Pas de poursuite contre les policiers de Toulon, et Christophe Dettinger, il sera relaxé ?


Pas de poursuite contre les policiers de Toulon,  et Christophe Dettinger, il sera relaxé ?

Scène terriblement violente à Toulon où les policiers ne se sont pas privés de tabasser, gifler, boxer…

A bon ou à mauvais escient, impossible en l’état de le savoir.

Il paraît que le Black qui se prend un coup de poing tenait un tesson de bouteille, si c’est le cas, le pain dans la figure qu’il se prend est justifié. Si c’est le cas.

Mais il n’y a pas que lui… ça castagne à tour de bras, et on sent que les policiers ne se réfrènent pas, au contraire. Comme partout en France.

Et le commandant de Toulon ( celui qui tabasse à tout va ) a réponse à tout :

 

On sent que les policiers ne sont pas tétanisés de peur face aux Gilets Jaunes, alors qu’ils crèvent de peur dès qu’il y a des racailles en face, de peur de voir, à cause d’eux, de nouvelles émeutes des banlieues comme en 2005.

C’est que Castaner a dû leur donner carte blanche et les assurer de l’impunité.

C’est d’ailleurs ce que vient de faire le Procureur de la République de Toulon :

 

 

Tout est normal dans le monde de Macron… Mais quid de Christophe Dettinger ?

http://resistancerepublicaine.eu/2019/01/06/le-boxeur-christophe-dettinger-devenu-le-grand-satan-de-la-macronie/

Aura-t-il droit, lui, à des circonstances atténuantes, pour avoir voulu protéger et venger des camarades Gilets jaunes tabassés par des policiers ne se sentant plus de joie après le feu vert de Castaner

On peut en douter quand on sait qu’un gilet jaune vient d’être condamné à 4 mois de prison avec sursis pour avoir crié « guillotine » pendant une discussion animée avec un député En Marche sur un barrage… Lequel député, petit chéri susceptible, a porté plainte…

Alors je crains le pire pour Christophe Dettinger, qui risque de se retrouver, lui, avec de la prison ferme, prison ferme dont les juges dispensent si souvent les CPF, de peur qu’ils ne se radicalisent en prison…

Mais s’ils font ça ils risquent d’embraser sérieusement les manifestations à venir… Christophe risque bien de devenir la mascotte des Gilets jaunes… Touchez pas aux mascottes des GJ !

On remarquera que la page facebook de soutien à Christophe Dettinger a été supprimée au bout de quelques minutes…

A nous de le soutenir, partout, sur les réseaux sociaux, dans les commentaires d’articles… que le pouvoir et les juges sachent qu’il vaudrait mieux être compréhensifs, comme le Procureur de Toulon…

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


31 thoughts on “Pas de poursuite contre les policiers de Toulon, et Christophe Dettinger, il sera relaxé ?

  1. AvatarGladius

    J’étais à Toulon hier, avec mon fils.

    Ces deux affaires (que l’on peut mettre en parallèle) n’ont pas fini de faire du bruit. Elles auront pour le moins, le mérite de mettre en évidence la façon (forcément très différente) dont elles seront traitées (médiatiquement, judiciairement, politiquement) ainsi que leurs conséquences sur l’opinion publique et sur les réactions des Gilets jaunes.

    Beaucoup de sport en perspective !!

    Je reviens sur Toulon et sur les interventions personnelles et particulièrement musclées et brutales du chef du dispositif policier.

    Je peux témoigner des faits suivants:(tout d’abord rappeler que ce « policier en chef » vient d’être décoré au 1er janvier de la Légion d’Honneur -devenue depuis celle du Déshonneur-).

    Ce type, Didier Andrieux, dirigeait les 400 policiers du dispositif mis en place à Toulon. Mission par intérim paraît-il, donc, si j’ai bien compris, à qui a été confiée une opération de maintien de l’ordre, mais de façon « marginale » (premier rapprochement avec Benalla).
    A quand le recrutement dans la police, pour étoffer ses troupes, de « délits de droit commun », comme au temps de la Gestapo ?

