Pierre Cassen : l’exfiltration de Griveaux, crise de fou rire (video)


Pierre Cassen : l’exfiltration de Griveaux, crise de fou rire (video)

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


21 thoughts on “Pierre Cassen : l’exfiltration de Griveaux, crise de fou rire (video)

    1. AvatarJohann COCQ

      Je m’interroge, tout de même….La rue très accessible, pas de garde et l’engin de chantier vraisemblablement stationné avec les clés dessus….
      Mise en scène macronienne ?

  1. Avatarclaude t.a.l

    Pierre Cassen ose rire de Grivaux !

    Une nouvelle plainte contre lui, c’est sûr !

    Pour grivèlerie !

      1. Avatarubersender

        Christine,

        Je vous suggère de communiquer à toute cette bande de pieds-nickelés la liste des pays d’Amérique du Sud qui ne défèreront pas aux demandes d’extradition que pourrait prochainement leur adresser la République Française ; à moins que vous estimiez qu’ils ont déjà dû se la procurer – Bien à vous.

  2. AvatarFlibre

    Des preuve en images? Fake new gouvernemental. il faudra bien justifier les prochaine exactions répressive policières a venir.

  3. AvatarChristian

    En plus ce con de benji Blaize Griveaux dit que ce n’est pas lui qui a été attaqué mais la maison France qui appartient à tout le monde.
    J’ai réservé le jardin samedi prochain pour faire un grand barbecue saucisson pinard pour nous rappeler du bon vieux temps
    Ce connard il est tellement haineux et méprisant qu’on a envie de lui gerber dessus dés qu’on le voit

  4. AvatarConan

    Ouaip !
    Y’en a quelques uns qui ont du serrer très fortement leur sphincter anal ces derniers temps …
    Réflexe inconscient aussi appelé « avoir le trouillomètre à zéro » …
    Après le décès d’une petite femme d’un coup de flash-ball dans le visage, gageons que ce n’est qu’un début !…

  5. AvatarAlexander

    griveaux est fort avec les faibles mais faible avec les forts. Comme vous, j’ai imginé sa tête et surtout le fond de son pantalon, ah, ah, ah, ah…

  6. Laurent PLaurent P

    Hilarante chronique…
    Dommage qu’il n’y ait pas la transcription car les moteurs de recherche ne référencent pas les textes dans les bandes son des vidéos…
    Alors pour compenser, voici cette transcription :

    Chers amis, Bonjour !

    En ce dimanche matin je sollicite toute votre indulgence.
    Je sais, la situation est dramatique, la journée d’hier a encore été marquée par de violents affrontements, par de violentes agressions de la police de Castaner contre les Gilets Jaunes, je sais que de nombreux des nôtres ont été blessés par des tirs tendus de flash-ball en plein visage; je sais qu’il y a eu de nombreuses arrestations; je sais tout cela, et malgré tout, depuis hier soir, je suis régulièrement pris de crises de fous rires que je n’arrive pas à maîtriser et que je ne suis pas sûr de contrôler lors de cette vidéo. Griveaux, tête de veau, exflitré de son ministère !
    Je vous l’avoue, quand j’ai appris la nouvelle j’étais au volant de ma voiture, je n’ai pas pu m’empêcher d’éclater de rire.
    Je l’imaginais, puisque je me suis un peu renseigné sur les circonstances, je l’imaginais dans son ministère dans son bureau, le cigare au bec, entrain de regarder ses flics tabasser les Gilets Jaunes, il était interviewé par un journaliste du Monde, ce mec n’a pas arrêté d’insulter les Gilets Jaunes, bien planqué, protégé par sa milice depuis des semaines; il les traite de factieux, il les traite de putschistes, il les traite de groupuscule minoritaire; ce mec se sent intouchable; il est en train de pérorer devant ce journaliste du Monde, qui participe à la desinformation générale, et il ne sait pas que dans la rue une quinzaine de Gilets Jaunes, pacifistes, qui se sont même pas cagoulés, appuie sur le bouton pour demander un entretien ! Ils veulent discuter avec Griveaux, ils sonnent pendant plusieurs minutes, ça ne répond pas ! Il n’y a personne. Et donc, bein la démerde Française : Y’en a un qui prend un engin de chantier et « boum » la porte de Griveaux saute !
    Immédiatement l’officier de sécurité rentre dans le bureau de Griveaux « On bouge, on bouge ! » Et Griveaux exfiltré par un passage souterrain. Il se retrouve rue de Grenelle et il doit parcourir trois cents mètres à pied. Il parait qu’il a battu son record en course à pied, et il demande l’asile politique à Edouard Philippe à Matignon, les jambes toutes flageolantes.
    Il a fallu, disons, retaper un peu Griveaux, qui en a pris un coup.
    Et après Griveaux pérore devant les journalistes :
    « Ils ont attaqué la République ! Ils ont attaqué la France ! » et tout.
    Mais t’es pas la République, Griveaux, t’es pas comme Mélenchon, t’es pas la République, t’incarnes l’ancien régime, avec tout ses privilèges, ceux dont les Français veulent plus ! Mais t’es pas la France, Griveaux, t’incarnes l’Anti-France, tu travailles pour un mec qui a pas arrêté d’insulter la France, tu travailles pour un mec qui est en train de détruire la France ! Donc pas d’imposture : tu représentes le contraire de ce que tu prétend être. Et je ne peux pas m’empêcher, quand j’entends, quand je vois, quand j’imagine ce qui s’est passé, je pense à Edith Piaf chantant :
    Ah ! ça ira, ça ira, ça ira !
    Les aristocrates à la lanterne,
    Ah ! ça ira, ça ira, ça ira !
    Griveaux et sa tête de veau on les pendra !
    :-)))
    Bon dimanche les amis.

