque à la main ; il les a tous fait reculer et pendant ce temps ses potes avançaient.

    Il y a une femme qui a appelé son entraîneur pour dire qu’il fallait faire quelque chose parce que Christopher s’était retrouvé dans cette situation pour la protéger à elle. En effet, ce qui a fait bondir le garçon c’est quand cette dame était poussée par un policier qui en plus y allait avec la matraque.

    Le sang de Christopher n’a fait qu’un tour et mesurant 1,92, penché complètement au dessus du garde fou, il a perdu pied ile est passé par dessus. La suite vous la connaissez.

  5. RODRIGUE

    Son témoignage induit une constatation!
    En face, ils ne reculeront devant rien, aucun crime, aucune blessure…..
    Conclusion:
    Il faut avoir des personnes qui filment car fatalement, ils le savent, ce gouvernement va tomber et les élites qui sont aux manettes pour avoir fait élire Macron le savent!
    Il faut filmer tous les petits serviles qui veulent faire du zèle pour des postes ou de l’argent!
    Ce seront eux qui seront jugés et condamnés demain, juges, journalistes, politiques… la liste et longue

  6. RODRIGUE

    Aux collabos,
    Comme en 45 arrive le temps de la justice!
    Politiques, magistrats, journaleux, flics, gendarmes, fonctionnaires qui avez cautionné ce système mafieux, vous allez tomber, d’où, y compris pour les ministres et commissaires ou autres votre volonté de détruire le peuple!
    Vous qui avez donné l’ordre de tirs tendus dans la tête avec vos flashball, vous serez poursuivis, arrêtés, jugés et exécutés!
    Vous assassinez, vous allez payer, c’est dommage mais désormais je pense une certitude!
    On ne peut pas faire tant de mal sans un jour le payer! CQFD
    Je dis ça, je dis rien, c’est simplement une certitude

    1. Desespoir50

      Cette période sanglante de jugement par le peuple des collabos, traites et criminelles, nommée « les règlements de compte », a duré de nombreux mois après la fin de la guerre.

  7. Angelo

    Bravo Christophe tu as des tripes dans mon unité militaire tu serais un excellent élément de combat. Se défendre contre toutes attaques quelle que soit l’origine ,

  8. SarisseSarisse

    Bravo, formidable, il y a aussi des vidéos qui montrent très nettement qu’il défendait les autres, les grenades lancées par les gardes mobiles ne l’étaient pas de manière règlementaire.
    Christophe Dettinger s’exprime en des termes simples qui lui viennent du coeur, c’est un héros.
    Et l’autre Christophe, le Castagneur aurait bien mérité lui une bonne correction.

  9. frejusien

    Salut Christophe,

    tu culpabilises pour t’être défendu, tu as tort, ce que tu as fait est tout à fait naturel, et c’est une réaction normale,
    qui t’as dit que tu as mal agi ?? tu n’as rien à regretter,

    le gouvernement nous tape dessus depuis 7 semaines, alors que nous voulions simplement manifester en toute sérénité, et dans notre droit d’une république dite démocratique,

    nous voyons bien qu’elle n’a de démocratique que le nom, alors qu’en réalité, c’est une immonde dictature, la dictature des très riches qui se gavent sur les pauvres,
    cette dictature qui n’hésite pas à faire tirer sur des citoyens désarmés , à blesser, à envoyer à l’hosto des centaines de gens ,

    nous ne sommes ni des bêtes, ni des machines, mais nous sommes des humains,
    ce gouvernement nous a tout pris, et en dernier ressort, il nous vole notre dignité d’être humain, en nous parquant comme du bétail, en nous gazant, en nous tirant comme des lapins, en nous jetant au sol comme des criminels, en nous menottant comme des voleurs, en nous enfermant dans des prisons,

    celui qui se défend a une réaction normale, nous ne voulons pas rester des esclaves de ce système pourri, nous voulons retrouver notre statut d’être humain,

    Bravo Christophe, tu as démontré que nous ne sommes pas du bétail et que nous refusons d’être traité comme du bétail,
    s’ils veulent nous battre, nous allons nous battre aussi ,

    Marre d’entendre tous les moutons répéter qu’ils condamnent les GJ

    Qu’un seul personnage connu se lève pour condamner la violence du gouvernement

  10. Vent d'Est, Vent d'Ouest

    Merci M. Christophe Dettinger d’avoir voulu vous défendre et défendre ceux qui se font agresser par les CRS et policiers lâches d’obéir à castaner.