    -dès le départ vers 13 h 45, quand les GJ bloquaient le carrefour de l’autoroute A50, il leur a montré ouvertement qu’avec lui ça allait barder : tête nue (comme pour bien se distinguer ? ego surdimensionné ?), carrure avantageuse, trogne mauvaise et mises en garde aux GJ de ne pas aller plus loin au risque de se faire appréhender. Mon fils, son béret rouge sur la tête, est allé parlementer avec lui en demandant d’avoir une attitude plus « conciliante » compte tenu du pacifisme et du caractère tranquille de la manifestation. Réponse de cette brute épaisse : » j’en ai rien à foutre ». Déjà ce type avait envie d’en découdre et de remercier ceux qui lui avaient décerné la Croix et le ruban rouge. Un vrai prétorien, voulant faire de l’excès de zèle, pour Emma, son impératrice !

    -les choses ont commencé à s’envenimer sur le Boulevard Vauban quand les GJ se sont dirigés vers la gare. Avant que cela tourne au vinaigre, étant constamment (toujours avec mon fils) au contact des premiers rangs des policiers, j’avais vite repéré sa tactique, très vicieuse, et j’avais mis en garde mes amis en leur demandant de mieux se regrouper : en effet, à plusieurs reprises il sortait des rangs de son dispositif et s’avançait vers les GJ jusqu’au contact brutal avec un manifestant un peu plus isolé que les autres et assez proche des policiers, en l’agrippant et en tentant chaque fois de l’attirer vers ses troupes. Je ne sais pas si cette tactique avait été concertée avec ses sbires, mais à chaque fois, 3 à 4 policiers le rejoignaient aussitôt pour « appréhender » l’imprudent GJ (sans douceur vous vous en doutez) et tenter de le ramener dans leurs rangs. Au départ cela ne marchait pas parfaitement bien car avec l’intervention de quelques manifestants il a été possible de « récupérer » celui qu’ils avaient alpagué.

    -les choses se sont envenimées très sérieusement aux abords de la gare. Il y a eu d’abord l’agression sauvage de cette personne (qui n’était pas revêtue de gilet jaune et qui, semble-t-il descendait le boulevard, puisqu’il était au-delà des lignes des GJ et au niveau des rangs des policiers). On peut voir sur les réseaux, avec quelle brutalité inouïe ce « chef » indigne a cogné sur ce malheureux (dont on a dit, après coup, qu’il portait un tesson de bouteille à la main ??). On a pu voir comment ce gradé débile et haineux s’est mis a frapper (façon Benalla), en armant bien tous ses nombreux ses coups, bras relevé et coude en arrière, comme un boxeur professionnel.

    Il a répété quelque temps après, à quelques mètres de là, au début d’une rue débouchant dans le boulevard, la même tactique : la vidéo montre bien qu’il s’avance, seul, à grands pas rapides et déterminés, sciemment, très à l’écart de son dispositif, puis qu’il « rentre » dans le lard des GJ et se met à cogner, devant et sur les côtés (même sur un brave homme âgé qui tentait – l’innocent ! – de lui retenir le bras. On peut voir également que plusieurs policiers le rejoignent dans les 2 ou 3 secondes qui suivent, pour le seconder dans leurs sale boulot !

    J’étais à 2-3 mètres de la scène, mieux protégé que les GJ agressés, du fait de la présence d’un véhicule en stationnement. J’ai tout vu; j’ai vu la hargne gratuite de ces flics à cogner à coups redoublés. A vomir. Je me suis mis à haïr cette engeance !

    Je ne sais pas si des suites seront données à cette affaire, de la part de l’IGS d’abord (la police des polices paraît-il !) puis de la justice (de mon pays, en laquelle, par ailleurs je ne crois plus guère).

