Griveaux évacué, fuyant, mort de frousse, devant les Gilets Jaunes : mort de rire !


Griveaux évacué, fuyant, mort de frousse,  devant les Gilets Jaunes : mort de rire !

Ce grand con, ce sale type n’a eu que ce qu’il méritait, lui qui depuis des semaines crache sur les Gilets Jaunes et les méprise. Il a eu la monnaie de sa pièce.
Et il fait du Mélenchon : je suis la République, je suis la France. On sait que la France va mal, mais elle n’est pas encore tombée si mal qu’elle ressemble à ce putois soutenu par Macron qui utilise, quelle surprise, le même vocabulaire… parlant de République, ce dictateur.
Vers 16h30, une quinzaine de personnes, dont certaines avec un gilet jaune, ont forcé la porte des locaux du secrétariat d’Etat avec un engin de chantier.

Ambiance lugubre, en cette fin de journée au secrétariat d’Etat de Benjamin Griveaux. Le local du porte-parole du gouvernement, situé rue de Grenelle, a été forcé par une quinzaine d’individus, qui en ont défoncé la porte, en marge de la manifestation des “gilets jaunes”, ce 5 janvier. Selon les informations du Parisien, il a dû être évacué après cette intrusion violente. “Vers 16h30, une quinzaine de personnes, certaines habillées en noir, d’autres avec un gilet jaune, ont défoncé la porte du ministère avec un engin de chantier”, témoigne une personne présente sur place, citée par le quotidien.

“C’est la République et les institutions qui étaient visées”

Après avoir pénétré dans la cour, ils s’en sont pris à des véhicules, et ont rapidement pris la fuite. C’est à ce moment-là que le secrétaire d’Etat et ses collaborateurs ont été mis en sécurité. Celui-ci a réagi avec beaucoup de gravité : “C’est la République et les institutions qui étaient visées. Ce ministère est le ministère des Français et de l’équilibre des institutions. C’est grave mais il faut rester calme”. 

Pour lui, cette intrusion est le fait de la frange la plus radicale des “gilets jaunes”, qui“appellent à l’insurrection et à marcher sur l’Elysée”. Sans doute une référence à Eric Drouet, qui avait évoqué l’idée d’“entrer” à l’Elysée.

“Chacun doit se ressaisir pour faire advenir le débat et le dialogue”

Les “gilets jaunes” défilent depuis le début de leur mouvement dans des lieux proches du pouvoir. Cette fois-ci, ils y ont fait irruption, dans un endroit qui abrite aussi le ministère des Relations avec le Parlement, non loin de Matignon. D’autres ministères ont apparemment été visés. Une enquête a été ouverte et confiée au 3e district de la police judiciaire de Paris.

Emmanuel Macron a réagi sur Twitter : “Une fois encore, une extrême violence est venue attaquer la République – ses gardiens, ses représentants, ses symboles. Ceux qui commettent ces actes oublient le cœur de notre pacte civique. Justice sera faite. Chacun doit se ressaisir pour faire advenir le débat et le dialogue”. 

C’est un acte regrettable, inadmissible, qui ne correspond pas à l’esprit des gilets jaunes”, a enfin réagi Benjamin Cauchy, figure des « gilets jaunes libres »

https://www.lesinrocks.com/2019/01/05/actualite/benjamin-griveaux-contraint-devacuer-son-ministere-apres-une-intrusion-violente-111156647/

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


28 thoughts on “Griveaux évacué, fuyant, mort de frousse, devant les Gilets Jaunes : mort de rire !

    1. AvatarCUPIDONNET

      Il est vraiment simplet.
      Qu’il aille présenter ses condoléances à la famille de la mère de famille qui est morte d’un coup de flash-ball dans la tête hier soir à Paris.
      Pour l’instant ce dimanche matin à 4h 45 c’est le silence médiatique…

  1. Avatarveilleur47

    je soutien a 200% les gilets jaunes ,mais Benjamin Cauchy je ne sent pas, pour moi il sonne faux 2 passages chez Edouard des passages répétés chez les médias et hop il fait la moral aux autres.pas encore trouve les fils de la marionnette mais je cherche.