    Courage et respect.

  11. veilleur47

    dans les sports de combat on nous apprend le contrôle, mais aussi la concentration sur l’adversaire, mais quand on perd le contrôle (souvent sous la pression émotionnelle) il n’y a plus que la cible qu’il faut défoncer il faut passer au travers comme on nous a appris
    je comprend ce qu’il a fait et je sais qui va le regretter longtemps.le blâmer ne servirai a rien.
    faire une erreur ne nous rend pas plus mauvais pour autant.

  12. Amélie Poulain

    Je n’ai pas pu entendre la video, mais j’espère quel la Justice tiendra compte du contexte particulier des manifestations où visiblement c’était la confusion et où la violence venait de partout car cet homme n’est pas un délinquant et il ne faudrait pas que sa vie soit détruite.

    Cela me fait penser à une histoire d’il y a quelques années :

    Je connais quelqu’un très méritant par ailleurs, qui s’est défendu car on l’avait attaqué (devinez qui ?).

    Il avait reconnu honnêtement ses gestes de défense et l’autre a menti (bien sûr…).

    Comme il avait fait de la boxe justement (qui a été considérée comme une « arme ») alors que l’autre – délinquant – était un tout mou qui ne foutait rien mais qui était pourtant violent, c’est lui qui a ramassé toute la peine : forte somme pour payer la réfection de toutes les dents de l’autre soit-disant agressé alors qu’elles étaient déjà en mauvais état…

    Il était étudiant (bien sûr un garçon « bien sous tout rapport » il fallait le lui faire payer ) et a dû travailler dur pour payer une somme faramineuse en regard ses petits revenus qu’il avait.

    Moralité : l »honnêteté et l’intégrité ne paie pas, le mensonge et la délinquance oui…

  13. Eddy K

    S’énerver pendant une manif et aller trop loin, jusqu’à se fritter avec un gendarme, ce n’est pas bien mais cela peut arriver.

    Mais donner des coups de pieds dans la tête d’un gendarme à terre, c’est totalement inacceptable. Pour cela, il doit être sanctionné.

    Sauf que ce qui est inacceptable aussi, c’est la complaisance des autorités, Président, Ministres et Justice face aux black blocks, zadistes et islamo racailles.

    Le deux poids deux mesures, cela suffit ! La justice doit être la même pour tous.

    Soit Macroute et Belloublette se décident enfin à en finir avec le laxisme judiciaire, soit ce boxeur ne doit pas être puni plus que les autres (c’est-à-dire : quasiment rien).

    Il n’y a pas de démocratie sans le respect du principe fondamental d’égalité entre tous les citoyens !