    Mais je suis prêt à témoigner devant un tribunal contre ce salopard si on me le demande. Quant à ses explications, selon lesquelles ce serait le « contexte » conflictuel général Police-Gilets jaunes » de la journée qui expliquerait ses actes, elles sont totalement mensongères. Tout le temps de la manifestation (de 13 h 30 à 19 h 30) ce voyou n’a pas quitté ses hommes et a été constamment sur la brèche.

    J’ai voulu moi-même faire une vidéo mais dans la bousculade elle été ratée; on ne voit que le début , avec ce salopard en stature de « Préfet du prétoire ».
    ____

    Attendons de voir comment vont être traitées par le pouvoir cette affaire et celle de ce boxeur, cognant, à son tour, quelques flics, et qui aurait été identifié.

    Beaucoup d’attaques déjà contre lui de la part de tous les « corps constitués » mais silence total de leur part sur le cas Andrieux !!

    Il faut quand même bien reconnaître que les flics tabassent des gens armés seulement de leurs gants, de leurs foulards, de leurs bonnets, de leurs doudounes et éventuellement de leurs lunettes de natation (pour ceux qui veulent se prémunir contre les gaz et à condition « qu’on » ne les leur confisque pas).
    Alors que Christophe Dettinger (s’il s’agit bien de lui ?) n’avait que ses poings face à des types très bien armés.

  2. AvatarJean-Paul Saint-Marc

    Après on s’étonne de la colère du petit peuple, des ploucs, des pue la sueur, des lépreux, des riens, des gaulois réfractaires, etc…
    Manque pestiférés !

  3. Avatarpalimola

    Le policier qui reçoit les coups de Dettinger porte toute une panoplie de protections sur tout le corps , lorsqu’il reçoit les coups donnés apparemment a mains nues sur la visière capable d’arrêter une décharge de fusil , sur le casque ou son bouclier sa vie n’est nullement en danger et même tombé a terre un plastron muni d’épaulières protège les parties vitales . Ils ont reculé ( car ils étaient plusieurs au départ ) surpris d’avoir face a eux quelqu’un qui avance et tape au lieu de prendre des coups sans riposter comme on le voit sur la vidéo ou de pauvres gens se faire copieusement matraquer au sol .

    1. AvatarMichel

      Très bonnes remarques ! Le flic était protégé… mais il a bénéficié de 15 JOURS d’ITT…et il a porté plainte !

      POURRITURES DE FLICS DE MERDE !

  4. Avatarsophie

    Ils sont près à inventer n’importe quoi pour justifier les coups. Ou était le tesson de bouteille quand il s’est protégé le visage avec les deux quand le flic a fait demi tour pour lui cogner dessus alors qu’ il était acculé au mur par d’autre policiers ?

  5. Avatarclairement

    Et je pense en souriant à notre premier ministre qui se vantait d’aimer la boxe et de savoir donner des coups en raillant le mouvement des gilets jaunes. En souhaitant que ça lui ait mis les poings sur les HI HI HI

  6. AvatarDominique N

    Les brutalités policières sont beaucoup plus choquantes. Souvent sur des personnes à terre et sans défense.
    Les médias subventionnés se gardent bien de le dire (ou le minimum histoire de se dédouaner).

  7. AvatarRobertr

    Pour les coup de Toulon s’il s’avère que la personne avait bien un tesson de bouteille à la main rien à dire,mais l’inverse tout est a dire surtout de la part d’un gradé, quant à notre héros national ce boxeur bravo Mr et au risque de ne pas être publier,quel panache, courtage et il est vraiment un exemple de détermination bravo encore a boys

  8. AvatarJean

    Cette devise n’a jamais été si bien illustrée par les forces de l’ordre et le gouvernement.
     » Fort avec les faibles et faible avec les forts »
    Merci , Christophe.