    1. Avatarjojo ( le plombier )

      Sauf erreur d’appréciation ce monsieur Cauchy ne semble pas fiable . Il parait être un récupérateur récupérable qui acceptera n’importe quel poste que macron lui proposera. Aussi attrape couillon qu’une liste Gj aux élections et que le grand débat Macronien . Prudence requise.

  2. Avatardurandurand

    Et bande de bouffons de sinistres, l’insurrection vous allez l’avoir grâce à vous , vous qui n’arrêtez pas de mépriser le peuple de France de vos insinuations, nous mettant plus bas que terre , vous croyant supérieur au peuple , alors que vous n’êtes que des merdes ,que les Français chasseront par une grande purge . Et ce n’est que le début si vous n’avez pas encore compris ça , c’est vraiment que vous êtes des cons !

  3. UlysseUlysse

    Et ces ordures, ces profiteurs, ces dictateurs n’ont, dans leurs discours (totalement creux et vides par ailleurs), que les mots « république », « démocratie, « respect », « valeurs », à la bouche !!!
    ON N’EN PEUT PLUS !

  4. Avatarjojo ( le plombier )

    Macron et sa clique ne sont pas la République / discours menteur qui ne trompe plus les gens./ Ils osent se plaindre des conséquences de leurs provocations abjectes / par leurs mensonges leurs manœuvre, leur mépris Ils salissent la République et les institutions/ Comme disent les Gens qui manifestent  » qu ‘ ils dégagent  » avant qu’ils comprennent que l’on ne veut plus les voir ni les entendre.

  5. AvatarHollender

    Graveur = menu fretin.

    C’est le Merdeux de l’Elysee qu’on doit aller chercher pour lui donner une fessée mémorable.
    Il est autiste, imbu de lui même et il est TOXIQUE pour la nation

    Il faut qu’il arrête de PILLER la France pour donner le butin à l’Afrique du Nord et Noire.

  6. AvatarVent d'Est, Vent d'Ouest

    Et macron de surenchérir sur ce qui est applicable à lui-même, lui qui n’a cessé depuis son élection à cracher sur la France et la République par actions ou par omissions, ainsi que sur les Français, y compris ceux qui l’ont élu, après avoir dénié à la France qu’elle ait une culture.

    On les connait ses valeurs ! Eh, bien, je suis royalement ravie de n’en avoir pas les mêmes !

  7. AvatarMalou30

    Qui nous dit que ce n’est pas le gouvernement qui a provoqué ça ? Pourquoi ? Mais tout simplement pour avoir les mains libres pour matraquer les GJ . Et annuler le R.I.C et le soit disant dialogue de prévu pour la St Glinglin .

  8. Avatarlefou

    Griveaux est une tâche mais voir nos gendarmes et notre police attaqués par ces batards de GJ j’ai envie de leur tirer dessus.
    Macron dehors GJ au panier racailles

  9. AvatarSigismond Pogne

    Et une belle diarrhée pour Benjamin, une ! Hé Gris veau, tu devrais prévoir un stock de couches-culottes, ce n’est que le début !

  10. AvatarPh.West

    Ca sent le coup foireux. Pas un seul képi pour garder le ministère ? S’emparer d’un engin de chantier alors que Paris est truffé de flics… je me pose peut-être trop de questions…. le pouvoir (ce qu’il en reste) serait bien capable de ce genre de manip’.

