Violences policières… je préfère me souvenir des histoires d’amour entre gilets jaunes


Violences policières… je préfère me souvenir des histoires d’amour entre gilets jaunes

Avec les Gilets Jaunes, une partie ( pas tous ) de la police a montré son vrai visage ( insultes, violences contre des personnes âgées, etc.  pauvre Fiorina, qui n’avait rien fait, par exemple ).

https://ripostelaique.com/jai-vu-seffondrer-fiorina-20-ans-touchee-par-un-tir-de-flash-ball-elle-a-perdu-un-oeil.html

Le visage de la police des  » années sombres «, qu’ils aiment tant !

 

Tiens, moi, je préfère me souvenir de ça, des belles images :

» Deux retraités loirétains trouvent l’amour grâce aux manifestations  »

Claudie et Jean-Michel, 64 et 68 ans en couple depuis un mois et demi. 

Ces deux Loirétains à la retraite se sont rencontrés le 17 novembre lors de la toute première manifestation des « gilets jaunes ». « On manifestait ensemble et on discutait. Je lui emmenais des casse-croûtes et petit à petit on s’est donné la main et maintenant on est ensemble. » raconte Claudie. 

Une retraite de 950 euros par mois

Une rencontre qui tombe au bon moment pour la retraité qui vit avec une petite pension. « Je ne gagne que 950 euros par mois alors je ne fais qu’un repas par jour. Je mange de la soupe en général et j’ai arrêté la viande parce que c’est bien trop cher. Pour faire des cadeaux de Noël à mes petits-enfants, j’ai dû faire des choix » explique cette blonde aux cheveux courts à lunettes.

« On n’a plus d’argent mais on aura quand même trouvé l’amour » Jean-Michel, 68 ans

Pour Jean-Michel, qui ne quitte plus sa compagne des yeux, cette belle surprise de Noël fait chaud au cœur. Les deux tourtereaux en gilet jaune comptent bien faire toutes les manifestations, main dans la main.

https://www.francebleu.fr/infos/societe/acte-7-des-gilets-jaunes-deux-retraites-loiretains-trouvent-l-amour-grace-aux-manifestations-1546106696

ou de ça :

» Gilets jaunes : Ils dansent sur du Edith Piaf lors de l’évacuation d’un rond-point « .

 

J’ai toujours un côté optimiste.
Je suis con, hein ?

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




2 thoughts on “Violences policières… je préfère me souvenir des histoires d’amour entre gilets jaunes

  1. Machinchose

    Ach ! l’ amour!! touchours l’ Amour!
    bidide fronsozen gross zalope…………………….

    illustration de la liaison durable des « amants terribles » , voilà, voilà

    xxxxxxx

    «  »Benalla affirme avoir eu des échanges réguliers avec Macron depuis son licenciement
    A LA UNEEMMANUEL MACRONPublié le 31/12/2018 à 6h46 par SudOuest.fr avec AFP.

    Benalla affirme avoir eu des échanges réguliers avec Macron depuis son licenciement
    « J’aurais pu claquer la porte et passer à autre chose. Mais on continue à me solliciter, alors je continue à répondre », raconte Alexandre Benalla
    « Ça va être très dur de le démentir parce que tous ces échanges sont sur mon téléphone portable », ajoute Alexandre Benalla.
    Alexandre Benalla a affirmé dimanche à Mediapart avoir continué à échanger régulièrement avec Emmanuel Macron, via la messagerie Telegram, depuis son licenciement de l’Elysée.

    La présidence avait pourtant assuré ne plus entretenir aucun contact avec l’ancien chargé de mission depuis son licenciement cet été après sa mise en cause pour des violences le 1er mai. « Ça va être très dur de le démentir parce que tous ces échanges sont sur mon téléphone portable », répond Alexandre Benalla.

    « Nous échangeons sur des thématiques diverses. C’est souvent sur le mode : comment tu vois les choses ? Cela peut aussi bien concerner les gilets jaunes, des considérations sur untel ou sur untel ou sur des questions de sécurité »

    xxxxxx

    ils en sont au stade du « rends moi mes lettres d’ amour  » et l’ autre « rends moi mes baisers »

    quelle déchéance!! le naïf Macron, qui a fait comme Fillion en acceptant les cadeaux costumes du Libnouze Bourgi et s’ est bien fait flouer!! jamais!jamais confiance en un de ces natifs de pays ou la trahison est un sport national, une religion !!

    la légende du « Alexandre » en réalité , ou presque, quand tu lis son CV fabriqué par le Pouvoir

    il s’ appelle en vrai, Marouane, on l’ a affublé d’un père prof fe chimie, et d’ une mère prof de maths, mais vivant en HLM dans un quartier « sensible » !! hahahahaha! quand tu lis ça…..le coup du « modestes mais dignes »

    quelle chieries n’ a t on pas hésité a nous servir

    AU POTEAU !! AU POTEAU !! les deux potes infernaux !!

Comments are closed.