  9. AvatarAngelo

    Je viens apprendre que commandant de police de Toulon , non seulement ne sera pas inquiété mais il sera décoré demain de la légion d’honneur pour bravoure ,ayant fait face courageusement à un groupe de sauvages GJ. Quant au boxeur le pauvre va prendre cher… ils vont en faire un exemple de condamnation, cela va vraiment dégénérer de plus en plus jusqu’à acte final insurrection totale…macron n’a pas la capacité de régler ce conflit , ces milices à bout de souffle vont êtres elles aussi incontrôlables .issue sera une guerre civile.

  10. Avatarpalimola

    Sacré Salopard !! Après ca détale devant un type qui les boxe a mains nues , avec ce genre de comportement ils vont se faire des amis !

  11. AvatarCharles Martel 02

    C’est curieux quand même car dans les merdias on ne voit jamais ces nombreuses vidéos où les flics (qui ont vendu leurs culs et leur honneur pour une prime merdique) s’en donnent a cœur joie pour taper sur les français qui paient des impôts pour payer leurs salaires

  12. Avatarsitting bull

    les flics ont -ils été attiré par le coté « obscur de la force » ils ont choisi le coté Macron , ben eux aussi aux prochaines manifestation risque de déguster car les G J n oublieront pas le flic qui a rosser leur camarade

  13. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Fréhel « ou sont tous mes amants » 1935
    :::: https://www.youtube.com/watch?v=kZBcu3INKpE
    _____________________________________