    Méthode semi-automatique utilisée pour convertir cette vidéo en texte :
    1- Conversion vidéo en mp3 avec https://mp3-youtube.download/fr
    2- Conversion mp3 en texte avec https://speech-to-text-demo.ng.bluemix.net/
    3- Relecture et correction manuelle des incohérences phonétiques.

  7. Avatardmarie

    Il n’a rien compris ce veau vert de gris ! Il n’a pas compris que les GJ défendent la France et la République, contrairement à lui et la bande de mafieux installée à l’Elysée qui la saccagent à qui mieux-mieux en encourageant l’invasion barbare et en détruisant toutes nos valeurs.
    Avoir permis l’infiltration de toutes nos institutions par tous ces malfaisants de mahométans est un crime impardonnable envers la France et les français.

  8. Avatarfrejusien

    Pierre est d’humeur fort joyeuse ce matin, c’est la première fois qu’on le voit éclater de rire,
    la mésaventure du gris-veau est la bonne nouvelle de la journée

  9. AvatarJoël

    Excellent ! J’ai bien ri aussi.
    J’ose espérer qu’ils ont mis en place une cellule psychologique dans les ministères.
    Ça alors, mais…mais…il y a un peuple français ? Ah ben, on savait pas.
    Et c’est qui qui te paye ducon ?

  10. AvatarMAZET

    Benjamin Blaise, etant, il est vrai , un triste personnage, bouffi d’arrogance , de morgue ,de cynisme, ce qui lui est arrivé ne peut que nous faire rire…..C’est « l’arroseur arrosé « …….Sa vanité naturell et hors normes, en a pris un sacré coup …..Pensez,! ce sont des « gros types,qui roulent au diesel et qui fument des clopes « qui l’ont fait peter de trouille !!!!!!C’est bien lui qui a ete visé, pas les symboles de la Republique ; le camp de Griveau n’est pas celui de la Republique ; C’est celui du « Gros Fric « , façon DSK……..

  11. AvatarConversations

    Il faut avouer que malgré la sinistrose que nous causent Macron et ses suppôts, ou les violences contre le GJ, etc., on a de quoi se réjouir régulièrement avec les déculottées que ces sales types reçoivent !!
    Ils sont dans de sales draps AUSSI. Dans la situation que nous vivons, on peut en conclure : il n’y a pas de raison pour que ce soit toujours les mêmes qui souffrent.

  12. AvatarDURADUPIF

    Le pauvre il a rétropédalé. Il se croyez à la Bastille…Eh M. Griveaux c’était en 1789 de nos jours il n’y a plus de lanterne ni de piques il y a de l’éclairage public à la fée électricité et des piques pour saut à la perche. Rassurez-vous la Démocratie et la République ne sont pas en cause par culottes et des gilets.

Comments are closed.