    1. Asher Cohen

      @Eddy K
       » ce n’est pas bien »
      Sur la vidéo je vois simplement qu’Il a boxé un policier en armure, casqué et brandissant une matraque, qui l’empêchait d’avancer sur la voie publique. Comment pouvez-vous prouver que le policier n’allait pas le frapper avec sa matraque et lui fracturer le crâne? Mon père qui avait été, pour une vie entière, grand invalide de la guerre 39-45 m’avait toujours enseigné que dans la guerre c’est toujours la tête de l’autre ou la mienne. En 1962, à Oran, les commandos Collines du Général Jouhaud abattaient sans somation les policiers et magistrats de la gestapo gouvernementale. De quel Droit un policier va-t-il matraquer un citoyen qui proteste sur la voie publique? Un policier n’a pas de droits spécifiques en tant que policier, il n’a que des obligations à remplir, et à l’égard de la Société et non d’intérêts privés. Tout pouvoir de la Police, comme des magistrats et du gouvernement, ne peut que dériver de la société qui les a institués et les rémunère. Un policier ne peut pas s’arroger des pouvoirs que la Société ne lui donne pas et ne fait pas la Loi à la place du Parlement, ni même à la place de Dieu. Les magistrats sont sensés juger « au nom du peuple souverain » et nom au nom d’un dictateur et de sa gestapo. Un juge n’est pas Dieu et doit même le craindre. Arrêtez avec ce bonapartisme de merde! Le peuple ne vit pas, ni ne meurt, pour la gloire de l’empereur minable. C’est le gouvernement et ses institutions qui sont au service du peuple et non l’inverse. A quel titre serait-il interdit de frapper un policier corrompu à terre? Est-ce que pendant l’occupation les Résistants, combattants pour le Droit Naturel de Vie et de Liberté, hésitaient à tirer sur les SS et les boches de la gestapo? Les politicaillons profitent actuellement de l’absence d’une constitution réelle qui limiterait les pouvoirs du gouvernement et de sa gestapo. Vous m’obligeriez beaucoup en précisant à quel titre le citoyen opprimé qui crève de la misère devrait s’abstenir de frapper le policier valet de l’état oppresseur qui brandit sa matraque ou son flashball.

  14. Jean-Paul Saint-Marc

    S’ils ne faisait que se gaver, mais ils gavent tous ceux qui passent la méditerranée … et quelques autres !

  15. frejusien

    Bonjour Christine,
    je viens de recevoir un appel à signer la pétition de RR contre l’islam,
    le site n’a pas démenti, avez-vous porté plainte pour usurpation d’identité, normalement la pétition ne devrait plus s’y trouver ??

    je signale pour ceux que ça intéresse qu’il y a une pétition pour soutenir notre héros, le boxeur

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      apparemment la pétition a été modifiée elle ne s’appelle plus Résistance républicaine non ?

  16. Grosjean

    Soutien a Christophe et sa famille Enfin un vrai homme! L état condamne ce Brave homme pour un acte de bravoure et laisse libre un petit comme benalla Nous sommes de tout cœur avec lui et sommes fière de lui
    L état devrai faire une statut de Christophe a la place de l Arc de Triomphe

  17. Diogène

    Je ne suis pas d’accord. Cet acte violent n’est pas excusable.
    S’acharner à coups de pied sur un individu à terre ?!… qui faisait son travail de maintien de l’ordre…

    On s’achemine vers l’anarchie…

    Les violences, les dégradations, les magasins dévalisés, les personnes qui se retrouvent au chômage technique : STOP !

    Il y a les salles de sport pour se défouler !

    1. Antoine

      Diogène, je sais que la violence des uns n’excuse pas la violence des autres. Mais il faut replacer cette réaction dans le contexte, car le Boxeur Gilet Jaune avait fait toutes les manifestations de façon pacifique jusqu’à l’image que vous évoquez. C’est donc après 11 morts (il est vrai, la plupart n’étant pas à charge de la police), mais de nombreux blessés, parfois très gravement (perte d’une main, d’un oeil,…) qu’il n’a pas pu supporter les gaz lacrimogène et certains tirs de flaschball sur des proches. Je souhaite que la justice soit aussi compréhensive pour lui que pour Benalla ou les fichés S et autres racailles que l’on enferme jamais.

  18. Amélie Poulain

    Dans la suite de la video, il ne se défendait pas il s’acharnait et se vengeait sur un homme et il n’était pas le seul d’ailleurs.

    D’autre part, le rôle de l’Autorité qui représente les limites qu’elle impose dans une société donnée au nom d’une morale et de valeurs reconnues comme permettant le vivre ensemble, est un rôle « symbolique ».