    À 4h 25mn FUMIGÈNES LANCÉS on ne sait pas pourquoi PAR LA POLICE sur les premiers rangs des Gilets jaunes qui étaient entassés là depuis presqu’une heure. Incompréhension !
    :::: https://youtu.be/u2eEctDJLPo?t=15388
    de 4h11mn à 4h25mn rien ! L’attente d’un côté comme de l’autre ; les Gilets Jaunes qui s’étaient rendus à ce pont ayant parcouru dans la bonne humeur une bonne partie du Centre de Paris, passant par des rues plus ou moins large sans même faire tomber, comme je l’ai vu un seul deux roues d’une rangée de motos. Ils défilaient devant des gens attablés en terrasse de bar installées soit sur le trottoir, soit sur la voie chaussée ; sans incident. Plus calme qu’un rendez-vous footballistique ; on aurait dit un défilé de camps d’ados ou de gens réunis pour partager une passion commune comme les amoureux de reconstruction d’histoire.
    :::: https://youtu.be/u2eEctDJLPo?t=2129 – À 0h 35mn 29s de la retransmission on cause sur place aux Champs Élysées
    :::: https://youtu.be/u2eEctDJLPo?t=2667 – À 0h 44mn 27s, c’est parti ! comme pour la traversée de la Mer Rouge mais en moins tressés et en plus joyeux, pourtant aussi pour la Liberté
    :::: https://youtu.be/u2eEctDJLPo?t=3232 – À 0h 53mn 52s ; ça marche, on est parti en promenade ou en pélerinage, qui les mains dans les poches, qui bras en l’air pour fixer le moment historique, qui promenant béquille ou épouvantail Gilet Jaune, d’autres brandissant l’étendard de ralliement ou la bannière de revendication.
    :::: https://youtu.be/u2eEctDJLPo?t=4535 – À tous les feux sont au rouge ; mais où va donc toute cette communauté ?
    :::: https://youtu.be/u2eEctDJLPo?t=4757 – À 1h 19mn 26s aiguillage, changement de direction, en face les armées de Pharaon sont en poste { https://youtu.be/u2eEctDJLPo?t=4830 }; où l’on voit dans les deux minutes qui suit quelques gilets noirs contenir ces gilets noirs et les obliger à suivre le chemin emprunté par les vrais Gilets Jaunes.
    :::: https://youtu.be/u2eEctDJLPo?t=5870 – 1h 37mn 50s toujours la ballade des gens heureux qui marchent pour récupérer leur Liberté
    :::: https://youtu.be/u2eEctDJLPo?t=8127 – À quand une foule de gens dangereux se rencontrent voilà ce que ça donne ; ah ! mais j’oubliais de dire que la pathologie, la « dangerosite » c’est la « Gilet Jauné ».
    :::: https://youtu.be/u2eEctDJLPo?t=9456 – 1 heure plus tard, forte fièvre ; bigre ! Plutôt sympathique cette jaunisse.
    :::: https://youtu.be/u2eEctDJLPo?t=11619 – À 3h 13mn 39s ; allez tous ensemble on y va ; on souffle au pharaon la solution :  » Macron démission ! » ; mais c’est dit tout gentiment façon : « en douce, j’te pousse !  »
    :::: https://youtu.be/u2eEctDJLPo?t=12451 – À 3h 27mn 31s ; que c’est quasi romantique, des phtos : « sous les ponts de Paris… » Ils n’étaient vingt et cents disent gouvernement et médias ; oui mais la chanson rajoute, ils étaient des milliers et les protagonistes : « aussi ! »
    :::: https://youtu.be/u2eEctDJLPo?t=13115 – À 3h 38mn 35s toujours le grand chambardement ; très peu de monde, mains dans les poches ; sourire et chanson aux lèvres. Mais où vont-ils donc ? Ils marchent enthousiastes, ils marchent d’un bon pas vers leur destin qu’ils veulent embrasser.
    :::: https://youtu.be/u2eEctDJLPo?t=13798 – À 3h 49mn 58s, les gilets jaunes toujours dans la même ambiance de marche enthousiaste animée d’espoir, mains dans les poches chacun sa parlotte ou son slogan est à quelques mètres du piège tendu ; les troupes de pharaon sont là qui les attendent déterminées à « défendre la république bananière et ses valeurs putrides. Regardez au fond de la rue en face les bastonneurs attendent : tiens ! tiens ! t’auras du gourdin ! Une grenade dans la… { https://youtu.be/u2eEctDJLPo?t=13815 }, c’est pourquoi les premier de file ot tourné à gauche (cette rue de gauche, on le verra plus tard est également fermée avec des canons à eau)
    :::: https://youtu.be/u2eEctDJLPo?t=13815 – À 3h 50mn 15s on arrive au pont fatidique où le piège va se refermer sur le PEUPLE EN MARCHE ! Écoutez bien comme un des encadreurs de la marche dit que TOUT EST BOUCLÉ, il n’y a plus d’issue. { }
    :::: https://youtu.be/u2eEctDJLPo?t=13900 – Le pont aussi est tenu par les force de Pharaon
    :::: https://youtu.be/u2eEctDJLPo?t=13922 – À 3h 52mn 02s ; jusque là les Gilets Jaunes tranquilles, s’approchent des Forces de l’Ordre sans animosité, sans violence, mais je crois déterminés à passer ; il faut bien qu’ils passent quelque part, comment de toutes les façons faire rebrousser chemin à une foule qui s’étend sur plusisieurs centaines de mètres et dont les premiers éléments ne sont pas en communication avec les derniers ? Les derniers individus ne savent pas ce qui se passe devant , depuis le début, ils suivent. Les premières dizaines, voire ls premières deux cents personnes s’entassent sur le pont { https://youtu.be/u2eEctDJLPo?t=13947 } { https://youtu.be/u2eEctDJLPo?t=13973 }

    ET VOILÀ ! Ça y est, la première tentative d’infiltration des Gilets Jaunes à travers les lignes pharaoniques { https://youtu.be/u2eEctDJLPo?t=13981 } ; si je me souviens bien il y en a eu trois. Et la police là a réellement paniqué arce que les Gilets jaunes pouvaient, en effet, remporter la victoire. Le malheur a fait qu’ils n’ont été qu’une dizaine de valeureux a ébranler ce rempart humain ; si les Gilets Jaunes avaient été plus solidaires et décidés, ILS PASSAIENT !!! ILS GAGNAIENT ! La R2PUBLIQUE BANANIÈRE S’ÉCROULAIT. Opportunité perdue ; peut-être la dernière.