  11. Avatarpalimola

    la clique à macron devrait arrêter de parler de respect de la République , de démocratie ( surtout que c’en est pas une !) et ouvrir grand les yeux et les oreilles car c’est le début d’une révolution , le peuple n’attaque pas les symboles de la République mais ceux qui l’affament et ils vont les débusquer jusque dans leurs palais dorés que griveaux a dit être la maison de tous les Français , essayez d’entrer dans un ministère , à part de s’appeler benalla c’est mission impossible car ce n’est plus notre maison mais la leur ! Le peuple en a marre de les voir prendre des décisions sans être consulté , de voir l’argent public jeté par les fenêtres , de serrer la ceinture alors que ces pourris sont couverts de privilèges et de fric , l’immigration effrénée …etc …. Ils devraient arrêter de faire la sourde oreille et dégager car les Français ne veulent plus d’eux il faut qu’ils l’admettent ou bien ils vont être obligés de se maintenir par la force et alors là ………………..

  12. AvatarJC.P.

    La terreur change enfin de camp. Le puceau a fait dans son froc.
    MACRON dégage, avec tous tes sbires.
    Dégage tant qu’il est encore temps si non les « seditieux » de casragneux « iront te chercher » comme tu leur avais proposé lors des 1er volets de l’affaire BenAllah

  13. AvatarJulien

    Je suis contre la violence mais j’ai une expression : si tu m’ecrase Un pied tu te prend un coup de tête car si je lui marche sur le pied il va me bousculer,puis moi je le bouscule ,il s’enerve Et fini par me mettre un coup de tête donc je prend les devants.
    Et si un jour ça devait vraiment passer aux actes pour virer macronette et ça retraité je suis partant car pour moi faire mumuse sur les rond points c’est du temps perdu et ça fait rire le gouvernement.

  14. Avatarfrejusien

    Le minable prétentieux, prétend être la République, ha ha ha !!!

    eh bien non ! petit trouduc, ce n’est pas la République qui est attaquée, c’est toi, et ta clique de mafieux, corrompus, vendus et usurpateurs des valeurs de la République,

    on va vous chasser des palais d’un bon coup de pied au cul, vous n’avez toujours rien compris, mais votre destitution se rapproche à grands pas, ce n’est que le hors d’oeuvre

  15. AvatarJoël

    “Chacun doit se ressaisir pour faire advenir le débat et le dialogue”
    C’est cela oui…
    Mais nous choisirons le sujet…et les réponses.
    Un peu comme à ONPC, quoi.

  16. AvatarDurandal

    Ils en ont plein la bouche de « la république »… Beaucoup moins de la France !

    Ils va falloir qu’ils pensent à se brosser les dents. Se rincer la gueule sur notre dos ne suffira pas à couvrir leur haleine de salauds !

  17. AvatarRévolution

    Une belle tête de con rompus !
    A voir la porte superbement découpée
    Ca sent le roussis du côté de l’Elysée
    il doivent tous faire dans leur froc
    macron en premier
    Sa Raie publique en Marche va prendre la fuite … à Varenne
    Ah ca ira ca ira …

  18. Avatarveilleur47

    je ne supporte plus de les entendre dire république dans leur bouche çà sonne faux il nous sorte cela a tout occasion et cela me dégoûte. pour eux c’est juste un mot du dictionnaire bien pratique pour feindre l’indignation .ils n’en comprennent même pas le sens ,cet bande de parasites ,sangsues, morpions prétentieux.nos anciens se sont battue pour elle alors cela mérite largement le respect.
    alors ferme ta grande gueule Grisveaux tu marche sur un fil qui n’est plus très solide et cela non plus tu ne le comprend pas

  19. AvatarDorylée

    « …C’est la République et les institutions qui étaient visées. Ce ministère est le ministère des Français et de l’équilibre des institutions…  » Ce n’est ni la République ni les institutions qui sont visées mais les connards qui s’y sont incrustés, qui s’y accrochent comme des morpions pour nous piller. Ce ministère n’est qu’un machin qui ne sert à rien si ce n’est à fournir un boulot en or à un pote aux frais des cochons de payant. Va-t’en Benjamin et prends Emmanuel en passant…

Comments are closed.