    On ne parle pas des personnes car il est évident qu’il y a de tout partout et il y aurait peut-être aussi un tri à faire dans ce corps représentatif de l’Etat. La Justice, un autre symbole, a, à mon sens, un gros travail à faire aussi à ce niveau-là si elle veut retrouver une certaine confiance et donc légitimité car personne n’y croit plus tant elle a perdu son rôle de « repères » à travers ses jugements si disparates et orientés.

    La Police est le symbole de cette « Autorité », reconnue par la nation France telle qu’elle est organisée et de fait, par le Peuple qui est bien content de la trouver quand ils sont en danger, elle est donc nécessaire. Donc, pas de comparaison possible avec les Nazis et la Gestapo pendant la guerre 39-45 qui n’avaient pas la légitimité reconnue par le Peuple de France.

    Et on en vient à ce que justement l’on peut constater à l’heure actuelle où « tout se vaut » que le symbole qui donne le « sens » est de plus en plus absent.

    On retrouve cette notion de symbolique et donc de représentations construites de ce qu’est la « limite » dans une construction « mature » de la personnalité. Le père y joue un rôle en tant que représentant de l’autorité et de la limite de ce qui est possible ou pas et non en tant que personne réelle qu’elle doit malgré tout incarner.
    Là, ce n’est pas pour rien je pense, que l’on assiste de plus en plus dans nos sociétés occidentales à la non reconnaissance de cette place constitutive du père. Il n’y a qu’à constater toutes les dérives au niveau des structures de parenté qui en sont les effets….

    Ainsi, quand cet aspect de ce qui fait « symbole » fait défaut, point d’organisation, point de distance donc point de limites et tout devient possible.

    Là, on s’aperçoit que la Police en tant que « symbole » ne représente plus rien, et c’est cela qui est dangereux.

    L’impression générale qui en ressort c’est que la France n’a plus de structure et de repères et là, les Politiques ont eu un rôle évident dans cette démolition. Ils feraient bien d’y réfléchir.

    Malheureusement je pense qu’ils ne sont pas en capacité de le faire notamment à cause de trop d’apports extérieurs tant au niveau des politiques menées que des politiques eux-mêmes car comment peut-on effectivement comprendre l' »âme » d’une nation quand on est d’une autre culture qui nous a constitué.

    1. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

      Incroyable ! Ignoble !

      Mais il ne sait pas de quoi il parle là. En plus à RR si dans ce cas précis de la journée du 5 décembre nous somme du côté de l’accusé, contrairement aux autres fois où toutes les violences étaient du fait des délinquants, des nervis, des antifas, de no border. Je dis bien, jamais nous n’avons cautionné la violence de ces groupes et avons toujours soutenu les Forces de l’Ordre ; il faut que cet homme n’ai pas suivi le déroulement de la journée pour qu’il s’exprime de cette façon là en déclarant ouvertement une guerre sanglante contre le peuple de France.

      Il ignore tout de la situation ou alors il fait entièrement partie du système et du régime macronien.

  19. Dorylée

    On rosse courageusement les laquais mais aux prochaines élections, on revotera à nouveau pour le même marquis afin de faire barrage au vicomte, comme à l’accoutumée. Prochain test : les européennes de mai. Grands vainqueurs LREM, LR, LFI, comme d’hab’…..les paris sont ouverts.

  20. MohicanMohican

    Concernant Christophe Dittinger, qui peut dire qu’il n’aurait pas fait pareil?
    Donc stop aux atermoiements des gilets jaunes pacifistes.
    On te balance des grenades et des gaz, tu réagis.
    Ceux qui pensent le contraire, je les traiterai de couilles molles.
    Je ne suis pas pour la violence, mais elle ne venait pas des gilets jaunes en premier.
    le nombre de grenades lancées lors de la manif où la préfecture a recensé 8000 manifestants est, en proportion, 10 fois plus importante que les obus tirés sur Verdun en une journée, et pourtant, c’était la guerre.

Comments are closed.