    =============
    ET VOICI L’ÉPISODE DU BOXEUR qui entre en jeu en réponse à une agression en règle de la part des Forces de l’Ordre, un excès de zèle contre un Gilet Jaune
    :::: https://youtu.be/u2eEctDJLPo?t=14319 – Le Boxeur est le gaillard en noir avec capuche à droite sur le niveau supérieur du pont.
    :::: https://youtu.be/u2eEctDJLPo?t=14428 – À 4h 00mn 28 ; des gilets jaunes qui étaient sur les quais sous le pont font irruption sur le pont à l’arrière de la ligne des forces de l’ordre ; dans le même temps le boxeur passe par dessus bord du garde fou pour entrer en action et ouvrir le chemin aux gilets jaunes qui voulaient monter sur le pont mais étaient agressés par les policiers.
    ==============
    Dans le même temps sur le pont :

    LA DEUXIÈME TENTATIVE de PERCÉE des lignes de gendarmes par les Gilets Jaunes
    :::: https://youtu.be/u2eEctDJLPo?t=14339
    :::: https://youtu.be/u2eEctDJLPo?t=14396 – Dans la rue en face, au fond, les canons eau et fourgons policiers sont là à bloquer l’lissue.
    :::: https://youtu.be/u2eEctDJLPo?t=15106

    Des blocages dans tous les sens sauf, sans doute du côté par lequel étaient arrivés les Gilets Jaunes. Le pont bloqué par les CRS, en Face, la rue fermée par des Forces de l’ordre et un ou eux canons à eau ; idem sur le quai à droite où, un peu plus tard un CRS a eu l’ordre de tirer, [on lui précise bien où] { https://youtu.be/u2eEctDJLPo?t=16038 }je ne sais si au fusil à « balls » ou au fumigène, directement sur les Gilets Jaunes attroupés là, quasi plus en curieux qu’en manifestants.

    À 4h 27mn 53s un policier appartenant au premier groupe central sur la video, passe de la gauche de ce groupe en direction du rempart du pont pour tirer
    :::: https://youtu.be/u2eEctDJLPo?t=16073
    À 4h 27mn 58s le policier tire en direction du groupe stationné à droite sur le quai juste à l’angle de l’immeuble.
    :::: https://youtu.be/u2eEctDJLPo?t=16080

    …./….
    ___________________________________
    FRANCE « ou sont tous mes amants ?  »
    :::: https://www.youtube.com/watch?v=kZBcu3INKpE

  14. AvatarMachinchose

    Alors ??

    Tesson ou pas Tesson ??

    va falloir interroger Phillipe …..

    Le black, il en prend plein la gueule…et on n’ entend ni la LDNA, la Licra cra, le MRAP……

    que se passe t il ??

    et le chef poulaga, il cogne partout! dommage qu il n’ ait pas en face de lui le Boxeur….sans bouclier, ni visière! KO technique en vue! 😆

    le « légionnaire » c’est un vrai Décurion!! chaque fois une dizaine de poulets foncent l’ aider

    comment il s’ appelle déjà….. Andrieux… Anxieux ??

    c’est bizarre tout ça…..ça sent pas trés net! c’est trés louche…on va consulter Aflelou

  15. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Je suis femme ;
    Non ! ce n’est pas pour çà ;

    Je ne porte pas de Gilet Jaune
    Ce n’est donc pas pour çà ;

    Je me déplace difficilement en m’appuyant sur une canne ;
    Ben ! tant pis pour moi ;

    Les brutes n’ont aucun égard ; et quand ce sont des brut au service de l’État on dirait qu’encore moins.

    Z’ont du savoir vivre et surtout beaucoup de respect des autres, des citoyens, des femmes et des plus fragiles.

    Qu’il est loin ce temps où les petits garçons rêvaient de défendre la veuve, l’orphelin et les plus fragiles d’entre tous.

    Il règne en France comme un parfum nauséabond de violence d’époques sombres, très sombres de notre histoire.

    Pas de gilet, une canne, et pourtant la brute ne sait pas doser sa force, ne sait par contenir sa hargne.
    :::: https://twitter.com/MMelguen/status/1081881570972233728

    Pauvre France, que font-ils de toi ? Mais on va les faire rire dans le monde entier avec nous sommes le pays des Droits de l’homme, le pays de la liberté, l’égalité, la fraternité. Mais quel respect va avoir pour nous le reste du monde pour notre pays après que nos bien-pensants aient bafoué tout ce que nos ancêtres ont mis des siècles à batir ?

  16. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Compte-rendu du #ConseildesMinistres du vendredi 4 janvier 2018 par @BGriveaux « Nous avons pris le bon chemin mais des choses peuvent être améliorées » Pour les #GiletsJaunes la prochaine fois c’est la mort… CQFD
    :::: https://twitter.com/Eric_Claxon/status/1081172017536212992

    ________________________
    Un coup d’accélérateur au niveau de la caste dominante en France.

    Toujours trop de blancs ; il faut réparer ça ; Daemanin, Schapia, Griveaux veulent faire plus fort et plus vite, plus radicalisés pour remodeler la sphère politique française. La shappia et le damarin oublient que dans leur pays d’origine la rigueur est celle de la préférence nationale, pourquoi en serait-il autrement en France. Il n’y a qu’en europe où l’on trouve anormal d’être dirigés par des autochtones.

    Qu’elle nous montre la shappia les membres du gouvernement et des assemblées de son pays ; est-ce qu’il y a beaucoup de blancs, de français, d’européens ?

    voir : La préférence nationale règne dans les pays d’origine de ceux qui nous traitent de racistes : la preuve en photo !
    :::: http://resistancerepublicaine.eu/2018/10/01/la-preference-nationale-regne-dans-les-pays-dorigine-de-ceux-qui-nous-traitent-de-racistes-la-preuve-en-photo/

  17. AvatarMachinchose

    changement de direction

    le préfet du Var (chihuahua de Castaner) vient d’ annoncer une enquete de l’ IGPN contre le sale con décoré de la Région d’ horreur

    et la presse enfonce le clou en revélant que ce sale con a déjà fait l’ objet de « rappels » pour des comportements semblables dans le passé

    une affaire MAHMOUD Andrieux en perspective ???????

    on croyait pourtant avoir tout vu avec ALEXANDRE bennallah

    putin! ça devient pire que la troisième et la quatrième République

    tu vas voir qu un de ces quatres on va nous annoncer la mort de Manu pendant l’ épectase de la Porte (étroite)

    âme de Daniélou, au secours…..a moins qu il ne faille invoquer Félix Faure ?

  18. AvatarMachinchose

    c’est vicelard cette  » poursuite » du décoré …….je pense pour justifier celles qui vont fleurir contre Christophe

  19. AvatarAngelo

    Avec ma compagne et autres potes nous sommes venu de Corse pour Huit jours à Paris et nous avons profité de participer au rassemblement GJ .tout ce passait biens dans notre secteur , et les robocop présents ont appliqués les directives imposées par le dictateur , avec mes potes nous étions en pose avec nos GJ devant un kébab buvant un coca , on nous à délogés manu militari (matraqués) et gazé , .désormais toutes les manifs se termineront en baston ,cet le pouvoir qui veut la confrontation Il faut assumer sa présence dans les manifs et se défendre si agressé , si on ne veut pas êtres gazé , matraqués, faut rester chez soit et éviter de se balader en ville. Bien entendu qu’à force sa ce terminera mal il y aura malheureusement des victimes dans les deux camps , il n’y a que deux solutions La 1ere arrêter les manifs , la 2e macron capitule , sinon insurrection totale est inévitable .

  20. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    En complément de mon commentaire sur le déroulement de la « Marche des Gilets Jaunes » sur Paris et de l’action du boxeur Christophe Dettinger.

    Voici un autre angle de prise de vue de son intervention
    Combat épique entre le boxeur mythique et les forces de l’ordre à Paris. Ça c’est du Gaulois Réfractaire hein Manu ! #ActeVIII
    :::: https://twitter.com/EnCausee/status/1081623050314047489

    On le voit bien là ;en fait, il ne bascule pas réellement volontairement par dessus le garde-fou, mais parce qu’il se penche tellement pour contre-attaquer le CRS qui s’en prenait aux Gilets jaunes, qu’il tombe et entre dans le champ de bataille.

    Pour ce qui concerne la deuxième séquence de son intervention je ne sais pas trop ce qui a pu se passer. Mais ça ne devait pas être tendre non plus côté Force de l’Ordre.

    On peut penser ce que l’on veut et ne pas cautionner la violence ; il n’empêche qu’aucune révolution, aucune guerre civile, aucune guerre, aucun conquête ou reconquête, aucun conflit ne s’est jamais réglé avec es bougies, des fleurs, es nounours et des baisers sur la bouche, le sang a toujours coulé. Alors ou on accepte notre condition et on tourne la page, on subit et on accepte tout ; ou alors on se redresse et on accepte ce qui va avec, soit : que ce soit AUSSI le sang de l’adversaire qui coule ; OU notre propre DÉFAITE commence-t-elle par le SEUL SANG QUI DOIT COULER devant être CELUI DES NÔTRES ?

    Il faut avoir conscience de cela et nos adversaires, quant à eux, ont déjà fait leur choix depuis longtemps. N’aurions-nous donc pas, nous pour notre Liberté, le droit de défendre notre destinée, celle de nos enfants, celle des générations futures et celle de notre Patrie, d’user des mêmes méthodes que celles de nos oppresseurs ? Comment allons-nous nous délivrer sinon ? Par les urnes ? Y croyez-vous donc encore puisque la démocratie n’existe pas et que ces rendez-vous électoraux ne sont qu’une mascarade et un faire valoir pour nos despotes tyrans ? Une mascarade qui, au passage, nous coûte une fortune.

    A moment donné il faudra donc être clair avec soi-même, savoir ce que l’on veut exactement et être déterminé.

    L’action qui s’est passée samedi 5 janvier 2019 sur le pont Senghor et qui s’est répétée trois fois il me semble, est un épisode riche en enseignements et qui nous invite à réfléchir sur ce que nous souhaitons et le prix que nous acceptons de payer.

    En effet, sur ce pont, ont eu lieu trois tentatives pour percer les lignes des forces de l’ordre. La première était la plus aisée, les forces policières étant maigres. Par la suite c’était un peu plus compliqué et il y a eu plus de résistance.

    Et pourtant, les Gilets Jaune avaient là l’opportunité de la victoire et sans verser le sang.

    Pourquoi ? Parce qu’ils n’étaient qu’une dizaine à faire le forcing ; je dis bien le forcing, sans bagarre, sans bataille, juste le forcing.

    Imaginez si les centaines de personnes qui étaient derrière s’étaient précipitées … peut être que quelques policiers auraient été mis à terre et piétinés avec une fin tragique peut-être, comme peut-être non. En tous cas pour les Gilets jaunes, le Peuple de France celui d’aujourd’hui et de demain, c’était le salut.

    Croyez-vous que les autorités se soucient des blessures et des morts qu’elles nous infligent ? Et pourtant elle ne sont pas du bon côté du droit et de la légitimité.

    Hier, samedi 5 janvier 2019, nous avons failli…. à être délivrés.

  21. AvatarVent d'Est, Vent d'Ouest

    Vous avez raison @ Christine Tasin, des CRS et policiers se vengent de leur lâcheté à l’encontre des gens dont ils savent ne rien craindre… Du moins pour l’instant ; à leur place je me méfierais, et gravement.

Comments are closed.